Histoire inspirée du film "Labyrinth" sortie en 1986.

Les personnages appartiennent à Jim Henson ainsi qu'à David Bowie et Jennifer Connelly.

-La Reine Des Gobelins-

Chapitre 14 :

Veuillez pardonner le retard de l'envoi des chapitres, je n'avais pas le temps dernièrement.

Voilà la suite :)

Le pauvre Hoggle traversait la forêt du labyrinthe de fond en comble.

Complètement abattu par les évènements Hoggle avait planifié de rentrer chez lui pour refaire ce qu'il avait toujours fait, chasser les fées.

Il n'arrivait pas l'admettre, il avait échoué, et Sarah, sa seule et unique amie, la plus gentille qu'il eut connu allait se marier avec Jareth, la plus effroyable des créatures qu'il connaisse.

Lui qui était si heureux de revoir Sarah, il aurait tout fait pour l'aider.

Il sentait en lui que quelque chose n'allait pas malgré les sentiments de la jeune fille.

Enfin bon, tout ça c'était du passé, il n'y pouvait plus rien, mieux valait pour lui oublier et continuer sa route, tout seul.

Ca faisait trop mal.

Pendant ce temps, au château, Le conseiller de Jareth, Ritz, était dans les sous-sols pour faire sa ronde quotidienne. Il y avait quelques gobelins, se reposant, s'amusant ou sirotant de la liqueur.

Il fut surpris des « quelques gobelins », ou étaient t'ils tous passés ?

-Mais qu'est ce qui se passe ici, ou est passé tout le monde ? demanda-t-il perdu.

La gouvernante gobelin, qui veillait à nettoyer les petites tables de bois salis par les actes des gobelins avec son petit torchon vint à lui aussitôt.

-Arrêtez de gueuler comme ça ! Ritz enfin, vous n'êtes pas au courant ? Sa majesté a envoyé une armée chercher les amis introuvable du bout de chou !

-La jeune humaine ?

-Oui, il a promis une récompense … alors, la moitié a déserté. Vous devriez être au courant après tout vous êtes son conseiller !

Ritz grogna en silence, il ne supportait plus tout ça, l'humiliation et l'autorité de Jareth. Au fond de lui un désir noir de vengeance bouillonné, et ça déjà depuis très longtemps. La présence même de Sarah, comblant le roi, ne faisait qu'empirer sa haine. Il voulait faire basculer les choses mais comment faire ? Cela lui était impossible …

Pour le moment, la jeune fille se trouvait dans les appartements du roi, se sentant désormais plus à l'aise que jamais avec sa majesté, ils discutaient.

Jareth était assis à son aise sur son fauteuil royale, à côté de son lit. Sarah, elle s'accoudait sur le rebord du fauteuil en bois -sculpté dans le tronc d'un arbre magiques aux pouvoirs embellisseurs- les jambes croisées sur le sol.

-C'est gentil à toi d'avoir promis une récompense à tes gobelins tout à l'heure.

Jareth ria.

-Que compte tu leur offrir en échange de ta requête ?

-Sache Sarah qu'il n'y a que comme ça que certain individu fonctionne, on leur promait la lune et ils font ce que vous voulez … ce sont des créatures puériles tu sais … Je ne compte pas leur offrir quoi que soit en réalité !

-Mais tu leur avais promis ! répondit Sarah quelque peu surprise

-Ce n'est pas grave … Je n'ai pas à honorer ma parole pour de telles choses, c'est leur rôle de m'obéir ! Ne mélangeons pas tout !

-Il mérite peut être plus de considération ! Souligna la jeune fille

-Allons Sarah tu ne sais pas de quoi tu parles …

-Peut-être mais tu remplis mal tes fonctions de roi Jareth …

Le roi baissa son regard vers Sarah, laquelle n'avait pas hésité une seconde à lui balancer la vérité en pleine figure.

-J'aime ta franchise. Lui avoua-t-il avec un sourire

-Il faut bien que quelqu'un te le dise, personne ici ne semble réellement te dire ce qu'il pense … ils ont tous peur de toi !

-Un roi doit être respecté ! … J'en déduis que tu n'as pas peur de moi ?

-Je devrais … ? demanda Sarah provocante

-Non pas une seconde ma Sarah. Rétorqua le roi en lui caressa les cheveux, ajouta il plein d'affection pour la jeune fille,

-Tu es la seule à être entière ici … même avec moi, tu es vraiment un précieux trésor !

-J'ignorais que je représentais tans à tes yeux ! Murmura Sarah dans un sourire conquis.

Jareth s'abaissa tandis que Sarah redressa légèrement la tête, aussitôt ils échangèrent un baiser.

-S'il te plait, ne t'énerve pas, mais j'avais pensé … Si je dois être reine des gobelins j'aimerai imposer des changements !

-Et de quel ordre ? demanda t'il calme

-La condition de ton royaume … de tes sujets comme des habitants de gobelins ville.

-Hm, tu es intelligente … Je n'imaginais pas que tu veuilles t'investir autant dans ton statut de reine.

-Je veux plus que tout t'aider et être apprécier de ton peuple ! Alors qu'est-ce que tu en penses Jareth ?

-On verra, tu as de bonnes idées, précieuse, mais on ne peut pas modifier tout ce que j'ai instauré en un si long règne !

Sarah sembla déçue, alors Jareth ajouta en la prenant gentiment par le menton.

-Je te laisserai location de revendiquer tes idées à la salle du conseil, on verra ce qu'ils en pensent, naturellement ça prendra du temps … mais je vais y réfléchir sérieusement !

-Oh Jareth ça serait super, j'aimerai vraiment pouvoir m'investir dans ton royaume si je suis reine, nous pourrions vivre en harmonie tous ensemble ! répondit elle en lui serrant sa main gantée.

-… Tes idées sont attendrissantes et très matures, tu ne cesses de me surprendre de jours en jours.

-J'imagine le meilleur pour toi Jareth !

-Oui … bref tout cela est loin d'avoir encore aboutis, tu t'en rends compte ? Il te faut d'abord pour cela devenir reine !

Sarah soupira en levant malicieusement les yeux au ciel.

-Jusque-là ce n'est pas très dure … murmura elle

-Je me demande ou en est mon armée ? J'espère qu'ils vont les retrouver tes … amis ! Ils feraient mieux de se dépêcher ! dit-il en jetant un œil furtif à son cristal.

-Moi Je me demande plutôt comment ils vont réagir quand tu leur annonceras qu'ils ne seront pas récompensés ! poursuivit Sarah sérieuse

-Oh Sarah ! Je t'en prie, ils sont habitués … Et à chaque fois ils ne marchent pas ils courent …

-Je ne suis pas à l'aise avec tout ça. Confia-t-elle en lui maintenant toujours la main.

-N'ai craintes jolie Sarah … n'ai craintes …

Quelques heures plus tard, Sir Didimus et Ludo furent trouvés et ramenés par Les gobelins sans trop de problème. Ils leur avaient expliqué que Sarah désirait leur présence. Aussitôt ils furent amenés dans les appartements de la jeune fille, dans lesquels se trouvaient également Jareth.

Les retrouvailles furent joviales et à la fois aux excuses, Sarah regrettait amèrement d'avoir douté de l'amitié de ses amis. Mais ils ne lui en voulaient pas, bien au contraire. N'ayant plus de doutes quant à l'affection qu'elle avait envers le roi des Gobelins elle ne voulait plus bouder ses amis, de plus eux semblait avoir accepté la situation sans trop de difficultées, ils ne voulaient que le bonheur de leur amie après tout … Contrairement à Hoggle qui était introuvable.

-Alors comme à vous n'étiez pas avec Hoggle ? demanda Sarah soucieuse, je n'arrive pas à croire qu'il soit aussi têtu …

-Non, il est partit dans le Labyrinthe et il semble de plus vouloir entendre parler de nous ! Répondit Didimus humble

-C'est horrible, il faut absolument que je lui parle … Tes gardes ont mal cherché ! Bouda-t-elle à Jareth

-Raison de plus pour ne pas les récompenser comme promis !

-Si seulement je pouvais lui parler ne serait-ce qu'un instant, on redeviendrait ami.

-Ne désespérée pas gente Dame !

Jareth avait les bras croisés derrière son dos et se sentait peiné pour Sarah, il n'aimait pas la voir triste même pour Horreur. Son regard sur elle trahissait ses réels sentiments à cet instant toute fois. La présence de ludo et didmus le gênait moins à l'instant où il savait que cela rendait heureuse Sarah.

Ritz était dans les parages et il avait entendu les propos de Jareth quant à la récompense qu'il ne donnerait pas. Il suait à grosses gouttes. C'était parfait ! Il stressait. Le conseiller avait un plan, un sacré plan même … Cela venait tout juste de lui traverser l'esprit, ça pouvait marché … Mais il devait faire vite et être persuasif !

Ritz hésitait à quitter la pièce et à mettre son plan à exécution. L'enjeu était de taille, il avait soit tout à gagner soit tout à perdre. Mais une si belle occasion ne se représenterait peut être pas. Il fallait la saisir et vite ! Il regarda Jareth, il semblait totalement ailleurs à contempler sa Sarah. Regardant la sortie en hésitant un peu, c'est sur un coup de tête qu'il sortit en pressant le pas. Le roi des gobelins avait l'ouïe fine et avait entendu son conseiller se hâter pour sortir « qu'est-ce que ? » Il avait aussi remarqué son stresse contrairement à ce que Ritz croyait. « Encore en train de roder ». Néanmoins, Jareth n'en attacha pas une grande importance et détourna son regard de la porte qui s'était un peu plus ouverte, indifférent à lui et concentré sur Sarah.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

j'espère que vous avez aimé. La suite très bientôt :)