Quand tout a basculé

Disclamer: Inutile de préciser que les personnages ne m'appartiennent pas mais qu'ils sont la propriété de L.J Smith, sa maison d'édition, Julie Plec, Kevin Williamson et la CW. Enfin bref comme d'habitude quoi.

La version fanfiction de mon OS "Nouvelle Vie". L'histoire est la même mais tout est plus approfondit (normal puisque la première version est un OS) me direz vous!

Trois ans se sont écoulés et Damon passe ses journées dans une chambre d'hôpital. Pourquoi? Que s'est-t-il passé? En tout cas une chose est sûre sa vie à bien changé mais est-t-il le seul à avoir une nouvelle vie?

Petite information, les flashback se déroulent quelques mois après l'épisode 22 de la saison 2 et le reste de l'histoire trois ans plus tard. Certains passages sont les mêmes que dans l'OS mais ils y a plus d'inédits que de "copier-coller".

J'espère que cette fic vous plaira. Bonne lecture.

Amandine3869.


Prologue

Trois ans plus tôt.

Chez les Salvatore, alors que l'horloge de la maison sonnait les huit heures, Damon et Elena se disputaient. En fait, la jeune femme avait interrompu une conversation entre Damon et Alaric qui laissait entendre que Stefan était de retour à Mystic Falls et immédiatement, elle s'en était prise à Damon tandis qu'Alaric – qui se sentait de trop – préféra renter chez les Gilbert où il avait élu domicile depuis quelques mois, depuis la mort de Jenna précisément. La dispute avait duré des dizaines de minutes avant d'être interrompu par Damon qui embrassa la jeune femme sans aucune raison apparente. Tous les deux savaient pertinemment que leur raison leur disait d'interrompre immédiatement leur baiser mais ni l'un, ni l'autre n'y prêtait attention préférant n'écouter que le désir qui les enflammait corps et âme. Ce n'est que le lendemain matin, en se réveillant dans le lit et dans les bras de Damon, qu'Elena avait reprit ses esprits et avait clarifié les choses avec le ténébreux vampire:

«C'était une erreur, murmura-t-elle honteuse et au bord des larmes se sentant vraiment coupable vis-à-vis de Stefan. Toi et moi, cette nuit, c'était une erreur.

- Ce n'est pas ce que tu disais cette nuit. Au contraire tu m'en redemandais encore, encore et encore, souviens-toi, lui rappela sournoisement le vampire.

- Damon!

- Il n'y a que la vérité qui fâche princesse!

- Non mais je rêve ou c'est toi qui me parles de vérité?! S'énerva-t-elle. Alors que tu m'as menti au sujet de Stefan!

- Nous y voilà! Ralla Damon. Stefan! Tu n'as même pas tenu une seconde sans me parler de lui.

- Tu m'as menti!

- Je te protège Elena!

- Tu me mens! Hurla la jeune femme hystérique. Tu me mens parce que tu veux me garder pour toi, tu ne veux pas que je retrouve Stefan parce que tu sais que c'est lui que j'aime alors que toi tu n'es que… Je ne sais ce que tu es, tu m'énerves tellement qu'il n'y a pas d'adjectif pour qualifier ce que je ressens pour toi! Mais je ne t'aime pas Damon et ce qui vient de se passer entre nous n'était qu'une erreur, une insignifiante erreur qui n'aura aucune conséquence sur ma relation avec Stefan.

- Arrête de dire des bêtises Elena! Dit-t-il masquant parfaitement le fait qu'elle venait de le blesser. Arrête de faire comme si de rien n'était, comme si tu ne ressentais rien pour moi parce que cette nuit ce n'était pas rien. On a couché ensemble!

- Tu m'énerves! S'écria-t-elle en sortant telle une furie de la chambre de Damon. Je rentre chez moi.»

Décidée à oublier Damon, Elena roula jusqu'à chez elle mais la distance n'était pas assez longue, elle décida donc d'aller jusqu'à Richmond pour y faire du shopping au centre commerciale histoire d'oublier ce qui venait de se passer. Comme il y avait des bouchons sur la route principale, Elena décida de prendre un raccourci malgré la dangerosité de ce chemin et malgré la pluie diluvienne qui ne cessait depuis le matin. C'est ainsi que loupant un virage, la voiture de la jeune femme fit des tonneaux la plongeant dans le noir.

Quelques heures plus tard, Damon était avec Bonnie et Caroline à la recherche d'Elena. Contrairement à ce qu'elle avait dit au vampire, elle n'était en aucun cas rentrée chez elle et sa voiture n'était pas sur le trajet entre les deux maisons alors tous trois avaient décidé de localiser la jeune femme avec l'aide de la magie et des pouvoirs vampiriques de Caroline et de Damon. Au bout de deux heures, alors qu'il était plus qu'énervé et fou d'inquiétude, Damon découvrit Elena inconsciente baignant dans une importante marre de sang dans sa voiture qui semblait irréparable. Mais le vampire se fichait complètement de la voiture, tout ce qui l'intéressait était Elena. Elle avait eu un accident qui était plutôt grave mais elle respirait encore, certes faiblement mais elle respirait et c'est tout ce qui importait à Damon: qu'elle soit encore en vie! Qu'importe ce qu'Elena dirait, qu'importe si elle lui en voudrait, Damon décida de lui donner de son sang pour la sauver sachant que s'il ne faisait rien, elle ne tarderait pas à mourir et il refusait de la perdre, il refusait de perdre son humanité, sa raison de vivre. Il refusait de perdre Elena!

«Pourquoi ça ne fonctionne pas? Hurla le vampire fou de rage et d'inquiétude. Pourquoi elle ne reprend pas conscience?

- Klaus l'a utilisé pour son rituel, le sang de vampire n'a plus aucun effet de guérison sur elle, expliqua Bonnie en voyant sa meilleure amie mourir sous ses yeux. Ni mes sorts.

- Oh non! Pleura Caroline. Ça veut dire qu'elle… Non! C'est Elena, c'est…

- L'hôpital! Souffla Damon y emmenant la jeune femme à vitesse vampirique.»

Après avoir attendu plusieurs longues et interminables heures dans la salle d'attente de l'hôpital, Damon et tous les amis d'Elena virent les médecins arriver et leur annoncer qu'ils avaient réussi à sauver la jeune femme, mais ils avaient expliqué à ses proches qu'elle était dans le coma et qu'il faillait attendre quelques jours pour qu'ils puissent leur en dire plus sur l'état de santé de leur amie. Ces quelques jours s'étaient transformés en semaines et au bout d'un mois, Damon – qui était miraculeusement calme; enfin plus calme qu'espéré – avait eu une de ses crises de nerfs et avait exigé de savoir quand la femme qu'il aimait allait éveiller. Alors les médecins finirent par lui avouer qu'ils ignoraient quand Elena le ferrait, ni même si un jour elle le ferrait. À cette annonce le vampire était devenu vraiment fou de rage et de douleur et était prêt à arracher la tête de quelqu'un lorsqu'un des médecins rajouta:

«Vous devez savoir que nous venons de découvrir que mademoiselle Gilbert est enceinte.

- Damon! Hurla Jeremy sachant que le vampire était – il ne savait comment – le père de cet enfant, que sa sœur et lui avaient "un truc".

- Damon? Murmura gentiment Caroline qui avait saisie le trouble du ténébreux vampire. Ça va aller?

- Je vais voir Elena, dit-t-il en ne prêtant attention à personne et en étant toujours aussi confus. Il faut que je la vois.»

Le jeune homme plus que troublé et confus refusait de croire ce que le médecin venait de dire. Elena n'avait couché qu'avec lui et il était un vampire; les vampires ne peuvent pas procréer! Pourtant les faits étaient là: Damon avait sous les yeux les résultats d'analyses oublié par les médecins et ces résultats confirmaient la grossesse de la jeune femme. Cependant malgré la preuve qu'il avait sous les yeux, il lui fallut plusieurs minutes – trois quart d'heures précisément – pour réaliser qu'Elena était bel et bien enceinte; enceinte de lui et qu'il allait devenir père. Le premier sentiment qui avait assailli Damon, le premier sentiment par lequel il avait été envahit en l'espace d'une seconde fut la panique. Il était Damon Salvatore un vampire capable du pire, un vampire qui choisissait de mettre son humanité de côté pour commettre les pires de actes possibles inimaginables. Et puis il ne savait pas comment s'occuper d'un enfant, il en était incapable. Il avait tous les défauts possibles inimaginables et n'était parfait que pour rendre un enfant malheureux. Et puis même s'il voulait faire des efforts, essayer d'être digne de cet enfant, il avait un handicape de taille puisqu'il ne savait absolument pas ce qu'était être père ayant eu le plus mauvais des exemples en Giuseppe. Et tout le fit paniquer encore plus lorsqu'il entendit les médecins dire que cette grossesse pouvait aggraver l'état d'Elena et qu'il était préférable que la famille de celle-ci – Alaric puisque Jeremy était mineur et que dès l'accident d'Elena Ric était devenu le tuteur de l'adolescent – ferrait mieux d'interrompre cette grossesse. Tout en réalisant que ce n'était certainement pas ce qu'Elena voudrait – le vampire savait très bien que la jeune femme désirait devenir mère – et que ce bébé – certes imprévu – était la plus belle raison pour Elena de se battre et de se réveiller, Damon entendit Alaric bredouiller quelques mots, signes que son ami était perdu et qu'il ne savait pas quelle décision prendre et qu'il serait facile pour les médecins de le faire céder forçant donc le vampire à quitter le chevet de la jeune femme pour aller hurler sur son compagnon de beuverie qu'il n'avait pas intérêt de faire ça à Elena en prenant son air le plus menaçant. Et au fur et à mesure qu'il argumentait pour sauver la vie de son enfant à naître, le vampire se rendit compte d'une chose surprenante: lui aussi désirait ce bébé. Il ne savait pas pourquoi, il ignorait comment il pouvait ressentir quelque chose pour un bébé mais il désirait cet enfant autant que l'aurait voulu Elena.

«Damon c'est de la folie! Réfléchis deux secondes, cette grossesse est dangereuse pour Elena. Ça pourrait aggraver son état de santé ou même la tuer, tentait de le raisonner Alaric. La tuer! Je n'ai pas envie de lui faire ça mais je ne veux pas qu'elle meurt et je sais que toi non plus. Je sais que c'est difficile mais essayons d'écouter ce que les médecins nous disent et mettons toutes les chances de son côté.

- Et puis de toute façon tu n'as rien à dire Damon, c'est Ric et moi qui décidons, rajouta Jeremy qui n'avait pas envie d'une dispute avec le vampire.

- Elena se réveillera pour le bébé, déclara Damon sûr de lui. Ce bébé c'est ce qu'elle a toujours voulu et elle se battra pour lui!

- Damon a raison, renchérit Caroline qui savait l'importance qu'aurait accordé Elena à ce bébé. Et puis si vous vous entêté à écouter ces stupides médecins quand Elena se réveillera – parce que têtue comme elle est, elle va se réveiller – elle vous haïra de lui avoir fait subir une IVG. Ce que vous envisagez, ce serait impensable pour Elena! Elle serait là, elle hurlerait qu'elle veut garder son bébé!

- Mais si on veut qu'Elena se réveille on doit le faire Caro, on doit mettre toutes les chances de son côté, la contredit Matt.

- Toi tu te la fermes tu n'as rien à dire! Gronda Damon furieux que l'ex d'Elena se mêle de la conversation. C'est Elena, c'est mon bébé, j'ai des crocs, je décide! Toi crétin, tu te la fermes et tu ne te la ramènes pas! Ton avis on en a rien à foutre! Tu n'as vraiment rien à dire!

- Si je connais Elena depuis toujours et je ne vais pas la laisser mourir à cause de la folie d'un connard de vampire! Se défendit Matt.

- Tu sais ce que peut te faire le "connard de vampire" fou? S'énerva encore plus Damon en plaquant le jeune homme contre le mur de la salle d'attente et en l'étranglant. Je peux te faire mourir dans d'horribles souffrances alors si tu as une once d'intelligence tu te la fermes Donovan!

- Damon ça suffit! Gronda Ric. Je sais que c'est difficile pour toi de voir Elena dans cet état mais ça l'est pour nous tous. Maintenant nous devons tout faire pour la sauver et suivre les conseils des médecins que ça te plaise ou non!

- Tes toubibs ne toucheront pas à Elena et à mon bébé, c'est clair? Hurla Damon en s'approchant dangereusement de son ami. Je les tuerai et je vous tuerai tous s'il le faut! (Puis le vampire retourna auprès d'Elena laissant Caroline prendre le relais).

- Et Ty et moi on est du même avis, rajouta la vampire.

- Merci de me demander mon ce que j'en pense! Ralla le loup-garou qui était tout de même d'accord avec Caroline mais qui aimerait que sa petite-amie ne décide pas toujours tout pour lui.

- Tyler si tu m'aimes tu me suis, répliqua autoritairement la blonde. Donc résumons ça vous fait deux vampires et un loup-garou à affronter, vous n'avez aucune chance!

- Tu oublies que l'on a Bonnie dans notre camp, contredit Jeremy sur de lui.

- Jer, je n'ai jamais dit que j'étais d'accord avec toi et Alaric. Mais, rajouta la sorcière en voyant le sourire triomphant de Caroline. Mais je ne dis pas non plus que je suis d'accord avec toi Caro. Je pense qu'il faut attendre et voir comment l'état d'Elena évolue. Je pense que les médecins ne savent pas trop quoi faire et qu'ils se basent plus sur des statistiques et on sait tous qu'Elena Gilbert est tout sauf une personne qui rentre dans les statistiques.

- Et moi je ne prendrais pas le risque de perdre ma sœur! S'énerva Jeremy qui s'accrochait à Elena puisqu'elle était sa seule famille. Tu devrais me comprendre Bonnie! On ne va pas vous laisser tuer Elena. On va donner de la verveine aux gens de l'hôpital, on ferra tout pour sauver Elena que ça plaise ou non à Damon! Ou à toi Caroline.»

Les semaines et les mois passaient et l'état d'Elena ne s'améliorait pas. Néanmoins et fort heureusement son état n'empirait pas et le bébé lui se portait bien. Mais Damon ne désangoissait pas pour autant et il veillait nuit et jour sur Elena, ne pouvant pas hypnotiser le personnel hospitalier puisqu'Alaric et Jeremy passait leur temps à les gaver de verveine. Il détestait se sentir si impuissant et il avait l'impression d'avoir échouer à protéger la femme qu'il aimait. Il détestait se sentir si vulnérable et voir Elena dans le coma. Il était prêt à tout pour qu'elle se réveille mais tous les sorts que Bonnie avait lancés ne fonctionnaient malheureusement pas. Alors le vampire était nuits et jours à l'hôpital de Mystic Falls - devenu depuis l'accident d'Elena sa nouvelle maison – et ne quittait plus d'une seule seconde sa belle au bois dormant. C'était Caroline qui veillait à maintenir le vampire en vie en lui apportant chaque jour des poches de sang et c'était encore "Blondie" qui enterrait les cadavres que l'ainé des Salvatore pouvait parfois laissé derrière lui (c'est à dire quand il s'en prenait au personnel hospitalier ou aux personnes qui venaient à l'hôpital – pour diverses raisons; la plupart du temps c'était simplement pour évacuer sa colère – et qu'il laissait les corps un peu n'importe où, qu'importe si c'était à la vu de tous!). Depuis l'accident d'Elena, Caroline Forbes – qui auparavant n'était pas très amie avec Damon – était devenue la meilleure alliée de Damon. Pour preuve, un matin alors qu'elle devait être en cours, elle débarqua dans la chambre d'Elena et annonça à Damon que les médecins avaient encore un fois conseillé à Ric et Jeremy d'interrompre la grossesse d'Elena et que Jeremy avait réussi à convaincre Alaric – qui lui était vraiment complètement dépassé par la situation et encore assommé par le deuil de Jenna, laissait vraiment tout passer de la part de l'adolescent – de faire quelque chose en faisant intervenir la justice.

«Quoi alors ils me font un procès pour pouvoir tuer le bébé! Hurla Damon fou de rage. Et toi comment tu sais ça Blondie?

- Jeremy l'a dit à Bonnie qui me l'a dit, déclara calmement Caroline. Ne t'inquiète pas je suis intervenue, j'ai demandé à ma mère de me dire quel était le juge en charge de l'affaire et je l'ai hypnotisé pour qu'il te donne raison lors de la comparution et même qu'il te donne la tutelle d'Elena comme ça Ric et Jer ne pourront plus rien dire. Tu devrais recevoir une comparution d'ici quelques minutes et ça devrait avoir lieu dans la journée.

- Je m'en fiche puisque tu as réglé la question du juge je reste avec eux, déclara Damon qui était de très mauvaise humeur.

- Damon tu ne peux pas, tu dois y aller! Et puis si tu n'y vas pas, Ric et Jeremy se rendront compte qu'un truc cloche. Pendant que tu te battras corps et âme pour une cause gagnée d'avance moi je resterai ici pour veiller sur Elena et le bébé. Ne t'inquiète pas, je prendrai bien soin d'eux.

- Comment vont Elena et le bébé? S'enquit Bonnie en entrant dans la chambre.

- Comme d'hab', soupira Damon résigné. Alors tu as retourné ta veste à ce qui paraît?

- Damon je n'ai jamais été dans un camp ou dans l'autre, tout ce que je fais c'est dans l'intérêt d'Elena et j'essaye de voir les choses de manière objective. Et je crois que Jer et Ric vont trop loin. Ils l'aiment et ils veulent la sauver au détriment du bébé et ce n'est pas ce qu'Elena voudrait. Et puis il n'y a aucune raison médicale qui justifie ce choix donc je me rallie à vous, expliqua la sorcière. Même si je ne t'apprécie pas, même si pour moi tu es un con fini, je dois admettre que tu aimes vraiment Elena et puis… j'ai grandi avec elle. Caroline et moi on sait à quel point elle voudrait ce bébé si elle savait et on connaît tous son caractère; elle se sacrifierait pour cet enfant! Et puis je suis d'accord avec Caro et toi quand vous dites que ce bébé est la meilleure raison qu'Elena a de se battre!

- Bonjour, dit une infirmière en rentrant avec un appareil médical. Waouh il y a du monde ici! Monsieur Salvatore une personne vous attend dans le couloir.

- D'abord dites moi ce qu'est ce truc? S'inquiéta Damon méfiant.

- Un échographe, sourit l'infirmière. Ne vous inquiétez pas toutes les femmes enceintes ont le droit à leur échographie à ce stade de la grossesse.

- C'est cette échographie où on saura si le bébé est une fille ou un garçon? Demanda Damon impatient.

- OUI, s'écrièrent Bonnie et Caroline. Et tu as intérêt à nous tenir au courant, rajouta la vampire. Bonnie viens on va gérer le pingouin envoyé par le tribunal pendant que Damon profite de l'écho d'Elena et du bébé.

- Prêt à voir votre bébé monsieur Salvatore? Demanda gentiment l'infirmière en souriant.

- Évidemment, répondit le vampire. Mais appelez moi Damon, depuis le temps que vous vous occupez d'Elena!

- Dans ce cas appelez moi Mindy! Répondit-t-elle avant de commencer l'échographie. Regardez voilà sa tête. On dirait que le bébé dort comme un petit ange. Il suce même son pouce! Rigola Mindy. Quand à son cœur il bat normalement et tout est normal pour un fœtus de cet âge. Il a une taille normale et tout se développe normalement, votre bébé est en parfaite santé. Vous êtes prêt à découvrir le sexe de votre enfant?

- Oui depuis le temps!

- Alors j'ai le plaisir de vous annoncer que vous allez avoir un petit gars en pleine forme, rigola l'infirmière amusée de l'impatience de Damon. Félicitation!

- Alors? Demanda Caroline en rentrant en trombe dans la chambre. Au fait tiens ta convocation, c'est à quinze heures. Mais on s'en fiche, dis nous, une fille ou un garçon? Sérieusement il faut que tu nous le dises parce que comme Bonnie et moi on sèche on va aller faire du shopping pour le bébé avant de revenir tenir compagnie à Elena.

- Un Salvatore, leur apprit Damon alors que les filles – spécialement Caroline – se surexcitèrent et félicitèrent Damon et leur amie, persuadées qu'Elena les entendaient et savait pour le bébé.

- Et si Elena ne se réveille pas avant son accouchement, tu sais comment tu vas l'appeler ce petit monstre? Demanda Caroline curieuse alors que Damon grogna en entendant le mot "monstre". C'est une manière de parler, déride-toi Damon! Alors comment tu vas l'appeler ce petit ange?

- Aucune idée, comment Elena l'aurait appelé?

- Ian, répondirent les filles en cœur. Elena a toujours adoré ce prénom, rajouta Bonnie.

- C'est sur qu'elle l'appellera Ian, compléta la vampire.

- Ian. J'aime bien, soupira Damon en pensant au bébé. Mon fils s'appellera Ian.

- Et bien dans ce cas allons faire les magasins pour Ian! Déclara Caroline en entrainant son amie avec elle. Aller magne Bonnie! En plus j'ai la carte bancaire de mon père, j'ai le droit à un découvert de 5000 dollars!

- Elena tu dois te réveiller princesse, murmura désespérément Damon en larmes après le départ des filles. Tu dois le faire pour notre fils. Tu dois forcément le sentir, il n'arrête pas de bouger. Elena je sais que ce n'est surement pas ce que tu aurais voulu, je veux dire avoir un enfant dans de telles conditions, en étant dans le coma et l'avoir avec un gars comme moi, l'avoir avec moi, mais maintenant il est là et je sais que tu ne peux que l'aimer. Si moi je l'aime alors toi tu dois l'adorer! Il aura besoin de toi, tu sais comment je suis et toi et moi on sait que les enfants ont besoin de leurs mères. Et toi aussi tu as besoin de lui. Elena tu as toujours voulu un bébé et maintenant tu en attends un alors bat-toi pour lui. Bat-toi pour ton fils. S'il te plaît bat-toi pour notre bébé. Ne le laisse pas avec quelqu'un d'aussi instable que moi. Je te promets que jamais je ne lui ferrais du mal, je ne pourrais pas mais je suis un vampire, je suis colérique, impulsif, impatient et j'en passe. Et je ne sais même pas comment on s'occupe d'un bébé! J'ai besoin de toi pour m'aider princesse. Toi tu sais quoi faire, je sais que quoi qu'il se passera tu sauras quoi faire avec notre bébé! J'ai tellement besoin de toi pour m'aider à devenir meilleur pour lui! Toi et moi on sait que tu es ma conscience, mon humanité, sans toi je n'y arriverais pas!»

Comme prévu, lors de la comparution au tribunal Damon obtenu raison ainsi la tutelle d'Elena et était dés lors devenu la seule personne capable de prendre des décisions concernant Elena et bien entendu le bébé. Ainsi les mois passaient et s'écoulaient sans que la jeune femme ne se réveille; cependant son état ne se dégradait pas et le bébé lui continuait d'aller bien. D'ailleurs très vite le jour de la naissance de cet enfant si particulier. Ce jour là, les médecins avaient emmené Elena et au bout de quelques heures et le vampire, qui ne supportait pas l'attente angoissait en tournant en rond dans la lugubre chambre d'hôpital à laquelle il avait malheureusement fini par s'habituer. Il avait été rejoint par Bonnie, Caroline et Tyler tandis que Jeremy, Alaric et Matt attendaient dans la salle d'attente pour éviter les disputes.

«Je ramène l'heureuse maman, dit l'infirmière – Mindy – en entrant dans la chambre en poussant le lit sur lequel Elena était endormie. Elle va bien. Mais bon les médecins voudraient vous parler quand vous aurez un moment. Rien de grave, rassurez-vous!

- Et mon fils? S'inquiéta Damon en ne voyant pas le bébé et en s'inquiétant en ayant entendu que les médecins voulaient lui parler.

- Il va très bien rassurez vous. La sage femme le nettoie un peu et je vous l'amène. C'est un très beau bébé et en pleine forme, sourit l'infirmière avant de revenir quelques minutes plus tard avec le nourrisson dans les bras. Aller petit bonhomme dis bonjour à ton papa, dit-t-elle en plaçant le bébé dans les bras d'un Damon tendu qui cachait son émotion.»

Le vampire tenait son fils dans ses bras alors que ses amis étaient de partis pour les laisser "en famille". Il observait le bébé qui dormait dans ses bras et ne pu que constater que son fils lui ressemblait en le voyant ouvrir ses petits yeux bleus hérités de son lui. Il s'était installé à côté d'Elena et lui parlait de leur fils, le décrivant de la tête au pied espérant vainement qu'Elena finisse par réagir et ouvrir les yeux en réalisant que leur enfant est né et qu'il a besoin d'elle mais malheureusement rien ne se produisait. Alors il essaya une autre technique et posa le bébé sur la poitrine de la jeune femme pour que celle-ci ait un contact physique avec leur fils mais encore une fois rien ne se passait du côté d'Elena qui restait immobile. En revanche Ian semblait se sentir vraiment bien contre sa mère et quand son père avait voulu le reprendre dans les bras, le petit garçon avait pleuré dés qu'il avait été éloigné de sa mère. Alors Damon reposa le bébé sur Elena en lui demandant de réagir, en la suppliant de réagir, mais encore une fois comme rien ne se produisait, il finit par exploser de colère et de douleur:

«Elena putain tu as le droit de me détester, tu as le droit de vouloir m'emmerder mais merde réveille toi pour Ian! Hurla-t-il. Lui ce n'est qu'un bébé et il a besoin de sa mère!

- Damon calme toi, essaya de le calmer Alaric qui venait de rentrer dans la chambre.»

Malgré tout ce qui c'était passé ces derniers mois, malgré leur divergence d'opinion, les deux hommes avaient réussit à rester tout de même ami, Ric ayant reprit les recherches de Damon pour pister Stefan, savoir où il était et ce qu'il faisait. Et Damon n'avait pas tenu compte du comportement d'Alaric, pas parce qu'il était tolérant, mais parce qu'Alaric était plutôt une loque qui se laissait influencer par n'importe qui, même un adolescente ancien toxico.

«Ce n'est pas le moment Ric! Hurla le vampire d'un ton menaçant prêt à sauter à la gorge de son ami simplement par besoin de se défouler.

- Tu vois ce que je te disais Ric, dit Jeremy en entrant à son tour. Damon est trop Damon pour pouvoir s'occuper du bébé.

- Jeremy on en a parler et tu sais ce que je t'ai dis!

- Je pense avant tout à ma sœur, je n'ai pas envie que quand elle se réveillera on lui dise qu'elle a eu un bébé mais que Damon lui a fait du mal. Ric, le bébé ne peut pas rester avec lui!

- Non mais il est shooté ou suicidaire? S'énerva encore plus Damon sur le point de sauter à la gorge de l'adolescent. Tu veux que je te tue c'est ça? Sérieusement tu crois vraiment que je suis incapable de m'occuper de mon fils et que la seule chose que je puisse faire c'est lui faire du mal? Tu n'es décidément qu'un petit con et tu as de la chance qu'ont soit dans la chambre de ta sœur sinon…

- Stop tous les deux, intervenu Alaric. Damon tu ne vas rien faire à Jeremy, n'oublie pas que c'est le frère d'Elena. Et toi Jeremy, arrête de t'inquiéter pour le bébé, Damon ne lui ferra aucun mal au contraire, le petit a besoin de lui et Damon en est parfaitement conscient.

- Mais…

- Pas de mais Jeremy. Ian n'a pas sa mère pour s'occuper de lui et son père est tout ce qu'il a alors hors de question que je te suive sur le terrain "Damon est incapable de s'en occuper", le gronda son tuteur qui reprenait petit à petit son autorité. En plus c'est faux, si il y a bien deux personnes que l'on peut lui confier c'est ta sœur et leur fils. Et puis si Elena était là, elle laisserait Damon s'occuper de leur bébé, Elena a confiance en lui. Maintenant nous deux on va rentre parce que demain tu as tes examens et que tu dois encore réviser.

- Damon je sais que ce n'est pas trop le moment mais…, hésita Bonnie sur le pas de la porte.

- Ça a intérêt d'être important, grogna le vampire peu d'humeur à être sérieux.

- Hier on a réussi à tuer Klaus, annonça joyeusement Caroline. Tu sais le pieu fabriquer par les Petrova et bien associé à un sort spécifique, un sort que les ancêtres de Bonnie ont caché durant tout ce temps, et bien combiner à ce sort il avait la capacité de le tuer. Bref maintenant Klaus est de l'histoire ancienne.

- Aussi simplement? Se méfia le vampire.

- Non ça a été plus complexe que ça, mais Caroline te donne sa version bisounours, rigola Tyler.

- Ce n'est pas ma version bisounours, c'est la version courte pour un Damon peu enclin à une version longue, barbare et compliquée. Regarde il a autre chose à faire que de nous entendre raconter comment on s'est battu avec Klaus qui a failli me mordre à plusieurs reprise, comment Bonnie a fini le sort en tombant dans les vapes et tout le tralala. Damon a Ian et ce petit bout de chou est le plus important! Et puis il y a des passages à censurer pour les petites oreilles innocentes de bébé Ian de toute façon!

- Et Stefan dans l'histoire? S'inquiéta l'ainé des Salvatore.

- On l'a coincé mais il est dans ta cave et il refuse le sevrage, rapporta Caroline la reine des commérages. Il dit et je cite "Je n'ai pas besoin d'être sauvé, foutez moi la paix!". Sans oublier qu'il nous menace de mort. Enfin qu'il menace nos proches et nous de mort. Il est complètement fou quand il est en mode Ripper! Sérieusement nous on fait quoi? Il refuse catégoriquement qu'on l'aide.

- Ah oui? Et bien c'est ce qu'on va voir, dit Damon en sortant de la chambre avec son fils dans les bras.

- Damon, et le bébé? S'inquiéta Bonnie.

- Il fait sa première balade! Déclara Damon en mettant son fils dans une couverture. Veillez sur Elena!

- Tu ne vas pas l'emmener vers Stefan, il ne sait pas qu'Elena et toi avez un bébé! Il ne sait même pas qu'Elena était enceinte ni même qu'elle est ici! Souligna Caroline alors que le vampire était déjà au bout du couloir.»


Note de l'auteure: Alors qu'en pensez-vous. Je sais le début est vraiment comme l'OS si ce n'est que j'entre un peu plus dans les détails. Mais certains points seront légèrement modifiés et puis l'histoire se concentrera sur l'après. Bref je ne peux pas trop en dire. En attendant que je poste la suite – je ne sais pas quand, en publiant maintenant je risque d'être "forcée" à bosser sur cette histoire en parallèle des autres et de mon boulot, mes activités… mais bon j'aime beaucoup cette histoire et j'ai vraiment envie de la creuser. J'espère que cette version fanfiction vous plaira autant que la version OS, voir même qu'elle vous plaira plus. N'hésitez surtout pas à me donner votre avis.

Bises et à bientôt.

Passez un bon weekend.

Amandine.