A/N : écrit en réponse au thème Vouloir le beurre et l'argent du beurre sur 31 jours.


Vouloir le beurre et l'argent du beurre. Cette expression revenait souvent dans la tête de Dimitri, ces jours-ci, et ce n'était pas une bonne chose. Tout avait pourtant si bien commencé Anya ressemblait comme deux gouttes d'eaux à la Grande Duchesse Anastasia, et elle souhaitait juste se rendre à Paris alors il n'avait même pas été obligé de lui parler de la récompense offerte par l'Impératrice Douairière pour le retour de sa petite-fille chérie.

Ils auraient dû arriver à Paris, Anya aurait trompé l'Impératrice – après tout, elle était elle-même persuadée d'être la princesse disparue et son pouvoir de persuasion n'en serait que plus fort –, Dimitri aurait récupéré l'argent, en aurait donné la moitié à Vlad, évidemment, et il serait parti avant même que les deux femmes se rendent compte qu'il était un escroc.

Malheureusement, quelque part durant le voyage, Anya avait soudainement décidé d'être séduisante, attirante, et Dimitri était tombé amoureux, complètement par accident, parce que cela compliquait déjà assez les choses. Il n'était pas censé tomber amoureux de l'instrument de sa richesse, encore moins quand elle n'était même pas au courant qu'elle l'était.

Et la goutte d'eau avait été atteinte quand, plus tôt dans l'après-midi, il s'était rendu compte que si Anya ressemblait tant à la Grande Duchesse et qu'elle n'aurait aucun problème à se faire accepter par l'Impératrice, c'était parce qu'elle était Anastasia. Le mur qui s'ouvre. Il était bien placé pour savoir ce que c'était, n'est-ce pas ?

Il avait sauvé Anastasia et sa grand-mère toutes ces années auparavant, et il avait décidé de construire sa vie sur ce mythe qu'il avait aidé à créer, sauf que ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que la vie avait une drôle de façon de faire les choses et que son plan merveilleux avait été détruit par l'arrivée d'une jeune femme flamboyante.

Et vraiment, il aurait tout voulu Anya et la récompense, pour lui offrir vie qu'elle méritait. Le beurre et l'argent du beurre. Sauf que Anya refusait de lui parler, parce que bien évidemment, elle avait fini par découvrir la supercherie, et qu'en plus, maintenant qu'elle était officiellement redevenue Anastasia, elle n'aurait vraiment plus besoin de son argent. « Les princesses n'épousent pas les domestiques » avait-il dit à Vlad, parce que c'était vrai, Anya aurait tout ce qu'elle voulait désormais, et cela n'incluait pas un petit escroc de Saint Petersburg.

Et de son côté, tout ce que Dimitri avait toujours voulu n'avait plus aucune importance. Alors s'il ne pouvait avoir le beurre, il refuserait aussi l'argent, malgré ce que l'Impératrice pourrait dire pour le convaincre. Parce que c'était bien vrai, ce qu'ils disaient : les gens font des choses stupides quand ils sont amoureux.