Ceci est un hommage à ma façon au tendre et merveilleux "Petit Nicolas" de Goscinny et Sempé, version X-Files et délire (tout public).

Je ne vous ferai pas l'injure de vous présenter Fox (Mulder), Dana (Scully) et Walter (Skinner).

Vous retrouverez aussi John (Doggett), Melvin (Frohike), Richard "Ricky" (Langly), John "Fitz"érald (Byers), Sean (Pendrell), Jeffrey (Spender), Knowle (Rohler), Alex (Krycek) mais aussi mademoiselle (Bambi !) Barenbaum et monsieur "La Gorge" (profonde) Ronald.


On a été au musée de l'humanité

Ce matin, quand on est arrivés en classe, la maitresse nous a tout de suite dit :
- Les enfants, aujourd'hui, nous avons une chance exceptionnelle. Monsieur le directeur nous a autorisés à vous emmener au musée de l'homme cet après-midi. Nous allons découvrir nos premiers ancêtres humains !
- Ouais, c'est ce qu'ils disent, a soufflé Melvin à côté de moi.

Melvin, c'est mon voisin de classe. Il est sympa, même s'il devrait arrêter de mettre les mitaines que lui donne sa mère. Avec Melvin, on rigole comme des fous parce qu'il raconte toujours des histoires dingues. Il dit que les grands, ils nous cachent tout. Il fait partie du club des cow-boys conspirationnistes avec Fitz et Richard, qui veut toujours qu'on l'appelle Ricky mais nous on veut pas parce que c'est vachement plus rigolo de le voir s'énerver quand on l'appelle Richard. Comme le club, on n'arrive pas à le dire, on dit le CBC. Les gars, ils voudraient bien que je sois dans le CBC, mais moi, je préfère être dans le CBB (le club des battes de base-ball) avec Walt. En plus, y'a Dana qui voudrait bien être dans le CBB. Nous, on n'est pas d'accord parce que c'est un club pour les garçons et elle, c'est une fille. Mais je préfère être dans le CBB pour le jour où elle y sera.
- Moi, je crois que les premiers, c'étaient des extra-terrestres, il a dit encore Melvin en faisant rouler ses yeux dans tous les sens. T'es pas d'accord ?
Il m'a regardé à travers ses lunettes qui lui donnent un peu l'air d'un panda je trouve. J'ai glissé sur ma chaise pour être caché par Knowle. Knowle, c'est le gars qui est devant moi : c'est un fou violent, il dit John. On parle pas avec lui mais tout le monde le veut dans son équipe au baseball parce qu'il est trop fort pour éjecter un gars d'une base. Il est presque plus grand que La Gorge (La Gorge, c'est le surveillant. C'est les grands de l'école qui l'ont appelé comme ça parce qu'il dit toujours « Et ne me mentez pas par la gorge ! » alors que lui, il raconte tout le temps des histoires au directeur).
- Les premiers, c'étaient des patates, j'ai dis à Melvin en faisant des yeux de monsieur patate. Y étaient pas entiers, y avaient même pas de jambes !
Melvin a rigolé en faisant des mmpoumft dans ses mitaines.

- Fox ! a crié la maitresse.
D'un coup, je me suis mis tout droit comme un crayon.
- Qu'est-ce que je viens de dire ? elle a dit de sa voix toute aigüe de quand elle est pas trop contente.
- Euh… Qu'on doit pas faire honte à l'école de la république ?
Elle m'a regardé d'un drôle d'air. C'est Ricky qui m'a donné le truc. Il faut toujours dire soit « On ne doit pas faire honte à l'école de la république » soit « On doit être digne de l'héritage des pères de la nation». Je me suis vachement entrainé pour retenir ses phrases mais il avait carrément raison, Ricky : ça marche à chaque fois. Et après, je suis peinard pour au moins jusqu'à la récré suivante.

La maitresse a soupiré. J'ai eu de la chance parce qu'Alex était justement encore en train de se bagarrer avec Walt. Walt venait de dire à Alex que le musée, ça n'allait pas l'intéresser puisque lui, c'était pas un homme vu que c'était une omelette. Alex s'est levé et il a remonté sa manche et il a dit à Walt avec son air méchant :
- Et mon bras ? Tu veux voir mon bras, tête d'œuf ?!
Il dit toujours ça Alex, comme si son bras ça valait un flingue ou un coup de poing sur le pif. Il est fou, Alex.
- Alex, assis ! a crié la maitresse.
- Et ma tête, tu la veux dans ta tronche, traitre ?! a continué Walt.
Walt, c'est mon copain. Il a peur de rien même si c'est un peu vrai qu'il a une tête d'œuf. A chaque fois qu'on lui demande quelque chose, il dit « Ouais, je sais pas si je vais pouvoir le faire » mais en fait, il le fait toujours. C'est un vrai bon copain. L'autre jour, il m'a même échangé sa carte ultra rare de Vin Scully contre celle de Josh Exley que j'avais en triple. Je lui ai pas dit que j'en avais donné une contre rien à Dana sinon il m'aurait traité de traitre et de chéri de Dana, et ça, ça aurait vraiment été pire que la honte des pères de la nation.

- Walter ! Au coin ! a crié la maitresse.
- C'est l'autre omelette qu'a commencé ! il a dit Walt.
- Tu veux mon bras d'omelette dans ta tête de traitre ?! il a dit Alex en sautant par-dessus le pupitre.
- Aleeex ! Au coin ! a crié la maitresse et sa voix a fini sur un drôle de bruit comme un disque qui saute.
- Les garçons, ça sait rien faire que se bagarrer, a dit Dana en faisait sa tête de pimbêche de quand elle veut faire sa crâneuse devant la maitresse.
- Toi, t'arrêtes la pimbêche ! il a rigolé John en se tapant les genoux.
- John ! Au coiiiiin !
La maitresse avait l'air de plus en plus nerveuse. D'ailleurs, quand on voyait sa figure qui poussait, on se disait que elle, elle aurait drôlement intérêt à y aller aux petits coins.
- Tu veux mon eau sur ta tête gros malin ? Elle a dit Dana. Et en fait, elle a pas attendu la réponse de John qui l'a regardée tout étonné et elle lui a balancé l'eau à la figure.
- Danaaaa ! Au coiiiiiiin !

Moi, j'ai vu la maitresse toute rouge et je me suis dit qu'il allait y avoir un accident et je crois pas que l'école ait des rechanges pour les grands. Mais il y avait John qui coulait de partout et Dana qui commençait à taper du pied et dire que c'était pas juste et c'est vrai que c'était pas juste.
- C'est pas juste, j'ai crié à la maitresse. Elle s'est défendue contre l'autre guignol !
- Fox ! –
- Au coiiiiiiiiinn ! a imité Melvin et ça, ça m'a fait bien marrer. C'est un super copain Melvin, même s'il a les mitaines de sa mère.
- Melvin ! Au coin !
Sauf que là, il y avait presque tous les gars de la classe et Dana qui étaient debout et qui cherchaient un coin et nous, on veut bien faire des efforts pour être gentils avec la maitresse et faire honneur à l'école de la république mais l'école de la république, elle a que quatre coins.
Et même que trois parce que la maitresse avait oublié Ricky au coin d'hier soir et que ce matin, Ricky, il y était retourné pour pas se faire rouspéter au cas où.

La porte s'est ouverte et La Gorge est entré dans la classe en faisant sa grosse voix.
- Qu'est-ce que c'est que ce raffut, enfin ? Où est mademoiselle Berenbaum ?
- Elle a disparu ! Il a crié Jeffrey en secouant ses bras dans tous les sens. Faut appeler mon père. C'est un agent secret, il va la retrouver les doigts dans le nez.
Jeffrey, c'est le chouchou à son papa et il raconte tout le temps des cracks sur son père. Il m'énerve à la ramener sur son père. Moi, mon père, il travaille pour l'armée mais je le dis à personne sauf à Walt, Melvin, Fitz, Ricky, John, Sean, Knowle, Dana et les autres de la classe mais eux, c'est parce que c'est des copains. D'ailleurs son père, qui est notre voisin en plus d'être le père de Jeffrey et un drôle d'agent secret pas secret, il énerve mon père à dire toujours qu'il espère que sa femme est mieux entretenue que son jardin. Moi, je trouve que notre jardin est drôlement chouette pour jouer aux cow-boys et aux extra-terrestres et que ma maman est vachement moins bien pour ça, même si je l'aime plus que notre jardin.
- La maitresse a été enlevée par des extra-terrestres ! a crié Melvin et heureusement qu'il a des mitaines et pas de bouts aux doigts parce que sinon, là, il aurait mangé de la laine à force de se ronger les ongles.
La Gorge l'a regardé d'un air vraiment mais vraiment pas content.
- Ne me mentez pas par la gorge, jeune homme !
- Mais euh…, il a dit Melvin.
- Il manque neuf minutes ! a crié Ricky tout excité.
La Gorge l'a regardé avec sa tête qui fiche la trouille. Alors Ricky a été direct au coin en poussant Dana qui y était et qui a demandé si la punition injuste était enfin finie.

Là, la maitresse est apparue soudain en tenant Sean qui pleurait et qui saignait du nez à cause d'Alex qui avait voulu lui montrer son bras en allant au coin.
- Ah ! Vous voilà, mademoiselle Berenbaum !
- Tout va bien, monsieur Ronald, je maitrise la situation, a dit la maitresse qui maitrise toujours la situation – la situation, c'est nous - quand La Gorge est là.
- Vous me voyez rassuré, il a dit La Gorge en faisant sa tête de bubble gum comme on dit parce qu'il est toujours collant avec la maitresse et on n'aime pas trop ça parce que quand même, la maitresse, elle est à nous et il a qu'à faire des dictées comme tout le monde, ce sale traitre.
La maitresse lui a souri – elle est bien gentille et très belle aussi – puis elle s'est tournée vers nous et elle a re-crié.
- Tout le monde assis à sa place !
- La punition injuste est finie ? a redemandé Dana et je crois bien qu'elle aurait pu le redemander jusqu'à ce que la maitresse dise que vraiment, elle s'excusait et qu'elle était drôlement désolée et qu'elle ne recommencerait plus jamais à distribuer des punitions injustes à une élève aussi exemplaire et qu'on devrait tous l'imiter si on n'était pas de vrais petits garnements.
Mais au lieu de dire ça, la maitresse, elle a fait les gros yeux et elle a montré sa chaise à Dana et je crois que Dana était bien vexée avec ses bras tout croisés et sa bouche en fermeture éclair de K-WAY.

Dana et les autres gars se sont assis. Et Ricky aussi s'est assis par terre dans son coin.
- Richard ! A votre place !
Ricky s'est relevé embêté. Il a hésité un peu et puis il s'est tourné vers le mur à nouveau. La maitresse a soupiré.
- Sur votre chaise Richard !
- Sur votre trône Richard, a rigolé Fitz en faisant une courbette et le malin.
- Toi le guignol, la ferme ! a rouspété Ricky. Mon nom c'est Ricky-les-longs-couteaux, le cow-boy constirapionniste.
- T'es même pas cap de dire « club des cow-boys conspirationnistes », Ri-chard ! il a recommencé Fitz en rigolant de plus en plus.
Il peut bien rigoler. C'est le seul de la bande de copains qui sait dire le nom du club. Ricky-les-longs-couteaux s'est assis au dernier rang et s'est penché vers Fitz-la-canaille.
- Je sais peut-être pas le dire mais je dégaine plus vite que mon ombre, la canaille. Rendez-vous au coucher du soleil devant le saloon. Tu vas mourir cow-boy !
- Ouais ! Le saloon de la mère à Fox-la-menace ou le saloon du terrain vague ? a rigolé Fitz tout content et moi aussi j'étais drôlement content de la bonne idée de duel mortel de Ricky.
- Ce serait mieux au lever du soleil juste avant l'école, quand les squaws sont parties, j'ai dit avec un air de sheriff respecté et je sentais presque l'étoile me pousser sur la poitrine.
- T'es pas un peu fou toi ! a dit Melvin. Les cow-boys, ce sont pas des squaws qui les emmènent à l'école d'abord.

- Ça suffit maintenant ! Je ne veux plus entendre une mouche voler !

Là, la maitresse avait crié tellement fort qu'on a tous sursauté même La Gorge qui justement se tenait la gorge comme s'il avait vraiment mal.
Plus personne n'a rien dit mais c'était vraiment pas de chance : y'avait une mouche qui n'avait pas compris la consigne et qui volait juste au-dessus de nous. Elle s'est amusée à venir tourner autour de Melvin qui s'est mis à loucher et ça lui a fait une tête toute bizarre, un peu comme un papa panda à la fin d'une super fête de réveillon quand c'est plus l'heure où les enfants bien élevés tournent autour des grands qui ont bien le droit une fois dans l'année de se détendre et d'oublier les méchants patrons qui font rien qu'à les obliger à faire tout un tas de devoirs ennuyeux.
J'ai serré les fesses et je me suis retenu de rigoler sinon d'abord j'allais salir mon slip et en plus, je risquais de me faire disputer par la maitresse alors que je voulais vraiment être gentil avec elle parce qu'elle est souvent fatiguée je trouve.
Derrière, y'a Ricky qui a chuchoté dans mon oreille et ça chatouillait.
- Pssssiiittt… psssiiitttt…
Comme un bruit de pipi. J'ai rigolé. Il est vraiment trop bête ce Ricky. Je me tortillais de plus en plus et je sentais bien que je risquais d'avoir besoin des rechanges de l'école pour les petits.
- Pssssiiiiitt, il a dit encore, je suis le pipi de la mouche !
Là, j'ai pas pu me retenir. J'ai éclaté de rire et j'ai fait un peu pipi. Ricky, il est trop drôle. C'est vraiment un bon copain.
- Maitresse ! Fox, il a encore mouillé son slip ! a rapporté Alex qui est jaloux parce qu'il voudrait bien être au CBC mais que nous on l'accepte pas parce qu'il est pas digne de rigoler avec nous.
- T'es pas fou cafard ! J'ai crié très fort parce que Dana elle me regardait et que je sentais plus trop l'étoile du sheriff sur la poitrine mais plutôt le rouge de Géronimo sur la figure.
La maîtresse a ouvert la bouche.
- C'est pas sa faute, a dit Melvin très vite, c'est à cause de la mouche qu'a pas compris la consigne.
- Les mouches, c'est des pisseuses, a rajouté Ricky en hochant la tête très fort parce qu'il était drôlement d'accord.
- Il a pas le droit ! a crié Dana en faisant des « oh » rigolos avec sa bouche.
- Le droit de quoi ? a demandé La Gorge sans réfléchir et là, on s'est tous dit que La Gorge, c'était vraiment un guignol parce que tous les copains savent très bien que quand on demande leur avis aux filles de la classe, elles se mettent à faire des tas et des tas de phrases, on comprend rien, après on a mal à la tête, on dit n'importe quoi et on se fait encore disputer et ça, c'est vraiment injuste.
- Il a insulté les filles de la classe ! a dit Dana et elle m'a regardé et moi, je lui ai souri et elle a mis sa main devant sa bouche et son appareil dentaire et j'ai souri encore plus parce qu'elle est mignonne Dana quand elle fait ça.
Après, je crois bien que c'est un peu pour faire le mariole que j'ai mis à mon tour ma main devant ma braguette. Elle a rigolé et moi, j'étais drôlement fier de faire rigoler une jolie pisseuse.
Alex a haussé les épaules et il a dit en ricanant.
- Il a pas insulté les pisseuses, il a insulté les mouches.
Et avec son bras, il a fait comme s'il avait une mitraillette et il nous a tous mitraillé, ce traître.
J'ai sauté vers lui, enfin, j'ai eu envie de le faire mais heureusement, Melvin m'a empêché de lui faire la peau et un scalp que j'aurai accroché au bout de ma carabine et j'aurai défilé dans tout l'ouest et les gens auraient compris que Fox, c'est pas un guignol et qu'on lui doit le respect.
J'ai crié.
- T'es un sale voyou de dire que les filles c'est des pisseuses !
- Ouais d'abord, parce que les filles c'est des mouches, il a rigolé John en mettant ses doigts en rond autour des yeux comme les lunettes de Dana.
Heureusement pour lui, Dana avait fini son eau le coup d'avant.

- Stoooop !

La maîtresse, elle nous a regardé avec des yeux tout ronds et là, plus personne ne disait rien parce que quand la maîtresse elle est comme ça, on sait pas trop si on va pas se faire disputer encore une fois.
- Je vais vous laisser, j'ai des papiers à faire, il a dit La Gorge qui a toujours tout un tas de papiers à faire.
Et il est parti bien vite.
Et là cette saleté de mouche qui fait que des problèmes et qu'est pas élevée, elle est revenue voler près de la maîtresse. Et on l'a regardée, et cette fois, on avait un peu la trouille quand même.
La maîtresse s'est laissée tomber sur sa chaise et elle a juste dit.
- Je suis fatiguée. Il va falloir être très sages jusqu'à cet après-midi.
Nous on a tous juré parce que c'est vrai qu'elle est bien fatiguée en ce moment la maîtresse. Sean qui aime beaucoup la maîtresse a voulu cracher mais elle a dit très vite que non, c'était pas la peine et qu'elle était sûre qu'on ferait des tas d'efforts.

La mouche est venue se poser sur le nez de Melvin qui a recommencé à loucher et là, parce que c'est vraiment un bon copain, Walt est venu mettre une grosse baffe sur le nez de Melvin. La mouche a encore fait un bzzzz et elle est tombée comme une mouche parce que Walt, il l'avait drôlement écrasée comme le nez de Melvin.
Ça nous a bien soulagé et on a tous crié « hip hip hip hourra ». Melvin aussi, il essayait de le dire mais avec son nez, ça faisait plutôt « bep bep bep bura » alors Dana est venue lui mettre un mouchoir sur son gros pif. Elle a pas peur pour une fille Dana parce que son mouchoir, il s'est mis à dégouliner de morve et un peu de sang aussi.
La maîtresse a fait hip hip hip hourra en tapant très fort plein de fois sur son pupitre. C'était chouette de la voir s'amuser avec nous. Alors on a re-crié parce que c'est pas tout les jours que la maîtresse, elle rigole avec nous. On n'a pas trop entendu ce qu'elle criait, et puis à un moment, elle a arrêté. Elle devait sûrement avoir besoin de reprendre des forces pour rigoler avec nous au musée cet après-midi.
Sean a ramassé la mouche et a dit qu'on lui ferait un bel enterrement. Ça a bien plu à Dana qui a commencé à chanter Avé Maria, mais là, quand même, même si j'aime bien Dana qu'est forte en bagarre et tout, c'était pas trop beau.
Walt a fait une drôle de tête en entendant la chanson de Maria alors il a piqué la mouche à Sean et il l'a écrasée par terre en disant « C'était un bien bel enterrement ». On a bien rigolé.
Mais il avait raison Walt.
Les mouches, c'est vraiment de sales cafards.


A suivre...