Les cinq têtes de serpent du monstre poussèrent un rugissement à faire dresser le poil sur le bras. Il était d'une taille impressionnante et le Temple ne résista pas longtemps à sa présence: l'Hydre se redressa de toute sa hauteur et le plafond de pierre s'effondra sous l'impact, annulant les protections magiques de Fargas tout autour. Instinctivement, Bran tira Kyle vers lui alors qu'une énorme pierre s'abattait à l'endroit exact où il se trouvait quelques secondes plus tôt. Le monstre était de plus en plus menaçant et ses têtes narguaient ses assaillants mais il n'avait toujours pas attaqué.
C'est alors que Fargas, bouche grande ouverte s'avança vers lui en levant les mains:

_Hydre de Lerne, cria-t-il comme fou. Je suis celui qui t'a libéré des chaînes des Enfers. Reconnais-moi comme ton maître!

La bête se tut quelques instants en contemplant Fargas de ses cinq paires d'yeux. Elle semblait à peine remarquer sa présence. Deirdre se tenait près de lui en imitant le sorcier lever les bras vers l'Hydre comme s'ils s'en imprégnaient.

_Obéis-moi Hydre, cria Fargas.

Mais il n'obéit pas. En fait, Noctis se demandait comment le sorcier et le druide avaient pu croire que l'Hydre les traiteraient en maître. C'était un monstre sans conscience qui n'avait sûrement même pas prêter allégeance à Eurysthée lui-même. D'ailleurs, c'était bien lui qui avait demandé à Héraclès de le tuer! Pour toute réponse, deux des têtes du monstre se jetèrent sur Deirdre et Fargas qui esquivèrent une première fois en se jetant au sol. Mais couchés comme des proies apeurées, il fut plus simple pour l'Hydre de les dévorer comme un bon repas. Les deux hommes émirent un dernier cri et furent engloutis par l'Hydre. Ni Noctis, ni personne d'autre n'avait levé le petit doigt: pas par cruauté mais parce qu'ils ne savaient pas vraiment quoi faire pour empêcher cela surtout que le monstre avait été rapide. Pourtant, c'est sur eux que les yeux de l'Hydre se posèrent un instant plus tard et il fallait bien passer à l'action.

_Tenez-vous prêts mes amis, cria Alejandro. Dispersons-nous!

A cet ordre, des groupes se formèrent automatiquement et se placèrent aux quatre coins du Temple. Léandra, Alejandro, Bran, Kyle et Lucas restèrent dans la ligne de mire de l'Hydre et Noctis sut qu'il devrait profiter de ce moment pour faire appel à tous ses pouvoirs. Il ferma les yeux pour établir une plus forte connexion avec le Cristal qui était à des kilomètres d'ici. Ayant été recomposé dans son entièreté, sa puissance n'en était que plus grande. Il la sentit l'envahir de la tête aux pieds comme si un liquide chaud lui coulait sur les épaules. Ses pupilles virèrent à l'écarlate et de son épée émanait une lueur bleue comme jamais elle n'avait lui. Oui, il était bien décidé à protéger ses amis coûte que coûte.

_Bran, Lucas écoutez-moi, dit-il d'une voix beaucoup plus grave que d'habitude. Je vais attaquer le monstre et le distraire pendant que vous et le reste des sorciers lui enverrez des balles, des salves de sorts et tout ce qui pourra le blesser.
_Tu es sûr de vouloir servir de diversion, demanda Bran. C'est dangereux.
_Nous courrons tous le même danger. De plus, je suis le plus rapide de nous tous alors ce devoir me revient.
_Très bien mon vieux. Mais sois prudent!

Noctis prit son élan et n'hésita pas à foncer sur l'Hydre, son épée brandie devant lui. L'une des têtes du monstre chercha à refermer ses mâchoires sur lui, mais il réussit à esquiver alors que derrière lui Alejandro donnait l'ordre d'attaquer. Des sorts retentirent dans tous les coins et visait le monstre qui continuait de poursuivre Noctis qui, lui, disparaissait comme la foudre. Mais l'essentiel était que la bête ne prêtait pas attention à ses vrais assaillants. Au bout d'un moment, à portée de la tête la plus à gauche, Noctis fendit l'air de son épée et la trancha d'un seul coup. Elle roula sur le sol en déversant une grande quantité de sang. L'Hydre hurla de douleur et Noctis prit le temps de reprendre son souffle quelques secondes. Des secondes pendant lesquelles l'horreur tordit son visage. En effet, à la place de la tête qu'il venait de couper, deux autres étaient en train de repousser. Il y avait à présent six têtes de serpent qui le menaçait de leurs crocs terribles.

Au bas de la colline, Casey et Adriel entendaient les cris de l'Hydre et se faisaient violence pour ne pas céder à la panique. La jeune fille avait les mains jointes et toutes ses pensées étaient tournées vers les personnes qu'elle aimait tant qui luttaient pour leur survie à quelques mètres d'elle. Tandis qu'Adriel faisait les cent pas pour se calmer.

_Qu'est-ce que je peux faire, ne cessait-il de répéter depuis plus de dix minutes. Qu'est-ce que je peux faire?
_Adriel, cria Casey. Arrête ça, tu me transmets ton stress au centuple.
_J'y peux rien, je me sens inutile...et lâche. Mes parents risquent de mourir et je suis là à tourner en rond.
_Calme-toi. Je suis sûre que tout se passera bien.
_Qu'est-ce que je peux faire?
_Rien pour l'instant mais peut-être que...
_Peut-être que quoi, hurla le jeune homme en s'arrêtant. On ne sert à rien et tu le sais, Casey. Regarde-nous! On n'aurait jamais dû venir.
_On peut leur être utile.
_Ah oui, dit-il d'un air sarcastique. Et comment? En balançant tes livres de mythologie à la figure du monstre? Sois sérieuse s'il te plaît!
_Non mais...

Ses livres! Mais oui! Elle pourrait peut-être servir à quelque chose après tout. Les sorciers en train de combattre ce monstre mythologique ont longtemps occultés les détails de cette époque et elle doutait que Bran ou même Noctis connaissent tous les détails sur ces légendes, alors qu'elle en savait beaucoup sur le sujet. Elle allait peut-être pouvoir les protéger?

_Adriel, nous devons y aller, dit-elle.
_T'es vraiment chiante tu sais ?
_Et toi tu devrais avoir un peu plus confiance en toi mon grand.
_On n'a aucun moyen de se rendre utile. Tout ce qu'on fera c'est les gêner et peut-être les faire tuer par notre faute.
_J'ai un plan cette fois-ci et tu dois m'aider, s'il te plaît!

Elle n'attendit pas qu'il approuve pour saisir son poignet et commencer à escalader la colline comme si sa vie en dépendait, ce qui était le cas en l'occurrence. Ils arrivèrent devant le temple au bout de cinq minutes, essoufflés et suants et tombèrent sur une scène de chaos total. Des pierres avaient rouler jusqu'à leurs pieds et le combat faisait rage. Casey aperçut deux personnes assises un peu plus loin et elle crut reconnaître Kyle et l'autre homme devait être Benjamin, visiblement blessé. Mais ce qui lui fit monter les larmes aux yeux était de voir Noctis combattre les huit têtes de l'Hydre au corps à corps. Lucas et Bran vidaient leur chargeur sur le corps de la bête et Alejandro et Léandra jetaient des sorts d'empoisonnement sur toutes les têtes, en vain.

_Ils se débrouillent plutôt bien pour le moment, constata tristement Adriel.
_Oui mais ça ne va pas, ajouta Casey. Le venin des têtes de serpent de l'Hydre sont renforcées par le poison que tes parents lui envoient.
_Je vais leur dire, dit Adriel en courant vers eux avant que Casey n'ait eu le temps de le retenir.

Elle était seule à contempler ce triste spectacle et elle essaya de rassembler ses esprits mais impossible de se concentrer en voyant Noctis en si grand danger. Il fut obligé de couper un nouvelle tête qui s'approchait trop dangereusement de lui ce qui monta le total à neuf têtes. Casey soupira et des larmes roulèrent sur ses joues. Si elle le perdait, elle ne s'en remettrait jamais. Il fallait absolument qu'elle trouve la solution pour qu'ils puissent vaincre le monstre et en sortir indemnes. Mais c'était peine perdue: son cerveau ne répondait plus. Elle se laissa glisser sur l'herbe fraîche et ferma les yeux pour ne plus avoir à supporter tout cela. C'est alors qu'elle sentit une présence à côté d'elle. Elle avait peur d'ouvrir les yeux mais elle le fit quand même. Accroupie à côté d'elle, une femme au sourire bienveillant la regardait. C'était sûrement la plus belle femme que Casey eut l'occasion de voir dans sa vie: elle avait de longs cheveux roux qui lui tombaient jusqu'au bas des fesses, et des dents aussi blanches que la neige.

_Ce n'est pas le moment de perdre espoir, lui dit-elle sans perdre son magnifique sourire avec une voix cristalline. Ceux que tu aimes ont besoin de toi, c'est bien ce que tu répètes sans cesse non?
_Je...euh, bégaya Casey. Qui êtes-vous?
_Si tu veux vraiment les aider, il va falloir y mettre plus d'entrain, dit-elle en occultant la question sur son identité.
_Je ne peux rien faire.
_Tu sais beaucoup de choses, Casey. Aie confiance en toi et repense à tous les détails.
_Les détails?
_Oui, tu n'as pas tout un tas d'informations dans ta manche? Ou alors je me trompe de Casey?

La jeune fille se releva sans perdre de vue l'inconnue. Elle ne savait pas qui elle était mais son conseil n'était pas idiot. En réalité, il était plus que vital. Elle savait ce qu'ils devaient faire pour mettre un terme à ce combat: le tout était de s'en souvenir. Elle referma les yeux et essaya de revoir les passages sur la seconde tâche d'Héraclès:

«Il mit le feu à un petit bois, puis pour empêcher l'Hydre de faire renaître de nouvelles têtes, il cautérisa les chairs à leur racine avec des brandons et réussit ainsi à arrêter le sang».

Voilà la solution! Il fallait absolument en appeler à l'élément du feu pour affaiblir l'Hydre. Et le petit doigt de Casey lui disait qu'un certain jeune espagnol à la peau mate allait finalement trouvé son utilité dans ce combat. Elle courut vers le Temple, laissant la jeune femme derrière elle. Il fallait qu'elle puisse les avertir sans les empêcher de se défendre. Elle alla rejoindre Kyle et Benjamin, assis dans l'herbe à bonne distance des autres où sa voix pourrait suffisamment porter jusqu'aux oreilles de Noctis.

_Casey, dit Kyle abasourdi de la voir ici. Qu'est-ce que tu fais là?
_Kyle je suis ravie de te revoir, dit-elle en se jetant dans ses bras. Mais je n'ai pas le temps de tout t'expliquer.

Noctis était très essoufflé mais il ne pouvait plus prendre le temps de se reposer face aux dix têtes du monstre qui prenait l'avantage. Le jeune homme, dans un seconde d'inattention fut projeté au sol, à la merci du monstre. Les sorciers tentèrent de faire diversion en lançant des sorts au niveau de ses visages mais l'Hydre avait l'air d'avoir une sérieuse dent contre Noctis qui lui résistait depuis trop longtemps. Emportée par son désir de le sortir de ce pétrin, Casey courut vers l'endroit où Noctis était allongé. Instinctivement, elle vint se placer entre lui et le monstre. Noctis leva sa main à temps pour faire apparaître une pluie d'épées semblables à la sienne qui les entoura. C'était comme cette fois-là avec Valos et il savait quoi faire : sa peau entra en contact avec celle de Casey et à cet instant, les lames autour d'eux se mirent à créer une sorte de tourbillon, les protégeant de l'attaque de l'Hydre. Casey n'eut pas le temps de se sentir soulagée que Noctis, son épée en main la poussa hors du temple juste à côté des Solano qui ne relâchait pas prise. Zut, elle n'avait pas eu le temps de l'informer pour le feu. De toute manière, il ne l'écouterait certainement pas si c'était elle qui lui disait de couper une tête donc il fallait prendre le problème par son autre extrémité. Elle courut vers Adriel qui se tenait derrière ses parents qui invoquaient maintenant des sorts de foudre très puissants au niveau des pattes du monstre.

_Adriel, cria Casey en arrivant vers lui. On va avoir besoin de toi.
_Quoi, dit le garçon en lui faisant éviter des éclats de roche. Comment ça?
_Que fais-tu ici, demanda Alejandro qui la remarquait.
_T'as un plan cette fois, questionna Adriel en l'emmenant vers ses parents.
_Écoutez-moi, dit Casey sans détours. Noctis doit couper une autre tête et toi tu devras en brûler l'extrémité, Adriel.
_Mais qu'est-ce que tu racontes, lui cria Léandra. Retourne...
_Faites-moi confiance! Je sais ce que je dis. C'est comme ça que l'Hydre a été vaincu la première fois.

Alejandro et Léandra s'échangèrent un regard bref et cette dernière acquiesça en disant qu'il n'avait rien à perdre à essayer.

_Très bien fiston, dit Alejandro en s'approchant plus près du temple avec son fils. Attends mon signal.
_Bien, répondit simplement Adriel quelque peu tremblant.

Léandra saisit Casey par les épaules et la fit reculer pour ne pas recevoir les éclats de pierre. Alejandro attendit que Noctis soit près de lui pour hurler :

_Tranche-lui la tête la plus proche de nous! Nous avons un plan!

Noctis ne répondit pas mais il signala qu'il avait compris en levant un pouce brièvement. Une minute plus tard, après avoir esquivé un nouvel assaut de l'Hydre, il fonça droit sur le côté gauche de la bête et découpa la tête qui tomba sur le sol à côté des cinq autres.

_Maintenant, cria le sorcier à son fils.

Adriel plaça ses deux mains devant lui et plissa les yeux pour se concentrer sur sa cible. Son feu magique atteignit l'extrémité de la chair où se trouvait la tête quelques secondes plus tôt pendant cinq longues secondes. Puis, rien ne se produisit, aucune tête ne repoussa du moignon brûlé. Le plan avait fonctionné et la bête poussait un hurlement de rage en comprenant. Il ne restait plus que les neuf autres pour en finir avec le monstre.
Plus que huit! Plus que sept! Plus que six!

_Faîtes qu'il ne soit pas blessé, chuchota Casey pour elle-même.

Plus que cinq! Plus que quatre! Plus que trois! Adriel utilisait beaucoup d'énergie et Noctis tenait difficilement sur ses jambes. Plus que deux! Plus qu'une! Casey refusait de voir la suite: elle enferma son visage dans ses mains pour ne pas voir la fin. C'était Noctis ou l'Hydre! Alors qu'elle pensait déjà à sa tenue de deuil, un cri retentit. Mais ce n'était pas un cri de désespoir mais bien de la joie.
Ils avaient vaincu l'Hydre de Lerne!

La jeune fille ouvrit alors les yeux et contempla la scène: sous les faibles lueurs des quelques torches encore debout, le temple était anéanti et du sang et des morceaux du monstre tapissaient le sol. Les sorciers fatigués par l'envoi continuel de sorts s'écroulèrent sur le sol. Certains étaient blessés mais aucun grièvement. Bran et Lucas étaient allés rejoindre Kyle sur l'herbe alors que Léandra et Alejandro soutenaient Adriel à bout de souffle. Tout le monde allait bien! Enfin presque: Casey aperçut Noctis agenouillé sur le sol couvert de sang et seulement soutenu par son épée. Elle courut le rejoindre pour lui servir d'appui avant qu'il ne s'écroule dans la mare de sang de l'horrible monstre. Une pensée idiote lui traversa l'esprit: qui allait bien pouvoir nettoyer tout ça? Pas elle en tout cas c'était un certitude. Le visage de Noctis se leva vers le sien pendant qu'elle plissait le nez devant l'odeur horrible qui se dégageait des lieux.

_Tu as réussi, dit-elle tout sourire.
_Je n'étais pas seul, lui répondit-il en lui rendant son sourire, les yeux encore rouges.
_Oui mais t'as fait tout le sale boulot. Regarde dans quel état tu es! On aurait dit que tu travailles dans la boucherie du coin.
_Je vais réfléchir à en ouvrir une après ça.

Ils se mirent à rire comme s'ils se trouvaient au beau milieu d'un pique-nique dans un champ de fleurs sous l'œil consterné de leurs amis. Lucas, Kyle et Bran se retrouvaient à peine et commençaient déjà à jouer les commères sous l'impulsion du blond.

_Non mais tu les vois ces deux-là, dit-il. On aurait dit un vieux couple qui se déchire et qui se réconcilie alors qu'ils ne sont même pas ensemble.
_Tu m'étonnes Ashton, renchérit Bran. Merde et voilà que je sors les expressions de Casey!
_Vous m'expliquerez les derniers événements une fois que j'aurais pris une douche, appelé mon directeur de thèse et pioncé pendant trois jours, suggéra Kyle.
_Un mec qui fait passer son dirlo avant son sommeil est quelqu'un qui n'a plus toute sa tête, répondit Bran en lui donnant une frappe sur le crâne.

De l'autre côté de la colline, Léandra et Alejandro pansaient les plaies des blessés en se réjouissant de ne pas avoir subi de perte. Adriel se reposait sous un sapin et Casey et Noctis vinrent se poser près de lui.

_On a fait une sacrée équipe, dit ce dernier au jeune homme somnolant.
_Heureusement que j'étais là, commenta Adriel les yeux clos.
_Qu'il est bête, se moqua Casey. On aurait aussi bien pu utiliser des allumettes!
_Va au diable!
_Toi d'abord!

Ils rirent tous les trois de bon cœur alors que tout le monde se regroupait avec eux sous l'ordre d'Aurora. Lucas et Bran soutenaient Kyle et les sorciers blessés titubaient pour arriver. Soudain, Casey se souvint de quelque chose:

_Où est la jolie femme aux cheveux roux?
_Quelle femme, demanda Noctis en fronçant les sourcils.
_Celle qui était près des arbres avec moi tout à l'heure.
_Tout le monde est présent, l'informa Léandra. Il ne manque que Petra.
_C'est pas drôle, dit Casey en se remettant debout. Il y avait une femme qui connaissait mon prénom et qui m'a...
_Qui t'a quoi, demanda Léandra en la regardant comme si elle était bonne pour l'asile. Ça doit être l'émotion.
_Je ne suis pas cinglée!
_Ah bon?

Casey soupira et se dirigea vers l'endroit où elle avait vu la belle inconnue quelques minutes auparavant. Rien, personne, pas même un écureuil. Alors ça, c'était vraiment bizarre! Mais une idée lui traversa la tête:

_Je sais qui c'était, dit-elle les yeux ronds. C'était peut-être moi dans le futur. J'ai sans doute utilisé une machine à remonter le temps pour venir changer l'avenir parce qu'on allait sûrement perdre le combat contre l'Hydre de Lerne. Je nous ai tous sauvé!

Les sorciers la regardaient comme s'il soupçonnait un rocher de lui avoir aplati le cerveau, tandis que Noctis et ses amis riaient.

_Qu'est-ce qui vous fait marrer, demanda-t-elle en croisant les bras. Je suis on ne peut plus sérieuse.

A ces mots, les rires redoublèrent. Elles se sentait incomprise par ses propres amis. Elle n'avait pas rêvé: cette femme lui était réellement apparue et sa théorie tenait debout.

_Vous vous êtes déjà moqués d'une de mes hypothèses je vous rappelle, répliqua-t-elle avec colère. Et il s'est avéré que j'avais raison, non?
_En effet, avoua Aurora alors que Casey adressait une grimace aux garçons. Tu nous a été d'une aide précieuse aujourd'hui Casey. Si tu ne t'étais pas intéressée à toutes ces histoires, nous aurions eu beaucoup plus de mal à venir à bout du monstre. Tu nous as tous donné une leçon: il faut savoir étoffer ses connaissances et reconnaître les croyances des autres.
_J'ai donc été la clé du succès?
_Ne pousse pas le bouchon trop loin, la coupa la sorcière. Tu as été utile rien de plus.

La jeune fille bouda un peu mais au fond d'elle, elle ne put s'empêcher de jubiler. Elle avait enfin été utile et avait réussi à protéger Noctis et les autres. Indirectement mais c'était déjà ça pour une fille qui ne savait pas faire grand chose. Elle se sentait bien, d'ailleurs elle n'était pas la seule: le pouvoir destructeur de l'Orbe semblait avoir été levé et avec lui les tensions qui flottaient dans l'air.

_Je propose que ne rentrions tous, dit Aurora au bout d'un moment. Nous avons besoin de repos et certain même d'une bonne douche.

Noctis adressa un sourire timide à Casey qui le lui rendit au centuple. Alejandro serra toute sa famille saine et sauve dans ses bras tandis que les trois amis de Noctis recommençaient à se chamailler à propos de qui utiliserait le premier la salle de bain. Finalement tout se finissait bien!

EPILOGUE

Le mois de septembre était sans doute le plus compliqué de l'année: il fallait reprendre les cours, retourner au travail après des magnifiques vacances passées à St Tropez à faire de la planche à voile et des châteaux de sable sous le soleil. De plus, l'été faisait place à l'automne: les feuilles des arbres jaunissaient, les températures chutaient et l'humeur en pâtissait. Décidément, ce mois de septembre n'était vraiment pas un ami! Encore moins pour ceux qui avaient un choix difficile à faire.

Léandra se réveillait lentement auprès de son mari et sourit en le regardant dormir. Elle se leva et alla préparer un bon petit-déjeuner pour sa famille qu'elle aimait tant: elle sortit trois assiettes et trois verres et commença à cuisiner en fredonnant une chanson populaire d'Espagne. Elle était de bonne humeur comme elle ne l'avait pas été depuis longtemps. En même temps c'était à peu près le cas dans le reste du monde où l'aire de la violence gratuite et de masse avait touché à sa fin la semaine dernière avec la mort de l'Hydre.
En sentant l'odeur des œufs brouillés, Adriel fut attiré dans la cuisine comme un aimant du canapé sur lequel il dormait.

_Maman, demanda-t-il comme s'il ne s'attendait pas à la voir, elle. Depuis quand tu fais un vrai petit déjeuner?
_Depuis que je veux gâter mon grand garçon, répondit-elle en lui tirant les joues.
_Arrête ça!
_T'es trop mignon mi hijo! Allez assieds-toi et goûte un peu cet œuf à l'Andalouse fait maison.

Adriel sourit et en prit une bouchée. Il ne voulait pas vexer sa mère alors il se força à avaler mais cet œuf avait tout sauf un goût d'œuf. Il reposa lentement sa fourchette en prétextant n'avoir pas faim alors que son père entrait dans la cuisine.

_Buenos dias, dit-il avant d'embrasser sa femme et son fils. Alors comme ça notre Léa nous prépare un vrai petit-déjeuner pour une fois?
_J'avais envie de vous faire plaisir, répondit-elle un grand sourire aux lèvres.
_Hum et bien voyons ça!

Adriel, avec un sourire moqueur surveillait l'impact. 3,2,1. Et hop! Il ne put se retenir d'exploser de rire quand son père avait grimacé en mâchant la nourriture infâme de la nouvelle cuisinière.

_Que se passe-t-il, demanda cette dernière sans voir l'expression de son mari. Pourquoi tu te marres comme une otarie?
_Pour rien, répondit-il en essuyant une larme au coin de son œil. Je repensais à un truc drôle.
_Hum, fit la sorcière peu sûre de la véracité de ses paroles. Finis ton assiette!
_Euh, d'abord il faut que je te parle, dit Alejandro précipitamment alors qu'Adriel soufflait de soulagement. Nous devons discuter de quelque chose d'assez sérieux Léa.
_Je t'écoute, dit-elle en goûtant à son propre plat.
_Je veux que tu viennes avec Adriel et moi. Nous retournons en Espagne et nous avons besoin de toi là-bas.

Léandra venait de recracher tous ses œufs dans son assiette par dégoût et par surprise. Adriel se dit que ce n'était pas juste qu'elle ait le droit de faire ça et pas lui, mais attendait la réponse de sa mère.

_Je suis désolé de te l'annoncer si brusquement...
_Non, il n'a y a pas de mal, dit-elle avant de boire un grand verre d'eau.
_Tu ne t'y attendais pas un peu franchement, demanda Adriel en levant les yeux au ciel.

Bien sûr qu'elle y avait pensé mais elle espérait repousser l'échéance au maximum. Il y avait un certain nombre de choses qui l'empêchait de quitter Aurora et d'un autre côté, il y avait deux excellentes raisons pour elle de déposer ses valises en Espagne: elles étaient sous ses yeux.

_Je sais bien que tu penses à Casey en ce moment, dit Alejandro en regardant ses pieds. Mais moi je pense plutôt à nous.
_J'imagine!
_Tu ne veux pas venir avec nous, constata tristement Adriel.
_Bien sûr que si mais j'ai besoin d'encore un peu de temps les garçons.
_Le problème, reprit son mari. C'est que le temps joue contre nous: j'ai laissé mes responsabilités à Madrid et je ne peux plus reculer la date de mon retour.
_Et quand est-ce que tu comptes rentrer, demanda Léandra spéculant déjà sur la réponse.
_Dans une semaine!

Apparemment, la situation à Lucis était devenue incontrôlable même pour l'inébranlable Louis. Noctis était inquiet à l'idée ce que préparaient les Fleuret. Il espérait que cela n'avait rien de dangereux pour ses sujets comme un coup d'état ou une guerre civile provoquée. Il ne pouvait plus rester à Aurora et serait forcer de partir dès le lendemain matin. Casey et lui n'avaient pas encore eu l'occasion de se parler comme il avait dû régler l'affaire de l'Hydre avec les autorités grecques, raccompagner Kyle chez lui et se reposer un peu. Casey, elle avait repris le travail en attendant patiemment un moment pour discuter avec Noctis. Elle avait décidé ne plus être déprimée et quelle que fût la réponse de Noctis, elle s'était promis de se reprendre en main par tous les moyens.

Kyle était donc retourné se reposer chez ses parents qui avaient été ravis de le revoir. Sa mère, Kerry avait pleuré toutes les larmes de son corps s'étant sentie coupable de ce qui était arrivé à son fils. Il avait aussi pu appeler son cher directeur de thèse et l'université du Michigan pour leur expliquer la situation. Étant données les circonstances, on ne lui en tint pas rigueur mais le jeune homme était tout de même déçu d'avoir raté le séminaire. Cependant, il allait bien et c'était tout ce qui importait à ses proches. D'ailleurs, ses amis, lui avaient réservé un accueil chaleureux après la première semaine de son retour. Ils étaient dans l'appartement de Casey qu'elle, Reese et Lucas avaient décoré comme si un anniversaire allait être célébré: banderoles, cotillons, chapeaux, gâteaux avaient été sortis pour l'occasion.

_C'est gentil à vous, les remercia Kyle alors que Casey lui envoyait des confettis à la figure. Mais ce n'était pas nécessaire.
_Mais quel rabat-joie, se plaignit Lucas. Profites-en un peu!
_Il doit déjà être en train de penser à son prochain cours, se moqua Bran.
_Ou peut-être qu'il avait déjà rendez-vous avec sa petite amie, proposa Léandra en levant les épaules.
_Je n'ai pas de petite amie.
_Je disais ça comme ça.

Ils mangèrent en l'honneur de Kyle qui avait recouvré la liberté, de Casey qui avait été d'une grande aide, de Noctis et Adriel qui avaient formé une équipe solide lors de la bataille bien qu'ils ne précisèrent pas que c'était contre un monstre à dix têtes devant Reese. La jeune fille était, d'ailleurs aux petits soins avec Lucas.

_Ça va mieux ta jambe, demanda-t-elle en la consultant l'air inquiet.
_Ma jambe, dit tristement Lucas. J'ai eu de la chance de ne pas la perdre mais ça va mieux.
_Ça a dû être si horrible, murmura Reese en portant une main à son cœur.
_J'étais presque mourant. Heureusement, j'ai réussi à replacer mon os tout seul, supportant la douleur comme un homme.
_Comme un héros tu veux dire. Tu es très courageux Lucas.
_Non ne me couvre pas autant d'éloges, Reese je ne suis qu'un garçon comme les autres.
_Tu veux encore un peu de pudding?
_Ça serait avec plaisir, répondit-il en tendant son assiette faiblement.
_Lucas n'a pas été blessé, chuchota Adriel à l'oreille de Bran. Je me trompe?
_Non tu ne te trompes pas, répondit-il. Ce mec n'a aucune dignité.
_Oh je me sens encore si mal Reese, se plaignit le blond en portant une main à son front d'un air théâtral
_Mon pauvre Lucas, soupira la jeune fille naïve en le prenant dans ses bras.
_Le pire c'est que ça fonctionne, commenta Léandra en secouant la tête.

Casey et elle s'échangèrent un sourire amusée et la sorcière lui prit la main sous la table. Une conversation s'imposait entre les deux amies.

_J'ai à te parler, dit-elle.
_Oh, murmura Casey. Allons dans la chambre!

Elles quittèrent la table après s'être excusées sous l'œil surpris de leurs amis et allèrent se réfugier dans un endroit où Léandra aurait l'occasion de lui dire tout ce qu'elle avait sur le cœur. Casey referma la porte derrière elle et la sorcière commença à faire les cent pas.

_Je t'écoute, dit Casey
_Oui bien sûr, répondit-elle en s'arrêtant devant elle.

Léandra ne savait pas comment annoncer cette nouvelle à Casey mais prit une profonde inspiration et se jeta à l'eau.

_Voila ma puce, on se connaît depuis toujours toi et moi. J'ai pris soin de toi, à distance parfois mais j'ai toujours été là pour toi. D'ailleurs, je le serais toujours parce que tu es ma petite puce à moi. Mais je me rends compte que je n'ai pas beaucoup pris soin de moi pendant toutes ces années et...je ne sais pas vraiment comment te le dire.
_Avec des mots, lui sourit Casey qui voyait très bien où cela allait les mener.
_C'est difficile à te l'annoncer, reprit-elle la voix cassée par les larmes. Alejandro et Adriel veulent que je rentre à Madrid avec eux...et j'ai dit oui.

Oui c'était bien ce qu'elle avait cru comprendre. Casey lui adressa un sourire compréhensif comme pour lui signaler qu'elle se doutait que ce jour arriverait. Elle y était préparée depuis le retour d'Adriel et Alejandro et n'avait pas le droit de lui en vouloir.

_Je t'aime trop ma Casey, lui dit finalement Léandra. Je ne veux pas que l'on se sépare
_Et pourtant je ne vois pas d'autres moyens, réussit à dire Casey entre deux pleurs. Tu as tout à fait le droit d'être auprès de ta véritable famille. Je n'ai plus rien à apprendre de toi, tu m'as donné tout l'amour possible et je t'en suis reconnaissante.
_Tu es aussi ma famille. Ne l'oublies jamais: tu es comme ma fille et ça ne changera jamais.
_C'est mignon, merci!
_Non c'est normal et c'est pour cela que je veux que tu viennes avec nous à Madrid.

_Quoi ?

Alors par contre, Casey ne s'attendait absolument pas à cette proposition. Elle avait toujours pensé que Léandra privilégierait sa famille si l'occasion se présentait.

_Je ne sais pas quoi dire, balbutia la jeune fille.

_Dis juste oui, la supplia Léandra. J'en ai discuté avec les garçons, ils disent qu'ils seront ravis.

_Je ne peux pas continuer à...

_Tu auras ta propre chambre. Beaucoup plus grande que celle-ci.

_C'est d'accord.

_Et bien c'était du rapide. Quelle femme matérialiste tu peux faire !

Elle se regardèrent en riant comme elles le faisaient d'habitude. Après tout, c'était aussi bien comme cela. Elles quitteraient toutes les deux Aurora, ensemble. Pourtant Léandra avait un dernier détail à éclaircir.

_Et pour Noctis et toi ? Toujours rien ?

_Pas aux dernières nouvelles. Il doit rentrer demain à Lucis : on se parlera avant.

_D'accord, finalement je ne sais plus quoi penser de votre histoire. C'est trop compliqué pour moi.

_Pour moi aussi je te rassure.

_Si sa réponse est négative, tu viens manger des fajitasavec nous et tu épouses un bel espagnol d'accord ?

_De acuerdo, rit Casey.

_Ce serait pas du luxe de bosser ton espagnol je te le confirme, se moqua la sorcière.

Elles se décidèrent finalement à rejoindre les autres pour leur annoncer la bonne nouvelle. Ils la prirent plutôt naturellement étant donné qu'ils s'y attendaient tous un petit peu. Malgré tout, Reese pleura de ne pas avoir pu mieux connaître Casey et Léandra qui l'avaient traitée en véritable amie.

_On pourra toujours se rendre visite, proposa Casey aux deux autres filles.
_Et nous, intervint Lucas.
_Tu viendras passer tes vacances à la plage, lui dit Casey.
_Bien sûr qu'on ira les unes chez les autres, répondit Léandra en serrant ses deux protégées dans ses bras. Ne craignez rien.
_C'est génial mais en attendant y'a plus de gâteaux, dit Adriel pendant les embrassades.
_Comment j'ai pu engendrer un tel ventre sur pattes, soupira Léandra.

La soirée se termina sur une intervention de Patricia, la voisine de Casey et accessoirement meilleure amie de Léandra. Une femme brune, les yeux gris au teint pâle qui tenait un oreiller entre ses bras et portait une chemise de nuit parme. Elle avait l'air mi-en colère, mi-endormie et les menaça s'ils ne baissaient pas d'un ton en arguant du besoin vital de ses neuf heures et quarante-huit minutes de sommeil quotidiennes.

Mais les jours suivants furent plus difficiles: Casey devait faire ses valises et rendre les clés de l'appartement au propriétaire. Elle laisserait les meubles et ne prendrait que ses vêtements, ses livres et ses quelques photos. Elle n'avait, finalement, pas grand chose mais elle s'était attachée à cet appartement.

Rassuré par les dernières nouvelles de Lucis, Noctis avait retardé son retour de trois jours puisque Louis lui avait assuré que les Fleuret avait regagné leur royaume. Il restait cependant quelque peu inquiet alors décida qu'il était temps de prendre congé la veille du départ de Casey et des Solano pour Madrid. La jeune fille l'accompagna à l'aéroport :

_Tu es sûr que ça va aller, s'inquiéta-t-elle.

_Je l'espère, répondit sincèrement Noctis. Il faut que je m'assure que tout se passe bien au royaume, j'ai déjà trop retardé mon retour.

_Tu as raison. J'aimerais faire quelque chose pour toi.

_C'est gentil mais tu ne peux rien.

C'était vrai : Noctis l'avait souvent protégée mais elle n'avait jamais pu lui rendre la pareille. Peut-être que pour Noctis, les petites attentions qu'elle lui avait toujours montrées n'étaient pas suffisantes ? Peut-être avait-il besoin d'une preuve plus forte pour accorder son amour à quelqu'un ? Dans ce cas-là, Casey rendit les armes, il n'y avait rien d'assez grand qu'elle puisse faire pour lui témoigner à quel point elle l'aimait.

_Merci de ta patience Casey et je sais que tu aimerais que je réponde à la question que tu m'as posée il y a plus d'une semaine alors je vais le faire.

_Noctis ce n'est...

_Casey je...

_NON, hurla-t-elle pour couvrir ses paroles. Ne dis rien Noctis.

Elle repensa à Stella. Elle ne souhaitait pas envisager quoi que ce soit tant que cette princesse serait entre eux. Noctis l'avait parfaitement compris, il ne savait pas très bien comment mais il avait fini par déchiffrer les réactions de Casey. Stella se servait du fait que la presse n'avait pas été mise au courant de la rupture des fiançailles pour s'imposer à Lucis, il n'était donc pas officiellement débarrassé de la princesse.

_Nous nous reverrons, promit-il.

_J'y compte bien, sourit-elle. J'aurais ma réponse coûte que coûte mais...pas maintenant.

_Je le sais.

Noctis s'approcha d'elle et la serra dans ses bras brièvement avant d'essuyer la larme qui coulait sur la joue de Casey. Il aurait voulu lui dire tant de choses mais il ne servait plus à rien de parler désormais. Il ramassa le sac posé à ses pieds et accepta la bise sur la joue qu'elle lui offrait avant de s'en aller.

Casey partit déposer sa démission à la mairie dans l'après-midi, comme à son habitude, Aurora n'avait pas manifesté de sentiments particuliers. Elle accepta sa lettre et lui dit au revoir très sobrement. Casey se demanda si elle était aussi froide avec ses petites amies.

Toutefois, le plus dur fut d'aider Léandra à vider sa maison. Elle avait beaucoup de valises et de cartons puisque la sorcière avait eu le temps d'entasser pendant toutes ces années. Elle avait du mal à quitter sa petite maison et commençait à verser quelques larmes.

_Je suis désolé Lea, la consola son mari. Je sais à quel point tu apprécies cet endroit.

_Ce n'est rien, dit-elle en se mouchant. Ce qui compte dans une maison ce sont ceux qui la compose.

_C'est si profond ce que tu dis, se moqua Casey.

_Dis Béluga tu ne te demandes pas ce que je t'ai réservé pour ton arrivée sur mon territoire, la taquina à son tour Adriel.

_Ne commence pas toi !

_J'ai juste un conseil à te donner : ferme bien la porte de ta chambre à clé et vérifie tes couvertures avant d'aller au lit.

_J'oubliais que j'allais vivre avec un abruti.

_J'ai tellement hâte.

_Tu es sûre qu'on va y arriver, demanda Alejandro à sa femme.

_Je ne te promets rien.

Reese les attendait devant la maison là où la voiture de location les attendait. Elle tenait dans ses mains un gâteau à la fraise et des larmes que ses lunettes rendaient encore plus grosses, roulaient sur ses joues. Lucas, Bran et Kyle étaient aussi présents mais un peu à l'écart.

_C'est pour toi, sanglota-t-elle en lui tendant le dessert. Pour..la dernière fois.
_Oh, Reese, dit Casey en le saisissant. Tu vas énormément me manquer.
_Toi aussi. Tu étais ma seule amie.
_Je suis sûre que tu t'en feras des centaines d'autres.
_C'est possible, admit-elle. Mais aucune ne sera aussi proche de moi.
_On finit toujours par trouver quelqu'un dont on se sent proche. Tu sais nous les filles on a tellement de traits de caractère que c'est rarement difficile de se trouver des points communs.
_Tu vas tellement me manquer, pleura-t-elle en se jetant dans les bras de Casey.
_Toi aussi Reese, répondit la jeune fille en contenant miraculeusement ses propres larmes.
_Casey est une fille bien, dit-elle en se tournant vers Adriel. Ne lui rends pas la vie difficile.

_Très franchement Reese je ne peux rien te promettre, répondit le jeune homme en soulevant les épaules.

Lucas, Kyle et Bran remercièrent les Solano pour toute l'aide qu'ils avaient pu apporter pour délivrer le châtain. Comme d'habitude, Bran et Léandra se toisèrent sans se toucher.

_Merci pour ton aide Casey, je te dois la vie on dirait, dit Kyle en la prenant dans ses bras.
_Ce n'est rien, répondit-elle en lui caressant la joue. Je n'ai fait que te renvoyer la pareille.

_Et laisse le temps à Noct de régler ses problèmes, ajouta Bran. Je suis sûr que ça ne se finira par sur ça.

_On verra, sourit Casey.

La famille rentra enfin dans la voiture qui démarra sous les signes d'adieu de leurs amis. Lucas passa un bras autour de l'épaule de Reese inconsolable et fit semblant d'avoir un malaise pour la distraire. Évidemment, cela marcha et Casey émit un rire en les voyant. La voiture prit un virage et ils disparurent de son champ de vision. Elle avait vraiment envie de pleurer lorsqu'elle passait devant les lieux qu'elle avait arpenté toute sa vie mais elle voulait rester forte devant Léandra, mais celle-ci remarqua ses efforts.

_Tu as envie de pleurer n'est-ce pas?
_Oui, confessa-t-elle en larmes.

Arrivés à l'aéroport avec de l'avance, ils attendirent leur vol patiemment. Casey pensa à tout ce qui allait changer pour elle : elle devrait trouver un travail, essayer de se faire des amis et surtout renforcer son pathétique espagnol. Elle émit un petit rire qui attira l'attention d'Adriel.

_Tu riras moins quand on sera arrivés, sourit-il.

_Mon pauvre Adriel...eh mais qu'est-ce que tu fais ?

_Je fouille dans ton téléphone ça ne se voit pas ?

Le taquin était tranquillement en train de consulter dans ses mails, lire ses SMS, fouiller dans ses applications.

_Je vois que tu as une application qui t'apprends les nouvelles de Lucis ? Ma pauvre...

Casey essaya tant bien que mal de lui arracher des mains quand Adriel s'arrêta soudain de rire.

_Wow, wow...

_Quoi ? Quoi que tu aies lu ça ne te concerne pas.

_Casey, fit-il plus sérieusement que jamais en lui tendant son téléphone.

Elle ignorait s'il était sérieux ou non mais son air ne lui dit rien qui vaille. La jeune fille saisit son téléphone et tomba sur une alerte de Lucis écrite en lettres rouges sang :

Attentat en plein vol: la fin du règne des Lucis Caelum?
Hier soir, en fin d'après-midi, alors qu'il était de retour après une longue absence, l'avion personnel du roi de Lucis s'est vu exploser en plein vol. Nous pouvons d'ores et déjà confirmer que le roi de Lucis se trouvait à son bord ainsi que neuf membres du personnel de bord. La carcasse a été retrouvée dans la forêt de Camminus qui relie Lucis à Tellus, trente trois mille pieds plus bas. Les corps de six personnes ont été rappatriés, les trois autres ainsi que celui du souverain restent introuvables pour le moment. Le Général Calvi, en charge des recherches a affirmé qu'il y avait peu d'espoir de retrouver des survivants vu la hauteur à laquelle l'explosion s'est produite. L'enquête menée prouve la présence d'un appareil explosif dans le moteur de l'avion qui se serait déclenché à peine quelques minutes avant son atterrissage. Il est donc logique de conclure à un attentat. Bien évidemment, cette information est à prendre au conditionnel. En tout cas, ce soir, la situation à Lucis est sans précédent et on est en droit de se demander si la confirmation de la mort du roi Noctis sonnera la fin d'une ère.

Casey était au bord de la syncope au fur et à mesure qu'elle lisait les informations. Noctis ne pouvait pas être mort c'était impossible. Léandra et Alejandro s'informèrent silencieusement au sujet de l'affaire et reportèrent leur attention sur Casey qui était en train de perdre connaissance.

Elle ne sut combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle avait lu l'article quand elle se réveilla à l'infirmerie de l'aéroport. Elle avait le regard perdu vers le sol. Elle n'avait plus assez d'eau dans son corps pour verser une larme de plus. Sa tête lui faisait un mal de chien et son cœur était quelque part sur le sol, il ne pouvait plus être dans sa poitrine étant donné qu'elle avait explosé. Qu'allait-elle devenir? Elle n'en savait rien. Elle n'avait jamais pensé au suicide de toute son existence de manière si concrète mais si Noctis était bel et bien mort, à quoi cela pouvait bien servir de continuer à arpenter la Terre sans lui?

Elle se prit la tête dans les mains et ferma les yeux pour ne plus entendre les Solano chuchoter dans le couloir. C'est là que quelque chose d'étrange se produisit : elle sentit son corps se projeter ailleurs, loin de l'aéroport. Elle ne voyait que les faibles lueurs des rayons du soleil qui traversaient la salle et un petit halo bleu dans un coin de la pièce, sur sa gauche. Le Cristal brillait de mille feux sur son autel. Le Cristal? Casey se calma un peu en considérant la pierre. Cet objet qui les liait elle et Noctis, cette connexion dont elle avait finalement pris conscience il y a maintenant presque un an de cela. Ce lien n'était pas mort, elle pouvait le ressentir au creux de son estomac et envahir son cœur d'une chaleur intense. Elle ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes: Noctis n'était pas mort!

FIN DU TOME 2