Disclaimer : I do not own Saint Seiya (je le mets en anglais pour que tout le monde comprenne).

Bonjour ! Ceci est ma première fanfiction et je suis super contente de l'avoir enfin écrite. Il y a BEAUCOUP d'OC (genre vraiment beaucoup), pleins de couples (à priori pas de yaoi). J'espère que ça va vous plaire. Les premiers chapitres ont beaucoup d'explications, j'espère que ça ira quand même ! Please enjoy !

6h30, Miami, Floride, Etats-Unis d'Amérique.

Alice éteignit paresseusement son réveil et s'extirpa de son lit en grognant. Maudissant une fois de plus sa mauvaise habitude de faire ses devoirs à la dernière minute (ce qui l'obligeait à se lever à 6h 30 pour pouvoir les finir à temps), elle tenta de gagner la cuisine sans tomber sur les montagnes de livres et des mangas en tout genre qui trainaient sur le sol. Arrivée sur place, elle remercia sa Sainte Ayumi de lui avoir préparé un chocolat chaud qu'elle n'avait plus qu'à mettre au micro-onde.

Pendant que son chocolat réchauffait, elle se tourna pour pouvoir lire le mot que ses deux colocataires avaient laissé sur le tableau blanc de la cuisine : « Bonjour ma chérie ! J'espère que tu as vu que je t'avais fait un chocolat et que tu ne mettras pas le même bazar que la dernière fois. » Alice sourit à l'évocation de ce souvenir. En effet une semaine plutôt, elle avait essayé de se faire elle-même un chocolat chaud, mais trop endormie, elle avait mis plus de poudre que de lait et avait faillis s'étouffer avec. La tasse s'était rapidement retrouvée par terre, son contenu éparpillé sur le sol pendant elle essayait de fais sortir toute cette poudre de sa gorge. « Gabrielle et moi sommes au club, on ne sait pas quand on rentrera. N'oublie pas que tu as un cours de science aujourd'hui et ne pense même pas à sécher ! Au fait, Saraï a appelé, elle voudrait que tu prennes des notes pour elle en éthique. Bisous Ayumi ».

Alice fronça les sourcils. Elles aillaient souvent à ce club ces derniers temps et parfois ne rentraient pas pendant plusieurs jours. Elle avait bien essayé de les questionner, mais elles changeaient à chaque fois de sujet de conversation, si bien qu'elle avait arrêté, comprenant que ça ne servait à rien. Elle soupira, prit sa tasse de chocolat et se dirigea vers son bureau afin de commencer ses devoirs d'allemand.

D'apparence plutôt banale, Alice (19 ans) avait des yeux marrons (Gabrielle disait Nutella) et des cheveux châtains foncés qui lui arrivaient au milieu du dos. Plus que par son apparence, c'était par son accent français qu'elle se faisait remarquer. Elle faisait sa deuxième année de commerce international aux Etats Unis, ayant préféré partir plutôt que de rester en France. Elle était douée à l'école et en sport, surtout en dance, mais était plus que nul en science, elle était même dangereuse. Elle était sérieuse bien qu'il lui arrivait de se comporter comme une vraie gamine de temps en temps. Elle était curieuse et posait beaucoup de question. Sa préférée était « pourquoi ». Elle était aussi et avant tout une fan de mangas avec une imagination débordante. Son talent particulier était son instinct qui ne l'avait jamais trompé. Elle devinait les personnes à qui faire confiance, à qui ne pas parler, les endroits où aller. Ces amis avaient décidé de toujours suivre son instinct le jour où elle avait empêché Gabrielle d'accepter un rendez-vous avec un garçon qui plus tard s'était avéré être un violeur en série.

Les deux colocataires d'Alice s'appelaient Ayumi et Gabrielle. Ayumi (20 ans) était japonaise et venait de Kyoto. Elle avait les yeux bleus qu'elle tenait de son père allemand et de longs cheveux noirs qui lui arrivaient en bas du dos. Elle était très calme et sérieuse, mais pouvait aussi être très dangereuse lorsqu'on l'énervait (notamment si on essayait de lire son manuscrit sans son autorisation). Elle étudiait la littérature et voulait devenir écrivain. Gabrielle (19 ans) était tout le contraire d'Ayumi. D'un caractère très enjoué, c'était une vraie pile électrique. Elle avait les cheveux blonds et courts et les yeux verts. Elle venait de New York (City) et avait décidé de venir en Floride pour étudier la psychologie. Les trois jeunes filles s'étaient rencontrées à la bibliothèque l'année précédente et avaient décidé de louer un appartement ensemble sur le campus pour leur deuxième année.

Après avoir enfin terminé ses devoirs d'allemand, elle se prépara pour aller en cours. Aujourd'hui elle avait biologie (obligatoire sinon elle ne l'aurait pas pris), allemand et éthique. La journée ne s'annonçait pas spécialement belle, mais elle entra malgré tout dans le laboratoire en souriant, persuadée d'y trouver sa partenaire préférée qui lui faisait avoir la moyenne sans rien faire : Yesim (18 ans, turque. Elle étudiait la médecine). Mais son sourire s'effaça rapidement lorsqu'elle se rappela qu'elle ne serait pas là aujourd'hui. Elle faisait partie du même club que ses colocataires et n'était donc pas en cours. Maudissant ce club qui lui prenait, en plus de ses colocataires, son seul soutien dans cette classe de fous, elle se mit en quête d'une âme charitable qui l'accepterait dans son groupe.

Le reste de la journée se passa tranquillement. Elle n'avait cassé que deux éprouvettes et une pipette en cours de bio et s'estimait heureuse des progrès qu'elle avait fait (rien n'avais explosé pour une fois). Le cours d'allemand s'était très bien passé, le professeur l'avait chaudement félicitée pour la qualité de sa rédaction et demanda au reste des élèves de prendre exemple sur elle pour leur prochaine expression écrite. Le cours d'éthique s'était aussi bien passé bien que moins passionnant sans Saraï, son amie égyptienne de 21 ans avec qui elle s'asseyait à ce cours. Elle était elle aussi dans le club, elle n'assistait donc pas au cours.

17h00, Miami, Floride, Etats-Unis d'Amérique.

En rentrant chez elle en fin d'après-midi, elle passa prendre le journal et lu rapidement les grands titres. Ce qu'elle y vit ne lui plus guère. Une nouvelle agression avait eu lieu, à Orlando cette fois-ci. C'était la cinquième depuis le début du mois dans l'état et le seizième cas du même genre depuis le début de l'année aux Etats-Unis. Toute la police travaillait dessus et pourtant, ils n'avaient aucune piste. Pas la moindre empreinte, pas de témoins et les victimes n'avaient rien en commun. Ils ignoraient jusqu'à l'arme du crime. Les autorités avaient demandé à la population de rester calme et affirmait que le ou les tueurs seraient bientôt capturés, mais Alice n'en croyait pas un mot et s'inquiétait de savoir ses amies dehors par les temps qui courent.

Elle jeta le journal sur la table dans l'entrée et se mit à penser à des choses beaucoup plus joyeuse : le cadeau d'anniversaire de Coralie, prévu pour dans quelque semaines… Un album photo remplis de photo des douze amies. Elles s'étaient rencontrées par hasard et ne s'étaient jamais quittées. Sheila, Coralie et Freya habitaient l'appartement à gauche de celui d'Alice, Laksmi, Saraï et Li-Mei celui de droite, et Karen, Ingrid et Yesim habitaient celui d'en face. Elles avaient dû faire des pieds et des mains pour que l'administration les laisse occuper le dernier étage de la résidence universitaire mais elles ne le regrettaient absolument pas. Tout avait commencé lorsque Gabrielle avait trainé Alice et Gabrielle à une fête qu'organisait une de ses amis Sheila (21 ans, australienne). Elles l'avaient alors rencontré ainsi que Coralie (21 ans, guadeloupéenne) et Freya (19 ans, finlandaise), ses colocataires. Puis Coralie avait présenté tout le monde à sa petite sœur Karen (20 ans) et à ses colocataires Ingrid (20 ans, norvégienne) et Yesim, qu'Alice connaissait à l'époque car elles avaient le même cours de math. Quelque jours plus tard alors qu'elles avaient décidé de déjeuner toutes les 9 ensembles, Alice croisa sa voisine de classe Saraï (marketing à l'époque) et lui proposa de déjeuner avec elles. Celle-ci lui répondis qu'elle devait d'abord en parler avec Laksmi (20 ans indienne) et Li-Mei (20 ans, chinoise), ses colocataires, puisqu'elles avaient prévu de manger ensemble. Il s'avéra par la suite que Laksmi était dans le cours de littérature étrangère d'Ayumi et que les deux jeunes filles s'entendaient à merveilles.

Depuis, les douze ne se quittait plus et il n'était pas rare de les voir arriver ensemble dans un magasin ou un restaurant (ce qui avait tendance à faire peur aux gens). Les autres élèves les avaient surnommées : « les World's Stars » car elles venaient presque toutes d'un pays différent et qu'elles brillaient par leurs talents. Elles étaient toujours ensemble sauf lorsque les filles allaient au club. En fait, elles en faisaient toutes parties sauf Alice. Bien sûr, elle avait demandé pourquoi elle ne pouvait pas y entrer elle aussi, mais les filles évitaient toujours le sujet.

Alice colla la dernière photo sur la dernière page de l'album. C'était une photo d'elles douze prise lors du bal d'Halloween. Gabrielle, déguisée en fée, serait Sheila (sirène) dans ses bras. Ayumi (geisha) discutait un peu plus loin avec Laksmi (costume traditionnel indien) et Li-Mei (tenue traditionnelle chinoise). Saraï (Isis) et Yesim (momie) chatouillaient Freya (femme des neiges) sous le regard amusé d'Ingrid (sorcière). Coralie (succube) et Karen (vampire) dévoraient les nombreuses sucreries qu'elles avaient récoltées. Alice (chat) était assise sur une branche d'un arbre et regardait toutes ses amies. La photo avait été prise par Theiki, le cousin de Coralie et Karen, qui était venu passer quelques jours de vacances aux Etats-Unis. Elle prit son stylo couleur or et dessina des étoiles sur le reste de la page et écrivit « Que brillent à jamais les World's Stars ! ».

Satisfaite de son travail, elle décida de prendre son dîner en regardant un anime qu'elle venait juste de découvrir : Hitohira.

23h00, Miami, Floride, Etats-Unis d'Amérique.

Après avoir vu les 6 premiers épisodes, elle décida d'aller se coucher. Elle régla son réveil sur 6h30 pour avoir le temps de faire ses devoirs de marketing, prit sa douche et se coucha. Elle s'endormit rapidement bercée par le son de la pluie sur la fenêtre.

04h00, Miami, Floride, Etats-Unis d'Amérique.

Alice se réveilla en sursaut. Elle venait de faire un horrible cauchemar. Gabrielle et Ayumi étaient attaquées par un monstre de 3 mètres de haut, tout blanc avec des lignes rouges sur le corps. Elle se dirigea vers la cuisine pour aller se chercher un verre d'eau. Elle voulut les appeler pour vérifier qu'elles aillaient bien, mais elles ne prenaient jamais leurs téléphones avec elles lorsqu'elles aillaient au club. Se résignant à attendre, elle décida de retourner se coucher. En passant devant la chambre d'Ayumi, elle vit de la lumière et entendit des gens parler :

-« Ne t'en fais pas Ayumi, tout va bien se passer. Tiens le coup, Laksmi va bientôt arriver. Essai de concentrer ton cosmos pour ralentir la propagation du poison.

- Ca fait super mal ! Je ne sais pas si je pourrais tenir longtemps !

- Essai de tenir encore un peu. Tu t'es fait transpercée par une épée empoisonnée, ça va être, dur de te soigner. Sers-toi de mon cosmos si tu veux. »

« 'Cosmos', 'poison', 'épée empoisonnée' mais qu'est-ce qu'il se passe ici ! » pensa Alice. Elle ouvrit tout doucement la porte et jeta un coup d'œil à l'intérieur.

« OH MON DIEU ! »

Voilà ! Ça vous a plu ? Laissez un commentaire pour me dire comment vous avez trouvé ! Je vais essayer de poster le prochain chapitre la semaine prochaine.