Disclaimer: Ce petit monde appartient à Yamane Ayano, l'arbre à drabble est organisé par Drakys sur LJ (http:/drakys . livejournal . com/). Le principe est simple, il suffit de répondre au drabble précédent en en reprenant le dernier mot ou la dernière phrase. Les drabbles doivent être de 100 (+/- 15) mots.

Note: Histoire d'avoir tous mes écrits publiés au même endroit, je poste donc ma participation à cet arbre à drabble sous forme de recueil. Comme l'expérience m'a vraiment plu, il y a de fortes chances pour que je participe à nouveau à ce défi. Je sais que c'est un genre peu aimé des lecteurs, mais les voilà quand même!

Arbre à drabble du 22 au 28 février 2012


Viewfinder - Asami/Akihito – T.

« Je te connais bien Akihito. Il suffit que je te touche là… »

La main d'Asami se posa sur l'entre-jambe du jeune photographe.

« Que je t'embrasse là ».

Ses lèvres attrapèrent un téton brun. Akihito ne put retenir un premier gémissement. Aussitôt ses mains vinrent museler sa bouche. Cela ne provoqua qu'un sourire amusé chez le yakuza.

« Tu vois ?

- Pervers, répliqua le jeune homme.

- Si tu le dis. »

Ne laissant pas l'occasion à l'autre de répondre et comme pour bien marquer ses dires, Asami l'allongea sur la table et prit sa bouche.


Viewfinder - Akihito/Asami – PG

Les preuves, qu'il avait accumulées, pointaient toutes dans la direction d'un seul et même homme et malheureusement pour Akihito, ce dernier n'était autre que le propriétaire du Sion, le mafioso le plus dangereux de tout le japon et accessoirement son persécuteur personnel.
Qu'allait-il faire? Que pouvait-il faire? Il était presque certain qu'Asami était au courant de sa petite enquête et qu'au moment où il essaierait de le faire tomber, l'autre le ferait attraper et amener à lui pour abuser de son corps, pendant que les preuves seraient détruites.
Ses pensées en étaient là quand une limousine noire ralentit à sa hauteur.


Viewfinder -Akihito/Asami – R

« Tu ne le penses pas.
— Bien sûr que si, répliqua Akihito en croisant les bras sur son torse et en se reculant un peu plus sur son lit.
— Alors explique moi pourquoi tu es déjà si dur, s'amusa Asami dont la main s'était faufilée jusqu'à la verge du jeune photographe.
— C'est physiologique et naturel, le matin, on ne t'a jamais appris ça ? » grogna-t-il alors qu'il essayait de se soustraire à la caresse experte qu'il sentait sur son sexe.
Le yakusa se contenta de sourire, sachant par avance qu'il allait obtenir ce qu'il voulait, de gré ou de force, peu lui importait en fait.


Viewfinder - Feilong – PG

Il déteste qu'on contrarie ses plans. Pour être honnête rien ne l'agace autant, et généralement, cela se finit en bain de sang. Certains y voient une certaine puérilité, d'autres la fermeté qu'on peut attendre du chef de la Baishe. Lui sait juste que c'est une ligne de conduite dont il ne déroge pas. Alors pourquoi avoir laissé partir Asami et son amant ? Takaba avait-il vraiment le pouvoir de l'avoir changé, comme il semblait l'avoir fait avec le mafieux japonais ? Feilong ne veut pas y croire, mais alors pourquoi hésite-t-il à appuyer sur la gâchette qui mettrait fin au jour du traitre devant lui ?


Et voilà pour Viewfinder, moi, qui ai envie d'écrire depuis longtemps sur ce fandom, c'est un bon moyen de m'y mettre en douceur!