Bonjour à tous !

J'espère que ceux qui en avaient ont passés de bonnes vacances ! Je suis désolée pour le retard de ce chapitre ! Mais je me rends compte que même (et plutôt surtout) en vacances, j'ai du mal à trouver du temps pour écrire ! Malgré tout, j'ai réussi à le finir avant la rentrée ! Donc voilà le Chapitre 5, avec un l'arrivée au capitole, le défilé des tributs et beau rapprochement Peeta/Katniss ! Laissez-nous des avis, et on se retrouve en bas !

Bonne lecture !

Chapitre 5 : Un nouveau monde

La foule se presse autour de nous. Ma sœur et Fletcher passe tant bien que mal entre les bras des gens de notre district qui se tendent vers nous. Honnêtement je ne saurais dire si c'est pour nous retenir, nous empêcher de partir, exprimer un dernier adieu, ou tout simplement par orgueil, par envie d'avoir touché un tribut, d'ancien vainqueurs.

Peeta prend doucement ma main et la presse dans sa paume. Surement pour se donner du courage, autant que pour me rassurer. Une fois arrivés à la porte du train, nous tournons une dernière fois la tête vers nos familles. Ma mère nous fait signe, tout en retenant ses larmes. Elle essaye d'être forte, de nous prouver à ma sœur et moi que nous pouvons avoir confiance en elle. Le père de Peeta un peu plus loin, serre sa mère dans ses bras. Cette femme a donc peut être des sentiments après tout. Son autre frère regarde Peeta. Il a la tête haute et j'arrive à lire sur ses lèvres le mot courage qu'il lance à son cadet. La main de mon partenaire se resserre un peu plus sur ma paume. Pour finir, Haymitch nous regarde, bombant le torse. Il est étonnement sobre aujourd'hui, en tout cas plus qu'il ne l'a été les autres jours de moisson. Il nous lance un petit signe de la main. Je l'interprète pour ma part plus comme un avertissement qu'un adieu. Mais finalement, un sourire de compassion s'étire lentement sur ses lèvres.

Après avoir lancé un dernier regard à ma mère, je grimpe finalement sur la dernière marche et rentre dans le wagon. Les portes se ferment, et je vois ma sœur pleurer en silence, une larme glissant sur sa joue. Je crois qu'elle vient de comprendre ce que j'avais tenté de lui expliquer. Que les jeux vont la changer. Que même si elle revient, ce qui a peu de chances d'arriver vu son implication dans les entrainements, elle ne sera plus la même. Elle est entrée dans ce train, et en ressortira changée pour toujours.

Fletcher lui, est adossé à un mur du wagon, calme et silencieux. Peeta lâche ma main pour finalement s'asseoir sur un fauteuil orange en perle. Typique du Capitole. Je le suis et m'installe dans le même fauteuil, bleu cette fois ci.

-Les enfants ! Quelle joie de vous revoir ici ! Un an déjà que vous étiez a cette place.. le temps passe si vite !

On ne peut pas en vouloir à Effie. Elle est ce qu'elle est : une femme excentrique du Capitole qui tente de détendre l'atmosphère en discutant avec nous. Pourtant, je sais que si Peeta n'avait pas pris la parole à ce moment-là, j'aurais surement dit quelque chose qui l'aurait blessée.

-Et oui Effie, un an. J'espère que vous serez aussi efficace dans vous emplois du temps avec ces nouveaux tributs que vous l'avez été avec nous !

-Voyons Peeta ! Ne me sous-estime pas ! Répond-t-elle en riant. D'ailleur, en parlant d'emplois du temps, n'oubliez pas que ce soir c'est la rediffusion de la moisson ! De plus je compte sur vous pour etre à l'heure au repas !

-Bien sur, ne vous en faites pas pour ça. Je réponds en souriant a Effie.

-Parfait, dans ce cas à tout a l'heure les enfants !

Effie ferme la porte du wagon et passe dans celui que je me souviens être ses quartiers.

-Elle fait exprès d'être aussi cruelle ? lance Prim froidement une fois notre hôte partie.

-Prim ! je m'écris atterrée par son comportement

-Non, pensez qu'Effie a été élevée au Capitole, là où les jeux ne sont qu'un divertissement, pas une punition. Elle est réellement heureuse de nous voir tous ici rassemblés. Me coupe Peeta sans tenir compte de mes avertissements.

- Eh bien il faudra lui dire un jour ou l'autre, que son accent est insuportable. Répond Prim en se levant. Ma chambre s'il vous plaît, lance-t-elle au Pacificatueur à sa droite.

Je vois ma sœur passer par la même porte qu'avait emprunté Effie quelques secondes auparavent.

Je me tourne vers Peeta, complètement soufflée par ce que je viens de voir. Comment se fait-il que ma petite sœur, ma raison de me battre tous les jours, ma fierté ai pu devenir comme ça ? Ai pu changer à ce point sans que je ne m'en aperçoive ?! J'essaye de le dire à Peeta, lui crier dessus que c'est moi qui gère ma sœur, pas lui. Mais les mots ne franchissent pas ma bouche. Ils restent là, refusant de sortir. A ma grande surprise, Fletcher prend la parole.

-Elle ne pense pas forcement ce qu'elle dit. Je serais plus d'avis qu'elle utilise ce comportement afin de se créer une carapace, quelque chose qui fera que ce sera moins dur de se séparer de toi, dit il en s'assaillant en face de nous.

Peeta m'avait dit que son frère était très observateur, mais je n'avais jamais eu l'occasion de l'observer jusqu'ici. Malheureusement, la psychologie ne lui sera d'aucune aide dans l'arène.

-Tu... oui... C'est surement ça. Tu as raison, ça semble très plausible maintenant que tu le dis. Comment l'as-tu deviné ?

-Ta sœur t'aime énormément. Elle t'admire, et elle se met beaucoup trop de pression pour être à ta hauteur. Mais il faut plutôt qu'elle soit elle-même, qu'elle se détache, parce que d'après ce que j'ai pu observer, vous êtes totalement différente. Elle a aussi très peur. Elle sait qu'elle ne fera pas le poids face aux carrières et qu'elle est donc envoyée à la mort. Elle ne veut pas que tu souffres, c'est pourquoi elle s'éloigne, pour que la séparation soit mieux acceptée.

-Je te l'avais dit, me dit Peeta avec un petit rire devant mon air effaré. Fletcher est très doué pour ces choses là.

-Je peux aussi t'apprendre pourquoi Peeta tient tant à toi et qu'elle est la nature de votre relation si ça vous interresse. Je vous ai beaucoup observés pendant les jeux et…

-Non ! je lance affolée par ce que Fletcher pourrai dire sur moi-même que je ne connais pas. Enfin je veux dire, pas maintenant, dis-je en me calmant pour essayer de me rattraper.

Le regard de Fletcher me transperce, comme si il cherchait la clef de ma tête, pour connaitre toutes mes stratégies.

-Bon, je crois qu'il est temps pour tout le monde d'aller se préparer, lance Peeta en se levant précipitamment.

-Oui. Fletcher tu trouveras un Pacificateur de l'autre côté du couloir qui t'indiquera le chemin à suivre pour arriver jusqu'à ta chambre.

-Merci ! Lance Fletcher en nous tournant le dos. A tout a l'heure p'tit frère !

Peeta et moi-même nous dirigeons pour notre part de l'autre côté du wagon, vers nos chambres. L'année dernière nous avions repéré le chemin lorsque nous avions raccompagné Haymitch dans sa chambre après son verre de trop. Mais à notre grande surprise en arrivant dans le couloir, il n'y a qu'une seule porte. Je regarde Peeta, qui regarde l'entrée en s'interrogeant. Le pacificateur qui nous avait suivi prend la parole.

-Nous avons pensé, aux vues de votre relation durant la tournée de la victoire, qu'un seule chambre serait un économie de place.

-Ou… Oui bien sûr, je lui répond en rougissant.

Peeta ouvre la porte et nous nous engouffrons dans notre chambre, afin d'échapper au regard du Pacificateur. Je ferme hâtivement la porte et me retrouve nez à nez avec Peeta qui me dévisage. Tout à coup il éclate de rire.

-Il n'y a rien de drôle dans tout ça ! Tu vois ce que tout le monde pense de nous ?!

-Ce n'est pas exactement ce que tu voulais ? Me dit il en me prenant par la taille. Que tout le monde croit à notre couple ?

-Si bien sûr je dis en repensant à la menace de Snow qui pèse au dessus de nos têtes. C'est juste que… je ne suis pas encore habituée.

-C'est Gale c'est ça ?

-Non pas du tout ! Mais ce changement de situation, tout le monde croit qu'on est ensemble maintenant, je dis en me hissant sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur ses lèvres.

-Katniss, toi tu y crois ? Pour toi, on est vraiment ensemble ? dit il après m'avoir embrassé.

-Mon Dieu regarde l'heure ! On va finir par être en retard au dîner !

-Katniss, m'apelle Peeta d'un ton exaspéré pendant que je cours partout dans toute la chambre pour prendre ma tenue de ce soir.

-Je vais à la douche ! Je me dépêche, promis !

Il m'intercepte violement alors que je cours dans la salle de bain.

-Tu as encore réussi. Mais je t'assure qu'un jour nous arriverons à bout de cette discussion.

Il a l'air vraiment en colère, et toute l'agitation qui était en moi retombe. En ce moment et pour la première fois de ma vie, Peeta me fait peur. Il me domine de toute sa taille et me tient fermement les poignets.

-Je sais. Mais en ce moment ce n'est vraiment pas ce dont je me préoccupe le plus. Je te signale que ton frère et ma sœur vont dans une arène pour s'entre tuer. Je suis désolée.

-Je comprend. La suite au prochain épisode c'est ça ? Bon vas-y, vas te doucher, dit il en se détendant un peu.

Et alors que je le contourne pour passer dans la salle de bain, il m'attrape au vol et m'embrasse violemment. Quand il se détache enfin, il me tourne le dos et se dirige à l'opposé. Je cours dans la salle de bain et me laisse glisser contre la porte. Un jour il va falloir que je prenne en main mes sentiments.

Quand Peeta et moi nous présentons au dîner, tous les autres sont déjà installés à table. Nous nous asseyons et écoutons Effie se faire la conversation à elle-même. Le reste de la soirée est calme. A la rediffusion de la moisson nous pouvons voir les différents tributs qui vont s'affronter cette année.

Au moment du passage du District 12, je vois ma sœur apeurée, et dans ma tête je la revois, l'année dernière, la première fois que son papier avait été tiré. Elle était si frêle, si fragile. C'est pour ça que je m'étais portée volontaire. Mais sur l'écran, je vois une Prim certes un peu effrayée, mais sure d'elle et déterminée. Il fau que j'arrête de voir ma sœur comme une enfant. Je sais d'expérience que l'arène change une personne, mais la fait aussi grandire. L'année dernière je n'aurais jamais eu de reflexions comme celles là. Je n'aurai jamais laissé Peeta s'introduire dans ma vie, lui et tous les sentiments qu'il m'inspire.

Je me serre un peu plus contre lui. Malgré notre dispute de tout à l'heure, j'ai besoin de lui. Il me capture mon regard et nous nous observons quelques secondes. Puis enfin il me souri et le malaise que je ressentais depuis tout a l'heure disparait. Il passe un bras autour de mes épaules et m'embrasse sur le front. Je me love contre son torse jusqu'à la fin de l'émission puis, enfin, nous allons nous coucher. La journée a été longue.

Cette nuit, blottie contre Peeta, fut une nuit sans cauchemards.

Le lendemain matin, Effie vient frapper à notre porte, pour nous annoncer le début d'une autre longue journée. Peeta et moi nous préparons : aujourd'hui nous arrivons au Capitole. Nous rejoignons les tributs dans le wagon restaurant. Prim est déjà assise à table alors que Fletcher arrive en même temps que nous. Alors que tout le monde est en train de manger, Peeta prend la parole.

-Bon. Aujourd'hui comme vous l'a déjà expliqué Effie, vous allez participer au défilé des tributs. Vous savez déjà comment va se passer la parade. Vos stylistes seront Cinna et Portia, donc pas d'inquiétudes par rapport à vos costumes : ils seront de toute façon fabuleux.

Nos frères et sœurs opinent de la tête. C'est aujourd'hui qu'ils deviennent vraiment des tributs, des pions du Capitole malheureusement, ni Peeta ni moi ne pouvons faire quelque chose pour les en empêcher. Nous sommes tous les quatre piégés dans le petit jeu de Snow.

L'arrivée au Capitole est agitée. Toute la foule se presse pour nous apercevoir, nous les familles sur lesquelles le sort s'abat. Ma sœur et Fletcher sont vites séparés de nous : ils vont tout droit vers leurs salles de préparations, pendant que Peeta et moi nous rendons à l'étage trop familier du centre d'entrainement. Retrouver ce lieu n'a rien d'excitant, et en sortant de l'ascenseur, je cherche désespérément la main de Peeta pour me redonner du courage. Nous découvrons notre nouvelle chambre : spacieuse et typiquement meublée par le Capitole. Les couleurs vives et claires agressent notre vue.

Un Pacificateur nous annonce une visite pour nous au salon. Nous nous dépêchons donc de descendre l'escalier de fer pour rejoindre nous invités, impatients de connaitre leur identité. Cinna et Portia nous attendent tous les deux assis dans le grand canapé de la salle. Je m'élance dans les bras de mon ami et 'enlace chaleureusement.

-Que faites-vous ici ? je m'écrie, Vous n'êtes pas avec nos tributs ?

-Nous les avons laissés avec l'équipe de préparation pour une petite heure, et nous avions tellement hâte de vous voir que nous n'avons pas su résister à la tentation de passer vous faire une petite visite ! répond Portia tout en me serrant à son tour dans ses bras

-Et bien c'est une excellente idée ! répond Peeta en riant.

-Et aussi pour vous présenter les costumes que vont porter vos frères et sœurs pour le défilé. Il me semblait essentiel que vous en preniez connaissance avant le Capitole. Reprend Cinna d'un air grave.

-Oui tu as raison, je dis en m'assaillant dans un fauteuil en face des deux stylistes, nous vous écoutons. Quelles merveilles avez-vous pu concocter cette année ?

-Et bien, nous avons voulu quelquechose de très sommaire. Quelque chose qui rappelle votre lien avec les tributs de cette année.

-Ne me dites pas qu'ils auront les mêmes costumes que nous ? s'exclame Peeta en riant

-Non, enfin pas exactement... lui répond Portia en regardant Cinna. Nous avons voulu quelque chose de semblable mais en même temps différent.

-Nous avons gardé l'idée de la combinaison de feu avec la cape. Mais cette fois ci, la combinaison sera le feu et la cape sera faite de fumée. Achève Cinna. Pour montrer à tout le monde que le pouvoir de Snow est limité et qu'il ne pourra jamais briser le lien entre des frères et sœur, que personne n'oublie que vous êtes une famille. Et surtout pour montrer que vous êtes toujours là, derrière le rideau à veiller au grain.

Peeta et moi nous taisons. Ils ont raison. Snow comprendra le message. Les habitants du Capitole et des Districts eux le verront, mais ne le comprendront jamais. Ce costume est une attaque directe à Snow. Exactement ce qu'il nous fallait pour montrer que nous n'oublions pas.

-C'est parfait, je réussis finalement à articuler.

-J'ai hâte de voir le résultat ! Je sais qu'il sera à la hauteur de nos espérence lance Peeta. Merci.

Au moment de nous quitter pour aller rejoindre les tributs, Portia et Cinna nous serrent une dernière dans leurs bras. Ce dernier me murmure à l'oreille :

-Il y a quelque chose pour toi sur ton lit fille du feu. -Merci, je répond simplement.

Je suis touchée par tout ce que Cinna fait pour moi depuis un an. Sans lui, je ne sais pas où je serai aujourd'hui. Il m'embrasse sur le front et passe la porte.

Sans attendre Peeta, je m'élance vers notre chambre. Comme je l'avais imaginé, je trouve sur le lit une magnifique robe dorée et une note. Elle ne contient que ces simples mots : 'Je parie encore sur toi.' Cinna.

Je touche l'étoffe. Douce et légère. Peeta rentre dans la chambre et me regarde amusé :

-J'en connais une qui a de la chance.

-Ne dis pas ca ! Je suis sure que Portia t'a préparé un ensemble assorti au mien !

-Justement, c'est pour ca que tu es chanceuse !

Je ris. Peeta est vraiment la seule personne capable de me faire rire dans la période que je traverse. Nous nous habillons et nous rendons au défilé.

Sur le départ des tributs, tout le monde nous regarde, nous, les amants maudits du District 12. Je reconnais autour de nous quelques anciens vainqueurs, tels que Finnick Odair, l'eternel coqueluche du Capitole, ou encore Johanna Mason, une vainqueur maligne dont nous allons devoir nous méfier.

Enfin, j'aperçois ma sœur et Fletcher. Ils sont tous les deux en train de disctuer avec Portia et Cinna. Ce dernier

Tourne la tête vers nous et nous regarde avancer en souriant.

-Merci, elle est magnifique, je lui dis quand nous arrivons a leur niveau.

-Nous savions que ces ensembles vous plairaient, me répond le styliste.

Alors que je m'apprête a lui répondre autre chose, je remarque enfin les costumes des tributs. Ils sont vêtus d'une combinaison semblable à celle que nous portions exactement un an auparavant. Mais celles-ci sont d'un rouge-orange flamboyant, comme de la lave en fusion. Je regarde Cinna la bouche grande ouverte pleine d'admiration. Ces costumes sont du pur géni.

Une voie résonne et le char des tributs s'élance. J'entends les acclamations de la foule. Mais quand ils voient l'attelage du 12, ce sont des hurlements d'hystérie. Puis les costumes exposent et une fumée noire et épaisse les entoure. A présent, il y a tellement de bruit que nous ne voyons que les lèvres des habitants du Capitole qui s'agitent furieusement, pour féliciter nos tributs. Je regarde Peeta, un large sourire aux lèvres. Il tourne la tête au même moment que moi. Je me jette dans ses bras en criant de joie.

Je viens de me rendre compte que peut être, si ma sœur est aimée ainsi, elle aura des sponsors, et donc des avantages, qui lui permettront de gagner les jeux. Prim a les capacités pour gagner.

Peeta me serre fort entre ses bras, et je pose ma tête contre son torse. Sa chaleur et son odeur me rappelle un souvenir, quelque chose que je connais, de heureux, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Tout à coup, c'est comme si tout ce qui se passe autour de nous n'existait plus, et je sais ce qui m'arrive. Peeta est là, avec moi, et je lui en suis tellement reconnaissante. Je suis tellement heureuse qu'il m'ai choisie parmi toutes les filles du 12, tellement heureuse de l'amour qu'il me porte, tellement heureuse qu'il soit présent dans ce dur épisode de ma vie que je traverse.

Je m'écarte de lui, le regarde dans les yeux et repousse une mèche de cheveux qui lui tombe dans les yeux. Peeta sourit, comme à son habitude. Je vois ses yeux qui pétillent.

Alors je fais une chose que j'ai fait un bon nombre de fois auparavant, mais qui cette fois ci a un sens si différent pour moi. Je me hisse sur la pointe des pieds et approche doucement mon visage de celui de Peeta. Je trouve ses lèvres, et je les embrasse doucement. Il me rend mon baiser et passe ses bras autour de mon dos, comme si il avait peur que je m'échappe. Pour le contredire, j'enroule mes bras autour de sa nuque. Nos lèvres bougent ensembles et je sens les papillons dans mon ventre. Ceux qui étaient présents dans la grotte l'année dernière. Je sens Peeta qui sourit dans notre baiser. Je ris aussi à mon tour.

Mon garçons des pains.

Il me regarde un instant, puis m'embrasse sur le bout du nez. Et le monde autour de nous réapparait. Je remarque que toutes les caméras nous fixes, elles n'ont pas du louper une miette de notre baiser. Habituellement je me serais dit 'Tant mieux, si ca fait plaisir à Snow'. Mais là, maintenant, j'ai juste envie qu'on nous laisse tranquille, et qu'on nous respecte dans notre intimité. Je cache ma tête dans la chemise de Peeta en riant de cette réaction stupide.

Enfin, les tributs reviennent, après l'habituel discour de Snow. Revenus au dernier étage du centre d'entrainement, nous leur disons bonsoir et allons dans notre chambre.

Au moment de se coucher, je me blottis dans les bras de Peeta.

-Merci, dit il tout simplement.

-Pour quoi ?

-Pour rien.

Alors que je sens que je sombre lentement dans le sommeil, j'entends la voix de Peeta qui murmure à mon oreille :

-Je t'aime Katniss.

Je ne sais pas quoi lui répondre. Dans ma tête, entre la fatigue et mes sentiments, je ne sais plus où j'en suis. Je me redresse donc et l'embrasse doucement, avant de lui répondre :

-Je sais.

Voilà ! Alors ? Bon, j'admets que ce chapitre est un peu long.. ! x)

Laissez nous vous avis sur la fic ! Parce que pour l'instant, avec deux reviews ca ne nous motiv pas au top..(Au passage un grand merci à Anonymous et Rose-Eliade pour leurs commentaires !)

Je ne sais pas quand j'aurais le temps d'écrire le prochain cahpitre avec la rentrée et tout, mais ce sera quand même dans peu de temps, parcec qu'il promet d'être plus court que celui-ci !

Merci beaucoup de suivre notre fic, on est super contentes !A bientôt pour le prochain chapitre !

Mae