Rajeunissement

Disclaimer:La saga fascination appartient à Stéphanie Meyer et non as moi, se qui est bien domage. La série Stargate ne m'appartient pas non plus. Je fais cette fiction dans un but non-lucratif, juste pour mon plaisir et le votre. Du moins je l'espère.

Chapitre 1 : Départ anticipé

En cette journée de fin d'août le docteur Daniel Jackson était euphorique. Toute cette joie provenait d'une seule mission d'exploration deux jours auparavant. Durant cette mission de routine, sur la planète connut du SGC sous le nom de P5Z-985, SG-1 avait découvert des ruines ayant appartenu aux Anciens. A l'intérieur de celles-ci ils avaient trouvés une salle en ruines ressemblant très fortement à un laboratoire. Celui-ci contenait un appareil semblable à un photomaton, d'ailleurs le colonel Mitchell l'avait appelé ainsi dès qu'il eut posé les yeux dessus. Mais après avoir étudié les quelques informations disponibles sur la planète, Jackson avait réussi à déterminer qu'il était en réalité un prototype du sarcophage utilisée par les goa'ulds. Celui-ci était, d'ailleurs censé servir à rajeunir le sujet plutôt qu'à le régénérer, ainsi il ne pouvait ramener à la vie les morts, juste rendre à leur corps une nouvelle jeunesse. Fort de cette découverte il s'était empressé de le ramener sur Terre afin de pouvoir l'étudier de façon plus approfondie. Et peut-être en tirer des idées pour aider à prolonger la vie.

Ainsi, le colonel Samantha Carter qui était arrivé à la base le lendemain de cette découverte les aiderait de son mieux. Elle ne resterait à Cheyenne Mountain que pour une semaine, la durée pendant laquelle son vaisseau, le George Hammond resterait en révision à la zone 51. A l'origine cette visite avait pour but de passer un peu de temps avec ses anciens collègues et toujours amis, du personnel du SGC ainsi qu'avec sa famille de cœur, SG-1. En arrivant à la base, Daniel l'avait supplié de l'aider à étudier l'appareil découvert récemment. Il n'avait pas eu à la supplier longtemps. Elle n'avait pas pu résister.

C'est ainsi qu'en cette matinée Sam avançait vers le laboratoire où était entreposé l'artéfact. Daniel l'attendait déjà impatiemment, en effet, SG-1 retournerait en mission dans deux jours. C'était le temps qu'on avait accordé au docteur Jackson pour assister Sam. Après c'être chaleureusement salués, ils se mirent au travail. La répartition des taches se fit de façon implicite avec la force que seul donne l'habitude. L'archéologue commença donc à traduire les textes situés sur le photomaton et ceux trouvés dans le labo Anciens, ils espéraient y trouver quelques choses d'utile pour leur étude. De son côté, Sam analysait la machine sous toutes ses coutures. Après deux heures de travail intensif, Daniel fini de traduire un extrait d'un texte se trouvant dans les données récupérées dans l'ordinateur de recherche. Cet extrait semblait appartenir à un manuel, un compte rendu de recherches, il parlait des effets de l'appareil sur un sujet humain. Voyant de quoi il retournait, Daniel allait informer son amie pour quel fassent attention lorsque, accidentellement, elle activa l'appareil. Une vive lumière blanche entoura le colonel et obligea l'archéologue à détourner les yeux, en effet, par malchance, la jeune femme se trouvait pile dans le rayon d'action de la machine Ancienne. En même temps, les symboles de celle-ci s'illuminèrent. Le docteur Jackson, se précipita sur l'intercom du labo pour appeler une équipe médicale dans le labo, rapidement. Lorsqu'elle arriva dans la salle, l'appareil se coupa et relâcha enfin le colonel, inconsciente. Ce que vit alors Daniel était une chose qu'il aurait préférée ne jamais voir.

Lorsque le colonel Samantha Carter se réveilla, ce fut en douceur, les souvenirs lui revenaient lentement. Elle se rappela avoir activé l'appareil Anciens ramenée par SG-1de P5Z-985 alors qu'elle cherchait des informations sur la source d'alimentation de celui-ci. Elle avait été enveloppée dans une lumière blanche puis, le trou, elle ne se souvenait pas de la suite. Elle en déduisit qu'elle était tombée dans l'inconscience. Elle se décida enfin à ouvrir les yeux. C'était facile, elle en déduisit donc que ses blessures ne devaient pas être trop graves. Elle vit alors que Daniel se trouvait non loin de son lit, le couvant d'un regard anxieux. C'est ainsi qu'il fut le premier à s'apercevoir qu'elle était réveillée. Il appela alors une infirmière qui vérifia rapidement que tout allait bien. Puis Sam se redressa du mieux qu'elle put dans son lit et jeta un regard interrogateur à son collègue et ami qui s'empressa d'approcher, une fois près d'elle il l'aida à se redresser correctement. Lorsque ce fut fait, il ouvrit la bouche et la referma plusieurs fois. Samantha vit bien qu'il n'arrivait pas à parler et décida de lui faciliter la tâche en commençant la discussion pour lui : « Daniel, je vais bien merci de demander. Je me sens parfaitement bien, juste un peu groggy. Qu'est-ce qui m'est arrivé ?

-Eh bien, commença l'archéologue, apparemment, tu aurais activée l'appareil par erreur…

-Oui! Ça je m'en souviens. Mais après, que s'est-il passé ? Je ne me souviens de rien ! Quels sont les effets de l'appareil ?

-En fait, il permet de rendre sa jeunesse à quelqu'un sans lui faire perdre ses souvenirs, ou toute autre expérience acquise. Donc, quand…

-Quand j'ai été prise dans le rayon j'ai rajeuni, en tout cas mon corps à rajeuni. C'est ça ? » Coupa Sam, voyant immédiatement les implications que cela pouvait avoir. Aussi bien positive que négative. Cela soulevait aussi de nouvelles questions.

« -Oui. » Confirma le docteur Jackson.

« -De combien ?

-Comment ça de combien ?

-De combien ais-je rajeuni Daniel ? Ne faites pas l'innocent ! Ca ne peut pas être pire que de vieillir prématurément ! » Questionna le colonel de l'air force en se souvenant de l'incident dix ans auparavant sur Argos.

« -Vous avez rajeuni de vingt ans.

-Vingt ans, ça veut dire que j'ai dix-sept ans!

-Oui », enchaina Daniel, souhaitant couper à l'explosion de colère de son amie, « ton corps à désormais dix-sept, ton esprit lui a toujours trente-sept ans.

-Oh merci Daniel vous ne savez pas combien cela me réconforte, » ironisa la plus jeune femme.

Heureusement pour l'interpelé, SG-1, le général O'neill et le docteur Lam entrèrent à ce moment-là dans l'infirmerie. Les deux derniers étaient d'ailleurs en grande conversation. Dès que son ancienne équipe fut entrée, tous ses membres se hâtèrent vers on lit. En sautillant pour Vala, plus calmement pour le reste de l'équipe. Tous la saluèrent gentiment. Le général O'neill passa en dernier. Il l'informa en même temps que, du fait de son rajeunissement, elle n'était plus apte au service pour les trois prochaines années, tous cela avec un regard clairement attristé. En effet, il était de notoriété publique que Jack O'neill considérait le colonel Carter comme un trésor national et comme une amie importante. Sam ne lui en voulait pas, elle savait qu'il avait fait tout son possible pour éviter cela. Son remplaçant à la tête de SG-1 lui demanda alors si elle savait ce qu'elle allait faire pendant ces vacances prolongées. L'interpelée n'en avait aucune idée. A moins que…

« Peut-être. J'ai de la famille dans une ville perdue de l'état de Washington, Forks. Cela représente une cousine, son mari et leur fils. Ils sont au courant du projet Stargate depuis deux ans maintenant. A ma demande. » Ajouta la jeune femme en voyant les regards interrogateurs se former autours. « Cela ne devrait donc pas poser de problème.

-Bien Carter. Il faudra que vous me donniez tous les détails de votre nouvelle identité.

-A vos ordres mon général.

-D'ailleurs vous avez une idée pour cette nouvelle identité ? » Interrogea Daniel curieusement.

-J'aimerais bien m'appeler Sarah Carter, cousine de Mike Newton, mon neveu, obligée d'aller vivre chez sa tente car son colonel de mère est envoyée en mission et qu'elle ne peut la suivre.

-Oh oui ! C'est une bonne idée ! » s'exclama Vala.

« -Merci Vala. J'ai toujours voulu m'appeler Sarah. »

Ils continuèrent de discuter ainsi pendant une heure, puis SG-1 du partir, mais Sam savait désormais que l'étude de l'appareil était terminé et qu'avec un peu de chance une solution à son rajeunissement pourrait être trouvée. Une fois seule elle se rendormit pour le reste de la nuit.

Au matin, elle rejoignit sa maison où elle commença à faire ses bagages. Elle en profita également pour appeler les Newton. « Catherine Newton à l'appareil, j'écoute.

-Catherine, c'est Sam.

-Sam! Comment vas-tu ? Ta voix sonne bizarrement.

-Bien, bien. Mais, j'ai eu un ennui au travail…

-Rien de grave j'espère, » la coupa sa cousine, avertit de l'importance que pouvait avoir ses 'ennuis' de travail.

« -Non, mais je vais devoir venir pendant quelque temps chez-toi. Cela ne te dérange pas?

-Non ! Absolument pas. Mike sera heureux de te revoir.

-J'imagine tout à fait, il fantasme sur moi à chaque fois que je viens. » Le sarcasme était clair dans sa voix.

Les deux cousines continuèrent à se relater leur vie respective depuis le dernier appel de la toute nouvelle adolescente. Après avoir raccrochée le colonel de l'Air Force en congé prolongé finit de régler ses affaires pour son départ vers Forks. En effet elle devait partir le lendemain matin. Heureusement pour elle, son second pouvait facilement prendre sa place, il connaissait parfaitement tous ce qui avait trait au George Hammond et à sa mission. Voyant qu'il était seulement 19h elle appela Cassandra et l'invita à passer la nuit chez elle. La jeune fille, désormais plus âgée, biologiquement, que Sam accepta. Un quart d'heure plus tard sa fille adoptive se tenait sur le pas de la porte. « Salut Maman, Jack m'as appelé pour me dire ce qu'il t'était arrivée. Mais je dois dire que te voir comme ça est quand même très… bizarre.

-Je n'en doute pas un instant. Bon, tu viens nous allons manger puis nous discuterons des événements à venir dans les prochains mois. » Cassandra acquiesça et elles se rendirent dans la salle à manger de la blonde qui avait déjà préparé le diner. Au cours de la soirée elles bavardèrent de choses et d'autres. Ainsi Sam expliqua à Cassie qu'elle devrait rester à Forks jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée ou qu'elle est ses dix-huit ans. Cassandra expliqua alors à celle qui avait pris la place de mère dans son cœur aux côtés de Janet, sa première mère adoptive morte au combat, elle lui expliqua donc que depuis une semaine elle travaillait à l'infirmerie du SGC, la blonde en fut très touchée, surtout lorsque sa fille adoptive lui expliqua qu'elle voulait suivre les pas de Janet, la femme qui l'avait élevée, et dont Samantha avait longtemps été amoureuse, en secret, elle n'en avait jamais parlée, à personne. Vers minuit les deux jeunes femmes allèrent se coucher.

Le lendemain matin le colonel de l'Air Force se fit envoyer à Forks en avion, elle emmena avec elle deux valises et son ordinateur portable. En arrivant au petit aérodrome de Port-Angeles Sam fut accueilli par sa cousine et son neveu. Comme prévu Mike fut très heureux de la voir, tout comme Catherine. Durant le trajet vers Forks, sa famille lui raconta tout ce qu'il c'était passé à Forks depuis sa dernière visite, il y avait six mois de cela. Une fois de plus elle s'interrogea sur qui était ces Cullens dont sa cousine et son fils ne faisaient que parler. Elle décida que suivant comment les choses se présenterait elle essaierait de se renseigner sur eux. En plus elle avait réussi à emmener avec elle un occulteur Sodan et un zat alors autant qu'elle s'en serve. L'autre grande nouvelle à Forks était le retour de la fille du shérif, Isabella Swan. Celle-ci devait commencer les cours en même temps que Sam, ou plutôt Sarah vu que c'était le nom sous lequel elle serait connu des habitants et des élèves.

Une fois arrivé à sa future maison, probablement pour la totalité de l'année à venir, Samantha déballa rapidement ses affaires et commença à s'installer. Le diner fut calme et agréable. La nouvelle adolescente se prit à penser qu'elle pourrait apprécier sa nouvelle vie. Ce soir-là elle réussit à s'endormir rapidement en songeant à quoi cela ressemblerait lorsque le lendemain elle retournerait au lycée. Une chose était toutefois certaine c'est qu'elle n'aurait aucun problème à suivre les options qu'elle avait choisi pour cette année scolaire. C'est-à-dire: Physique avancée, Mathématiques avancée, Sport, Français et histoire et bien entendu, Biologie. Elle rêva tout de même d'un retour à la normale pour elle. Son commandement sur le George Hammond était une des meilleures affectations qu'elle n'est jamais eue au cours de sa carrière militaire. Mais bon demain une nouvelle vie commençait.