8.

Peu avant l'heure du départ prévue pour la rencontre avec Toshiro, Thul Murnirs s'était à nouveau présenté à l'appartement du chef de la Résistance locale. Il déposa un paquet sur la table près de la table où se tenait Albator.

- C'était imprudent, et ça attirera l'attention des miens, mais plus personne n'y prenait vraiment garde, et vous ne pouvez vous en passer !

De fait, le regard du pirate pétilla à la vue du cosmogun et du gravity saber.

- Je n'aurais effectivement pas aimé les laisser derrière moi, entre les mains des Illumidas surtout, ne vous en déplaise !

- Tout le monde sait ce que ces armes représentent pour vous, elles font partie intégrante de vous.

- Et tu as pris un risque qui pourrait être lourd de conséquences, intervint Leyrond Krum. Dès qu'ils s'apercevront que les armes ont disparu, ils feront le lien avec toi qui n'avais pas à retourner à l'hôpital ce jour, et donc avec cet immeuble !

- Plus personne ne s'intéressaient à ces objets, protesta néanmoins le médecin alors qu'Albator avait bouclé le ceinturon et glissé les armes dans les étuis.

- Nous partons immédiatement, jeta Leyrond. On prend les escaliers de secours, on passe par les caves et à nous les égouts.

- Le plan n'a donc pas changé, comme c'est original, marmonna le capitaine de l'Arcadia, avec néanmoins un petit sourire.


Ayant échappé aux radars, les deux spacewolfs s'étaient posés sur une piste éloignée de l'astroport, loin des yeux des rares sentinelles dans cette zone désaffectée et promise à la démolition pour la construction d'une nouvelle section. Ils avaient ensuite roulé jusqu'à un hangar qui les avait alors totalement dissimulés.

Toshiro leva les yeux sur la rousse de ses rêves. Son cœur palpitait et il espérait que le sien également même si elle demeurait impassible, comme perdue dans ses pensées.

- Il n'était pas nécessaire que tu viennes, glissa-t-il enfin.

- Bien sûr que si ! Tu es un ingénieur génial, tu sais te battre, mais pas au niveau qu'Albator et moi maîtrisons. Et il est hors de question qu'il t'arrive quoi que ce soit… Tu es bien trop précieux, rétorqua-t-elle avec un sourire qui le fit fondre.

Une porte s'ouvrant dans l'une des colonnes porteuses du bâtiment, les deux pirates se tinrent alors sur leurs gardes bien qu'il s'agisse de l'heure exacte de leur rendez-vous !

- Vous êtes bien Leyrond Krum ? questionna Toshiro. Nous nous sommes souvent parlés ces derniers jours, mais jamais vus.

- J'espère en ce cas que tu n'as pas oublié à quoi je ressemble, fit la voix, familière, de l'une des deux personnes qui accompagnait Leyrond, encore dans la pénombre du lieu.

- Albator !

Les effusions des retrouvailles avaient été d'une brièveté saisissante car les réponses aux questions venues par la seule présence du capitaine de l'Arcadia, ses deux amis devaient fuir au plus vite le territoire ennemi !

- Le docteur Murnirs vient avec nous, informa cependant Albator. Il est complètement grillé ici et voué à une exécution certaine. Il a demandé à être déposé à la station spatiale ou la planète de son choix, loin des représailles des siens, et je lui ai promis qu'il serait en sécurité.

- Je le prends en passager, accepta Eméraldas alors que Leyrond avait été attentif à ce que son ordinateur de poche lui relayait.

- Vous n'êtes effectivement pas passés inaperçus, jeta-t-il à l'adresse des pirates. Les patrouilles Illumidas approchent ! Je repars par les égouts !

Quelques instants plus tard, les portes s'ouvrant, les capitaines de l'Arcadia et du Queen Eméraldastirant sur les premiers soldats parvenus au hangar tandis que les deux spacewolfs prenaient leur envol sous le feu des batteries anti-aériennes mobiles. La verrière des cockpits se verrouillant ensuite, ils foncèrent vers les étoiles.

Même s'il était loin d'être en condition de le faire, Albator avait repris la barre de l'Arcadiapour le diriger vers les coordonnées de la première des usines à drones de combat dont Leyrond Krum avait transmis la liste dressée semaine après semaine par ses espions.

Les appareils de défense n'avaient pas fait le poids face au vaisseau vert et au Queen Eméraldasdont les canons et les sabords avaient alors lâché leur formidable puissance de feu.

- Et, ensuite, on s'occupe des chantiers navals qui produisent les Dasmolks, rugit le pirate balafré, ce qui ravit Toshiro, Kei et Mima.

Tout était enfin revenu à la normal !


Bien qu'il vienne de subir, à nouveau, le courroux du Général Krueger, l'ingénieur terrien vêtu de noir observait pourtant les étoiles avec un léger sourire aux lèvres, ce qui était également le cas de son bedonnant adjoint.

- Et dire qu'ils doivent jubiler, si seulement ces raclures de pirates savaient, ou juste imaginaient…

De la tête Garron approuva.

- Ce Thul Murnirs nous a bien mis des bâtons dans les roues, mais à trop vouloir tout savoir pour notre prisonnier, il est le premier persuadé de ne rien ignorer de ce qui se tramait autour de lui et donc il peut assurer la femme pirate et ceux de l'Arcadiaque son capitaine a été récupéré sans trop de dommages.

- Même si je n'ai pas participé directement, l'idée du médecin qui supervisait la seconde équipe qui s'est occupée d'Albator valait bien un de mes éclairs de génie ! reconnut Feydar Zone avec un petit ricanement. Cet homme est désormais une véritable bombe à retardement !

- Dans une semaine, dans un an, qu'importe. Ce qu'on a mis en lui se ranimera sous les bonnes stimulations et ça le conduira à sa perte. Notre prisonnier nous a échappé, mais au final, c'est bien nous qui gagnons, conclut l'Illumidas.

FIN