Disclaimer: Ce petit monde appartient à M Kishimoto, l'arbre à drabble est organisé par Drakys sur LJ (http:/drakys . livejournal . com/). Le principe est simple, il suffit de répondre au drabble précédent en en reprenant le dernier mot ou la dernière phrase. Les drabbles doivent être de 100 (+/- 15) mots.

Note: Histoire d'avoir tous mes écrits publiés au même endroit, je poste donc ma participation à cet arbre à drabble sous forme de recueil. Comme l'expérience m'a vraiment plu, il y a de fortes chances pour que je participe à nouveau à ce défi. Je sais que c'est un genre peu aimé des lecteurs, mais les voilà quand même!

Arbre à drabble du 22 au 28 février 2012


Naruto – Naruto – G

La perfection !

C'était exactement ce que se disait Naruto alors qu'il observait son bol de ramen fumant devant lui.

L'aspect était exactement celui de chez Ichiraku, l'odeur, oh cette odeur, un délice. Il prit une longue inspiration au dessus du récipient et en ferma les yeux de plaisir. N'y tenant plus, il se lécha les babines et saisit ses baguettes. Il attrapa une première nouille l'observant rebondir exactement comme il le fallait, preuve de sa parfaite cuisson. Délicatement, il l'enfourna dans sa bouche, testant son goût subtil.

« Huummm » laissa-t-il échapper.

Il prit une seconde bouchée et encore une et encore une et…

Toutes les bonnes choses ont une fin.


Naruto - Sakura/Naruto/Sasuke – G .

Le duo s'éloigne en s'insultant et Sakura se dit que les choses n'ont finalement pas tant changé que ça.
Sérieusement à les voir se chamailler comme des gamins de douze ans, il lui semble être revenue près de huit ans en arrière, hormis que s'il leur prend l'envie de se battre comme à l'époque sur le toit de l'hôpital, c'est tout Konoha qui y passera et peut-être même une partie du pays du feu avec si vraiment ils y mettent les formes.
Oui, bon tout compte fait, les choses ont peut-être bien changé.


Naruto - Naruto/Sasuke - PG [Spoils épisode 240 et quelques]

Trop d'émotions, trop de haine, trop d'amour, trop de violence et trop, bien trop de gens autour d'eux.
Naruto ne savait qu'une chose, ne voulait qu'une chose, l'entraîner loin des autres, le cacher au monde, même pour un temps, l'enfermer dans cette bulle au milieu de laquelle ils se retrouvaient quand leurs attaques les plus violentes se confrontaient. Et là, le serrer dans ses bras, comme il l'avait fait avec son double intérieur, absorber sa haine comme avec Kyûbi, la prendre à l'intérieur de lui pour l'y confiner et le remplir de son amour en échange, lui redonner le goût à la vie.


Naruto - Naruto/Sasuke - G

« Plus jamais on retourne dans ce coin-là, cracha Sasuke en rajustant sa veste.

— C'était pas si terrible que ça », remarqua Naruto.

Le regard que lui jeta à cet instant son compagnon faillit le faire pouffer de rire, mais il prit sur lui, ne pouvant, cependant, retenir son sourire taquin.

« Allez quoi, Sasuke, les verres gratuits, le bain pour nous tout seul, tu ne vas pas me dire que tu n'as pas apprécié ?

— Je l'aurais plus apprécié si je n'avais pas surpris ces serveuses en train de renifler mes vêtements».

Et Naruto éclata de rire en se remémorant la colère de son amant à ce moment-là.


Naruto - Naruto/Sasuke - PG13

Il lui appartenait, à cet instant, au moment où le plaisir le clouait sur place, Sasuke savait que Naruto n'était qu'à lui, ne pensait qu'à lui et n'avait que son nom à l'esprit et à la bouche. Le village, les responsabilités, les complots, les missions, les équipes parties et dont il s'inquiétait toujours, tout cela quittait son esprit pour n'être remplacé que par lui et uniquement lui. C'était égocentrique comme façon de penser, mais Sasuke s'en fichait éperdument. Il avait ce besoin viscéral que son amant lui prouve qu'il aurait toujours une place à part dans sa vie, aujourd'hui comme hier, comme demain.


Naruto - Naruto/Sakura/des ninjas - G

« Un trou du cul », disait le mot que Naruto avait griffonné rapidement sur l'ordre de mission et c'est exactement ce qu'il dit à l'équipe chargée de la remplir, autant qu'ils soient prévenus.
Les trois ninjas posèrent leurs regards surpris sur leur Hokage, tandis que Sakura pouffait.
« Quoi ? » demanda Naruto.
C'était vrai, cet imbécile de client était un trou du cul, point barre, et il avait beau avoir de l'argent à revendre et payer rubis sur l'ongle les ninjas qu'il employait, il n'en restait pas moins un trou du cul !


Et voilà, deux autres recueils seront à venir, un sur Teahouse et l'autre sur Viewfinder. Si vous aimez les drabbles, je vous conseille donc d'aller lire l'arbre, d'autres très bon drabbles ont été publiés et je ne doute pas que les sessions précédentes regorgent elles aussi de petites merveilles!