Hello, n'ayant rien d'autre à faire, j'ai décidé de poster une autre de mes traductions ici.

genre drama, hurt comfort

auteur BackToTheStart

disclaimer... A moi rien qu'à moi, tout à moi... Dans mes rêves.

Sur ce bonne lecture, et même si ce n'est qu'une traduction, j'attnds les reviews ;)

Redemption.

House était avachit dans son fauteuil, somnolant alors qu'il attendait que son équipe ait terminé leurs tests sur leur dernier patient, quand soudainement, il fut assailli par un assourdissant "HOWSSSSSSS" et une rafale de gloussements.

Avant qu'il ne puisse le cacher un fin sourire étira ses lèvres, mais il le cacha rapidement derrière un rictus.

" Qu'est ce que tu fiches ici?"

En guise de réponse à sa question de vieux grincheux, Rachel gloussa plus et grimpa sur ses genoux, enroulant ses bras autour de son cou.

" Me manques Hows. Comment ça se fait tu ne viens plus jouer?" Elle se frotta la joue contre sa barbe de trois jours, riant à cause des chatouilles que cela provoquait, comme toujours.

Comme sa mère.

Le coeur de House se serra. Il ne savait pas comment dire à Rachel qu'il ne pourrait plus débarquer chez Cuddy, s'asseoir dans sa chambre avec elle et jouer tous les deux par terre. Que devrait-il dire? Avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche pour répondre, Wilson fit irruption dans la pièce?

" Rachel! T'étais sensée être dans mon bureau!"

House remit immédiatement ses murs en place et jeta un regard noir à Wilson.

" Pourquoi parmi tous les endroits possibles de ce monde le rejeton se retrouve ici?! Et pourquoi es tu devenu la nounou menée par le bout du nez par le petit démon?"

" Épidémie de varicelle à l'école, Marina est malade aujourd'hui, et Cuddy à rendez vous avec un donateur. J'ai dût la récupérer." Wilson soupira, mains sur les hanches. " Elle m'a harcelé toute la journée pour venir te voir, elle s'est échappée pendant que j'étais aux toilettes."

" Passeque tu me manquais Hows!" Interrompit Rachel, sautillant sur les genoux de House.

Wilson frémit, pas seulement pour la jambe de House. Il 'avait pas laissé Rachel venir car il savait que House souffrait toujours de la rupture. House avait fini par s'attacher à Rachel, chose qui n'était pas facile pour lui, et ils ne s'étaient pas vu depuis que Cuddy avait rompu. Et il ne savait pas comment House se sentirait en ayant Rachel avec lui. Ou quel comment Cuddy se sentirait que Rachel soit avec House. Comme maintenant.

House grimaça quand Rachel gigota sur ses genoux, la tenant par la taille, il la plaça sur sa bonne jambe et replia légèrement la droite pour calmer les couteaux aiguisés qui s'enfonçaient dedans. Dieu merci, il avait prit une Vicodine juste avant sa sieste.

Wilson intervint, s'adressant à Rachel pour laisser le temps à House de reprendre une attitude neutre. " Rachel, House a un patient, on devrait vraiment le laisser travailler, d'accord?"

" Mais Oncle Jimmy, il dormait!"

"Et TU as interrompu mon profond sommeil. Ca m'aidait à soigner mon patient, tu sais? Maintenant, oust!"

Habituée à ses sarcasmes et son humour incompréhensible ( C'était de l'humour incompréhensible pour une fillette de son âge), Rachel rit simplement et le serra dans ses bras plus fort.

House grogna. Il ne semblait pas qu'elle veuille partir bientôt, et si elle était comme sa mère, ce petit spectacle prouvait qu'elle ne le laisserait pas avant longtemps. Et bien qu'il ne l'admettrait à personne, ça ne le dérangeait pas vraiment d'avoir la limace avec lui.

" Rachel, allons-y, s'il te plaît." Wilson était très conscient de l'obstination des femmes Cuddy.

Ignorant complètement Wilson, Rachel planta ses yeux bruns pétillants dans les yeux bleus de House.

" Nan! House, on va jouer! Oncle Wilson est ennuyeux! Je veux aller au parc!"

House fit un sourire en coin. Il semblait que la petite précoce préférait le vieux grincheux à Wilson le gentil tonton. Il souleva Rachel, attrapa sa canne qui était sur l'étagère et se leva.

Il pointa sa canne sur Wilson.

" Retourne à tes mourants"

" Mais..."

" J'ai quelques heure avant que mon équipe ne revienne."

" House, je..."

" Pour l'amour de Dieu, Wilson! Va t'en! Je m'en occupe. Elle va revenir en un morceau, Cuddy ne t'arrachera pas la tête, si c'est ce qui t'inquiète! Clés."

Wilson hésita. Rachel avait été une boule d'énergie toute la journée, et il n'avait pas pu se concentrer sur sa paperasse. Et il savait que c'était une bonne opportunité pour House d'avoir un peu de temps avec Rachel. Avoir une sorte de conclusion...

Il sortit ses clés de voiture et les tendit à House, hésitant. Avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, House attrapa les clés, lui passa devant et sortit.

" En un morceau, House!" Cria Wilson après les deux silhouettes- l'une un homme grand, boiteux avec une canne et la petite fille sautillant à ses côtés, parlat avec excitation.

Bien attachée dans le rehausseur à l'arrière de la voiture de Wilson, Rachel sautillait d'excitation à l'idée d'enfin pouvoir jouer avec House pour la première fois depuis ce qui semblait être une éternité. House lui avait donné une sucette rouge, et elle serrait sa main très fort autour du bâtonnet.

" Hows! Regarde ma langue! Elle est rouge?"

Rachel sortit sa langue et la secoua exagérément devant House. Jetant un coup d'œil dans le rétro-viseur alors qu'il attendait qu'un feu devienne vert, House sourit légèrement.

- Ouais...

Il aimait sincèrement passer du temps avec Rachel. Peut-être était-ce à cause de l'enfance qu'il n'avait jamais vraiment eu, mais l'exubérance de Rachel et son innocence, réussissaient à pénétrer ces murs en bétons qu'il avait construit autour de lui même.

Il pouvait baisser sa garde devant elle.

Le feu passa au vert.

Alors que House avançait la voiture, il vit du coin de l'œil un SUV foncer sauvagement à travers l'intersection. Il dévalait la rue sauvagement, vers eux, du côté de Rachel.

Agissant par instinct, il tourna brusquement les roues sur le côté, espérant de toutes ses forces que l'impact ne serait pas du côté de Rachel mais plutôt du sien.

Il y eu un crash terrifiant, et le temps sembla ralentir. La voiture semblait voler dans les airs après l'impact. Le cri de Rachel se perdit dans les bruits de métal écrasant du métal, et de verre volant en éclat.

House regarda désespérément Rachel dans le rétroviseur, puis ce fut le trou noir.