Pour ce qui croyais que j'étais morte, non, je vis toujours. Je sais, je sais, ça fait des MOIS que je n'ai rien publier, et j'en suis terriblement désolée. Mais il n'y a pas très longtemps, je ne sais pas pourquoi, je me suis replongée dans Death Note, et maintenant je n'arrive plus a penser a autre chose. C'est très vexant. Alors j'écris des petits OS Death Note, en espérant que j'aurais assez d'inspiration pour écrire une vraie fic.

Disclaimer: Death Note ne m'appartiens pas, je ne fais qu'en utiliser les personnages.

Dans un autre monde...

Parfois, de la où je suis, dans le néant, je pense a toi. À nous. Parce que des fois, Ryuuzaki, je me demande si, en nous rencontrant dans un autre monde, les choses auraient été différentes. Dans un monde sans Death Note, sans Shinigami. Un monde sans Kira, sans L. Peut être, si nous nous étions rencontré dans un monde parfait, alors on aurait pu devenir amis, sans avoir à jouer la comédie.

Je me suis toujours demandé, Ryuuzaki, si je n'avais pas ramasser le Death Note ce jour là, si j'avais juste continué à marcher, que ce serait-il passer ? Un autre que moi l'aurait pris et subit la malédiction de ce cahier maudit. Je regrette profondément d'avoir vu le Death Note. Je regrette tellement. Car si ce n'était pas moi, mais un autre, alors tu serais quand même venu enquêter au Japon; tu m'aurais sans doute demander de travailler avec toi sur l'affaire Kira, et nous nous serions rencontrer. J'aime m'imaginer ce qui aurait pu se passer; tu m'aurais demander de venir enquêter avec toi, et à nous deux, nous serions devenu L.

Sais-tu, L, que le soir de ta mort, je suis aller me saouler ? Je voulais oublier la douleur et la tristesse dans mon cœur meurtrit. Je ne me suis toujours pas remis de ta mort. J'ai ouvert le cahier de Rem, et j'ai lu ton nom, ton nom que je chéris maintenant plus que tout. Lawliet.

Je crois, Lawliet, que je comprend enfin ma stupidité; mais je n'étais qu'un adolescent profondément ennuyé, las de vivre. Te rencontrer était la meilleur chose qui ai pu m'arriver; je ne m'en suis rendu compte que trop tard, au moment où tu fermais une dernière fois tes yeux. À ce moment, j'ai vu ton sourire peiné. Tu savais déjà que, jusqu'à la fin des temps, je m'en voudrais, et je pleurais. Tu savais que, tôt ou tard, mon sentiment de détresse infinie me rendrais fou; tu savais que quelqu'un serait là pour me voir mourir.

Je sais qu'il est trop tard, que je ne te reverrais jamais, mais j'aimerais tellement te dire se que je ressens. J'aimerais te dire que je t'aimais. Et que je t'aime toujours. Peu importe le temps que j'ai passé ici, je ne peut t'oublier: alors que les noms et les visages des autres disparaissent lentement de ma mémoire, ton image, la plus douloureuse, reste dans ma tête, comme pour me torturer.

Je pense, je réfléchis, j'imagine tout les scénarios qui aurait pu se passer. Plusieurs me plaise; l'un propose que tu serais devenu la reine de mon nouveau monde, la personne que j'aimerais et qui resterais à mes côtés pour toujours. Une autre possibilités m'attirent; un monde ou nous aurions juste été des humains avec des capacités intellectuelles supérieurs à la moyenne, un monde où je t'aurais abordé, séduit, et où nous aurions vécus ensemble, en tant qu'amants.

Dans un autre monde, peut être que tu aurais retourné mon amour.

Dans un autre monde, on aurait pu s'aimer.

Dans un autre monde, Lawliet...

Fin

Je sais, c'était un peu dépressif. Et bien figurez-vous que c'était le but. Je ne me sens pas vraiment d'humeur à parler (écrire) alors je vous demanderais juste de me dire votre avis en me laissant une Review.