Bonsoir tout le monde,

Comme promis, voici la suite de Wolf's Heart. À l'origine, j'avais pensé l'écrire en OS que j'aurais ensuite découpé en plusieurs parties comme j'ai coutume de faire. Mais malheureusement - ou heureusement, selon les points de vue - je suis aussi très attirée par l'écriture de la suite de Black Baccara. Et au lieu de me mitiger pendant des heures devant mon ordinateur, à écrire les deux fictions en même temps, j'ai décidé d'offrir Wolf's Heart: Bloodline sous forme de "série". Ainsi, je pourrais avancer la suite de Black Baccara (qui n'a pas encore de titre officiel et ne me dîtes pas bêtement de mettre un 2 derrière, sinon je vous tue xD) tout en postant de temps à autre un chapitre de Wolf ;)

Cela fait un moment que le premier opus de Wolf's Heart s'est terminé. J'espère que cette suite saura rester dans la même ambiance que son prédécesseur!

Trêve de blabla et bonne lecture! :)


Chapitre 1

Le vent glacial de la montagne souffla son amère tirade, rejetant les intrus sur ses terres. Frissonnant légèrement, Lightning réajusta le capuchon de son manteau d'hiver, protégeant du mieux qu'elle put sa tête. Ses joues se faisaient ronger par le mordant du froid.
Dans ce paysage de glace et de neige, seuls quelques vigoureux arbres et sapins avaient eu le courage d'y germer. La nature froide régnait en maître en ces lieux où la vie semblait effacée. Si une créature persistait dans cet endroit hostile, elle était bien dissimulée et imprudente de se trouver ici. Le silence tourmentait cet univers où seule la bise le brisait.
Serrant fortement ses bras contre son corps, Lightning cherchait en vain à retenir la chaleur de son corps. Sa respiration formait une buée dont l'opacité témoignait amplement de la différence de température entre elle et la montagne. Pour le moment, ses dents ne s'étaient pas encore mises à claquer, mais cela n'était qu'une question de temps. Si cela ne tenait qu'à l'ex-shérif adjointe, elle se serait permis un petit sprint pour se réchauffer. Malheureusement, la densité de la neige ne le lui permettait par ce genre de mouvement.

Chaque pas était difficile. Ses pieds s'enfonçaient dans la fine poussière blanche jusqu'aux genoux. Impossible d'accélérer le rythme, à moins de vouloir se fatiguer inutilement. Sans compter que l'épuisement ferait baisser la température du corps. Le résultat risquait d'être fort peu agréable. Lightning préférait prendre son temps, même si sa petite escapade était loin d'être une promenade de santé.
Munie d'un gros manteau, des gants et des bottes de ski, et d'un grand sac de camping, Lightning avait plutôt l'impression d'être partie pour un terrible pèlerinage dans l'enfer blanc. Elle aurait tout donné pour se trouver à Oerba, bien au chaud dans sa petite demeure à boire une bonne tasse de café. Mais la dure réalité était qu'elle se trouvait bel et bien dans cette montagne glaciale.

- Rappelle-moi pourquoi je suis ici... grommela Lightning, préférant user de son lien mental que de s'arracher la gorge par ce froid.
- Parce que c'est la mission qui nous a été assignée, répondit gentiment Fang.

Même si elle avait posé la question, Lightning n'appréciait pas passer pour une idiote. Elle tourna la tête afin de fusiller sa partenaire des yeux. À ses côtés se tenait une magnifique louve noire. De par sa grande taille, elle n'avait aucun mal à se mouvoir dans la neige. Mais elle suivait toutefois sa compagne, ne voulant pas la laisser derrière.

- Ton père n'aurait pas pu nous envoyer à la recherche de ce loup renégat sur une île tropicale plutôt ? reprit l'ex-shérif adjointe.
- Si c'est le froid qui te dérange, tu connais déjà ma réponse, railla Fang en donnant une petite poussée de la tête à son amie.

Évitant de justesse la perte d'équilibre, la jeune femme repoussa la gueule de sa compagne en grognant doucement. Elle savait pertinemment que sous forme animale, le mordant de l'hiver aurait bien moins d'emprise sur elle. D'ailleurs, un être humain normal ne pourrait supporter une température aussi basse.
Mais Lightning ne l'était plus depuis plus d'un an désormais. Et pourtant, elle rechignait encore à se transformer en louve. Grâce à ses dons de chaman, le besoin de métamorphose se faisait moins pressant que les autres lycanthropes. Seuls les soirs de pleine lune l'obligeaient à céder face à ce caprice.
D'ailleurs, c'était grâce – ou à cause – de l'héritage de sa mère que Claire se retrouvait à partir en mission pour la meute d'Oerba, pour Fargas. La plupart du temps, sa quête était de retrouver des lycans renégats, des solitaires qui allaient à l'encontre des lois lycanthropes. Elle devait les arrêter et dans le pire des cas, les abattre lorsque cela s'avérait nécessaire. Avec ses pouvoirs, la chamane facilitait amplement les échanges avec les criminels qui pouvaient devenir extrêmement violents.

Mais si Lightning devait voir les choses du bon côté, ce serait le fait que Fang soit toujours sa partenaire d'aventure. Pas qu'elle doute sur les compétences de sa compagne à se défendre, loin de là. Mais au moins, la jeune femme pouvait garder un œil sur cette dernière, assurer ses arrières. Étant la fille de l'Alpha d'Oerba, la louve noire avait d'énormes responsabilités qui reposaient sur ses épaules. Et Claire était ravie de pouvoir soutenir son amante dans ces cas-là.
La dominance et la puissance de Fang associées aux dons de Lightning, l'équipe était parfaite. Car contrairement aux autres chamans, la blonde possédait également la force et la résistance d'un lycanthrope. Une chose qui faisait tant défaut à ses camarades chamaniques qui, sans protection, devenaient des proies faciles.

- Est-ce que tu le sens ? demanda Lightning, sachant parfaitement que sous forme de louve, son amie avait un meilleur odorat qu'elle.
- C'est faible... Il a du passé par ici, il y a plusieurs heures déjà. Peut-être trois.

Dans tous les cas, le fugitif avait une longueur d'avance sur elles. Exaspérée, l'ex-shérif adjointe souleva son pied et fit encore un pas en avant. À ce rythme, le loup qu'elles poursuivaient, aurait eu le temps de faire une fois le tour du monde. Mais Lightning ne pouvait se résoudre à changer de forme. Sans vraiment pouvoir se l'expliquer, elle détestait cela. Et ce n'était qu'en dernier recours qu'elle se métamorphosait ou quand le choix le lui était imposé.
Le soleil se trouvait haut dans le ciel. Il valait mieux ne pas traîner. Une fois la nuit tombée, qui sait de combien de degrés la température dégringolerait sans les rayons chauds de l'astre.

.

Au bout de deux heures, complètement épuisée, Lightning n'avait pas d'autre alternative que de demander une pause. Doucement, elle retira son immense sac de son dos avant de s'y adosser. De suite, Fang s'empressa de se poser sur les jambes de sa compagne, enroulant son corps autour de cette dernière. La jeune femme ne refusa pas la douce chaleur, bien au contraire.
Fouillant dans ses poches, Claire sortit quelques barres énergétiques. Face à ce temps frigorifiant, son anatomie avait besoin de brûler des calories afin de conserver sa chaleur corporelle. De son autre main, Lightning dévoila un sachet de viandes séchées. Bien évidemment, sous forme de louve, Fang ne pouvait que quémander ce que demandait toujours un carnivore.
Sans plus attendre, l'ex-shérif adjointe offrit la pitance de sa compagne. Cette dernière engloutit l'en-cas en quelques secondes à peine. Puis, elle se lécha les babines, signe qu'elle fut bien reconnaissante pour l'attention. De son côté, Lightning entama gentiment sa barre énergétique.

- La montagne est vaste... Crois-tu vraiment que l'on arrivera à le retrouver ? questionna Lightning, ayant besoin d'une distraction pour oublier momentanément le froid ambiant.
- Des randonneurs aguerris ont signalé un loup d'une taille étrangement anormale dans la région, répondit la louve en reposant sa tête sur le sac. Il va falloir le trouver avant les autorités locales. Et heureusement, par ce froid, ils ne vont pas se lancer immédiatement à sa recherche, ce qui nous laisse une chance de le trouver les premières.
- Cela n'explique toujours pas si l'on va le croiser ou non.
- Regarde autour de toi, Light. Il n'y a rien à manger. Il se mettra obligatoirement en chasse pour se nourrir. Et vu le temps, nous sommes certainement les seules à nous aventurer par ici. Il va nous sentir. Il va nous pister.

Instinctivement, Lightning leva la tête avant de scruter minutieusement les alentours. Sur ses gardes, elle s'attendait presque à ce que le renégat soit dissimulé sous la neige, patientant bien gentiment avant de bondir sur ses proies. Mais tout cela n'était que de la paranoïa, elle le savait. Grâce à son odorat, elle l'aurait senti arriver à coup sûr.
Lightning revint immédiatement à ses esprits lorsqu'un museau humide et surtout, très froid se frotta à sa joue. Retenant un cri, la blonde s'extirpa immédiatement de ce contact. Elle dévisagea la louve avec sévérité. Sa colère doubla des plus belles lorsqu'elle vit les yeux rieurs de sa compagne. Si elle n'avait pas été enrobée comme un saucisson sous des tonnes de vêtements, Claire aurait bondi sur la railleuse.

- Mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez toi ? s'écria Lightning, outrée et agacée. Le froid a figé ton cerveau ou quoi ?
- Le froid te rend irritable, tu sais
, rétorqua Fang en remuant la queue. Tu sais que je peux faire pire. Je peux aussi...
- Garde ta langue dans ta gueule, je te préviens ! De toute manière, elle gèlerait immédiatement dès que tu la sortiras.

Voyant la manière dont les oreilles de la louve frétillaient, la jeune femme se tendit légèrement. Elle en était capable... Sa compagne était capable de tout, Claire le savait. S'apprêtant à couper l'herbe sous les pattes de la louve, elle leva la main. Puis, soudain, elle se figea brutalement.
Fronçant des sourcils, Lightning reprit :

- Depuis quand le savais-tu ?
- Je te l'avais dit qu'il viendrait à nous
, argua Fang. Il a faim et il croit que nous ne savons pas qu'il est là.
- Quel lycan sensé penserait que l'un de ses congénères serait une proie facile ?
- Un fou ou alors, un sacré idiot !

Cela faisait une dizaine de minutes que la louve avait senti la présence de l'intrus. Et afin de ne pas l'alerter, elle avait fait en sorte de lui faire croire qu'il était passé inaperçu. Enfin, pour cela, il aurait tout de même fallu que l'individu se soit positionné face au vent. Sans parler de sa respiration forte due à sa faim et à son excitation, son impatience de se remplir la panse.

Ne pouvant plus tenir, le prédateur n'attendit même pas de se rapprocher encore un peu plus de ses proies. Comme un fou, il s'élança vers les deux randonneuses. Le regard dépourvu de raison, la gueule ouverte et la langue pendante, un loup gris fonçait comme un dingue. Il se jetait corps et âme dans cette tentative désespérée, comme si sa vie en dépendait.
Immédiatement, Fang se propulsa sur ses pattes et s'interposa entre l'ennemi et sa compagne. De son côté, Lightning tenta tant bien que mal de se mettre sur ses pieds. Intérieurement, elle devait avouer que sous forme animale, elle n'aurait pas été encombrée par ses vêtements qui réduisaient grandement ses mouvements.
Le grondement menaçant de la louve noire fit hésiter l'assaillant. Mais rapidement, le renégat grogna en retour. Oubliant sa peur, il était prêt à faire face à son adversaire qui faisait presque le double de sa taille. Ses oreilles se plaquèrent sur son crâne et ses babines se retroussèrent lentement, dévoilant sa belle dentition meurtrière.

Alors que les deux bêtes se jaugeaient, Lightning en profita pour prendre une grande inspiration. Puis, elle laissa petit à petit sa magie chamanique prendre possession de son corps. Après de durs entraînements parmi les chamanes d'Oerba, Claire avait appris à user d'une bonne partie de ses dons. Son apprentissage était bien loin d'être abouti, mais elle était une élève avide de savoir qui assimilait très vite.
Sans perdre de temps, la jeune femme tenta de projeter une onde apaisante vers le lycan. Elle pouvait sentir sa faim, sa rage et son désappointement. Mais lorsque la magie lui caressa le poil, ce dernier se crispa. Une angoisse surprenante l'envahit, le rendant encore plus instable. Ce constat surprit Lightning qui réalisa immédiatement à qui elles faisaient face.

- Un nouveau-né... murmura-t-elle doucement. Fang, c'est un jeune lycan ! Il n'est pas entré en frénésie. Il est simplement et complètement perdu !
- Tu en es vraiment certaine ?
répliqua Fang qui ne lâchait pas son opposant des yeux.

Lentement, Lightning s'approcha des deux loups. Puis, elle dépassa sa compagne. Mais soudainement, la louve noire se jeta furieusement une nouvelle fois entre la jeune femme et le mâle. Cette réaction brusque et protectrice effraya encore plus le renégat, le rendant encore plus agressif.

Posant sa main gantée sur le dos de son amie, Claire demandait silencieusement le calme de cette dernière. Agacée, Fang émit un grognement désapprobateur, mais elle savait qu'elle devait laisser faire sa compagne. Malgré toute la confiance qu'elle lui portait, elle ne pouvait s'empêcher d'être surprotectrice envers cette dernière. Si le malotru osait, ne serait-ce que toucher un seul de ses cheveux, la louve le mettrait en pièce. Jeune ou pas.
Doucement, Lightning continua de se rapprocher du loup gris. Ce dernier fléchit les épaules, prêt à bondir. Sa position mit les sens de Fang en alerte, elle aussi pouvait agir au moindre geste brusque.

- Tout va bien... déclara la jeune femme d'une voix enrouée par le froid. Nous ne te voulons aucun mal.

Le loup parut complètement désemparé. Il était tiraillé entre sa faim et la douce chaleur provenant de la femme. L'étrangère n'était plus qu'à quelques pas de lui. Délicatement, elle retira l'un de ses gants avant de tendre sa main nue vers la gueule de la bête. Que lui voulait-elle ? Devait-il la mordre ? Il avait si faim...

- Doucement... reprit Lightning d'une voix calme et douce. Nous sommes là pour t'aider. Tout va bien se passer.

N'ayant pas eu le courage de s'éloigner de la femme, le jeune loup laissa sa main se poser sur sa gueule. Le contact était chaud et tendre. Une onde de bien-être l'envahit, détendant tous ses muscles. Si rassurant... Depuis combien de temps ne s'était-il pas senti aussi bien ? Le renégat avait envie de se laisser emporter par cette chaleur. Il était si fatigué. Mais quelque chose au fond de son être lui disait que s'il arrêtait tout maintenant, la dure réalité allait le rattraper et l'abattre telle une bête qu'il était.
Malgré les faibles grognements du loup, Lightning ne retira pas sa main, laissant sa magie proférer ses bienfaisances. Au moment où l'animal leva ses iris d'un vert pur dans les yeux océans de Lightning, cette dernière fut submergée par une multitude d'images. Des sentiments. Des souvenirs.
Le cœur serré, la blonde en eut le souffle coupé. Cette révélation semblait avoir rouvert des blessures dans son âme, des cicatrices qui ne guériraient jamais. Sa main s'agrippa désespérément au pelage gris de la bête comme une naufragée à une bouée. Ses jambes se dérobèrent sous son poids, la faisant tomber à genou. Tremblante, Lightning serra le loup contre elle, lui murmurant doucement :

- C'est fini... C'est fini maintenant, tu es en sécurité.

Désemparé et épuisé, le jeune mâle sentit ses forces le lâcher. À bout, il se coucha dans la neige, en veillant à ne pas se décrocher de l'étreinte. Ses bras chaleureux de l'étrangère paraissaient être son dernier rempart face à la folie et au désespoir.

Par le lien qui l'unissait à sa compagne, Fang sentit la souffrance intérieure de cette dernière. Qu'avait-elle bien pu voir pour rouvrir de si profondes blessures ? Des blessures que la blonde ne pansera jamais entièrement, elle le savait.
Face à l'état inoffensif que venait de prendre le jeune loup, la fille de Fargas se risqua avec confiance de se rapprocher. Alors que l'étranger avait tout pour se sentir tendu face à l'impressionnante louve, il fut pris de court lorsque cette dernière lui donna un coup de langue sur le museau. Ce geste était une marque affective chez les canidés. Puis, elle se blottit contre lui, offrant elle aussi, de sa chaleur.

Sans plus pouvoir tenir, le lycan s'effondra de fatigue. Pour la première fois depuis plusieurs jours, il se sentait bien. Pour la première fois depuis ce qui lui paraissait être une éternité, il fermait les paupières et se laissait emporter par ses songes.
Lorsque la respiration du loup se fit plus régulière, ses deux sauveuses comprirent que celui-ci s'était endormi. Doucement, Fang posa sa tête sur Lightning qui tenait celle du mâle dans ses bras. La blonde sourit chaleureusement à sa compagne avant de déclarer :

- Ne sois pas jalouse.
- Ne t'inquiète pas
, répondit Fang d'un ton désinvolte. Une fois à Oerba, je trouverais bien une âme charitable qui voudra bien me donner de l'affection à moi aussi.
- Une chose bien égoïste de ta part, étant donné que cette pauvre personne ne vivra pas assez longtemps pour pouvoir te toucher.

La louve noire émit un petit jappement que Claire identifia comme un rire. De sa main libre, elle la glissa dans le magnifique pelage de jais de son amie. Un acte amplement gratifié par Fang qui aurait pu se mettre à ronronner. Mais le sourire de Lightning réveilla de vieux souvenirs chez la louve. Ce sourire-là, elle ne l'avait pas vu depuis un an. Une douceur témoignant d'une tristesse profonde et ineffaçable.
Le regard de Fang se porta sur le jeune loup endormi, puis à nouveau sur sa dulcinée.

- Qu'as-tu vu ? demanda-t-elle avec prudence.
- Une famille. Une attaque. Un seul survivant, énuméra Claire avec amertume. Et une transformation incomprise... Ce loup ne comprend pas ce qu'il lui est arrivé. Il ne sait même pas ce qu'il est.

C'était bien ce que s'était doutée Fang. Ce loup, qui qu'il soit, était passé exactement par le même traumatisme que Lightning. Ce pauvre malheureux avait certainement dû se réveiller à côté des corps inertes de sa famille. Puis, il avait dû sentir la bête qui était née en lui. Sa rage, sa faim et son besoin de liberté.

Levant le museau vers le ciel, la louve noire constata que le soleil n'était pas loin de se dissimuler derrière l'horizon. La nuit allait tomber, mais cela n'était pas ce qui inquiétait le plus la fille de Fargas. Des nuages gris se répandaient à une vitesse vertigineuse dans l'océan infini. Et son sixième sens animal la mettait en alerte. Une tempête se préparait.
Rapidement, Lightning fut intriguée par le comportement de sa compagne. Mais lorsqu'elle leva les yeux vers ce ciel morne, elle comprit immédiatement ce qui allait s'en suivre. Il fallait partir et vite. Mais pour aller où ? Elles se trouvaient en plein milieu d'une gigantesque montagne. La civilisation la plus proche se trouvait au pied du pic, à des centaines de kilomètres de leur position. Même sous leur forme animale, elles n'atteindront pas à temps le petit village avant que la tempête de neige ne les engouffre.

- Combien de temps avons-nous ? questionna Lightning, jetant un regard inquiet sur le loup assoupi.
- Pas beaucoup, répondit Fang qui renifla l'air. Une heure. Deux au grand maximum. Nous devons y aller. Et vite !

Comprenant l'urgence de la situation, la jeune femme frotta doucement l'oreille du petit mâle. Ce dernier émit un léger grognement, mais ne se réveilla toujours pas. Malheureusement pour ce petit bonhomme, il allait falloir s'activer et partir rapidement d'ici. Car leur chance de survie durant un blizzard était minime, voire quasi inexistante.

Fang se leva doucement, donnant des petits coups de patte au dormeur. Celui-ci ouvrit finalement les yeux, au grand soulagement de la louve noire qui aurait dû le mordre dans le cas contraire. Satisfaite, elle s'empressa ensuite d'aller chercher l'immense sac de sa compagne qui était posé à quelques pas de là.
Le nouveau-né parut désorienté. Se reculant abruptement, il toisa étrangement Lightning. Ses yeux étaient un mélange de menace et de peur. Le pauvre garçon était totalement perdu, la blonde le savait.

- Tout va bien, rassura-t-elle d'une voix douce. Une tempête se prépare. Il faut nous trouver un abri pour la nuit, sinon nous allons y passer.

La bête au pelage gris se mit à sautiller sur place, tentant de faire comprendre quelque chose à sa nouvelle rencontre. Voyant l'air intrigué de la femme, il s'approcha d'elle afin de la tirer par la manche de son manteau. Un grognement peu amène lui fit immédiatement lâcher prise. Surpris et apeuré, il tourna le regard vers la louve noire qui tenait une bretelle d'un sac dans sa gueule.

- C'est bon, Fang, il ne me voulait pas du mal, intervint Lightning avant de se tourner vers leur nouveau camarade. Tu veux que l'on te suive, c'est ça ?

Le jeune loup acquiesça, puis il tourna sur lui-même avant de pointer son museau vers la direction à prendre. Fang et Lightning se scrutèrent un instant, se consultant silencieusement. Devaient-elles suivre le renégat ? Voulait-il les emmener à son refuge ?
Claire attrapa son lourd sac qu'elle passa par-dessus l'épaule. Apparemment, elles n'avaient pas vraiment le choix. La nuit et le blizzard les guettaient. Quelle que soit la destination, c'était la meilleure option qui s'offrait à elles.

.

Alors qu'une fine couche orangée s'aplatissait à l'horizon, les trois lycans arrivèrent devant un petit cabanon. À en voir par son aspect extérieur, l'endroit avait été abandonné depuis des lustres. Un détail qui se confirma une fois que les deux louves d'Oerba découvrirent l'intérieur.
Plutôt petite, la cabane ne devait pas faire plus de sept mètres carrés. Le bois commençait déjà à moisir, prenant un ton plus foncé que de coutume. Un vieux matelas à moitié déchiqueté se trouvait à même le sol poussiéreux. Une chaise dont Lightning ne se risquerait pas de s'y asseoir, tenait fébrilement debout. Sur le côté, il restait les vestiges de ce qui avait certainement été une petite kitchenette à l'époque.

Comme ravi de faire découvrir son antre à ses deux invités, le jeune loup remua de la queue avant d'aller se frotter affectueusement contre la femme. Il ne saurait expliquer pourquoi, mais la simple présence de cette étrangère l'apaisait. Et lorsqu'il était en contact avec elle, il avait l'impression que tous ses tourments pouvaient s'évanouir durant ce court laps de temps.
Malgré le grondement sourd de sa compagne, Lightning passa sa main gantée dans le pelage de leur nouvel ami. Puis, son regard se posa finalement sur l'unique bonne nouvelle de ce cabanon en décomposition : une cheminée. Elle était bien loin d'être moderne, rien de bien étonnant vu les lieux. Faite de métal, elle ressemblait plutôt à une petite chaudière.

- C'est parfait, on va pouvoir se chauffer pour la nuit, s'exclama Lightning qui se tourna vers la louve noire. Fang, pourrais-tu aller chercher du bois, s'il te plaît ?

La femelle lycanthrope ne bougea pas d'un poil, fixant intensément l'intrus qui se permettait bien trop de familiarité avec sa compagne. Certes c'était un nouveau-né. Eh oui, il était déboussolé et le pouvoir de la chamane lui permettait de se calmer. Mais cela n'empêchait pas Fang de vouloir marquer son territoire. Claire lui appartenait et elle était prête à le prouver.
Sachant parfaitement ce qui se tramait dans l'esprit de son amie, Lightning lâcha un long soupir. Les loups-garous et leur jalousie maladive... Enfin, l'ex-shérif adjointe ne pouvait pas se permettre de critiquer ce côté possessif, elle en faisait de même. Un caractère qui semblait s'être développé en même temps que ses cinq sens lors de sa transformation en lycanthrope. La jalousie était comme une seconde peau pour un lycan, un instinct.

- S'il te plaît, mon amour, ramène-nous du bois, reprit Lightning en accentuant bien sur le terme qui désignait sa relation avec la louve noire.

À demi convaincue, Fang se glissa jusqu'à la sortie. Mais avant de partir, elle jeta un dernier coup d'œil au jeune loup avant de disparaître dans la poudreuse.

Déposant son sac à terre, Lightning scruta les issus de ce refuge de fortune. Heureusement, il n'y avait qu'une seule porte et deux fenêtres. Mais vu l'épaisseur des vitres, il allait falloir trouver quelque chose pour bloquer un maximum l'accès du froid. Après une courte réflexion, la jeune femme se décida à prendre la vieille table en bois qu'elle retourna contre la fenêtre, près de la cheminée. Au moins avec cela, la chaleur du futur feu ne pourra être que meilleur.

- J'espère que Fang trouvera du bois sec par ce temps, murmura Claire à elle-même.

Un petit couinement attira son attention. Interloquée, elle se tourna vers son camarade. Accroupis sur le sol, les membres de la bête tremblaient frénétiquement. Raclant le sol avec ses griffes, le loup gris semblait se débattre d'une prise invisible. Lightning avait même l'impression que l'animal rapetissait petit à petit. Cela devait être une vision optique ou bien...

- Pas maintenant ! s'écria Lightning en se jetant sur le loup, un genou à terre. Tu ne dois pas muter maintenant ! Tu vas mourir de froid sinon !

Malgré les avertissements, le lycan continua lentement et douloureusement sa métamorphose. La phase de transition était étrangement longue. Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose : c'était un retour à la normale obligatoire. Un lycanthrope ne pouvait pas rester éternellement sous sa forme animale. Tôt ou tard, son corps exigerait qu'il redevienne humain. Ce laps de temps variait selon les individus et apparemment, le temps était écoulé pour celui-ci.
Rapidement, Lightning retira ses gants qu'elle jeta à terre sans la moindre cérémonie. Puis, elle se lança sur son sac qu'elle s'empressa d'ouvrir. Elle déballa le contenu de ses affaires à la va-vite. Heureusement, elle réussit à attraper ce qu'elle recherchait, une fine couverture bien chaude.

Armée du bout de tissu, Claire se tourna vers la créature qui arborait un aspect mi-homme, mi-bête. Sans plus attendre, elle passa la couverture autour des épaules de son protégé. Ce dernier était encore trop secoué par de violents spasmes pour se rendre compte de ce qui se passait.
Posant ses mains près de l'individu, Lightning fit en sorte de ne pas toucher cette chair à vif. Puis, après une longue inspiration, elle propulsa une onde de chaleur afin d'atténuer la douleur de cette métamorphose. La respiration du garçon se fit plus calme et au bout de plusieurs minutes qui parurent être des heures, il s'écroula à terre.

- C'est fini, murmura Claire afin de rassurer le jeune loup, frottant son frêle petit corps avec la couverture. Seigneur, tu es si jeune. Quel âge as-tu ?

Le garçon ne répondit pas, encore sous le choc de sa transformation. Se penchant en arrière, Lightning attrapa des vêtements dans ses affaires. C'était ceux de Fang, au cas où cette dernière aurait repris forme humaine. Sur le moment, Claire se félicitait d'avoir eu cette initiative de dernière minute.

- Cela sera un peu trop grand pour toi, mais au moins, ils te tiendront chaud, annonça-t-elle en tendant les habits. Quel est ton nom ?

Faiblement, le petit garçon se redressa, serrant frénétiquement la couverture contre son corps nu. Ses membres commençaient déjà à se soumettre face à la domination du froid, le faisant trembler et claquer des dents. Lentement, il leva ses yeux émeraude vers l'étrangère, dévoilant son visage angélique et si jeune. Ses cheveux étaient d'une étrange couleur argent, comme son pelage lorsqu'il était un loup.

- Je... Je m'appelle Hope, bégaya-t-il en essayant de ne pas se mordre la langue pendant qu'il articulait avec peine. Et j'ai... quatorze ans...
- Enchantée, Hope ! Tu peux m'appeler Lightning, répondit la chamane en posant les vêtements devant le garçon. Maintenant, habile-toi rapidement si tu ne veux pas finir comme un glaçon.

Hochant rapidement de la tête, le petit se mit immédiatement en exécution. Afin de lui laisser un peu d'intimités, Claire se détourna et alla près de l'entrée. Son regard scruta les alentours, guettant le retour de Fang. La nuit allait tomber d'une minute à l'autre et le ciel n'était plus qu'un amas de nuages grisâtres peu rassurant.

L'attention de la blonde revint vers le jeune loup qui se raclait bruyamment la gorge. Se retournant, elle constata avec amusement et sans grand étonnement que les vêtements étaient bien trop grands pour lui. Ses courts bras n'atteignaient pas le bout des manches. Le large pantalon d'hiver traînait à moitié sur le sol. Mais au moins, avec cela, le garçon gardait un tant soit peu de sa chaleur.
Frottant nerveusement ses deux mains dissimulées sous le tissu, Hope regardait timidement de tous les côtés, très mal à l'aise. Malgré l'angoisse qui se lisait sur son visage et la tristesse qui se traduisait dans ses yeux, le rescapé gardait la tête haute. Lightning avait même l'impression que ce dernier s'interdisait de pleurer, de voir le drame en face.

Croisant les bras, Claire étudia minutieusement ce petit homme. Son cœur lui lança un pincement. À travers Hope, elle avait l'impression de se retrouver. Non, de retrouver celle qu'elle avait été autrefois. Celle qui avait survécu à une terrible attaque alors que ce ne fut pas le même cas pour sa sœur.
Intérieurement, Lightning n'avait pas besoin d'user de ses dons d'empathie pour comprendre et deviner les questions du garçon : Que suis-je devenu ? Pourquoi ai-je survécu ? Dois-je en être heureux ou au contraire, en pleurer ? Pourquoi moi et pas elle ? Si seulement j'avais pu faire quelque chose...

Secouant furieusement la tête, l'ex-shérif adjointe tenta d'éloigner ses vieux démons. Tout cela était du passé. Même si elle ne pourrait jamais oublier cette funeste nuit, elle avait tout de même surmonté cela. Elle le devait si elle voulait pouvoir donner une chance à son avenir. Si elle voulait pouvoir saisir une paisible existence en compagnie de Fang.
Presque instinctivement, Lightning s'approcha du garçon. Ce dernier la regarda faire sans esquisser le moindre mouvement, totalement déconnecté du monde. Et lorsque des bras chaleureux l'entourèrent, il se surprit même de soupirer par soulagement. Sans pouvoir le contrôler, Hope s'agrippa désespérément à cette femme à la senteur si particulière et apaisante. Tout de cette étrangère émanait la sérénité, mais surtout, la compréhension. Quelque chose chez elle démontrait qu'elle savait, qu'elle connaissait la souffrance qui le torturait. Qu'elle était familière à cette rage vengeresse qui lui rongeait les entrailles.

- Ce n'est pas de ta faute, murmura Lightning d'un souffle presque inexistant, douloureux même. Tu ne pouvais rien faire. Avec tous les pouvoirs du monde, tu n'aurais pas pu la sauver...
- Elle a voulu me protéger de ces monstres, gémit Hope en tremblant. Je n'ai rien pu faire pour l'aider. Elle a tenté de les empêcher de me faire du mal...
- Une mère fera toujours tout pour protéger son enfant, cet être qui lui est si cher. Jusqu'au bout, elle a prouvé l'amour qu'elle te portait.

Se retirant légèrement, les mains maintenant toujours les bras du garçon, Lightning le toisa dans les yeux. Un faible sourire sur les lèvres, elle tenta d'offrir un soutien tendre et chaleureux. En ce moment précis, le jeune loup n'avait besoin de rien d'autre que d'amour. Tout son univers venait de s'effondrer à coup de crocs. Il n'avait plus aucune base logique sur laquelle s'appuyer. Tout devenait fou pour lui.
Lentement, Lightning attrapa le visage de Hope entre ses mains et lui déclara :

- Alors, bats-toi, Hope ! Vis pour que le sacrifice de ta mère ne soit pas vain. Rends-la fière de toi !

La bouche ouverte, le nouveau lycan resta sans voix. Il avait envie de rétorquer quelque chose, pire encore, il avait envie de hurler sa rage, sa haine face à cette injustice du destin. Comment pourrait-il relever fièrement la tête alors que sa mère avait été massacrée devant ses yeux ? Comment ne pas haïr son impuissance ? Même maintenant, il ne comprenait toujours pas comment les choses avaient pu terminer ainsi.
Et pourtant, les mots de cette étrangère l'avaient frappé droit dans l'âme. Comme un pansement, ils avaient épongé sa blessure saignante au cœur, ralentissant l'hémorragie. Cette femme était peut-être bien l'unique personne sur cette Terre à pouvoir le comprendre, du moins, c'était le sentiment qu'en en avait.

Soudain, un immense fracas se fit entendre à l'entrée, faisant sursauter Hope. Son pouls s'accéléra encore plus lorsqu'il découvrit la gigantesque louve noire devant la porte. À ses pattes, elle avait laissé tomber plusieurs bouts de bois.

- Oups ! Quelle maladroite ! hoqueta Fang en feignant l'innocence. J'espère que je n'ai pas cassé l'ambiance.

Sans pouvoir s'en empêcher, Lightning sourit tout en roulant des yeux. Posant la main sur la hanche, elle toisa un instant sa compagne avec une sévérité peu convaincante à cause de son amusement. D'ailleurs, la louve lui répondait innocemment en remuant la queue. Secouant la tête, la blonde soupira avant de rejoindre l'arrivante.

- Je te présente Fang, déclara Lightning en caressant affectueusement le pelage noir. Fang, je te présente Hope.
- Enchantée ! répondit Fang d'un ton jovial en dévoilant toute sa belle dentition.

Ne pouvant entendre les paroles de la louve, Hope frissonna légèrement en découvrant ses rangées de canines bien pointues. Il eut du mal à ravaler sa salive et faillit trébucher durant sa retraite vers la cheminée.
Lightning tapa la tête de sa compagne en guide se punition. Vexée, Fang émit un petit grognement boudeur. Sans prêter attention aux protestations de son amie, la jeune femme récupéra le bois sur le sol et les amena près de la cheminée. De suite, elle prépara tout ce qu'il fallait afin de pouvoir allumer un feu convenable.
Pendant ce temps, Fang avait poussé la porte afin de la refermer et était allée s'installer près des affaires de la blonde. Son regard ne lâchait pas une seule seconde le petit étranger qui portait ses vêtements. Mieux encore, elle se délectait de la peur du pauvre garçon qui fixait tour à tour Lightning et elle.

- Elle ne va tout de même pas me manger, si ? questionna Hope qui se crispa une nouvelle fois lorsqu'il vit Fang lui dévoiler sa belle gueule.
- Fang... soupira Lightning qui se tourna vers le garçon. Tu ne devrais pas avoir peur d'elle. Après tout, toi aussi, tu peux te transformer en loup.
- Donc, elle aussi, elle est un loup-garou...
- Ah, tu sais ce que tu es ? Voilà déjà un point en moins à expliquer.
- Je... J'ai vu pas mal de films sur les loups-garous donc...

Fang toussa doucement, c'était la manière de rire d'un loup. Entre la réalité et la fiction, il y avait plus qu'une petite marge d'écart. Parfois, c'était même un immense fossé. Mais de nos jours, les lycanthropes étaient vus d'une manière tout autre que par le passé dans le monde du cinéma. Ils étaient passé de bêtes sanguinaires à de beaux Apollons séducteurs et protecteurs. Des êtres possédants une part animale, mais qui n'était pas forcément mauvais. Dans le fond, ce genre d'images avait certainement dû aider ce garçon à accepter plus facilement sa nouvelle nature.
Peut-être devrait-elle lui demander quels films il avait vus pour les faire visualiser à Lightning, pensa Fang avec amusement.

- D'ailleurs, Fang, reprit Lightning une fois qu'elle avait réussi à allumer son feu, il va falloir avertir ton père. Si une meute de lycans tueurs rôde dans le coin, il vaudrait mieux avoir quelques renforts.
- Ne t'en fais pas, je serais là pour te protéger, répondit la louve noire en roulant sur le dos.
- Je n'en doute pas une seule seconde, répondit la blonde avec un sourire sincère. Mais tu n'es pas invincible non plus. Seule face à une meute dont on ne connaît pas le nombre d'individus, c'est bien trop dangereux. Même si je suis là pour assurer tes arrières.

Ayant suivi qu'une seule partie de l'échange, Hope fronça des sourcils, perdu. Lightning parlait à la louve, mais plus étrangement encore, elle semblait « entendre » ses réponses. Pourtant, le jeune garçon ne percevait aucune bribe de paroles de la part de l'animal. Et lorsque lui-même, sous sa forme de loup, il avait tenté de communiquer avec la blonde, ce fut en vain.

- Comment ? questionna Hope, complètement dépassé. Comment se fait-il que vous arriviez à la comprendre ? Cela n'avait pas marché avec moi pourtant.
- Tu apprendras bien vite que notre monde est bien loin de la logique humaine, expliqua Claire qui fut ravie de sentir les premières chaleurs du feu. Fang est ma compagne, nous sommes d'une certaine manière liées. Pas physiquement, mais psychiquement. De ce fait, nous pouvons communiquer par la pensée.
- Cela veut dire que vous aussi, vous êtes...

Un petit sourire désolé, Lightning soupira :

- C'est un peu plus compliqué que cela, mais oui, je suis comme vous deux.
- Mais comment ? demanda le garçon, conscient que son interlocutrice allait pouvoir lui donner la lumière sur tant de questions. Comment cela peut-il exister ?
- Je ne saurais dire où cela a commencé par contre. Simplement, Fang est née lycanthrope. Et moi, tout comme toi, j'ai été transformée contre mon gré par un lycan.

Se levant doucement de sa place, Fang alla se blottir contre les jambes de sa compagne. Lui offrant soutien et réconfort, elle savait que Claire devait se libérer de son passé. Et en parler allait peut-être aider le nouveau loup-garou à sauver son âme.
Lightning accepta avec reconnaissance tout le bien-être que lui procurait Fang. Depuis longtemps, elle avait cessé de se voiler la face. Elle le savait... Elle savait pertinemment que si elle continuait d'affronter ce monde chaque jour, ce n'était que pour les beaux yeux de sa dulcinée. La louve noire était tout pour elle. Son univers, son avenir, son espoir et son unique but dans la vie.
S'agenouillant à terre, la jeune femme serra ce qu'elle avait de plus cher dans ses bras. Ses paupières se refermèrent, laissant son odorat s'enivrer de cette odeur qu'elle avait appris à connaître par cœur. Cette senteur qui la rassurait.
Puis, rouvrant les yeux, elle observa leur nouveau compagnon en lui révélant :

- Un soir, ma sœur et moi avions été attaquées par un lycanthrope. Au lever du jour, je fus la seule à m'être relevée.

Bouche-bée, Hope ne savait pas quoi répondre. Il avait vu juste. Cette femme le comprenait à la perfection. Elle avait vécu le même malheur, le même traumatisme que lui. Son cœur se gonfla d'un égoïsme qu'il ne put éloigner. Il n'était plus seul maintenant.

- Dis-moi, Hope, reprit la blonde. Tu as faim ?


Et voilà pour ce premier chapitre qui en fait, fait plutôt office de prologue. Alors, verdict? Je me démène à écrire une suite ou non?