Chapitre 3 : Quel est leur secret ?

Chef dpe : stop ! ne faite de mal a elie ou je vous tue

Dpe : chef je crois qu'on est arrivé trop tard

Ils étaient démoralisés vue qu'ils se prenaient pour les protecteurs d'elie puis couraient en pleurent tandis que les autres élèves eux était impressionner de la performance de haru et par la peur qu'il inspirer au mécréant

Carlos : haru tu es qui pour faire peur a ce monstre ?

Il dit ca parce que le boss du gang s'en prenait souvent aux femmes et aux adolescentes de la ville. C'est pour ces raisons que musica leur mener la vie dure

Alice : elie il est quoi haru pour faire peur a un type pareil

Elie : haru eh bien c'est… (Haru mit sa main devant la bouche d'elie pour éviter qu'elle ne révèle qu'il est le rave master)

Haru : je suis juste une personne qui aime combattre le crime (en souriant)

Elèves : (il nous cache quelque chose)

Haru : bon moi j'y vais (fonça jusqu'au dortoir des hommes)

Sur le chemin vers les dortoirs

Alice : elie ca va ta main

Elie : oui ca va (pourquoi ma il empêcher de parler ? il ne voulait pas que je dise il était le rave master ?)

Carlos : elie tu connais haru depuis combien de temps ?

Elie : depuis 2 ans pourquoi ?

Carlos : hé bien je crois qu'il nous cache quelque chose

Alice : toi aussi tu le pense

Elie : croyais moi s'il vous cache quelque chose c'est pour vous protéger

Alice et Carlos : vous ? Ah tu sais ce qu'il nous cache

Elie : non je ne sais rien

Alice : elle ment elle fronce toujours un sourcil qu'on elle ment

Carlos : aller c'est quoi

Elie : je ne sais pas

Elie continua de nier jusqu'aux dortoirs, arriver aux dortoirs les 3 fessait un de ses bouquant

Alice : allez dit

Elie : j'en sais rien (tournant la tète pour éviter la discutions)

Tout d'un cout elie se mis à rougir

Elie : viens Alice en y va (prit Alice par le bras)

Alice : hein quoi pourquoi

Elie : je t'expliquerais après, a demain Carlos

Carlos : oui a demain (pourquoi elle était aussi rouge)

Carlos monta jusqu'à sa chambre et vit haru qui était déjà couche

Carlos : pff quel paresseux impossible qu'il sorte avec elie

Haru ne dormais pas il était plutôt gêné que fatiguer mais pourquoi

Le lendemain sur le chemin vers l'école

Carlos : tu ne trouve pas qu'il se comporte étrangement aujourd'hui

Haru et elie s'éviter le plus possible du regarde en rougissant

Alice : oui mais peut être qu'ils sont toujours comme ca ensemble

Carlos : non je crois que c'est autre chose

Alice : il y a d'un moyen de le savoir

Elle sauta sur nos 2 compères et leur dit

Alice : bon il s'est passé quoi

Elie : rien pourquoi (sur un ton gêner)

Alice : je voie (se tourne vers haru) alors que ses il passe entre vous pour que elie réagisse comme ca

Haru : tu veux le savoir

Alice et carlos avait pris leur respiration pour la révélation mais elie elle était de plus en plus gêner

Haru : en fait il ne ses rien passer

En sentait la déception sur le visage d'alice mais un soulagement sur le visage d'elie et carlos

Haru : bon en ferait mieux de ce dépêché (commence a courir)

Arriver au portail de l'école

Surveillant : mais il avait quoi

Alice : de quoi parler monsieur le surveillant

Surveillant : ah je me demander pourquoi le nouveau est autant sur les nerfs

Carlos : le nouveau ?

Surveillant : oui il à même les cheveux argenter

Elie : vous parler d'haru il s'est passé quoi (sur un air inquiet)

5 minutes plus tôt

Surveillant : (bâillement) c'est dure le matin

Soudain il vit quelqu'un courir a tout allure et s'arrêter devant lui

Surveillant : ca va ?

Haru : oui pourquoi

Surveillant : parce qu'en dirait il ses passer quelque choses

Retour au présent

Surveillant : puis c'est la qu'il devenue rouge et qu'il a bousculé tout le monde

Alice : je vois (se tourne vers elie) je m'en douter

Elie : quoi (elle a quoi a me regarder comme ca)

Alice : elie s'est passé quoi entre toi et haru hier

Elie rougie avant de nier en bloc les hypothèses d'alice

? : Haru glory je vais te détruire