Tu as un fil qui dépasse je crois.

Yuri est dans la chambre de son Kurando et les deux hommes sont assis sur le bord du lit du second. Dehors, il fait beau et le soleil n'hésite pas à éclairer la pièce de ses rayons chaleureux. Jamais ô grand jamais Yuri aurait pensé qu'il avait de la famille quelque part sur cette planète. Que Kurando soit métisse lui pose aucun problème car le plus important pour lui était de faire partie d'une fratrie. Pourquoi ? Peut-être pour connaître des sentiments qui n'ont jamais su habiter son cœur jusqu'à maintenant.

Les deux cousins se tiennent l'un à côté de l'autre, ne disant aucun mot. Soudain, Yuri brise le silence par une boutade, ce qui n'est pas dans ses habitudes.

« Est-ce moi où l'on pourrait passer pour des puceaux là ?

- C'est clair surtout que nous sommes juste en train d'établir un premier contact en tant que membre d'une même famille. »

Yuri sourit ainsi que son cousin. Soudain, le premier prend le métisse dans ses bras et le serre fort car il ne sera plus jamais seul, terminé. Lui aussi va pouvoir goûter aux joies d'une famille, d'une vraie !

Kurando lui, est à deux doigts de lui demander de le lâcher mais il sent des frissons troubler le corps de ce garçon qui est tout contre lui. Après tout, il doit être tellement heureux qu'il ignore de quelle façon l'exprimer. Gentiment, le garçon aux traits asiatiques posent ses bras autour du corps de Yuri et le serre tout contre lui.

Sur son épaule, les yeux bordés de larmes, Yuri parvient à distinguer un fil disgracieux dépassé du col du kimono de son cousin. Là encore, nouveau comportement inhabituel de sa part, il se montre au petit soin et arrache le fil d'un geste sec.

« Un souci Yuri ?

- Non, juste un fil qui dépassait. »