Petite information importante à lire avant tout.

Tout d'abords, c'est la première fois que je poste ici. Ensuite, je ne suis pas toute seule à écrite cette histoire. Il y a deux autres auteurs avec moi. Cette fic est une UA et femslash. Donc si vous êtes contre ce type de fic, passer votre chemin.

Nous, nous, somme basé sur le volet 1 et 3 d'Underwolrd.

Discliamer : Rien ne nous appartiens.

Je vous souhaites bonne lecture et n'hésitez pas à donner votre avis.

« La guerre dure depuis trop longtemps, près de six siècles déjà, il faut vaincre le Mal à sa source... »

Accroupie, en équilibre sur la rambarde d'un balcon, Selene regardait la ville qui s'étendait à ses pieds. Chaque jour qui passait, elle voyait la bataille entre les vampires et les lycans s'accroître. Elle n'en voulait plus. Elle ne voulait plus de cette vie, faite de batailles, de pertes, de peines et de sang...
Tout en continuant de scruter la ville, elle glissa une main dans l'une des poches de son manteau en cuir. Ses longs doigts se refermèrent sur un objet rond. Un médaillon qui avait le pouvoir de retourner dans le temps. La vampire l'examina un instant. Elle allait devoir l'utiliser. Remonter six siècles en arrière et savoir ce qu'il s'était réellement passé. Selene passa le médaillon autour de son cou. Elle regardait à présent la pierre au centre, d'un bleu éclatant. Elle récita la formule mentalement, tout en continuant de fixer la pierre bleue. Lorsque celle-ci se mit à luire d'une façon étrange, elle ferma les yeux, et se laissa emporter dans ce tourbillon.
Selene sentit le médaillon vibrer sur sa poitrine, ses oreilles se mirent à bourdonner. Elle sentait un étrange malaise, et glissa vers ce monde inconnu. La brune avait l'impression de flotter dans les airs. Elle ne savait pas combien de temps cela allait durer, ni si elle arriverait à bon port. Quelques minutes plus tard, Selene sentit le sol sous ses pieds. Elle garda les yeux clos encore quelques secondes, puis les ouvrit, lentement. Devant elle se dressait une immense bâtisse. Avant de s'avancer, Selene vérifia que son arme à feu soit bien rangée dans son fourreau. Selene se mit en route vers l'entrée principale. Restant toujours dans l'ombre, la vampire brune aperçut une ombre à un balcon. Selene pressa le pas, et avec une agilité incroyable, escalada la façade extrêmement rapidement. La brune s'agrippa à la balustrade et resta tapie dans l'obscurité. Devant elle se trouvait une femme. Grande, belle, brune. Elle se tenait debout, dos à elle. Le plus silencieusement possible, Selene s'approcha un peu plus, un bras sous son manteau, la main posée sur la poignée de son arme.
Soudain, tout se passa très vite. La jeune femme avait fait volte-face, dégainant son épée, la pointant sur Selene. Et cette dernière avait tiré son arme de son fourreau, la braquant sur son assaillante.

Elles se jaugèrent du regard un instant. Et au même moment, leurs yeux prirent une couleur bleue glaciale. Selene fronça les sourcils.

« Qui es-tu? »
Selene: Et toi? Tu es Sonja? La fille de Viktor?

La jeune femme fit oui de la tête mais ne baissa pas sa garde pour autant.

Selene: Je suis Selene, je viens du futur.
Sonja, sceptique: Du futur? Pourquoi faire?
Selene, rangeant son arme: Pour te sauver... Nous sauver... La bataille dure depuis trop longtemps. Et je suis venue y mettre un terme.
Sonja, fronçant les sourcils: La bataille? Quelle bataille?
Selene, croissant les bras: Celle qui oppose les vampires aux lycans.

Soudain, un cri déchira la nuit. Sonja se retourna vivement.

Sonja, se penchant au balcon, murmurant:Lucian?

Selene fit quelques pas et se pencha à son tour, scrutant l'obscurité.

Selene, serrant les dents: Lucian? Cette pourriture de lycan?
Sonja, menaçante: Un mot de plus sur lui, et je te tranche la gorge.

La vampire du futur se recula. La pointe de l'épée de Sonja était passée à quelques millimètres de sa gorge. Elle s'appuya contre la rambarde.

Selene, songeuse: Tu es amoureuse... Je le sais... Je sais aussi le sort que te réservera ton père lorsqu'il apprendra ta relation avec cet hybride.

Attirée par ces mots, Sonja regarda Selene.

Sonja, soucieuse: Que veux-tu dire par là?
Selene: Ton père sera au courant tôt ou tard. Il ne l'apprendra ni de ta bouche, ni de la mienne. (faisant une pause) Peut-être qu'à ton époque, Lucian est une brave bête qui ne s'attaquera jamais à notre race... Mais (fixant Sonja) à mon époque, Lucian est le chef des lycans... Il a même tué ma famille... Et ça... (baissant la tête) Je ne lui pardonnerai jamais.
Sonja, surprise: Lucian? Nous parlons bien du même Lucian? Cet homme ne ferait pas de mal à une mouche. Je suis sûre que tu te trompes. Tu devrais apprendre à le connaître.

Selene esquissa un mouvement de désapprobation.

Selene partant: Tu te trompes (tout bas) et je serais là pour t'en apporter la preuve.

Selene sauta par dessus la rambarde et atterrit au pied de la bâtisse. Elle se dirigea vers les cris de l'esclave qu'elle avait vu, quelques minutes plus tôt sur le balcon. Elle fini par trouver un renfoncement dans l'obscurité et observa la scène.

Un homme grand, avec des cheveux long, une barbe et le torse nu se tenait debout enchaîne à deux poteaux en bois. C'était Lucian, un esclave Lycan hybride, qui avait désobéit à une règle élémentaire de sont statut... Ne jamais retirer son collier. Mais celui-ci l'avait enlevé plusieurs heures auparavant pour sauver Sonja la femme qu'il aimait, attaquée par une horde de Lycans… La sanction que Viktor avait prise, était vingt coups de fouet.

Plus elle regardait la scène, plus elle avait envie de tuer le lycan sur le champ. Mais elle s'était faite une promesse, prouver à Sonia que cet homme qu'elle aimait tant n'était qu'un pauvre animal et qu'il avait tuer sa famille.