Z - Zéro

Dix.

En se réveillant ce jour-là, avant même d'ouvrir les yeux, Sam Tyler perçoit le changement dans son univers.

Il n'a rien de spécial, ce matin lumineux : Annie dort encore, à ses côtés, ses cheveux épars sur l'oreiller, calme; aussi belle qu'au jour de leur rencontre, près de huit ans auparavant.

C'est un mardi ordinaire de septembre.

Bientôt ils se lèveront, prendront un petit déjeuner en lisant le journal, partiront au bureau, iront peut-être boire une bière au pub avec Gene après le travail, rentreront, cuisineront, riront, s'embrasseront…

Un jour comme des milliers d'autre.

Et pourtant… Quelque chose d'indéfinissable l'oppresse.

Neuf.

Peu à peu, plongé dans une sordide enquête, il oublie simplement ; bien trop inquiet pour la jeune fille qu'ils recherchent depuis une semaine.

Il n'a pas de temps à perdre avec des sensations fantômes. Cartésien jusqu'à la mort, il ne laissera pas une angoisse passagère l'empêcher de faire son boulot. Et de sauver des innocents.

Il y a bien longtemps qu'il ne pense plus à cette époque où il se croyait devenu fou.

Aujourd'hui, il sait où il est.

Avec Annie, avec ses amis.

Là où il doit être.

Huit.

Mon Dieu !

C'est Tyler !

Il jette un regard affolé vers la radio qui vient de crier son nom et se tourne vers Chris, assis à ses cotés au bar. Mais l'homme continue sa conversation avec une jeune femme en robe à fleurs.

Le cœur de Sam se serre. Depuis qu'il a tourné ce bouton, dans la Cortina, il y a de ça presque sept ans, les voix de l'autre monde ne l'ont plus jamais tourmenté.

Pourquoi maintenant ?

Sept.

Le temps se moque de lui. Comment les journées peuvent-elles être aussi brèves, les minutes aussi rapides ? Il se sent comme un plongeur qui se débat dans une eau trop lourde. Son esprit est engourdi, ses gestes pâteux.

Parfois, il lui semble avoir oublié quelque chose.

D'important.

Mais il chasse cette idée folle et lorsque les hurlements déchirants de la radio l'empêchent de penser, il prend simplement une aspirine.

Six.

Monsieur! Monsieur !

Il s'agrippe aux rebords de sa table, le souffle coupé.

Appelez une ambulance !

Son corps explose de douleur.

Puis il sent qu'on le secoue brusquement et il revient à la réalité dans ce pub silencieux où tous les regards sont braqués sur lui.

Son patron l'observe, insondable.

En croisant son regard, Sam comprend. Enfin.

Puis s'enfuit.

Cinq.

Les mains crispées autour du verre, Sam fixe le liquide ambré de sa chope.

Ce que Gene Hunt lui a dit, il a d'abord refusé de l'entendre. De quel droit lui demande-t-il un tel sacrifice ?

Mais il sait reconnaître quand il a tort. Et qu'il n'a pas le choix.

Quatre.

Le Capitaine Sam Tyler a officiellement disparu, l'eau d'une rivière refermée sur un corps destiné à ne jamais être retrouvé.

Pourtant, alors que le soleil se couche, un homme se promène une dernière fois le long des canaux de Manchester.

Trois.

Gene Hunt ouvre la bouche et Sam sait qu'il s'apprête à lancer une remarque moqueuse. Mais son patron se ravise et lui tend la main. Le dernier geste d'un ami.

Deux.

Au bout de la rue, les fenêtres du pub scintillent. Pourquoi pas, se dit-il. Nelson a toujours su les accueillir.

Un.

Sam enlace Annie et sourit. Leur temps ici est terminé.

Zéro.