Moi : Je suis vraiment désolé, je ne vous avez pas vue !

? : Attendez…

Une vive lumière m'éblouit le visage et m'obligea à fermer les yeux. Quand elle se détourna, je découvris une femme, d'une trentaine d'années, les cheveux noir frisé court, une robe un peu déchirée et un panier de pomme renversé au sol. Je me sentis rassurée de ne pas me retrouver face à face avec M. Wonka.

? : (me souriant) c'est mieux ainsi non ? (me montrant la lampe torche)

Moi : Je suis vraiment désolé pour votre panier, je vais vous aider !

? : Oh ne vous dérangez pas, ça va aller.

Moi : J'insiste ! (me baisse et l'aide) Qui êtes-vous, si ce n'est pas indiscret ?

? : Willy ne vous a pas dit ? (riant) qu'elle tête en l'air ce Willy ! Je suis Helena Bucket, la mère de Charlie, sons futur successeur !

Successeur… Il me semble qu'il m'a déjà parlé de ce Charlie.

Helena : Vous devez êtes une des deux médecins ?

Moi : (me redressant en lui donnant son plateaux) Oui en effet, (lui tendant une main) Mélisandre Storned, enchanté Mme Bucket !

Helena : (souriant en me serrant la main) Enchanté Mélisandre ! Tu travailles seul ?

Moi : Il y a aussi ma meilleur amie Maggie mais elle est de nuit aujourd'hui.

Helena : Vraiment ? Tu ne vas quand même pas rester seul ce soir ! Viens donc à la maison je vais te présenter !

Moi : Oh non ne vous dérangez pas ! Et puis je ne connais pas très bien la ville, il vaudrait mieux que je ne quitte pas la chocolaterie la nuit..

Helena : (riant) mais ma maison est ici enfin ! (m'entraine deux pas sur la droite derrière un arbre) juste là !

Sous mes yeux ébahit apparut une vieille maison délabrée, recouverte de sucre que deux énorme sucrier déversaient pour donner illusion de neige.

Moi : (émerveillée) Waouh…

Helena : (me prenant la main et m'entrainant avec elle) Allez viens, tu seras bien accueillie, après tout, nous sommes les seul humains ici (riant)

Je me sentais vraiment mal à l'aise de venir chez elle, mais elle m'entraina avec tant de vigueur que je n'osa pas la contredire. Elle ouvrit la porte en bois délabrée et m'invita à entrer. La maison était pauvre, mais tellement chaleureuse, remplit de joie et de vie qu'elle devenait un lieu agréable. 4 personnes âgées étaient sur le canapé ou tricotaient et un homme mettait la table.

Helena : Bonjour tout le monde, Charlie n'est pas rentré ?

? : Non ma chérie ! (l'embrasse) toujours avec Willy !

J'eu des frisson à l'entente de son nom. Faut vraiment que j'oublie tout ce qui s'est passé et vite !

Helena : (me prenant par la main et m'emmenant au milieu de la salle principale) Je voudrais vous présenter quelqu'un ! Voici Mélisandre, le nouveaux médecin de la chocolaterie !

Tous : Bienvenue !

Helena : Je te présente mon mari Noah, les grands parents de Charlie Joe, Joséphine, Georgina, et enfin George !

Moi : (timide) Bonsoir…

Tous me sourirent, et je fus très gênée. Encore plus quand les fines mains d'Helena vinrent m'obliger à enlever mon manteau.

Helena : mets-toi à l'aise !

Moi : je vous assure que ce n'est pas nécessaire !

Helena : enfin Mélisandre, tu es ici chez toi !

Son sourire était si sincère, que je souffla et lui rendit un sourire timide.

Moi : Appelez-moi Méli.

Elle me sourit et accrocha mon manteau noir au porte manteau de l'entée. Je commençais enfin à me détendre quand la porte s'ouvrit en grinçant derrière moi.

Noah : Ah ! Charlie et Willy, on parlait justement de vous !

Zut, merde, boulette… Moi qui avais tout fait pour l'éviter toute la journée, me voilà coincé ici avec lui. Aller ! Le malheur s'abat sur moi.

Charlie : Bonsoir tout le monde ! (me voit) Tiens ! Mélisandre !

Tous le regardèrent surpris, ainsi que moi. Il connais mon nom ? Dès qu'il le prononça, M Wonka fit un demi-tour vers moi et, malgré sa pâleur naturelle blêmit. Oups.

Moi : Bonsoir Charlie…

Joe : Mon garçon, comment connais tu cette jeune fille ?

Charlie : (souriant de toutes ses dents) Willy m'en a beaucoup parlé ! D'elle et de son amie aussi, il disait qu'elles étaient les plus intelligente et les plus bel…

Willy : Euh… je ne vais pas vous déranger très longtemps je vais re…

Helena : ah non ! Restez manger ici ! Vous nous parlerais des miracles de cette jeune fille !

Joe : Vous n'avez pas le choix Willy !

Charlie : Oh oui Willy, je voudrais te parler d'une idée que j'ai eu hier et…

Helena : les garçons, on ne parle pas affaire à table !

Willy : (sourire gênée) bien… si vous insistez…

Je commença à me tourner discrètement vers le porte manteau pour récupérer mon bien discrètement, mais Helena ne l'entendais pas de cette oreille…

Helena : Ah non ! Méli tu manges ici toi aussi !

Je pouvais sentir le regard persistant de M. Wonka dans mon dos, et c'était très gênant. Qu'est-ce que j'allais pouvoir faire !