Bonjour à tous! Voilà le chapitre 13, qui finit le cross over avec Tsubasa Reservoir Chronicle. J'espère que ça n'aura pas été trop dur de suivre! Enfin, dans tous les cas leur rencontre n'aura pas vraiment d'influence pour la suite alors ne vous inquiéter pas.

La chanson que j'ai indiquée dans le texte, Snow of the Sahara (de Anggun), est celle qui m'a beaucoup inspirée pour ce chapitre.

Je vous remets le résumé de TRC pour que vous puissiez vous rappelez! Bonne lecture!

Disclaimer : Les personnages de D. Gray-Man ne m'appartiennent pas, ils sont la propriété de Hoshino Katsura. Ceux de TRC sont à CLAMP. Mais les autres (Shana et Seven par exemple) sont à moi!

Princesse d'Argent, merci pour la correction de ce chapitre ainsi que pour tes conseils!


Petit résumé de Tsubasa Reservoir Chronicle

Première chose à savoir, ce manga est un crossover de tous les mangas de CLAMP (celles qui ont créé CardCaptor Sakura). L'histoire est liée à un autre manga des mêmes auteures, xxxHOLiC.

La princesse Sakura et Shaolan sont des amis d'enfance, secrètement amoureux l'un de l'autre. Mais Sakura détient un pouvoir mystérieux qui semble intéresser des personnes malintentionnées. Un jour qu'elle rend visite à Shaolan sur les ruines où il travaille, de grandes ailes se déploient dans son dos, et éclatent en des centaines de plumes qui se dispersent dans différentes dimensions. Ces plumes sont en fait l'âme et la mémoire de la Princesse, qui va mourir si elle ne les récupère pas. Shaolan va donc voir la Sorcière des dimensions, la seule femme capable de créer plusieurs ponts entre les dimensions. Il y rencontre Fye et Kurogane, qui vont devenir ses compagnons de voyage. La sorcière leur accorde le pouvoir de traverser les différents mondes afin de récupérer les plumes de la Princesse, mais pour cela ils doivent donner une compensation de valeur équivalente au pouvoir qu'elle leur donne. Et c'est ainsi que Shaolan, pour sauver celle qu'il aime, va accepter qu'elle l'oublie à tout jamais. Même si elle retrouve toutes ses plumes, elle ne se souviendra pas de lui. Ainsi commence leur voyage entre les dimensions.

C'est un résumé simplifié, parce que sinon je crois que vous allez tous partir en courant tellement c'est compliqué. Mais même si je vous recommande fortement ce manga, vous n'avez pas besoin d'en savoir plus pour ces deux chapitres de crossover. Sachez juste que les plumes de Sakura ont un pouvoir immense qui peut parfois se révéler destructeur s'il est mal employé. Voilà ! Un petit topo rapide sur les personnages et ce sera bon =)

Shaolan: amoureux de Sakura. Cheveux chatains et yeux noisette. Dans son monde d'origine, il était archéologue et est donc passionné par l'histoire. Il fait preuve d'une volonté inébranlable pour sauver celle qu'il aime.

Sakura: princesse du royaume de Clow. Cheveux chatains et yeux émeraude. Elle était amoureuse de Shaolan mais l'a oublié à cause de la compensation. D'abord dans les nuages après son premier réveil sans souvenirs, elle redevient de plus en plus normale au fur et à mesure qu'elle récupère ses plumes. Elle est d'une gentillesse et d'une pureté rare.

Fye: magicien fuyant son monde d'origine, où il a laissé une personne endormie au fond de l'eau. Cheveux blonds et yeux saphir. Toujours souriant et prêt à plaisanter, il a au premier abord un caractère très léger et ne s'inquiète de rien. Mais au fond, c'est l'un des personnages les plus torturés du manga (je l'adore, c'est mon perso préféré).

Kurogane: ninja exilé de son monde d'origine parce qu'il a tué trop de personnes sans vraie raison. Cheveux noirs et yeux rouges. Il voyage entre les dimensions afin de rentrer chez lui. Tempérament bien trempé, agressif et très irritables (lui aussi il est génial ! Fye et Kurogane ensembles, c'est juste trop drôle! Le ninja finit toujours par avoir envie de tuer le magicien qui prend un malin plaisir à le chercher.)

Mokona: petite boule de poil blanche donnée par la Sorcière. C'est lui (elle?) qui leur permet de voyager de monde en monde. D'un tempérament joyeux et naïf, il adore embêté Kurogane en reprenant les surnoms que Fye lui donne. Il a le pouvoir de ressentir l'onde des plumes de la princesse, et peut donc guider Shaolan dans sa quête. Il peut aussi contacter Yûko (la sorcière des dimensions) de n'importe où.

Yûko: la Sorcière des Dimensions. Cheveux noirs qui descendent en bas de son dos, yeux rouges. Elle a le pouvoir de réaliser n'importe quel vœu, pour peu qu'on en paye le prix. La compensation doit toujours être de valeur équivalente. Elle possède des pouvoirs et un savoir immenses. Elle aime beaucoup le sake, au grand désespoir de son employé Watanuki (je ne vous fais pas de topo sur lui, puisqu'il apparait surtout dans xxxHOLiC)

Voilà, j'espère que ça pourra vous aider à comprendre.


Chapitre 13 : Innocence ou plume ?

Les étrangers venus d'un autre monde ayant sur eux une tente, il y eut donc une redistribution des places. Fye, Shaolan, Lavi et un des Traqueurs discutèrent dans l'une des tentes, chacun étant curieux d'en savoir plus sur le monde des autres. Le reste des mecs, qui se fichait pas mal de l'Histoire, partit dormir dans l'autre tente.

Quant à Shana, elle partagea la sienne avec Sakura et Mokona. Et si la drôle de petite bête blanche s'était assoupie quasi-instantanément, les filles, elles, parlèrent pendant au moins deux bonnes heures. La blonde expliqua à sa nouvelle amie les détails de leur mission actuelle, puis lui raconta comment elle en était arrivée à devenir Exorciste. Lorsqu'elle eut fini, elle lui demanda :

- Et toi ? Pourquoi tu cherches ces plumes ?

- Ce sont mes souvenirs.

- Tes souvenirs ? C'est possible, ça ?

- C'est étrange, n'est-ce pas ? Il y a quelques mois, je me suis réveillée en ne me rappelant de rien d'autre qu'une cité dans le désert. Shaolan m'a expliqué que j'étais la Princesse Sakura du royaume de Clow, et que nous voyagions à travers les dimensions pour retrouver ma mémoire perdue… Depuis ce jour, je retrouve régulièrement des fragments de mon passé grâce à lui.

- Et grâce aux plumes que tu as déjà récupérées, tu te rappelles de Shaolan ? Ou de Fye, ou de Kurogane ?

- Non, je n'ai aucun souvenir d'eux, répondit tristement la princesse. Mais je suis certaine de connaître Shaolan… Pourquoi se donnerait-il tant de mal pour moi sinon ? Quand j'aurai récupéré toutes mes plumes, je suis sûre que je me souviendrai de lui.

- Je te le souhaite de tout mon cœur !

Ces mots étaient sortis tous seuls, et Shana les pensait du plus profond de son cœur. Une grande pureté émanait de l'âme de Sakura, elle le sentait. Et puis elle avait confiance en ces étrangers. Malheureusement, quelque chose lui disait que leur voyage serait très dur…

Les deux amies parlèrent encore quelques minutes avant de se laisser gagner par le sommeil. Cette nuit-là, Shana vit en rêve la raison qui poussait Shaolan à mettre sa vie en danger pour aider Sakura. Même si elle avait déjà compris en les voyant que le jeune homme aimait sa princesse par-dessus tout, ce rêve lui permit de découvrir les détails de leur voyage.

Elle les vit tous les deux, enfants, en train de jouer dans un immense château. Ils étaient des amis d'enfance, mais leurs sentiments s'étaient peu-à-peu mués en amour. Cependant, cette époque paisible n'était plus, à cause d'un évènement qui était venu détruire leur bonheur.

Shana assista au drame qui avait eu lieu dans les ruines où Shaolan travaillait. Dans ce lieu mystérieux, l'âme de Sakura s'était matérialisée en ailes dans son dos avant de se disperser dans différents mondes sous forme de plumes d'une grande puissance magique –puissance ressemblant un peu à celle des Innocences.

Elle les voyait ensuite chez la Sorcière des Dimensions, où ils avaient rencontré Fye et Kurogane avant de payer chacun un lourd tribut pour réaliser leurs vœux. Pour sauver sa princesse, Shaolan avait accepté que Sakura l'oublie à tout jamais. Même si elle retrouvait toutes ses plumes, elle ne se rappellerait jamais de tout ce qu'ils avaient vécu ensemble…

Alors qu'une larme roulait sur la joue de Shana, le rêve s'obscurcit. Tout disparut autour d'elle, ou presque tout.

- Ainsi, l'Héritière des Élémentaux a le pouvoir de se balader dans les rêves ?

- Yûko… Il n'y a pas quelque chose à faire pour les aider ?

- Non. Ce qui a été payé ne peut être rendu, c'est la règle… Tout ce que tu peux faire, c'est prier pour leur réussite et croire en eux, tout comme tu le fais avec ces amis que tu considères comme ta famille.

- Je leur fais confiance.

Elle marqua un temps d'arrêt, puis demanda :

- Vous réalisez tous les vœux tant qu'on paye une compensation, n'est-ce pas ?

- Oui.

- Alors quel serait le prix pour finir cette pseudo Guerre Sainte ?

Les yeux rouges de la Sorcière la fixèrent avec douceur.

- Tu connais déjà la réponse, non ? Le prix serait trop lourd à payer, même si vous vous y mettiez tous…

Soudain, Shana se sentit aspirée vers la réalité. L'image de Yûko s'éloignait, mais sa voix résonnait toujours dans ses oreilles.

- N'oublie pas que vous avez tout pour réussir… Le Comte est un ennemi très puissant, mais il n'est pas invulnérable. Si tu parviens à réunifier tous les peuples, tout ira bien.

Juste avant d'ouvrir les yeux, la blonde entendit :

- Sois prudente aujourd'hui, fais en sorte de toujours avoir de l'eau sur toi…

Puis elle se réveilla, encore un peu secouée par ce qu'elle venait de voir. Dehors, le soleil venait juste de se lever. Elle décida d'en faire autant. De toute façon, elle ne pourrait plus se rendormir maintenant. Avant de sortir, elle suivit le conseil de la Sorcière et attrapa sa gourde.

« Y'a un truc bizarre », pensa-t-elle en fronçant les sourcils. Elle fit quelques pas dans le sable pour tenter de comprendre, mais tout semblait normal.

- Toi aussi tu peux le sentir, hein ?

Fye s'approcha doucement d'elle, un sourire mystérieux sur le visage.

- T'as des pouvoirs magiques ou un truc du genre on dirait, répliqua Shana.

- Ça ne t'étonne pas plus que ça ?

- Non, je l'ai senti quand vous êtes arrivés.

- … ça approche !

Et là, plusieurs choses se passèrent simultanément.

Déjà, Mokona sortit précipitamment de la tente, les yeux grands ouverts, en criant « Mekyo ! ». Ce qui eut pour conséquence de faire venir tous ceux qui dormaient encore. Puis un nuage de sable apparut à l'horizon, se rapprochant extrêmement vite.

- C'est une tempête de sable ! hurla l'un des Traqueurs.

Tout le monde s'activa à attacher les tentes le plus solidement possible avant de s'y abriter. La tempête était maintenant à quelques mètres d'eux à peine, et le vent faisait un bruit épouvantable.

- Tu crois que c'est dû à une Innocence ? demanda Shana à Lavi.

- Il y a des chances, Komui nous avait prévenus -enfin plus ou moins… Va falloir qu'on la récup…

- Ce n'est pas une Innocence, coupa une petite voix. Mokona sent l'énergie d'une plume de Sakura !

- Et meeeerde, jura le plus jeune des Traqueurs, qui était avec eux dans la tente.

Les deux autres (disons deux-et-demi si on compte Mokona) le regardèrent en se demandant ce qui lui prenait.

- J'ai laissé la boussole dehors !

- Quoi ?

- Mais t'es trop con ! C'est la seule qu'on a emmenée !

Sans cette boussole, ils ne pouvaient pas savoir où ils étaient, ni par conséquent trouver leur chemin.

- Je suis désolé ! Je l'ai laissée à côté des restes du feu…

- Shana, attends !

La jeune fille avait agi sans réfléchir : elle s'était précipitée à l'extérieur dans l'espoir de récupérer le précieux objet avant que la tempête ne l'engloutisse, si ce n'était pas déjà fait. Son plan marcha à merveille jusqu'à ce qu'elle ait récupéré la boussole. Mais à partir de ce moment, le vent plein de sable se mit à lui fouetter le visage.

- Shana, attrape mon maillet !

C'était ce qu'elle s'apprêtait à faire quand un trou noir apparut juste derrière elle, l'aspirant dans l'obscurité. Elle eut tout juste le temps d'envoyer la boussole en direction de Lavi. La dernière chose qu'elle entendit avant de perdre conscience fut les voix de ses amis qui hurlaient son nom.


[Snow of the Sahara]

Lorsque Shana rouvrit les yeux, la première chose qu'elle remarqua fut qu'elle avait la gorge sèche. Elle remercia silencieusement Yûko pour son conseil, puis attrapa la gourde qui était à sa ceinture. La seconde chose, en revanche, lui parut un peu plus problématique : elle se trouvait seule en plein milieu du désert. Aucune trace nulle part de ses compagnons rien que du sable à perte de vue.

- Te voilà bien, ma fille, marmonna-t-elle.

À en juger par la position du soleil, il ne devait pas être loin de midi.

« Comment je vais faire pour les retrouver ? Je ne sais même pas où je suis… »

Elle se releva doucement, et songea que ses amis devaient être en train de la chercher. Ils devaient vraiment être inquiets !

Elle observa autour d'elle, se calmant peu à peu. Elle finit par s'immobiliser dans une direction.

- Par là !

Tout ce qu'elle pouvait faire à cet instant, c'était croire en son intuition. Elle marcha donc pendant plusieurs heures sans s'arrêter, buvant de temps à autre une gorgée d'eau. Ce ne fut que lorsque le soleil redescendit qu'elle s'autorisa à faire une pause.

Elle commençait vraiment à avoir peur : elle n'avait rien à manger, et sa gourde était vide. Mais soudain, un mouvement dans sa poche lui rendit l'espoir : Albus ! Si jamais il pouvait détecter le signal des autres golems, elle pourrait peut-être les contacter.

- Al !

Le petit golem tout blanc sortit de sa poche en virevoltant.

- Établis la connexion avec les autres golems !

Al tenta de s'exécuter, mais rien ne se produisit. Interloquée, Shana essaya de comprendre ce qui se passait.

- Pourquoi tu n'y arrives pas ? Ils sont trop loin ?

C'est alors qu'elle s'aperçut que son golem était endommagé.

- Génial. J'imagine que c'est à cause de la tempête de sable, ou alors du truc qui nous a aspirés ici… Reste plus qu'à espérer que tu sois au moins détectable.

La jeune fille se sentait lasse, alors elle s'allongea dans le sable pour observer les étoiles apparaître dans le ciel. Elle refoula ses larmes, se disant que si elle devait mourir comme ça, elle voulait au moins profiter de ses dernières heures. Elle avait toujours pensé qu'elle mourrait âgée, entourée de ses enfants et petits-enfants. Mais jamais elle n'aurait imaginé que ça se passerait comme ça !

Quand elle s'aperçut qu'elle était en train de jeter l'éponge sans même se donner à fond, elle eut envie de se donner des claques. Puis la pensée que ses amis la recherchaient lui redonna la motivation dont elle avait besoin elle marcha toute la nuit en pensant à eux pour avoir le courage de continuer. Elle continua même un peu le matin, mais les forces finirent par lui manquer.

Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu de vrai repas, et sa gourde était toujours vide. Néanmoins, elle continua à marcher droit devant elle en ignorant la fatigue. Elle le fit autant que possible, jusqu'à sa dernière limite. Là seulement elle s'effondra son corps ne lui laissait plus le choix…

Al, inquiet pour sa propriétaire, voletait autour d'elle sans pouvoir l'aider. Shana resta plusieurs heures comme ça, luttant pour ne pas fermer les yeux. Elle savait que si elle le faisait, ce serait la fin. Pourtant, l'espoir commençait à l'abandonner pour de bon…

Soudain, une voix la sortit de sa léthargie.

- Elle est là ! Je l'ai trouvée !

Quelques secondes plus tard, Lavi s'agenouillait à ses côtés.

- Shana ? Shana, tu m'entends ?

- T'es pas… un mirage… hein ? articula-t-elle malgré sa bouche sèche.

- Ouf t'es vivante ! Tu nous as fait une de ses peurs ! Espèce de bohémienne !

- La ferme, Poil de Carotte !

Sur ces mots, le reste du groupe entra dans son champ de vision. Ils avaient tous l'air soulagés de la voir vivante. Même Kanda, à son plus grand étonnement, semblait s'être –un peu- inquiété. Pour les autres, elle comprenait, mais elle avait toujours cru que lui se fichait de la vie d'autrui. Visiblement, elle s'était trompée. Son cœur s'emplit de gratitude pour tous ses amis.

Pendant que ses compagnons s'activaient pour lui apporter de l'eau, de la nourriture et des soins, Mokona s'approcha d'elle en piaillant :

- Shaolan, Sakura ! Je sens l'onde d'une plume ! Elle est sur Shana !

La blonde ouvrit grand les yeux. Elle n'avait pas la force de le leur dire, mais elle n'avait pas vu l'ombre d'une plume lors de sa mésaventure. Cependant, la boule de poils était formelle.

- Shana, la plume est derrière toi, dans ton dos !

- Ah oui, il y en a un bout qui dépasse, constata le rouquin en l'attrapant pour la remettre à Shaolan.

- Princesse, je vous la rends.

La plume s'approcha de sa propriétaire, et fut lentement absorbée dans son corps. Mais Shana ne put voir la suite : cette fois la fatigue prit le dessus, et elle s'endormit.

La jeune fille dormit toute une journée : son aventure dans le désert l'avait totalement épuisée.

La première personne qu'elle aperçut en ouvrant les yeux fut Seven. En le voyant, son cœur s'accéléra légèrement, la ramenant plus vite à la réalité.

Elle était vraiment heureuse de le voir. Elle avait beau adorer tous ses amis, lui c'était différent. Un sentiment légèrement plus fort. Mais ça, hors de question qu'il le sache, plutôt repasser une journée dans le désert comme elle venait de le faire ! C'était tellement agréable de se chamailler avec lui. Et puis Lavi trouverait encore moyen de lui dire qu'ils se ressemblaient…

Lavi. En se faisant cette réflexion, Shana s'aperçut qu'il y avait une autre personne pour qui elle éprouvait des sentiments forts. Des sentiments différents de ceux qu'elle ressentait pour ses amis, mais également de ceux qu'elle avait pour Seven… C'était cependant un peu trop confus pour qu'elle puisse démêler tout ça.

- C'est vraiment compliqué, soupira-t-elle en clignant des yeux.

- Ca y est, t'as fini de roupiller ? C'est pas trop tôt !

- De quoi tu te plains encore, tête de marron ?

Il se leva sans daigner lui répondre, comme d'habitude. Mais juste avant de sortir, il murmura :

- Content que t'ailles bien !

Shana sourit en entendant ces mots. Son petit doigt lui disait qu'elle ne les entendrait plus de sitôt !

Quelques heures plus tard, il y eut une mini-réunion pour tenter de comprendre ce qui s'était passé lors de la tempête. Personne n'avait compris comment Shana s'était retrouvée à des dizaines de kilomètres du camp en quelques secondes à peine…

Heureusement pour eux, Albus avait pu enregistrer des images. Seule sa fonction de contact et de repérage des autres golems avait été affectée. C'est ainsi qu'ils comprirent que la puissance de la plume était à l'origine des vortex. Elle avait pu modifier l'espace à sa guise, ce qui expliquait pourquoi Shana avait été téléportée si loin. D'ailleurs, c'était lorsqu'elle était passée à travers le vortex que la plume s'était accrochée à elle.

- Je vois, commenta le plus âgé des Traqueurs. C'est la pression créée par les vortex qui a dû détraquer l'atmosphère. C'est pour ça que les tempêtes de sable se sont multipliées ces derniers mois.

- Dans ce cas, le problème est réglé je crois ! Pas d'Innocence en vue par ici. Ça explique pourquoi on n'a pas croisé d'akuma depuis qu'on est parti.

Shaolan regarda ses compagnons de voyage, et après un petit signe de tête montrant leur approbation, ils se levèrent.

- Il est temps pour nous de partir.

- Déjà ?

- Notre mission ici est accomplie, alors on doit continuer notre voyage dans le prochain monde.

- Dommage…

Ils se saluèrent donc. Au moment de dire au revoir à Sakura, Shana lui glissa à l'oreille :

- Je suis certaine qu'un jour vous reviendrez dans ce monde. Et alors on se reverra !

La princesse lui sourit gentiment en acquiesçant : elle aussi était sûre qu'elles se reverraient ! Même si ce n'était pas forcément dans ce monde.

Les quatre voyageurs des dimensions se rassemblèrent, et Mokona déploya ses ailes –sorties de nulle part, ce qui ne manqua pas d'étonner le groupe des Exorcistes. Il les aspira dans sa bouche, puis disparut à son tour.

- Je suis sûre qu'ils trouveront une autre plume dans le prochain monde !

Les autres acquiescèrent, puis Lavi lança avec son entrain habituel :

- On y va, nous aussi ?


Alors, qu'en avez-vous pensé? La semaine prochaine, il y aura un peu plus d'action^^ A bientôt!