Note : Juste bonne lecture ! =D


Chapitre 2 : Quête du Débutant

Haya apparut au milieu du village de Mayak, près de la grande Pierre des Ames où s'incarnaient tous les nouveaux joueurs. La voix divine s'adressa à elle.

- Bonjour Haya, bienvenue à Mayak, le village à la croisée des chemins. Voici ton livre de quêtes, une bourse avec dix pièces d'or et cette petite dague pour t'aider à te lancer dans l'aventure. Pars à la découverte de PacheMonde ! Pour commencer, va voir le Tavernier, il pourra t'orienter vers de glorieux combats. Bonnes quêtes !

Haya s'éloigna et prit la direction de la Taverne, chemin qu'Hao connaissait parfaitement pour l'avoir emprunté une multitude de fois. Elle entra dans l'établissement et s'approcha du Tavernier, ignorant les différents nains, orques et lutins qui étaient assis aux tables et discutaient entre eux.

- Bonjour damoiselle. Hm… Vous cherchez un fabricant d'armes ? J'en connais un bon mais il se cache, il est recherché par la Milice. Rejoignez-moi par la porte de derrière, je vous donnerai son adresse.

Haya opina du chef et ressortit de la Taverne. Aussitôt dehors elle aperçut deux nains qui venaient dans sa direction.

- Eh l'elfe ! En garde !

L'un sortit sa hache, l'autre un immense marteau. Haya empoigna sa dague. Fuir aurait été la meilleure option mais il y avait trop de monde alentour pour pouvoir filer au plus vite.

- Yoh…

Yoh se retourna vers la voix basse et menaçante de son frère.

- Ce n'est pas ma faute, dit-il précipitamment. Ce coup-ci tu ne te fais pas attaquer parce que tu es toi mais parce que tu es un elfe, et les nains et les elfes se font la guerre. Ce n'est pas ma faute. Pas vrai Manta ?

Manta approuva vigoureusement.

- Je hais les nains, décréta Hao en esquivant de justesse un lancer de hache.

Subitement un autre elfe se lança dans le combat, prenant le parti d'Hao.

- Hey ! s'exclama Yoh. Y a un elfe de jour qui vient t'aider ! Je croyais que les elfes de jour et nuit ne s'aimaient pas.

- La rancœur elfe/nain est plus forte que la rancœur jour/nuit, exposa Manta. Et il est fort !

Hao posa la manette, se contentant de regarder l'elfe qui venait lui porter main forte décimer habilement de sa dague les deux nains qui l'avaient agressé, ainsi que le lutin et le troisième nain qui avaient cru à tort que taper de l'elfe serait un bon passe-temps.

- Il faut que tu le remercies, fit remarquer Yoh quand l'elfe de jour eut fini son combat.

Hao haussa les épaules, n'y voyant pas d'utilité.

- Si tu ne le fais pas il va se vexer et t'attaquer, insista son frère.

Hao soupira.

- Merci, déclara Haya.

- Pas de quoi, répondit l'elfe de jour prénommé Aru d'après la petite info-bulle au-dessus de sa tête. A plus !

Aru s'éloigna avant qu'Haya n'ait pu ajouter un mot. Cela lui allait très bien, elle n'avait rien à ajouter. Tournant des talons, elle rejoignit la ruelle sombre, trouva rapidement la porte de derrière de la Taverne et s'engouffra à l'intérieur. Le Tavernier l'y attendait.

- Ah, te voilà ! s'exclama-t-il. Le fabricant dont je t'ai parlé habite tout au sud du village dans une petite maison de bois, à côté des falaises. Fais attention, il y a souvent des gobelins qui traînent par là-bas.

Haya ressortit et s'orienta au Sud, ravie d'être arrivée jusque là. Hao n'était jamais allé aussi loin, avec un peu de chance il parviendrait à finir cette fichue Quête du Débutant.

Haya croisa beaucoup de monde mais personne ne vint lui chercher des noises. Deux centaures se défièrent dans une rue adjacente, attirant une foule de spectateurs, mais elle n'y prêta pas garde. Bientôt elle eut atteint la sortie du village et aperçut les falaises dont le tavernier lui avait parlé. Elle s'apprêtait à les rejoindre quand elle fut agressée par un gobelin vert.

Il s'arma de sa fronde, Haya ressortit sa dague. Il lui envoya des pierres qu'elle reçut de plein fouet, perdant 2 points de vie. Sur 80, c'était négligeable.

Elle courut au corps-à-corps, éventra son agresseur. Il perdit 5 points de vie, plus que 15 à lui ôter.

Le gobelin vert poussa un cri guttural et jeta de nouveau des pierres. Cette fois-ci Haya esquiva avant de poignarder la créature. Coup critique. Le gobelin vert était KO, Haya trouva dans ses poches 3 pièces et gagna 108 points d'expérience.

Haya courut ensuite jusqu'à la maison de bois, agacée à l'idée qu'un autre gobelin puisse lui faire perdre du temps. Elle entra dans la bâtisse et chercha le fabricant d'armes des yeux. Il était derrière son établi, un marteau rougeoyant à la main, en train de frapper du fer sur une enclume.

- Tu viens m'acheter une arme ? J'ai une petite épée si tu veux. Elle coûte seulement 2 pièces.

Haya accepta d'acheter l'arme, salua le commerçant et ressortit.

La voix divine lui apprit qu'elle avait achevé la Quête du Débutant et gagnait de ce fait 100 points d'XP.

Hao poussa un soupir de soulagement sous les applaudissements de Yoh et Manta.

- Arrêtez de vous moquer.

- On ne se moque pas, on est vraiment contents pour toi, déclara Yoh.

- Le poulet est prêt, cria Anna depuis la cuisine.

- A table, viens, fit Yoh en se levant.

Son frère éteignit la PacheConsole et le suivit. Il s'assit en face d'Anna et servit les pommes de terre aux quatre convives.

- Alors cette partie ? s'enquit Anna avec un sourire en coin.

- Tout se passe à merveilles, ma chère Anna, répondit Hao sur le même ton.

- Tant mieux, lâcha-t-elle en achevant de servir le poulet à Manta.

- Dis Anna, questionna Yoh, tu sais qui joue derrière Aru ?

Sa femme fronça les sourcils.

- Aru, répéta-t-elle. C'est un lutin ?

- Un elfe de jour, rectifia Manta.

Anna haussa les épaules.

- Ca ne me dit rien.

- Ah dommage, déclara Yoh. J'aurai bien voulu savoir qui a porté inconsciemment main forte à Hao.

Yoh sut qu'il avait dit une bêtise avant même d'avoir fini sa phrase. Anna jeta un regard victorieux à Hao.

- Alors ? Même pas capable de réussir la première quête tout seul ?

Le concerné adressa un regard plein de menaces vers son jumeau qui se tassa sur sa chaise.

- J'ai eu… un désaccord avec des nains, prononça-t-il d'une voix doucereuse. Rien d'important.

Anna n'ajouta rien mais le fixa avec moquerie durant tout le repas. Yoh pria pour que son frère l'oublie. Ce ne fut pas le cas. Il eut le droit à un « entraînement » après le repas et reçut une telle quantité de coups qu'il était persuadé que son corps était devenu tout bleu.

- Si tu te battais à mains nues aussi bien dans Donjons et Shamans ce serait super efficace contre tes adversaires, déclara Yoh sans avoir rien perdu de sa bonne humeur malgré la raclée qu'il venait d'essuyer.

- Je sais, lui répondit simplement son frère. Mais ce n'est pas le cas.