Note : Franchement, la section slash française de ce fandom est tellement peu sollicitée... qu'il fallait absolument que je poste ! x) En plus y'en a des longues/incomplètes et moi j'adoooore les fictions courtes. Hm, hm... Donc oui, ça sera super court, sorry. ^^

Disclaimer : Je ne possède rien de ce qui compose cette histoire ! Sauf l'histoire elle-même, bien évidemment.

Paring : Peter/Neal

Rated : K+, et encore...

Note2 : Je précise au passage que ça se passe avant le début de la série, quand Neal n'a pas encore été arrêté par Peter. Voilà, voilà ! ^^

Enjoy ! ;)

. . .


. Un autre jour .

-Caffrey !

L'homme vient de passer la porte, arme au poing. Neal bronche à peine.

-On ne bouge plus !

-Salut, Peter…

Il se retourne et sourit, un peu.

-Je savais que tu viendrais…

-Ne fais aucun geste brusque ! Tu ne t'en sortiras pas, cette fois…

-Alors ça y est, tu vas m'arrêter… ?

-Je vais me gêner !

Neal secoue lentement la tête. Il baisse brièvement les yeux, puis s'approche, un pas près l'autre.

-Ne bouge pas, je t'ai dit !

Caffrey lève les mains en signe d'innocence, mais ne s'arrête pas.

-Tu sais bien que tu n'as rien à craindre de moi, je ne suis jamais armé…

Le cœur de l'agent du FBI bat fort. Il a dû monter trois étages en courant, il a dû… Neal passe ses doigts sur sa joue. Il s'accélère encore. Il ne doit pas baisser son arme, il doit arrêter cet homme.

-Tu m'as manqué, Peter.

Burke frémit, il ferme les yeux. Il ne doit pas… Il baisse son arme, malgré lui. Il sent le souffle chaud de Neal sur son visage, sur ses lèvres.

-Tu vas aller en prison, cette fois Neal… Souffle-t-il, la voix basse.

Mais les lèvres de Caffrey se posent sur les siennes et sans le vouloir il entrouvre la bouche. Neal coule sa langue entre ses dents, l'arme de Peter tombe au sol, le bruit est métallique. Tout comme le goût du sang qui coule dans sa bouche, Neal a mordu sa lèvre inférieure et Peter sent son désir pour lui revenir d'entre les morts.

Des bruits de pas se précipitent dans l'escalier, ils sursautent. Caffrey recule, il se retourne, il va s'enfuir.

-Neal, non !

Il ne le retient pas, il lui donne un ordre. Il n'est pas désespéré, il est furieux. Neal ne s'en va pas, Caffrey s'échappe. Et Caffrey revient vers lui, et Neal l'embrasse encore, doucement.

-On se retrouvera Peter, lui susurre-t-il à l'oreille. Je te le promets…

Il ramasse son arme, ses mains tremblent encore. L'unité d'intervention s'engouffre par la porte, comme un ras de marrée.

-Agent Burke ! Où est-il ?

-Il… il n'est pas là, on l'a raté…

.

.

-Peter ? C'est toi ?

Burke pose ses clés sur le meuble de l'entrée.

-Oui, je suis rentré…

-Ça n'a pas l'air d'aller… C'est Caffrey, c'est ça ?

Il vient s'asseoir près de sa femme, sur leur canapé, devant leur télé, avec leur chien. Et son plateau repas. Il lui pique un radis.

-Il m'a filé entre les doigts. Encore une fois…

Elle le regarde, sincèrement désolée. Elle l'embrasse sur la joue. Il ne se sent pas coupable, et s'en veut pour ça.

-Tu l'auras, tu verras…

-Oui, un jour…

Il l'embrasse sur la tempe alors qu'elle vient se blottir dans ses bras. Oui, un jour il l'arrêtera, un jour il arrêtera Caffrey, il empêchera Neal de partir. Un jour il osera lui résister, ou peut-être qu'ils… Oui, un jour, mais pas aujourd'hui. Ce n'était pas leur heure.

FIN.


So ? N'hésitez pas à laisser vos avis ! J'espère que ça vous aura plu :)

Chip.