Moi : (sursautant) Maggie ! ne me fais plus jamais peur comme ça !

Maggie : désolé ! (attend que l'Oumpa sorte pour venir s'asseoir sur le lit pendant que j'écrivais un bilan) Alors ?

Moi : quoi ?

Maggie : Bat hier soir ! (regard d'envie de savoir)Vous avez fait quoi ?

Moi : … Je ne trouve pas de remède pour l'Oumpa N°114 (oui parce qu'ils ont pas de noms ces machins –-') Il ne réagit pas à la corti..

Maggie : Tu changes de sujet, tu regardes tes pieds, tu es gênée... Ça c'est mal

passé !

Moi : mais pas du tout je… (entends des pas) qui est-ce ?

Maggie : surement M. Wonka qui..

Moi : Merde ! (me jette sous la couverture d'un lit) je suis pas là !

Maggie : Et à part ça il s'est rien passé ?Mito !

Je me réfugia, tremblante sous la couverture du premier lit que je vis en me recouvrant entièrement du long draps blanc. Maggie devait être au bord de la crise de nerf de ne pas savoir ce qui s'est passé hier. Les pas se rapprochaient et la porte s'ouvrit. Maggie se posta devant mon lit en faisant mine de chercher dans le tiroir de la table de nuit de mon lit.

Maggie : (extravagamment heureuse…) M Wonka ! mais comment allez-vous en cette si belle journée !

Je ne voyais pas, mais je pense que M. Wonka devait être surpris de voir Maggie… Comme ça !

Willy : Bien… Bien merci Maggie, et vous ?

Maggie : super ! Quoi que un peu larguée mais super !

Willy : ? bref…

Maggie : (tapotant sur mon draps) je soigne un Oumpa, chute ! il dort !

Willy : A ! (surpris) Eu… Méli n'est pas avec vous ?

Maggie : Qui ça ?

Moi : (coup de pieds sous la couverture)

Willy : -' Mélisandre, une jeune fille blonde aux cheveux long bouclé, une blouse blanche et des yeux vert… Votre meilleure amie quoi !

Maggie : Ha ! Cette Méli la…

Willy : ?

Maggie : humm non, non, pas vu de la nui… euh de la journée !

Willy : Ah… Bien, si vous la voyez... Non, non rien ce n'est pas grave, bonne journée Maggie !

Maggie : A plus !

J'entendis des pas s'éloigner puis une porte se fermer. Mon cœur ralentit quand Maggie souleva le draps d'un coup sec pour se jeter sur le lit et s'enrouler avec moi sous les couvertures. Non mais elle à péter un boulon ou quoi ?!

Maggie : Bon ça suffit maintenant tu m'expliques !

Moi : -' ça va t'es bien là ?!

Maggie : -' Aller !

Moi : (morte de honte) c'est bon, c'est bon…. Arrrrrr hier soir j'ai… enfin…

Maggie : Aller accouche !

Moi : (soufflant) j'ai embrassé M. Wonka !

Maggie : (tombant du lit) Tu as quoi ?

Elle ne réussit pas à se retenir et roula dans le draps pour finir allongée sur le sol. Je me précipita hors du lit pour vérifier qu'elle n'avait rien, mais malheureusement, elle avait bien quelque chose... Trop de curiosité.

Maggie : Raconte-moi tout !

Moi : Et pourquoi ça ?

Maggie : pour voir si je peux intervenir pour réparer les dégâts !

Moi : -' Bat merci !

Maggie : Aller !

Je souffla de consternation et m'apprêtais à parler quand un Oumpa Lumpa arriva vraiment mal en point. Sauvée par le gong !

Vers 22h, on finit enfin. Quoi que c'était un bien grand mots, 3 Oumpa Lumpa devaient passer la nuit ici, du coup avec Maggie, on avait décidé quelle passerai cette nui de garde dans l'hôpital et que je ferais la prochaine. Comme je n'avais quasiment pas dormir cette nuit, elle accepta de commencer, malgré sa peut panique de ces petits êtres. J'enleva ma blouse, rangea mes ustensile et sortit rejoindre ma chambre, presque exténuée, et malheureusement affamée. Je traversa le grand jardin de confiserie presque dans le noir, la luminosité, pour une raison qui m'étais encore inconnue, ne voulait pas revenir. E marchant à l'aveugle, je priais pour ne pas tomber dans la rivière, quand je percuta quelqu'un de plein fouet, ce qui nous fit tomber tous les deux au sol. Oh non, ne me dîtes pas que…