Ohé du bateau ! Tisiphone est de retour ! Bon alors vous allez voir que dans ce chapitre... oh et puis non ! vous le verrez tout seul ! :D

Sinon, comme promis voici le nom du film indien duquel je me suis énormément inspiré : Ghilli. Ce film étant lui-même un remake d'un autre film indien Okkadu ! Bon si vous voulez y jetez un oeil ^^

Bon sinon à partir de maintenant, pour des questions de pratiques je répondrais aux reviews en fin de chapitre. Sur ce, bonne lecture !

Ps: le chapitre est plus long que d'habitude ^^. Enjoy !


Chapitre 6 : Quand la malchance vous sourit.

Raines n'avait pas bougé d'un pouce. Cela faisait bien trois heures qu'il était à même le sol, les yeux flamboyants. Certains de ses hommes jurèrent avoir vu de la fumée lui sortir du crâne. Il ne réagit pas non plus lorsque le Primarch en personne, accompagné de son bras droit, arrivèrent sur les lieux.

« Que s'est-il passé ici ? Aboya Dysley.

- Monseigneur, c'est-à-dire que…

- Que quoi ?

- Le jeune Hope s'est fait enlever… par une jeune femme, avoua piteusement Rygdea.

- Et vous faisiez quoi pendant qu'il se faisait enlever sous vos yeux ! Répliqua le Primarch. »

Rygdea ne répondit pas et détourna son regard, bientôt imités par le reste des soldats.

Interdit, le Primarch observa les hommes de la très réputée Cavalerie, fierté d'Eden, tous penauds. Galenth Dysley encaissa difficilement le coup.

Toute une flotte, régentée avec élégance et excellence par son petit fils, mise à mal par une et seule personne. Une femme qui plus est !

Honnêtement, le Primarch s'était toujours éperdument moqué de Hope, pour lequel son petit fils avait développé un certain intérêt. Intérêt dont il comprenait parfaitement les tenants et les aboutissants. Le Primarch n'était pas dupe. Il réalisait parfaitement que son petit fils avait des intentions assez douteuse à l'encontre de Hope.

Mais tant que Raines épousait une femme de bonne lignée et qu'il dirigeait le royaume d'Eden d'une main de fer, alors il lui laissait le champ libre à tout autre distraction et caprice.

Mais il ne pouvait dire pas fermer les yeux sur la femme qui était à l'origine de sa disparition. Elle avait à elle seule réduit à néant les forces de toute une armée. Et pas n'importe laquelle... C'était une grande humiliation que devait subir les hommes de son petit fils. Et il était hors de question que cela ne s'ébruite !

Cette femme, qui qu'elle soit, en commettant l'enlèvement de ce banal adolescent, venait de déclarer la guerre à la capitale de Cocoon !

« Jihil ! Hurla Dysley.

- Oui votre Sainteté ? Demanda doucereusement la femme en tapotant son fleuret.

- Je la veux vivante !

- C'est comme si c'était fait monseigneur, répondit-elle un sourire sadique s'étirant sur son visage. »


« Nora !

- Qu'est-ce qu'il y a ? Que se passe-t-il Wedge ? Demanda la mère de Hope en voyant le vieil homme à bout de souffle.

- C'est Hope, commença-t-il en tentant de reprendre son souffle.

- Quoi qu'est-ce qu'il y a Hope ?!»

Le vieil homme se releva et poursuivit en ravalant sa salive.

« Un de mes amis qui vit à Eden l'y a vu se faire capturer par le Prince Raines. »

Nora devint soudain nauséeuse. Elle s'appuya contre le mur pour ne pas s'évanouir.

« Mais attend ce n'est pas tout ! »

Nora releva faiblement la tête .

« Ce même ami m'a affirmé qu'une jeune femme a flanqué une raclée au Prince et qu'elle s'est enfuie avec ton fils. »

Nora se redressa vivement et attrapa les épaules du vieil homme.

« Mais et cette femme, a-t-elle de bonnes intentions ?

- Je n'en sais rien. La seule chose que mon ami m'a dite est que Hope l'a suivit de plein gré. »

Nora relâcha les épaules de son vieil ami.

« Mais bon tu te doutes bien de ce que cela signifie, ajouta Wedge.

- Hope est officiellement en cavale, énonça Nora. »

Puis Nora prit conscience qu'il lui fallait faire une dernière chose pour protéger son fils. Elle attrapa une veste et sortit de sa maison.


Jihil Nabaat était intriguée et cela faisait longtemps que cela ne lui était pas arrivée. Pour la première fois de sa vie, sa curiosité était piquée au vif : une jeune inconnue raflant un adolescent sous le nez de la très renommée flotte aérienne d'Eden... Du jamais vu !

Mais surtout ça représentait un challenge de taille. Si elle capturait cette femme, ce serait une grande satisfaction pour son égo. Un trophée de plus dans son palmarès...

Mais pour l'instant, elle avait d'autres préoccupations. Elle devait rendre visite à un certain homme qui lui, faute de titiller sa curiosité, aiguisait en revanche son appétit sexuel. Elle arriva à destination et frappa quelques coups. La porte s'ouvrit sur un drôle d'homme à la coupe afro.

« Bonjour monsieur Katzroy, commença-t-elle d'une voix extrêmement langoureuse. Je passais par là et je me suis surprise à avoir très envie de vous voir. Vous me faites entrer ?

- Euh eh bien c'est-à-dire que… répondit l'homme en se grattant l'arrière crâne.

- Je ne vais pas rester longtemps, le coupa-t-elle en s'inscrustant. »

La maison était très calme. Elle entra dans le salon et se posta comme à son habitude devant une armoire à glace.

- Bon puisque vous êtes là, je peux vous offrir quelque chose ? L'interrompit Sazh dans ses pensées.

- M'offrir quelque chose ? En voilà une suggestion intéressante ! Répondit Nabaat en laissant son regard errer sur le corps de Sazh tout en s'approchant de lui. Et qu'est-ce que vous pourriez m'offrir ?

- Bah j'ai du jus d'ananas, si vous voulez. »

Jihil Nabaat perdit son sourire et répéta très lentement.

« Du jus d'ananas ? »

Puis elle décida de reprendre de sa contenance et colla un sourire aguicheur sur son visage.

- Vous n'auriez pas quelque chose de plus fort, de plus …exotique ?

- Je ne connais rien de plus exotique que le jus d'ananas, continua Sazh d'un air un tantinet blasé.

Elle voulait cet homme. Cela faisait très longtemps qu'elle en a fait sa proie. Deux ans pour tout dire. Deux ans à désirer ardemment cet homme. Elle ne comprenait pas d'où lui venait cette envie. Après tout les hommes comme Sazh Katzroy n'étaient pas vraiment son type. Mais cette fois-ci, elle ne sut pourquoi mais elle ressentait l'envie de dominer cet homme. Cet homme si indifférent à ses charmes à elle, la grande Jihil Nabaat !

« Je n'ai rien de mieux à vous proposer, trancha-t-il net après réflexion.

- Je vois, répondit-elle le plus poliment possible. Je ne vais pas m'attarder alors. »

Il venait encore de la rembarrer. Et ça commençait sérieusement à l'énerver.

Même sa patience à elle avait des limites !


Sazh observa le bras droit du Primarch s'en aller. Il se retint de lâcher un soupir de soulagement en la voyant partir. Pour une fois elle était partie sans trop trainer. Il ne savait pas vraiment ce qu'elle lui voulait, mais ses manières l'horripilaient énormément.

Sazh se retourna après avoir bien verrouillée la pièce.

« Bon, il temps de faire un gros dod-»

Il s'interrompit en entendant des bris de verres. Le son provenait de la cuisine. Il s'avança prudemment puis entra brusquement dans la pièce. Il balaya la pièce du regard.

Rien à signaler.

Seule la fenêtre était restée ouverte. Il activa les loquets électroniques et se retourna en soupirant.

Il perdit toutes ses couleurs en apercevant le canon froid d'une arme, pointé vers lui. Et à sa tête, une femme. Froide, militaire. Ce n'est que la surprise première passée qu'il remarqua le jeune homme, ou plutôt un adolescent, qui baissait honteusement la tête.

Sazh leva automatiquement les mains en l'air. Coopérer : c'était la seule façon pour lui et son fils de s'en sortir.

« Vous êtes Sazh Katzroy ? Pilote qui possède son propre avion à propulsion ? »

Sazh hocha la tête. Mieux valait faire profil bas et dire la vérité. On ne sait jamais ce qu'une personne armée est capable de faire ou comment elle va réagir.

« Papa ? Les interrompit une petite voix. »

Le cœur de Sazh rata un battement. La jeune inconnue, elle, ne bougea pas d'un pouce mais avait maintenant les yeux écarquillés. Le jeune garçon à ses côtés lui semblait maintenant complètement paniqué. Il regarda la jeune femme à ses côtés puis tourna son regard vers Sazh qui avait maintenant légèrement baissé les bras.

« Papa qui sont ces gens ? Demanda Dajh en s'approchant tout en frottant ces petits yeux innocents. »

Le jeune inconnu sembla prendre une décision à cet instant: il posa très lentement sa main sur le poignet armé de la jeune inconnue et le baissa avec la même lenteur en lui jetant un regard suppliant. La jeune femme n'opposa pas aucune résistance.

« Bonjour, on est des amis de ton papa, répondit Hope en se retournant.

- Ah d'accord… Tiens regarde, ajouta le petit garçon en tendant ses mains. C'est le chocobo que mon père m'a offert.

- Il est vraiment très mignon, lui assura Hope en souriant. »

Hope sentait que son sourire était un peu forcé. Mais vu la situation...

« Elle, reprit doucement Dajh.

- Pardon ?

- C'est elle, rétorqua Dajh en désignant le chocobo. Et je viens de lui trouver un nom ! »

Il continua son chemin jusqu'à atteindre son père, passant à côté de Lightning qui se dépêcha de ranger son arme. Sazh lui jeta un regard presque reconnaissant avant de reporter son attention sur sa raison d'être.

« Qu'est-ce que tu dis de Chocolina ? Demanda Dajh à son père. »

Sazh regarda son fils puis le Chocobo qu'il tenait aux creux de ses mains. Chocolina ? Lui qui avait prit l'habitude de l'appeler « Piou ».

« C'est très mignon, entendit-il dire. »

Sazh et son fils se tournèrent vers l'origine de la voix.

« Merci mademoiselle, répondit poliment Dajh. »

Lightning lui fit un petit signe de la tête, puis se tourna vers Hope.

« Nous partons. »

Hope acquiesça et passa derrière la jeune femme.

« Attendez un peu, s'exclama Sazh en se précipitant vers eux. Vous entrez chez moi par effraction et vous pensez peut être partir comme si de rien n'était.

- Alors quoi ? Vous voudriez qu'on attende sagement chez vous que vous appeliez du renfort ? Questionna Lightning

- Non ce que j'attends de vous, ce sont des explications ! »

Lightning soupira et Hope leva les yeux vers elle. Elle le détailla silencieusement. Puis son regard se porta sur Sazh et son fils. Lightning ferma les yeux, signe qu'elle avait pris une décision.

Décision que personne ne connaitra.

Des coups à la porte se firent entendre, interrompant par la même occasion l'échange silencieux.

« Qui est là ? Demanda Sazh tout en fixant Lightning et Hope.

- C'est encore moi, Jihl Nabaat. »

Hope ouvrit grand les yeux et regarda Lightning avec effroi.

- Qu'y a-t-il, demanda-t-elle alertée.

- C'est colonel Jihl Nabaat, lui souffla-t-il le visage ayant perdu toutes ses couleurs, le bras droit du Primarch, si elle nous trouve… »

Lightning posa sa main sur son arme. Elle n'avait pas le choix. S'il voulait avoir une chance de s'enfuir, elle allait devoir combattre ce colonel.


ultima-terra : Hey you ! Pour ce qui est du "rhétorique", il s'agit bel et bien de celui-ci que je voulais utiliser, dans le sens de fausse question que l'on pose sans forcément attendre de réponse. Mais bon, il est vrai que j'ai mal utiliser (voir abusivement) ce mot dans la phrase. J'aurais du expliciter davantage. Mais bon rhétorique mise à part, la chirurgie esthétique pourrait bel et bien être une solution envisageable pour Hope. Mais bon, sera-t-il prêt à sacrifier son visage de beau gosse ? That's the question ^^. Sinon plus sérieusement si tu as du mal avec ce site, je te conseille ce lien qui explique bien son fonctionnement : ffnetmodedemploi. free. fr ( y'a une section comment poster sa fic).

Parce que franchement ce serait dommage de ne pas pouvoir lire tes fics à cause d'un problème de logistique ( surtout que j'attends cela avec impatience ^^). Mais bon si tu as toujours des questions, n'hésite pas à m'envoyer des messages privées ^^. en tout cas j'ai hâte de découvrir tes écris !

Saphir : Hello Saphir ! Pauvre Hope victime des moqueries de Saphir ^^. Bon j'avoue je suis assez sadique avec Hope dans cette fic. Mais s'il souffre maintenant, c'est pour mieux savourer le bonheur plus tard ! Et Cid Raines est un vrai tordu ! Mais je crois que t'aimes ça... ;)

Par contre les mpregs c'est pas vraiment mon truc... Brr *frissonne*

Light t'a volé ton rôle ? Mais bon fallait la comprendre. C'était Hope qui était en jeu après tout ^^. Fallait qu'elle marque des points, non ? ;)