Disclamer : mes personnages ne m'appartiennent pas, seulement le fond de l'histoire ( se situe quelques temps après la libération de McGarett)

Pairing : McDanno

Rating : T+

Note : premiere longue fiction sur cette série ( rien à voir avec mon UA ), ne m'en veuillez pas si me trompe un peu dans les grades...

Le prologue est court, j'en conçois mais, en même temps, c'est comme un test... voire, si vous accrochez bien... voilà.


Double jeux


Prologue

.

Steve et son équipe étaient près de trouver la planque du plus gros dealer de la côte hawaïenne et, ce jour-là, tôt le matin, il reçut un appel de son coéquipier.

— Steve ! Chin m'a dégoté une adresse, entendit-il de la voix de Danny, le cartel de José Marco a prévu un échange dans les trente minutes…

— A huit heures du matin ? interrogea l'ex-navy,…

— Tu sais bien, qu'il n'y a jamais d'heure pour les méchants,… lui répondit vaguement le lieutenant avant d'ajouter, je te retrouve sur le port, à l'ouest des docs…

Il fixa quelques secondes son portable. Son intuition lui disait que cet échange devait surement être une fausse piste mais, il avait toujours eu confiance en Danny, alors, il partit à point de rendez-vous.

.

Comment tout cela avait-il pu se produire ? Steve McGarrett secouait la tête avec nervosité et, l'arme pointée sur son collègue, il avait du mal à croire qu'il était la cible du lieutenant Williams. L'un en face de l'autre, séparé par une vingtaine de pas, ils se dévisagèrent en se fixant sans relâcher la tension. Non loin du port d'Hawaï, à l'écart des regards, ils s'étaient donné rendez-vous à cet endroit et, jamais Steve n'aurait cru être un jour trahi par son ami.

— Explique-moi pourquoi ? s'écria soudainement l'ex-navy.

— Tu me demandes pourquoi ? ricana Danno en passant quelques secondes son regard au sol avant de le plonger à nouveau dans celui de son vis-à-vis,… toi, le parfait Steve McGarrett, dit-il en mouvant sa main libre à ses côtés, qui a toujours les solutions,… tss, coupa-t-il en secouant un index lorsqu'il aperçut son interlocuteur en train de faire un mouvement de sa main, je serais toi, j'éviterais parce que, sache que je n'ai jamais été seul dans le coup…

Steve parut sortir irrémédiablement de son monde, que venait de lui dire Danny ? Un traitre dans ses rangs ! Comment avait-il pu ne pas avoir vu que ce dernier avait joué à ses dépens ! Le lieutenant venait de briser en éclat toute l'amitié qu'il lui portait depuis qu'il le connaissait…

— Durant toute une année, j'ai dû apprendre à te connaitre, cingla-t-il froidement, j'ai dû supporter ton caractère de Monsieur je donne des ordres ! dit-il en faisant un pas, j'ai dû faire subir à mon pauvre corps de multiples cascades parce que monsieur se croit toujours tout permis ! Mais c'est fini tout ça !

Il éclata soudainement rire et, devant le regard incompréhensible de son ex-supérieur, il ajouta :

— Toi, qui te méfies facilement des gens, tu ne t'es jamais posé la question du comment et du pourquoi JE suis tombé sur ton enquête ? Pourquoi j'étais chez ton père le jour-même où toi ! Tu y étais ? Et tout ça pour jouer au petit poucet ! Des miettes de pain qui ne t'ont amené nulle part !

— Lâche ton arme, Danny ! tonna Steve qui eut du mal à conserver sa maitrise.

— Oh, que non,… ajouta-t-il en sifflant.

Des hommes vêtus en noir sortirent des fourrés puis, ils s'approchèrent de l'ex-navy et, en apercevant un regard noir de son coéquipier, il l'entendit celui-ci crier :

— Embarquez-le !

Il s'effondra et dans une totale incompréhension, l'obscurité envahit son champ de vision.

.

à suivre

Anath63

.