Prologue : Le Faucheur Noir

Je m'ennuie.

Je sais ce que vous pensez, vous vous fichez complètement du fait que je m'ennuie. Mais il faut me comprendre. La journée avait pas trop mal commencé en ce dimanche : je m'étais levé assez tôt pour pouvoir prendre mon petit déjeuner et jouer à Brain Burst.

Mais je crois que j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Yami Tengoku. Je suis un jeune garçon de quatorze ans. Je porte généralement une chemise et un jean noirs accompagnés d'une simple paire de chaussures, noires également. Vous l'aurez compris, j'aime le noir.

Et ça se voit parfaitement avec mon avatar de duel, Black Reaper : un long manteau noir me recouvrant intégralement, laissant voir un regard rouge sang. Mon arme favorite est ma faux, The Judgment. Cette faux est un souvenir d'une personne qui m'a aidé par le passé. Mais je n'en dirais pas plus car c'est une partie de mon passé que je préfère taire.

Pour en revenir à la source de mon ennui, il s'agit simplement du fait qu'à peine sorti de chez moi, je me suis fait défier. Certains vont penser «Et alors?». Et je leur réponds que ce n'est pas le fait que l'on m'ait défié qui m'ennuie, c'est le fait que ce combat n'ait duré que quelques secondes. Et en plus, le Burst Linker était de niveau six. Bon, je suis niveau huit, mais quand même...

Enfin bref, voyons voir si il y a quelque chose d'intéressant à voir.

-Unlimited Burst.

Et voilà, j'ai repris l'apparence de Black Reaper. J'explore les alentours et je me rends compte qu'un combat s'apprête à commencer non loin du lycée où je vais aller à partir de maintenant. Je me mets du côté des spectateurs, assez proche d'un avatar argenté assez maigrichon et d'un avatar bleu qui à l'air plutôt fort. Les deux Burst Linkers combattants sont un avatar vert aux allures de petite sorcière avec une cloche en guise de bras gauche (étrange) et un avatar couleur cuivre armé de deux épées. A en croire les noms, ils s'appelaient respectivement Lime Bell et Copper Blade.

Maintenant que j'y pense, je me disais que la petite sorcière verte me disait quelque chose. Si les rumeurs sont exactes, Lime Bell a des capacités de soin. Ce combat risquait de ne pas être évident pour elle si elle n'avait pas un minimum d'astuce, les soigneurs ayant rarement une grande puissance offensive.

Et le dit combat commença. Et comme je m'y attendais, Lime Bell avait du mal à contrer les coup d'épée de Copper Blade. Bien sûr, elle arrivait à placer plusieurs coups, mais vu la vitesse à laquelle chutait sa barre de vie, elle risquait fort de perdre.

-Sans intérêt, dis-je à voix basse pour que personne ne m'entende.

Mais il semblerait que l'avatar argenté m'ait entendu, vu qu'il s'est retourné vers moi et qu'il a répliqué.

-Elle n'est pas sans intérêt, dit-il assez violemment.

-Haru, calme-toi, dit l'avatar bleu.

-Ton ami bleu a raison, dis-je à l'avatar argenté. J'ignore si c'est votre amie ou non, mais à moins qu'elle puisse frapper fort, je doute qu'elle réussisse à s'en sortir.

-Tu sembles sûr de sa défaite, enchaîna l'avatar bleu. Mais regarde sa jauge de mouvement spécial.

Je constata effectivement qu'elle était pleine.

-Elle est pleine, et alors? Même si Lime Bell réussissait à se soigner avec son mouvement spécial, Copper Blade pourrait également sortir son propre mouvement spécial.

Sauf que Copper Blade sortit son mouvement spécial. Ses épées s'électrifièrent et projetèrent une onde électrique que Lime Bell esquiva sans problème avant de se soigner grâce à son propre mouvement spécial (même si pour quelqu'un qui ne l'avait jamais vu se battre, on aurait pu croire qu'elle allait s'attaquer).

-J'ai rien dit, elle peut encore gagner... On dirait que ce combat n'est pas sans intérêt.

Sauf que Copper Blade lâcha une épée l'espace d'un instant et claqua des doigts. A ce moment-là, plusieurs avatars encerclèrent Lime Bell tandis que d'autres empêchèrent les spectateurs d'intervenir.

-Qu'est-ce qui se passe? demanda l'avatar argenté.

-C'est évident très cher, dis-je avec une pointe d'ironie. Copper Blade semble avoir compris que seul, il ne gagnerait pas. Alors il a appelé ses petits camarades pour lui venir en aide. Et empêcher toute intervention par la même occasion.

-Exactement, dit un avatar de couleur rouge qui nous bloquait. Vous ne pourrez pas aider Lime Bell et ce sera un gros coup porté à Nega Nebulus.

Je tilta au nom de «Nega Nebulus».

-Comment ça «ce sera un gros coup porté à Nega Nebulus»?

-Il semblerait que tu ignores que Lime Bell appartient à la légion noire Nega Nebulus. D'ailleurs, tes deux amis ici présent en font également partie. Je te présente Silver Crow et Cyan Pile.

Il venait de dire... que trois membres de Nega Nebulus étaient là? C'est génial, j'allais peut-être enfin retourner aux côtés de ma reine. Mais je devais d'abord demander confirmation.

-Ce qu'il dit est vrai? demandais-je à mes deux nouveaux «amis».

-Oui, répondit Silver Crow.

Je crois qu'après avoir entendu sa réponse, je n'ai jamais autant rit depuis longtemps.

-AHAHAHAHAH, ENFIN!

-Enfin quoi? demanda l'avatar rouge, ignorant le sort que je lui réservais.

Soudain, je fis apparaître The Judgment avant de faucher tous ceux qui me gênaient.

-Le Faucheur Noir est de retour!

Je commença à me déplacer à toute vitesse, fauchant les avatars qui bloquaient les autres, avant de me placer entre Lime Bell et Copper Blade. Surpris, l'avatar de cuivre se mit à hurler.

-QUI ES-TU POUR TE MÊLER DE CA?

-On dirait que les nouveaux ignorent qui je suis. Mais peut importe, je vais me présenter.

Je me mis en position offensive, prêt à faucher quiconque oserait s'approcher.

-Je suis le juge des ténèbres qui châtie ses ennemis. Je suis le faucheur noir qui de sa faux protège son roi. Je suis Black Reaper.

Les avatars ennemis tressaillirent.

-... Black Reaper? Le Black Reaper? Le Burst Linker de niveau huit qui surpasserait même les chefs de légion?

-Ma réputation est peut-être un peu exagérée, mais je suis bien ce Black Reaper.

-Alors tu es un allié? demanda Lime Bell.

Je me retourna vers elle, un grand sourire sur le visage (je ne sais pas vraiment si je souriais, vu que moi-même, je n'avais jamais vu à quoi je ressemblais sans mon manteau noir)

-Bien sûr, et tu peux compter sur moi.