Hellooo ! Vous me connaissez probablement de Survivre: 35e Jeux de la Faim. Je commence cette nouvelle fic, que j'avais envie de faire depuis longtemps déjà. Je suis une fan finie de Finnick... haha... et donc je me devais de faire une fic sur lui. Je doute par ailleurs beaucoup de moi, car je sais qu'il est très apprécié. J'espère être capable de le représenter dans toute sa splendeur.

Les chapitres vont tous être aussi courts que celui-ci... je crois. J'en ai aucune idée, en fait. J'ignore aussi quand le prochain chapitre va sortir, car Survivre (ma fic) est ma priorité, mais je suis inspirée en ce moment, donc ça ne devrait pas tarder. J'ai, je crois, l'intention de partir des 65e Jeux et de remonter jusqu'à sa mort.

J'espère que vous allez aimer, et s'il-vous-plaît-pretty-please laissez-moi des reviews ? *o* Elles risquent de m'inspirer à faire une suite ;)

Disclaimer : Finnick ne m'appartient malheureusement pas (toutes les merveilleuses chose que je pourrais faire avec lui sinon), tout comme la trilogie des Hunger Games de Suzanne Collins.


Un commencement sucré


Dans le district Quatre vit un jeune homme de quatorze ans.

Ses cheveux de bronze brillent au soleil, ses yeux verts rappellent les plus magnifiques émeraudes, son sourire fait fondre même la plus froide des grimaces, sa peau hâlée lui donne un air de masculinité, et son corps…

Les jeunes filles l'idolâtrent, les garçons l'admirent. Il n'a pas d'ennemis si ce n'est des jaloux; des imbéciles qui préfèrent être rancuniers que de s'améliorer eux-mêmes.

Il est un mystère, il est irréel, il est… Finnick Odair.

Ce jour-là, pourtant, il s'apprête à se faire vingt-trois ennemis. Des ennemis mortels, des ennemis sauvages. Des ennemis comme peu de gens en connaissent dans leur vie. Il s'apprête à participer aux Hunger Games, ce jeu de téléréalité sanglant qui fait la joie du Capitole et qui porte le masque de la punition.

Il n'a pas de bonne raison de le faire. Il n'a pas une famille pitoyablement pauvre dont il doit s'occuper. Il n'est pas le seul volontaire de son district. Il ne s'y rend pas pour sauver un petit frère assez malchanceux pour être tiré au sort.

À quatorze ans, Finnick Odair rêve de gloire.

Il veut le flash des caméras sur lui, il veut les entrevues, il veut les femmes se jetant à ses pieds, il veut la richesse, il veut la reconnaissance. Il est prêt, il est confiant, il le veut.

Enfournant un sucre dans sa bouche – il en garde toujours à portée, – il savoure le moment qui approche.

À grands pas, il écarte ses concurrents et monte les marches le menant sur le piédestal, libérant le garçon tout tremblant qui se croyait perdu et se déclarant volontaire d'une voix forte.

– Ton nom mon chou ? lui demande l'hôtesse en posant subtilement sa main sur le bras musclé du garçon.

– Finnick Odair, dit-il avec un clin d'œil aguicheur.

Et derrière les télévisions, les femmes du Capitole tombent déjà sous son charme.

Ainsi Finnick Odair, phénomène extraordinaire du District Quatre, devient participant aux soixante-cinquième Hunger Games.

Puisse le sort lui être favorable.