Bonjour à tous et à toutes ! Bon, et bien voilà l'épilogue qui parait tout petit comparé à mes autres chapitres. Mais bon, c'était juste pour bien faire comprendre à tout le monde qui était Eltamin, pourquoi j'ai choisi ce nom etc... Même si je vois que certains d'entre vous avaient déjà trouvé. Bravo à vous, merci aussi d'avoir lu mon histoire. Cette histoire est désormais complète, merci à tous d'avoir suivi et/ou reviewé l'histoire de nos deux handicapés sociaux que sont Harry et Severus. Ecrire cette histoire m'a fait beaucoup de bien, et était une jolie aventure. Merci encore à vous d'avoir été là !

Bonne lecture !


" Gamma Draconis est l'étoile la plus brillante de la constellation du Dragon. Elle est aussi appelée Eltanin, Eltamin ou Etamin. C'est une étoile géante. Son autre nom, Rastaban, est tiré de l'Arabe, qui signifie Dragon ou Serpent."

HPHPHPHPHPHPHPHP

Après qu'Harry ait découvert qu'il avait l'autorisation de quitter le centre psychiatrique s'il allait habiter chez Snape, Eltamin avait vu déboulé une furie hystérique dans son bureau qui lui avait hurlé sans discontinuité qu'il aurait fallu lui dire avant sa sortie d'isolement. Eltamin l'avait regardé s'exciter tout seul dans la pièce et avait apprécié de voir que son patient avait retrouvé la vivacité qui lui avait connu au temps de Poudlard. Snape était arrivé quelques minutes plus tard dans la pièce, et avait finalement calmé le lionceau qui n'avait rien trouvé à redire à son compagnon.

Eltamin avait finalement souri à Potter en lui disant qu'il était ravi qu'il aille mieux et qu'il allait lui signer sur le champ le bout de papier qui allait officialiser sa sortie. Il l'avait tendu au Survivant comme si c'était le papier le plus important de sa vie et était parti rayonnant vers sa chambre pour enfin faire les bagages qu'il attendait de faire depuis quelques semaines déjà. Snape quand à lui était resté dans la pièce pour observer l'homme qu'il pensait avoir percé à jour. Pendant qu'Harry était en cellule d'isolement, il avait rencontré une deuxième fois cet homme blond, et cette rencontre avait presque confirmé ses pensées.

Cette fois, il en était sûr, Eltamin était bien une étoile de la constellation du dragon. Cela ne pouvait dire qu'une chose, et si c'était le cas, c'était tout à fait représentatif de ce garçon arrogant qui ne pouvait pas complètement dissimuler son identité. Seul quelqu'un de cultivé connaissant également sa famille pouvait faire le rapprochement. Et cette personne c'était lui. En l'observant de nouveau, il comprit pourquoi il ne l'avait pas reconnu plus tôt. Déjà parce qu'il portait un Glamour, mais aussi parce que psychologiquement, il avait changé. Comme Harry, il avait mué en quelque chose de plus intéressant, plus posé. Il avait grandi et considérablement muri.

Mais Snape n'aurait jamais cru qu'il aurait grandi au point d'accepter d'aider son ancien ennemi. Il pouvait aussi retourner cette remarque à lui-même. Il allait désormais loger dans le même appartement que l'ancien élève qu'il détestait auparavant. Il avait voulu lui poser toutes les questions qui lui étaient venues en tête depuis quelques minutes, mais il avait été pris de court par le blond assis en face de lui.

« Vous vous demandez pourquoi j'ai fait cela, n'est ce pas ? C'est vrai, j'aurais très bien pu disparaitre et m'isoler dans le monde moldu. Mais j'aurais été seul avec mes remords et mes regrets. Vous n'êtes pas les seuls à vouloir vous racheter, à vouloir votre rédemption. Prenez-cela comme le remerciement pour tout ce que vous avez fait pour moi Snape. Vous m'avez sauvé cette nuit là. Pour ce qui est de Potter, disons qu'une personne proche de nous m'a demandé de l'accompagner » avait-il murmuré en reprenant ce timbre noble que Snape lui connaissait depuis qu'il était enfant.

Snape n'avait pas cherché à en savoir plus. Il n'y avait rien d'autre à savoir, il avait agi pour lui, pour se racheter, et c'était noble de sa part. Le reste ne le regardait pas, et ne le regarderait plus jamais, ils étaient désormais quittes. Il avait doucement hoché la tête en remerciement pour tout ce qu'il avait fait pour eux. Malgré tout, si aujourd'hui il pouvait aspirer au bonheur, c'était en partie grâce à cet homme. Il s'était demandé quelques instants qui était la personne proche dont il avait parlée, puis il s'était dit que c'était peut être mieux de ne pas savoir. Tous les secrets ne sont pas bons à dévoiler.

Il avait passé la porte d'entrée, et s'était arrêté net avant de lui murmurer une dernière chose. C'était surement la dernière fois qu'il le verrait.

« Eltamin. Joli choix. Malgré tout ce qui s'est passé, vous restez toujours attaché à votre famille »

Eltamin, avait souri suite à cette remarque, mais n'avait rien répondu. Il l'avait laissé partir, et s'était dit que Snape avait surement raison. Malgré le fait qu'il voulait s'éloigner de sa famille, il n'avait pas pu se résoudre à choisir un autre nom. Ce nom d'étoile…

HPHPHPHPHPHPHPHPHP

Le jour même du départ de Potter et Snape, après leur avoir dit "au revoir" avec Rose qui avait fondu en larme en se jetant au cou de son patient, Eltamin s'était rendu à Poudlard en toute discrétion. Il était passé par les couloirs vides d'élèves pendant qu'ils étaient en cours, et avait doucement dit le mot de passe qui le menait au bureau du Directeur. Ou plutôt de la Directrice, Minerva Mcgonagall qui était en plein préparatif pour les prochaines épreuves de BUSE 's et d'ASPIC's.

Quand il arriva dans le bureau, il fut reçu comme à l'habitude de la vieille femme. Elle lui sourit sincèrement en le regardant du haut de ses lunettes, et elle lui somma d'enlever ce Glamour. Cela ne lui allait pas du tout. Eltamin répliqua en lui disant qu'au contraire il avait beaucoup de succès avec les filles, et la Directrice ricana en lui disant qu'il en avait toujours eu. Cela était vrai, durant sa scolarité, il était un vrai tombeur. Mais il ne savait pas si cela était dû à son argent, à son nom de sang-pur, ou tout simplement à son visage.

Il passa comme à son habitude dans l'arrière du bureau, où étaient installés tous les portraits des Directeurs. Celui de Snape allait bientôt être installé comme l'avait promis la Directrice lorsque l'homme avait reçu son premier Ordre de Merlin. Il le méritait sincèrement. Il leva les yeux au ciel, et soupira en remarquant que Dumbledore était toujours en train de dormir. La vie de tableau était bien morne, heureusement qu'il passait de temps en temps le voir. Il était celui qu'il appelait « le vieux », comme pour se détacher de lui. Il n'avait jamais été proche du Directeur, il voyait bien qu'il préférait les petits Gryffondors, aux vils Serpentards qu'ils étaient. Mais avec le temps, et surtout avec les visites quotidiennes qu'il faisait, il avait appris à connaitre un homme aimant et très patient.

Mais aussi très manipulateur. Il s'était fait avoir en beauté, mais aujourd'hui, vu le résultat qu'il avait eu, il ne regrettait pas le moins du monde. Il se racla fortement la gorge pour réveiller le portrait, cela ne marcha pas et il réessaya encore une fois, plus fort, et cette fois l'homme barbu se réveilla en sursaut. Dumbledore papillonna des yeux, puis posa son regard sur lui avec tendresse dès qu'il l'eut reconnu. Un sourire étirait son visage, comme depuis la première fois qu'il lui avait donné un rapport des progrès d'Harry.

« Monsieur Malefoy, quel plaisir de vous voir. Quelles informations m'apportez-vous de si bon matin ? » déclara le vieil homme d'une voix enjouée.

Pour la première fois depuis bien longtemps, Draco Malefoy commença son récit avec un sourire. Il y a un an de cela, il était venu dans le bureau du Directeur avec un caractère affolé. Celui qui avait retrouvé la trace de Potter c'était lui, vivant lui aussi dans le monde moldu. Ce n'était pas cet imbécile d'Auror qu'il avait payé une fortune pour qu'il aille chercher de l'aide et qu'il se taise sur son identité. Ensuite, il était allé voir Dumbledore pour lui demander de faire quelque chose pour son ancien ennemi. Avoir vu Potter dans cet état, l'avait retourné. Le Survivant ne pouvait pas vouloir mourir, lui qui avait sauvé toute la communauté sorcière. Il avait voulu l'aider, comme Potter l'avait fait pour sa famille.

Dumbledore en tout bon manipulateur qu'il était, lui avait répondu que s'il voulait vraiment l'aider et racheter ses fautes, il fallait qu'il soutienne Harry dans le centre psychiatrique qu'il était. Draco avait été surpris, et ne savait pas vraiment s'il devait accepter. Il n'avait aucune formation de psychiatre, et ne voulait pas être reconnu dans le monde magique. Dumbledore lui avait répondu que ce n'était pas nécessaire, qu'il le guiderait à travers ses conseils, et que pour son identité, il utiliserait un glamour permanent.

A la suite de cet entretien, aux yeux de tous, et surtout aux yeux de Potter, il était devenu Eltamin. Les conseils de Dumbledore lui avait permis de débuter le contact avec lui, puis finalement il n'avait plus eu besoin de son aide. Il le comprenait vraiment, ils étaient semblables. Puis toutes les semaines il était venu donner des nouvelles sur la santé mentale du Survivant. Au départ, rien de bien nouveau, Harry faisait des crises chaque semaine, puis tout avait brusquement changé quand il avait retrouvé Severus Snape. Quand il avait dit cela à Dumbledore, celui-ci avait alors affiché un doux sourire. Comme s'il avait su que leur retrouvaille allait tout changé.

Et aujourd'hui, il était heureux de dire que Potter était enfin sorti du centre avec Snape, et qu'ils allaient habiter ensemble à Cardiff. Bien sûr, tout cela devait rester secret.

« Bien, bien. Je suis heureux pour ces deux garçons, ils méritent sincèrement d'être heureux. Et c'est encore mieux s'ils le font ensemble. Vous savez Monsieur Malefoy, je les considère tout les deux comme mes enfants. Un père a besoin de savoir que ces enfants sont heureux. Et vous, maintenant qu'il est parti du centre, qu'allez-vous faire ?

- Il a encore besoin d'un suivi, mais je vais enfin pouvoir penser un peu à moi. Je vais continuer à vivre avec Astoria dans le monde moldu, et on va peut être partir en vacances en France. Oui, je pense que cela lui ferait énormément plaisir »

Dumbledore hocha doucement la tête et sourit franchement. D'une toute petite voix, comme s'il avait honte d'être passé par lui pour aider ces « deux enfants », il le remercia chaleureusement pour tout ce qu'il avait fait. Il ajouta également qu'il pouvait être fier de lui. Ces mots, tant attendus, firent plus de bien à Draco qu'il ne l'aurait cru. Il sentit le poids qu'il avait sur le cœur depuis bien longtemps, disparaitre comme par magie. Lui aussi avait eu sa rédemption, lui aussi pouvait continuer à marcher sur la route sinueuse de la vie...


Et bien voilà, c'est la fin. N'hésitez à me donner votre avis général sur la fic, ce que vous aimez, ce que vous avez moins aimé, je prends absolument tout. Rappelez vous, les reviews sont notre seul salaire ici, ça va toujours plaisir d'avoir un petit mot, même si c'est juste un merci, ou deux-trois mots. Sans vous, on ne serait pas là non plus. Je vous embrasse et à plus tard pour d'autres fics !