L'attente

Elle est fébrile.

L'enfant avale son petit déjeuner d'une traite, il reste devant la fenêtre toute la matinée, debout sur le fauteuil, le visage levé vers le ciel. Quand sa mère l'appelle il se retourne avec un sourire, un grand sourire, parce qu'il est sûr que sa réponse va arriver bientôt et ça lui fait tellement plaisir qu'il en oublie de manger le jambon sans la tartine.

La lettre n'arrive pas. Le ciel vide n'accueille plus de sourire, juste une pointe d'angoisse. Et si on l'avait oublié ?

-Ne t'en fais pas, on ne t'oubliera jamais.

Mais le soir tombe déjà.

oOo

Elle est inquiète.

L'adolescent tapote de son doigt le bois de la table, son pied gauche frappe le sol à un rythme rapide. Les coups d'œil répétés vers les fenêtres de la salle trahissent ses pensées et ses amis le charrient :

-Alors ? On attend une réponse qui n'arrive pas ?

Il leur dit d'aller se faire voir, tous, mais ça le touche quand même, ça l'inquiète un peu. Une réponse qui n'arrive pas. Que fait-elle ? Elle doit être en chemin, ce n'est pas possible autrement, ça fait déjà tellement longtemps, et…

Son pied s'arrête soudain.

Et si elle s'était perdue ?

oOo

Elle est énervée.

L'adulte peste dans son costume taillé, contre ceux qui ne répondent pas à temps, qui ne pensent pas aux honnêtes travailleurs qui n'ont pas que ça à faire, contre ce stupide animal qui ne se dépêchera pas de revenir.

Un café, deux cafés, les heures passent, rien. Les collègues s'en vont, il faut rentrer à la maison, à demain.

La journée redémarre mais la réponse n'arrive pas. Il peste à nouveau, dans son bâtiment de pierre, devant ses dossiers qui ne peuvent avancer. Et si elle s'était perdue ?

Soupire. Il n'est pas près de se calmer.

oOo

Elle est sereine.

Le vieux se balance tout doucement dans son fauteuil à bascule. En avant, en arrière. En avant, en arrière. Il s'est mis sur son porche, pour pouvoir observer le ciel. Il aimerait qu'elle arrive, sa réponse, mais ça ne vient plus à un jour près, maintenant. Et puis il a des tonnes d'autres choses à lire.

Oui mais la lettre c'est mieux qu'un roman ou un journal. Et si on l'avait oublié ? Il ferme les yeux et se laisse aller. En avant, en arrière. En avant, en arrière.

Ce n'est pas grave. Lui aussi il oublie, parfois.