Merci à crime-tsumi, à Ruumi (bon retour de vacance) et à Akimi-Chung Ae pour vos revieuws.

Bonne lecture !

Un être à part.

OoO

Décisions :

Ils étaient rentrés en silence.

Lorsqu'ils avaient ouvert la porte d'entré de leur appartement, DongHae s'était tendu, inconsciemment, près à affronter un leader qui voudrait avoir des explications mais il fut rapidement soulagé en voyant le mot leur signalant qu'il n'y avait personne dans le dortoir, qu'ils étaient tous au cinéma. Ils cheminèrent vers la chambre du plus vieux et le posèrent sur son lit. SiWon le dévêtit un peu avant de poser les couvertures sur lui et d'allez chercher la trousse de secours dans la salle de bain alors que le danseur envoyait un message à EunHyuk pour le prévenir qu'ils l'avaient retrouvé.

Alors seulement, il se laissa tomber sur le lit voisin et passa une main sur son visage, sentant les larmes lui venir.

SiWon revint, toujours aussi silencieux et se mit à soigner son ami. Quand ce fut fini, il se tourna vers le plus jeune et lui fit un sourire encourageant

-Il n'a que quelques bleu, rien de bien grave, rassures-toi. Et peut-être une légère commotion mais, si on surveille bien, il n'aura pas besoin d'allez à l'hôpital.

Seul un soupir lui répondit. Alors le plus grand s'assis doucement près du plus jeune et l'enlaça gentiment.

-Tu peux m'expliquer ?

DongHae secoua la tête négativement.

-Je ne me sens pas capable de raconter ça plusieurs fois, on peut attendre qu'EunHyuk et RyeoWook reviennent ? Je dois leur dire aussi. Eux aussi, ils veulent la vérité.

-Si tu veux… L'homme de tout à l'heure, tu le connaissais ?

-Oui…

Et il fondit en larmes, se laissant aller pour la première fois, sa peur et sa honte le submergeant, dans les bras rassurant de son ami.

-KyuMin ?

RyeoWook sursauta et tourna son regard vers les deux autres qui le regardait, étonné.

-Quoi ?

-Tu viens de dire le nom KyuMin ? répondit le danseur. Qui est-ce ? Il a un rapport avec YeSung ?

-Non, non…. Je pensais juste… à SungMin qui parlait de faire une blague à KyuHyun. C'est peut-être ça ? Et j'ai dis KyuMin en pensant à ces deux là….

Pathétique, vraiment ! Même lui ne croyait pas à ce qu'il venait de dire.

-Impossible, on s'est un peu disputé avant que je ne vienne. Répondit le Maknae en croisant les bras. Tu ne nous cacherais pas quelque chose, toi ?

-Pas du tout ! répondit-il rapidement… trop rapidement, visiblement, au vu des regards suspicieux qu'il reçu.

Il soupira

-c'est juste que …. J'ai peut-être une explication mais elle me semble tellement impossible même pour moi…. Je dois d'abord en parler à YeSung, ok ? En tout cas, tu peux enregistrer le numéro, c'est bien le sien.

Il rendit le portable à KyuHyun tandis que celui d'EunHyuk se mit à sonner. Il lu rapidement le message que son ami lui avait envoyé et eu un sourire soulagé.

-Ils sont rentré à l'appart et nous demande de les y rejoindre.

-Qu'attendons-nous alors ! s'exclama vivement RyeoWook en se levant, impatient de retrouver son ami. JongJin, merci de nous avoir ouvert ! Kyu, les clés de ta voiture, vite et HyukJae….Porte ce synthé !

Ce disant, il courut à l'extérieur, laissant en plan les trois autres hébétés.

-Il a mangé quoi, dernièrement ? demanda JongJin en sortant de derrière le comptoir pour fermer derrière eux.

-Il a juste reçu une bonne nouvelle rassures-toi. Répondit gentiment le plus jeune alors qu'EunHyuk ronchonnait en reprenant difficilement l'instrument dans ses bras.

Ils le saluèrent et rejoignirent le petit chanteur qui trépignait d'impatience.

Le film était bien… si vraiment, le film était bien : de l'action, de l'aventure, du suspense… Et pourtant non, il n'arrivait pas à se concentrer. LeeTeuk ferma les yeux, ses pensées perdues dans les évènements de l'après-midi. Les paroles de KyuHyun lui avaient laissés comme un goût amer dans la bouche. D'abord, envers le plus jeune : avait-il été aussi horrible que ça ? Il semblait qu'il en avait vraiment souffert…. Mais, il avait tellement peur à l'époque, peur de perdre son rêve, d'échouer après la séparation du groupe. Kyuhyun en avait fait les frais. Même si le Maknae ne parlait plus de cette époque, il était évident qu'elle restait toujours dans son cœur, tel une grande blessure pas encore tout à fait refermée.

Ensuite, il y avait YeSung, ce garçon qu'il connaissait depuis si longtemps mais avec qui il ne parvenait pas à se lier d'amitié. Pourquoi ? Pourquoi était-ce si difficile avec lui alors qu'il était plutôt quelqu'un de sociable. Il se souvenait très bien de l'époque où ils étaient trainees. Déjà, ils faisaient partie d'un même groupe, YeSung, DongHae et lui. En repensant à cette époque, il se rendit compte qu'il n'avait jamais rien eu à lui reprocher. Il était déjà silencieux, effacé mais malgré tout, il était toujours au courant de tout, savait gérer les situations délicate mieux que lui, à l'époque. Et surtout, il prêtait toujours une oreille attentive à ceux qui en avaient besoin. Il ne disait pas de mots réconfortant, il ne jouait pas forcément « les grands frères aux bons conseils » mais il savait rassurer, d'un simple geste, ceux qui en avait besoin. Dans le temps, il en avait été jaloux, avant de comprendre qu'il savait faire exactement pareil et assurer sa place de leader. Il avait essayé de lui parler, aussi. D'en faire son ami. Mais son silence le dérangeait et le mettait mal à l'aise. Il savait, au font de lui que ce n'était qu'une protection mais il ne parvenait pas à passer outre. Il avait donc fini par baisser les bras et, aujourd'hui, la situation entre eux restait inchangée.

Pourtant, en entendant la douleur qui avait filtré dans la voix de KyuHyun tout à l'heure, il eut envie de prier.

Prier pour que quelqu'un arrive un jour à percer cette carapace afin qu'il puisse rencontrer le vrai Kim JongWoon.

DongHae ouvrit subitement les yeux lorsque la porte de la chambre s'ouvrit violement, laissant entrer un RyeoWook en furie et se dégagea des bras de SiWon qui lui sourit doucement : il n'arrivait pas à croire qu'il s'était endormit comme ça. Il observa le jeune chanteur s'assoir doucement près du dormeur et lui caresser longuement les cheveux d'un air pensif, ne semblant pas les avoir remarqué. KyuHyun entra en ricanant, vite suivit d'EunHyuk qui peinait de plus en plus avec le synthé.

- Pose-le là ! Dit Ryeowook en faisant un vague signe de la main avant de reporter son attention sur les deux autres assis sur son lit, haussa un sourcil en voyant SiWon mais ne fit aucun commentaire avant de dire :

-Je veux toutes les explications, DongHae et je te préviens, tu n'a pas intérêt à me mentir !

Le susnommé acquiesça doucement et attendit que les deux derniers arrivants prennent place avant de prendre la parole :

-Je devais avoir 5 ans lorsque j'ai entendu parler de Kim JongWoon la première fois…

Il raconta tout ce qu'il avait dit à EunHyuk et Ryeowook un peu plus tôt, le rôle de son cousin et des amis de celui-ci.

… Un jour, alors que je revenais de l'école, un garçon m'a bousculé avant de s'engouffrer dans une petite église. Quelques minutes plus tard, j'ai vu mon cousin et ses amis débarquer et j'ai tout de suite compris que ce garçon était JongWoon. Je leur ai alors indiqué une mauvaise direction et je suis entré dans l'église. Je l'ai entendu, alors qu'il pleurait. Pitié, je voudrai…. Que quelqu'un me comprenne enfin. Cette phrase qui me hante depuis tout ce temps. Mais je ne savais pas quoi faire, alors j'ai été prévenir le prêtre qu'il y avait quelqu'un qui avait besoin de lui et je suis parti tout aussi vite. Par la suite, j'ai appris qu'il ne parlait plus, que les brimades continuaient et que, à bout, il avait déménagé. Comme je vous l'ai dis plus tôt, je m'étais juré qu'un jour, je le retrouverais et m'excuserai…. Mais ce garçon qu'on me décrivait comme un monstre, je ne l'ai jamais retrouvé. Quand je suis devenu trainees et que je l'ai rencontré, j'avais devant moi, un jeune homme blessé, méfiant. J'ai perdu mes moyens et mes bonnes résolutions, alors je n'ai rien dit. J'ai opté pour une autre tactique, je voulais vraiment me rapprocher de lui, devenir son ami. Mais je crois, qu'instinctivement, il soupçonnait quelque chose et qu'il s'est méfié de moi. Ou alors, j'en faisais sûrement trop et je l'ai braqué…. En tout cas, même ça je l'ai échoué. Alors, je me suis dit que je veillerais à ce qu'il ne soit plus blessé…. Mais c'est pas toujours facile avec vous…

-Et pour aujourd'hui ? Demanda doucement EunHyuk.

-Je … A Mokpo, il est très difficile de suivre toutes les tendances musicales. Vous vous rappelez certainement toutes les choses que j'ignorais. J'espérais pouvoir leur cacher que YeSung était en réalité JongWoon, je savais qu'il le prendrait mal. Je ne voulais pas non plus l'affronter seul, c'est pour ça que je t'ai demandé de venir avec moi. Je déteste blesser ma famille, je savais que je ne pourrais pas lui tenir tête s'il découvrait la vérité…

-Mais c'est pourtant ce que tu as fait. Lui fit remarquer gentiment SiWon, au grand étonnement des autres. Il raconta alors ce qui c'était passé dans le parc et comment DongHae était intervenu. Pour lui, tout prenait enfin un sens. Ses résolutions tenaient plus que jamais. Il eu un petit sourire alors que le silence était revenu dans la pièce, chacun méditant sur ce qui venait d'être dit.

Si YeSung avait l'habitude d'être seul, il va être drôlement surprit lorsqu'il va nous avoir tous les cinq sur le dos. Pensa t-il en imaginant la scène. Car pour lui, il ne faisait aucun doute que les autres ne laisseraient pas les choses se terminer comme ça. Sans oublier HeeChul, qui avait déjà commencé à agir de son côté.

Ils décidèrent de laisser le jeune homme au bon soin de KyuHyun, RyeoWook ayant décidé d'allez préparer à mangés malgré l'heure tardive avec l'aide SiWon. EunHyuk et DongHae se retrouvèrent alors dans leur chambre. Le plus jeune avait toujours la tête baissé.

-Dit Nhyuk, tu m'en veux ?

L'aîné soupira et le prit tendrement dans ses bras.

-Comment veux-tu que je t'en veuille, petit frère ? A ta place, je ne sais pas comment j'aurais réagit alors je ne peux pas juger. Maintenant, je comprends pourquoi tu agissais comme ça et quelque part, ça me soulage. Il ne me reste plus qu'a trouver ma place dans cette affaire.

-Ta place ?

-Pour aider YeSung, tiens ! Je sais, c'est surprenant venant de moi, mais à t'entendre, si on met son côté bizarre de côté, c'est une bonne personne, non ? Alors on va faire en sorte qu'il ne soit plus traité de monstre. Il faut juste que je trouve quelque chose que moi seul puisse lui apprendre, histoire qu'on ne soit pas tous sur son dos pour la même raison, sinon, selon ce que tu nous dis, il va se braquer… et Ca serai compréhensible…

DongHae éclata de rire. Son ami était vraiment unique. Ils passèrent donc le reste de la soirée à imaginer divers plan pour enfin, donner à YeSung l'impression d'être accepté.

SungMin sursauta en entendant la porte voisine de sa chambre se fracasser sur le mur. Il se frotta les yeux et regarda l'heure : 21h00. Ce n'était donc pas les autres qui revenaient du cinéma où il aurait dû se trouver avant qu'un violent mal de tête ne le force à faire demi-tour. Sans compter que la chambre voisine, c'était celle de RyeoWook et YeSung. Il entendit le rire maléfique de KyuHyun et serra les dents. Dieu qu'il détestait ce Kim JongWoon ! Pourtant il ne lui avait rien fait. Et lui, n'était pas du genre à détester quelqu'un sans raison. Bien au contraire. Moins il se mêlait des affaires des autres, mieux il se portait. Mais, il vivait en communauté et les efforts étaient le lot de tous. Non, il n'avait aucune raison d'en vouloir au leader vocal. Sans qu'aujourd'hui encore, il s'était disputé avec KyuHyun à son sujet. Et il détestait ça. Parce qu'il avait l'impression qu'on lui volait l'homme qu'il aimait.

Les autres venaient à peine de quitter la chambre que YeSung ouvrit les yeux.

-Tu as tout entendu, n'est-ce pas ? Lui demanda KyuHyun en s'agenouillant pour croiser son regard. Il savait que ça faisait un moment que le jeune homme avait reprit connaissance.

Ce qui se confirma lorsqu'il reçut un hochement de tête en signe de réponse.

-DongHae ne pensait pas à mal, tu sais ?

Nouveau hochement.

-Je sais, tu règleras ça avec lui. Je ne m'en mêle pas. Comment tu te sens ?

-Mal…

-Je veux bien te croire, au vu des bleus que tu as ! Heureusement que SiWon était là.

-Mhh

-Il s'est passé une drôle de chose, aujourd'hui. Reprit-il sérieusement. J'ai reçu un message sur mon portable venant du tiens. Comme je ne connaissais pas ton numéro, je n'ai pas percuté tout de suite mais lorsque je l'ai montré à RyeoWook, il à blêmit et à cité le nom de KyuMin….

YeSung le fixait étonné, les yeux et la bouche grands ouverts, faisant rire le Maknae.

-Ne me regarde pas comme ça, sinon, c'est toi que je vais appeler Fishy !

-Mais comment…. !

-Ca, c'est plutôt à moi de te le demander. Je ne savais pas qu'il pouvait interagir avec euh… notre réalité. Je n'ai rien dit à Wookie, il ne sait pas que je sais, même si, à mon avis, il devrait s'en douter ! Après tout, c'est moi qui partageais ta chambre avant lui !

Il se tu un instant avant de laisser un sourire dit « evil » glisser sur son visage.

-Et puis, moi contrairement à lui, je lui ai déjà parlé, à KyuMIn….