Bonjour à toutes !

Disclaimer: Twilight est à S. Meyer et cette histoire à Bower_Of_Bliss, seule cette version française est à moi.

Vous êtes prêtes pour le rendez-vous d'Edward et Bella ? Alors montez en voiture avec eux ;)

Je tiens à grandement remercier les personnes qui ont pris le temps de laisser un commentaire ou de mettre cette histoire en alertes/favoris !

J'espère que vous aimerez !


Je quittai ma chambre pour aller chercher ma brosse à dents à la salle de bain et j'entendis Edward qui passait la porte.

« Salut, Alice. Elle est prête ? » demanda-t-il.

« Presque. Elle arrive dans une seconde. Entre. Oh wow... elles sont superbes ces fleurs. Bella va les adorer. »

« En fait, elles sont pour toi. »

Hein ?

({'}) C'est quoi ce bordel !

« Pour moi ? Vraiment ? » s'extasia Alice.

({'}) Grrrrrr.

« C'est ma façon de te remercier pour tout ce que tu as fait pour m'aider. Surtout avec les changements de dernières minutes. »

« Awww. Tu n'étais pas obligé de faire ça. Mais merci. Elles sont magnifiques. »

Je tournai dans le couloir avec mon sac et les vis dans le salon.

Alice tenait un bouquet de roses roses et ils s'enlaçaient. Lorsqu'elle me remarqua, elle le relâcha.

({'}) Grrrrrr.

« Regarde, Bella. Tu ne trouves pas ces roses magnifiques ? » dit-elle en me les mettant sous le nez.

({'}) Grrrrrr.

Je comptai mentalement le nombre de fleurs.

Quatorze.

Je me demandais ce que ça signifiait ?

({'}) Regarde sur Google !

Plus tard.

« Oui, elles sont... elles sont splendides. » dis-je. Je regardai Edward et lui fis un petit sourire.

Je priai pour qu'ils ne remarquent pas ma jalousie.

({'}) Grrrrrr.

« Alors, tu as tout ce qu'il te faut ? »

« Je crois. » répondis-je d'un ton hésitant.

« Il y a une glacière dans la cuisine, il faut que vous la preniez avec vous. » dit-elle à Edward.

« D'accord. Eh bien, je vais te prendre ça... » Il saisit mes sacs de voyage. « Et, je vais les mettre dans la voiture. Je reviens prendre la glacière dans une minute. »

Edward tourna les talons et sortit.

Alice m'enlaça tendrement. « Amuse toi bien ce week-end. Il me tarde de savoir comment ça va se passer pour vous. »

Le bouquet de roses étaient à seulement à quelques centimètres de mon visage.

({'}) Grrrrrr.

Arrête un peu, Libby !

Alice était ma meilleure amie. Elle n'aurait jamais rien fait qui aurait pu me blesser.

Je lui rendis son étreinte.

Elle me relâcha lorsqu'Edward revint. Il alla à la cuisine.

« Bye Bella. » chantonna-t-elle d'une voix qui me fit sourire. « Bye Edward. »

« À plus Alice. » répondit-il en portant la glacière dehors. « Et merci encore. » lança-t-il par dessus son épaule.

« Pas de problème. » Je pris mon sac à main et mes clefs.

Nous suivîmes Edward hors de la maison et je fermai la porte derrière nous.

« On se voit dimanche matin. Merci pour tout, Ali... surtout la robe. »

Elle se contenta de rigoler et me sourit ensuite d'un air énigmatique avant de se précipiter vers sa voiture.

({'}) Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ?

J'allai vers Edward qui m'attendait à côté de sa voiture. Il m'ouvrit la portière et me fit signe de monter.

Mon regard se posa sur le siège passager et je vis un bouquet de roses.

Je me tournai pour le regarder et tombai sur son sourire amusé.

« Ne mens pas. J'ai vu la tête que tu as fait. Tu pensais que je n'avais pris des fleurs que pour Alice. »

Je rougis parce que visiblement, je ne savais pas bien cacher ma jalousie.

« Ouais... eh bien... »

Il rigola doucement et déposa un baiser sur ma tempe. « Tu es adorable. »

« Allumeur. » rétorquai-je en prenant les fleurs avant de m'asseoir.

Il rigola et se pencha pour m'embrasser avant de fermer la portière.

Pendant qu'il contournait la voiture pour monter derrière le volant, je fixai le bouquet.

Dix roses rouges bordeaux.

-oo00oo-

Vendredi après-midi – 18h

J'étais prête à abandonner.

Je ne savais absolument pas où nous étions et où nous allions.

Au début, je croyais que nous allions passer le week-end sur le bateau d'Edward.

Il avait quitté ma maison et était parti en direction de la marina où se trouvait son bateau, néanmoins, il m'avait indiqué de l'attendre dans la voiture. Après quelques minutes, il était réapparu avec sa propre valise.

Et puis nous avions quitté la marina.

Ensuite, j'avais cru que nous allions prendre un hélicoptère et j'avais été toute excitée à l'idée qu'Edward nous fasse voler jusqu'à un endroit mystérieux mais finalement, il avait juste besoin que Carlisle lui passe des clefs.

Carlisle m'enlaça pour me saluer et me dit qu'il lui tardait d'avoir l'occasion de parler plus avec moi au déjeuner du lendemain.

Et puis, nous quittâmes l'héliport.

Notre arrêt suivant fut le Brotherhood Lounge et une fois de plus, je crus que nous allions y passer la nuit.

Un petit dîner et un peu de vin... quelques slows.

Au moins, j'avais raison sur un point.

À l'intérieur du Broho, Edward donna des clefs à sa mère (c'était sans doute celles que Carlisle lui avait passé) et en échange, elle lui passa une glacière et deux bouteilles de vin.

Esmée m'enlaça elle aussi et mentionna qu'il lui tardait de m'aider à faire mon gâteau au chocolat.

Et nous quittâmes le club.

Alors, je trouvais ça parfaitement logique qu'il se mette en route pour la maison de sa mère au port de Boston. Ça me semblait logique qu'on passe la nuit ici vu que je devais préparer le gâteau avec Esmée le lendemain matin.

Encore faux.

Il me dit d'attendre dans la voiture.

Edward prit mon sac et la glacière dans laquelle se trouvait les trucs pour le gâteau. Il les porta à l'intérieur.

Alors que j'attendais dans la voiture, Rose vint me voir. « Salut. »

Tout en tenant une Milly agitée dans les bras, elle me dit qu'Emmett était rentrer de l'hôpital avant midi alors il faisait une sieste. Apparemment, ils allaient emménager dans la maison d'Emmett à la fin de la semaine suivante.

Je me souvenais qu'Edward avait dit que lorsque Rosalie était enceinte, elle ne pouvait pas garder un secret, même si sa vie en dépendait. Alors je lui demandai si elle savait ce qu'Edward avait prévu pour la soirée.

Apparemment, j'avais un jour de retard.

Hallelujah. Ô miracle... Rosalie semblait capable de se retenir – au grand soulagement de tout le monde – sauf moi qui ne savait toujours pas ce qui allait se passer pendant notre rendez-vous.

Puis... à mon grand regret, il me banda les yeux.

J'entendis beaucoup de bruits alors qu'il chargeait différents trucs dans la voiture.

Puis nous quittâmes la maison.

Je me retrouvai, assise là, les yeux bandés avec la cravate sexy d'Edward, me demandant où je pouvais foutrement être et où il m'emmenait.

Tout ce que je savais... c'était que la route n'était pas goudronnée. Une autre voiture s'arrêta à côté de la notre. Edward baissa sa vitre.

Il discuta et rit avec un homme. Ils parlaient dans une autre langue – c'était de l'italien, je crois...

Leur conversation se termina et j'entendis la voix d'une femme. « Ciao Edward. »

« Ciao. » répondit-il avant de reprendre la route.

La voiture s'arrêta enfin.

« On est bientôt arrivé ? » plaisantai-je. « Parce que si je dois continuer à rouler les yeux bandés, je crois que je vais vomir. »

Il se mit à rire. « Tu peux retirer ton bandeau. On est arrivé. »

Je l'entendis ouvrir la portière.

Je soulevai la cravate et regardai autour de moi.

Nous étions garés près d'un point d'eau qui faisait sans doute partie de Puget Sound.

À quelques mètres de là, il y avait un brasero remplit de charbons ardents.

Entre deux arbres, quelqu'un avait installé un hamac double coloré.

Je tournai la tête de l'autre côté.

Là, se trouvait une maison imposante à étage, entourée par une pelouse très bien entretenue.

L'arrière de la maison qui était dominé par trois rangées de grandes fenêtres, donnait sur le Sud. L'avant de la maison s'ouvrait sur des kilomètres de bois.

C'était magnifique par ici.

« Où est-ce qu'on est exactement ? » demandai-je en sortant de la voiture.

« Gallagher Cove. C'est une anse non loin de Totten Inlet. »

« À qui appartient cette propriété ? » Je regardai autour de moi et constatai que l'endroit était plutôt isolé.

« Tu sais le réalisateur avec qui j'ai travaillé toute la semaine, celui qui est très discret ? »

Je hochai la tête.

« Eh bien, c'est sa propriété. Il m'a dit qu'on pouvait soit s'installer dans la maison, soit camper dehors sous étoiles. Il m'a indiqué qu'il y a une grande tente dans le garage mais je me disais qu'on pourrait juste se garer près de la baie. On pourrait baisser les fauteuils de la voiture et dormir à l'intérieur.

({'}) Ou s'envoyer en l'air.

« Oh... j'adore camper. » m'exclamai-je enthousiasme en approchant du coffre de la voiture en même temps que lui. « J'allais souvent camper et pêcher avec mon père quand j'étais plus jeune. »

« Ouais, je sais. Alice me l'a dit, c'est comme ça que j'ai su que ça te plairait sans doute d'être ici. » Il ouvrit le hayon. « Après dîner, on pourrait faire une promenade ou regarder un dvd ici. » Il désigna le plafond de la voiture et j'y vis un écran incrusté. « Ou on pourrait danser près du feu en écoutant de la musique à la radio. »

({'}) Ou s'envoyer en l'air.

Alors, le programme allait être dîner, vin et danse ainsi que promenade romantique au clair de lune suivi, d'un feu, puis d'une version moderne des drive-in.

Edward était en train de pourrir tous mes futurs premiers rendez-vous.

({'}) Avec un peu de chance, ce rencard sera ton dernier premier rendez-vous.

« Alors... comment s'appelle ce réalisateur ? Est-ce qu'il est possible que j'ai déjà vu un de ses films ? »

Il se mit à rire et je le regardai d'un air surpris. Il me passa la couverture et les bouteilles de vin.

« Je ne pense pas que tu connaisses un de ses films parce qu'il n'a fait que des films en langue étrangère mais tu le reconnaîtrais si tu le voyais. C'est un de tes fans, c'est d'ailleurs pour ça qu'il t'invite à venir ici quand tu le souhaites. »

« Euh ? Pourquoi ça ? »

« Cette propriété appartient à Aro Volturi... Il me semble que tu as donné des cours à sa fille Jane, avec les Bébé Nageurs. »

Il éclata de rire lorsque ma bouche tomba grande ouverte.

-oo00oo-


Ahhh Libby a toujours de bonnes idées, vous ne trouvez pas ? ^^ Enfin, Edward est plutôt doué pour organiser les premiers rendez-vous... La suite au prochain épisode ;)

N'hésitez pas à laisser un commentaire ! Prenez soin de vous !

XOXO

Eresy