Un joyeux évènement

Partie 6 et fin !

##############################################

Bien ! On arrive à la fin. J'espère que ces modifications auront rendues le texte plus fluide et surtout plus facile dans la compréhension de l'évolution de Thor et Loki et leur rapport à leur relation.

Merci d'avoir prit le temps de relire ^^

##############################################

Odin boudait dans son coin.

Les bras croisés sur le torse, le dieu des dieux boudait comme un môme de trois ans.

Il avait donné sa parole et ne pouvait revenir dessus.

Il s'était fait totalement avoir, humilié par son fils... Enfin Thor quoi.

Totalement avoir dans les grandes largeurs.

Il aurait encore préféré que Thor ne trouve pas Loki et qu'il doive tuer Loki pour en finir enfin.

A présent… A présent Loki lui échappait de toutes les façons possibles. Pire, Loki serait la "reine" de Thor.

Ecœurant…
Et il ne pouvait même pas invoquer la stérilité évidente du couple pour refuser l'union, Loki avait déjà accouché quatre fois sous sa forme masculine et des dizaines sous sa forme féminine !

Consternant.

Frigga prit les mains de ses deux enfants pour les poser les unes sur les autres.

Loki était calme mais digne.
Quand à Thor, il ne semblait pas vraiment comprendre qu'il était en train de se marier à son frère, tout au moins du point de vue d'Odin.

Le sourire du prince ainé était trop large. Thor ne pouvait PAS comprendre ce qui était en train de se passer.

Il ne pouvait PAS être content d'être unis à son frère. Thor avait toujours été un coureur de jupons. Comment pouvait-il accepté d'être lié pour toujours à son petit frère, mâle et surtout dans la fidélité ! Ce n'était pas possible…

Ou alors, Thor était encore plus manipulateur et cachotier que son frère quand il le voulait et avait tout calculé depuis le début.

Il avait attendu son heure et avait arraché Loki à sa punition, à la vengeance de son père, à Asgard même quelque part….

Mais non, Thor n'était pas assez intelligent pour cela n'est-ce pas ? S'il l'était, ça aurait voulu dire qu'il avait sa place sur le trône dès maintenant. Hors, il fallait être honnête. Loki était l'intelligence de Thor comme Thor était le cœur de Loki.

Ils se complétaient si bien que ça en devenait louche.

"- Thor, veux-tu ?"

"- Oui mère."

"- Loki ?"

Le jotun soupira.

"- Il faut bien…"

Mais Loki n'était finalement pas "si" opposé à cette union que ça finalement. Il lui faudrait s'y faire bien sûr, mais… Il était calme… Il avait laissé passer la chance de se donner la mort et ne comptait pas revenir dessus.

Il avait choisi d'accepter.

Choisit.
C'était finalement la seule chose qui comptait.
En conscience, il avait choisi de se donner à son frère.

Thor avait-il conscience du sacrifice que cela représentait pour le Jotun ?

Loki releva les yeux vers son frère qui le fixait avec toujours cette même tendresse dans le regard. Puis le jotun réalisa que ce n'était, finalement, pas un vrai sacrifice.
Vis-à-vis de Thor, ce ne serait jamais un sacrifice. Parfois un effort, peut-être, mais jamais un sacrifice en tant que tel.

"- Parfait. Vous êtes à présent mariés."

La voix de Frigga les fit tressaillir tous les deux. Ils avaient oubliés la déesse l'un comme l'autre.

La cérémonie était donc finie. Elle avait été des plus minimaliste mais y avait pas besoin de plus finalement.

Loki grogna.

Marié.
A son frère.
C'était une option qu'il n'avait pas imaginé.
A aucun moment.
C'était… une impossibilité ! Et pourtant…. Un infime sourire monta à ses lèvres.

"- Je suis désolé, Loki." Souffla doucement Thor. "Je ne te ferais jamais de mal tu sais…"

Loki détourna les yeux.

"- Je crois que tu oublies ce qui va se passer ce soir."

Thor avala péniblement sa salive.

Oui, il avait oublié.

La nuit de noce….

Avec le prince héritier

Donc en public

La bonne blague.

Il se laissa trainer à sa chambre par son père pendant que Frigga embarquait Loki dans la sienne.

Les deux princes se suivirent des yeux autant qu'ils purent avant que leurs parents ne les sépare jusqu'à la consommation du mariage.

####################################

Assis sur son lit, Loki regardait tout, sauf sa mère.

La cérémonie de mariage avait été expédiée à une vitesse météoritique.

A présent, Frigga était venue pour aider son fils à se préparer pour … La suite.

"- Je ne pensais pas que Odin puisse me haïr à ce point."

Frigga caressa doucement les cheveux de son cadet.

"- Si ça n'avait pas été Thor, tu y aurais coupé, Loki. Tu es le cadet après tout."

Le jotun soupira.

Ce n'était pas de ça dont il parlait. Il n'avait pas manqué les regards haineux du roi, non plus que sa façon de serrer les poings lorsqu'il le fixait, comme s'il rêvait de tenir son cou gracile entre ses doigts.

Il perdait les dernières illusions qu'il avait pu avoir envers Odin.

Il n'y aurait plus jamais rien entre eux. Au mieux, ils s'ignoreraient avec grâce. Au pire, Loki ferait en sorte de ne plus jamais se trouver seul avec Odin pour une quelconque raison que ce soit.

Le jeune prince prit la robe légère en soie que lui tendit sa mère puis se leva pour gagner la salle de bain. Il prendrait son bain seul, merci beaucoup.

"- Loki…"

"- Mère ?"

"- Un conseil… "Prépare-toi" un peu avant."

Loki passa au fushia.

Il se rua dans la salle de bain pour s'y enterrer, non sans entendre le rire tendre de sa maman.

Non mais franchement ! C'était déjà assez humiliant comme ça de savoir que Thor et lui allaient devoir consommer leur union en public sans en plus avoir sa mère qui se moquait derrière !... Même si elle avait outrageusement raison.

Les joues brulantes, Loki alla fouiller dans un des petits placards de la salle de bain pour en tirer une petit fiole d'huile et quelques objets prévu à cet effet. Loki avait vu son frère en action dans les bordels où il le trainait suffisamment souvent pour savoir qu'il avait intérêt à bien racler les bords.

Ho misère…

Aurait-il assez de temps ?

####################################

"- Et finis-en au plus vite." Siffla Odin, lugubre. "Pas besoin de faire le spectacle"

Thor finit de se laver.

Les mâchoires serrées, il quitta le bassin, se sécha, puis enfila l'espèce de peignoir en soie qui allait couvrir sa nudité jusqu'à la chambre nuptiale qu'il allait partager avec son frère sous le nez de toute personne qui voulait assister à la consommation du mariage royal.

"- Je ne vais pas blesser mon frère juste pour vous faire plaisir." Aboya Thor.

Comment aurait-il pu ne serait-ce que simplement pensé à commencer sa vie maritale avec Loki en le blessant ! Odin était… etait… Ha ! Vieux fou !

Odin émit un bruit écœuré.

"- M'auriez-vous dit la même chose si c'était Sif à la place de Loki ?"

"- Ce n'est pas Sif !"

"- Et alors ?"

Le roi quitta la chambre de son ainé en jurant, laissant Thor seul.

Alors seulement le jeune prince permit à ses mains de trembler.

Il savait comment marchait les garçons bien sûr. Il en avait eu son lot. Mais là, ce ne serait pas un garçon public loué dans un bordel quelconque ou un serveur conciliant d'une taverne accueillante.
Non, ce serait Loki.
Avec Loki, il faudrait qu'il soit ce qu'il n'avait jamais été pour aucun de ses amants : soigneux

Il en avait parfaitement conscience. Mais alors, il payait pour ce qu'il avait et pouvait prendre ce qu'il payait.

Là, ce serait son Loki.

Un Loki qui n'avait pas été touché depuis ses mois.

Il lui faudrait être encore plus que soigneux avec lui. Il s'était juré de ne plus jamais lui faire de mal s'il pouvait faire autrement et comptait bien honorer son serment de l'autel aussi bien que celui qu'il s'était fait dans son cœur dès qu'il avait été sur que Loki était à lui.

Il ne perdrait plus son frère.

Personne ne le lui volerait jamais.

Loki était sien.

#####################################

Loki avait laissé ses lunettes sur la table de nuit.

Dans la pénombre de la chambre nuptiale, sans ses lunettes, il ne verrait personne.
Ce serait aussi bien. Sinon, il n'arriverait à rien.

Il n'avait jamais été un exhibitionniste même si sa tenue des derniers jours aurait pu faire croire le contraire. Mais ce n'était pas pareil.

Sa peau de jotun était pour lui comme un déguisement, un masque derrière lequel se cacher bien qu'il sache qu'il était bien plus réel que sa personne d'Aesir.

Mais ce n'était pas la question pour l'instant.

Une grimace lui échappa.

Il sentait l'huile couler un peu entre ses cuisses. Avec un drap sale, il s'essuya un peu avant de rejoindre sa mère dans le couloir.

Frigga lui prit la main.

"- Tout va bien se passer, Loki. Ferme les yeux et abandonne-toi. Ne pense à rien. Ce sera vite finit."

Loki ne put répondre.

La gorge serrée, il se contenta de hocher la tête.

Il n'était pas puceau, loin, très très loin de là, mais de là à copuler sous le nez du conseil, avec son frère…. Ho misère.

Sa mère le conduisit jusqu'à la porte de la reine.

"- Tout va bien se passer." Répéta-t-elle.

Elle le poussa à l'intérieur de la chambre.

Loki avala sa salive.

La chambre…Et le lit…
Il frémit.

De l'autre côté de la pièce, Thor avait l'air aussi peu à l'aise que lui.

Loki devinait plus son expression qu'il ne la voyait.

Frigga poussa son cadet vers le centre de la pièce pendant qu'Odin faisait de même avec son fils.
Deux serviteurs vinrent les débarrasser de leur peignoir.

L'un comme l'autre durent retenir le réflexe de se couvrir.
Aucun des deux frères n'étaient pudiques mais quand même.

Ni Loki ni Thor ne regardèrent vers les ombres de la pièce où ils devinaient la présence de spectateurs.

Qui était là ?
Leurs parents bien sur… leurs amis peut-être…
Ils ne voulaient pas savoir.

Thor vint chercher Loki.

Gentiment, il lui prit la main et le tira gentiment vers le lit.

Combien de fois, lorsqu'ils étaient enfant, Thor avait-il prit ainsi la main de Loki dans la sienne pour l'entrainer tranquillement avec lui dans de nouvelles aventures ?

Ils tombèrent à genoux sur la literie.
Pendant de longues minutes, ils restèrent immobiles à se regarder, assis sur leurs talons, leurs genoux s'effleurant à peine.

Thor avait pris le visage de son cadet encore ses paumes. Timidement, il finit par l'embrasser gentiment, les joues roses

"- Loki….Il va falloir que tu me guides." Souffla Thor si bas que personne d'autre ne les entendit. "Je ne veux pas te faire de mal et…."

L'acoustique de la pièce était faite pour conserver le secret de leurs échanges malgré la présence des spectateurs.

Loki frémit doucement.

Les joues roses, il avait machinalement baissé une seconde des yeux sur l'entre jambe de son frère.

Oui, il allait falloir qu'il guide son frère s'il ne voulait pas finir coupé en feux malgré la préparation intime qu'il avait faite.

"- En tout cas, ce ne sera pas l'envie qui manque" Le jotun ne put retenir un petit sourire railleur malgré sa gêne.

"- C'est toi. Pas un quidam quelconque, je ne veux… je ne peux même pas appréhender l'idée de te faire du mal mon Loki... Jamais…"

"- Je peux prendre forme féminine si tu préfères."

Thor secoua la tête.

"- Qu'est-ce que tu préfères toi, mon Loki ? C'est autant ta nuit que la mienne. C'est la nôtre. La première de milliers d'autres, mais elle est importante pour tous les deux. Et tu le sais."

Le cadet des deux princes avait fermé les yeux. Les doigts de Thor étaient chauds sur sa gorge. Aussi chauds que ses lèvres sur les siennes.

Lentement, elles suivirent les paumes brulantes du prince ainé sur la gorge et les épaules de son cadet.

"- Loki ?"

Le jotun rouvrit les yeux.

Comment pouvait-il s'abandonner aussi vite et aussi facilement à son frère ? Il ne comprenait pas. Il avait oublié toute défiance. Toute rébellion sous les doigts brulant de Thor.

Quelle magie son frère utilisait-il sur lui.

Il avait accepté de l'épouser, de se remettre entre ses mains. Mais c'était son FRERE, celui avec qui il avait grandi. Pourquoi avait-il si peu de mal à accepter une évolution si rapide à leur relation. La nuit précédente encore, il se bouinait dans les bras de Thor à la recherche de sa chaleur et de sa tendresse. Ce soir, il se coucherait dans ses bras avide de…Sa chaleur et sa tendresse… Quelque chose avait-il vraiment changé finalement ? A part que Thor allait lui faire l'amour, qu'est ce qui avait changé ?
Finalement… Rien. Ou pas grand-chose…
Thor était toujours là, à ses côtés pour le protéger.
Il serait encore là ensuite, près de lui, comme il l'avait toujours été.
Sauf que les tendresses de Thor lui seraient à présent réservées.
A présent, il n'aurait plus à lutter contre les trois guerriers, Sif et un nombre incalculable de maitresse pour avoir l'attention de son frère.

Il lui suffirait de poser sa joue sur son torse et sa main sur sa poitrine.

Chaque soir.

A présent, Thor était aussi à lui que lui était à Thor.

Thor reprit son visage entre ses mains pour l'embrasser doucement.

Loki ferma à nouveau les yeux. Sans le vouloir, ses bras se refermèrent autour de la taille de l'Asgardien. Leurs torses et leurs ventres se collèrent l'un à l'autre, leur arrachant un soupir de plaisir.

Ce n'était pas la première fois qu'ils se retrouvaient nus à nus dans les bras l'un de l'autre. Ils ne comptaient plus le nombre de fois où ils avaient pu dormir ensembles au cours des siècles, contraints parfois par une pluie soudaine de partager leur chaleur corporelle pendant que leurs vêtements séchaient ou après une chute dans un cours d'eau.

Loki aurait pu sécher les vêtements.

Thor aurait pu sortir les rechanges qu'ils avaient toujours avec eux en vadrouille.

Mais aucun des deux ne l'avaient jamais fait.

Dans le baiser doux et presque chaste qu'ils échangeaient sous le regard d'une cinquantaine de personnes dont ils avaient déjà oubliés jusqu'à l'existence, ils réalisaient qu'ils avaient sacrifiés en toute innocence à leur désir conjoint d'être ensemble depuis des siècles. Ce n'étaient alors que des excuses pour échanger une intimité qui n'avait pas le droit d'être entre frère.

Thor repoussa une seconde son frère.

"- Change…"

Loki resta incertain une seconde puis obéit. Lorsque Thor sentit des protubérances mammaires s'écraser contre son torse, il secoua la tête.

"- Non Loki…"

Cela amena un sourire sur les lèvres du cadet.

Non Loki.
Les mêmes mots.
Mais avec une finalité si différente…. Odin l'avait rejeté par ces deux mots.

Thor l'acceptait tout entier avec ces même paroles.

Loki reprit sa forme d'Aesir un instant.

Thor l'observa longuement mais secoua la tête.

Non…Ça n'allait pas…

"- Reviens-moi." Murmura encore le prince blond.

Loki reprit sa forme de naissance.

Il allait finir par l'aimer cette peau bleue finalement.

Le jotun prit doucement les lèvres de Thor en un baiser frais, presque glacial.

Lorsqu'ils se séparèrent encore, le blond souffla doucement, un sourire amusé aux lèvres. Son haleine brulante au contact de celle glacée de son frère jotun créa un petit nuage de vapeur entre eux qui fit sourire également Loki.

Un Loki bleu comme au jour de sa naissance dont les marquages claniques brillaient d'argent sous la douce lumière des chandelles autour du lit.

Les mains de Thor glissèrent sur les flancs de son frère jusqu'à ses hanches. Elles y restèrent un moment pendant qu'ils s'embrassaient encore.

L'un comme l'autre avaient totalement oubliés leur public. Il n'y avait plus qu'eux dans la chambre.

Ils ne réalisaient pas le trouble de leurs spectateurs ni leur gène croissante.

Les accouplements royaux se finissaient en général en moins de dix minutes chrono. Juste un accouplement basique pour assurer la consommation de l'union.

Madame faisait l'étoile de mer, monsieur sa gym et on pliait les gaules.

Là….

Le petit souffle humide de Loki lorsque Thor lui caressa le dos du bout des doigts en fit frémir plus d'un de gêne.

"- Thor…."

Ce n'était plus un murmure qui s'arracha à la gorge du jotun, mais un gémissement trouble alors que l'asgardien l'allongeait en fin sur le simple drap de soie qui couvrait le grand matelas si rarement utilisé.

Thor traça un chemin de baisers sur le torse mince de son frère jusqu'à son ventre.

Lentement, il lapa les lignes claniques sur la peau de Loki en remontant jusqu'à sa gorge.
Sous ses doigts, le jotun haletait, les yeux clos.

Quand donc pour la dernière fois quelqu'un avait-il été aussi doux et soigneux avec lui.

Lorsque les doigts de Thor se refermèrent sur son entrejambe, Loki ne put que lâcher un petit cri étouffé qui se transforma en sanglot lorsque les lèvres de son frère glissèrent sur la peau sensible de son sexe.
Combien d'expérience Thor avait-il donc pour arriver à lui faire ça ?

Par les slips kangourou d'Odin, qu'est-ce que ce serait quand Thor le connaitrait vraiment ! Leurs siècles à venir seraient….

Loki se tortillait entre les mains de Thor, faisant sourire l'Asgardien.

Le gout de son frère était exactement comme il l'aurait imaginé : exotique et piquant.

Lorsque les doigts de Loki s'enfoncèrent dans ses cheveux, Thor repoussa la légère douleur pour accélérer le travail de sa langue et de ses lèvres sur l'entre jambe de son frère.

Il voulait que Loki oublie totalement leur situation. Il voulait qu'il crie si fort qu'il en chasse leurs spectateurs. Il voulait le marquer définitivement comme sien.

Ce qui avait commencé comme une nécessité de protéger Loki avait muté en quelque chose de plus absolu et définitif.

Avoir Loki pour lui seul était la meilleure des protections qu'il ne pourrait jamais lui donner.

Loki était à lui.

Loki avait toujours été à lui.

Il était son frère sans l'être.

A présent, il était son compagnon.
Personne ne pourrait plus le lui voler. Personne ne pourrait plus lui reprocher de prendre soin de lui.

Et Loki le savait.

Loki s'abandonnait à lui sans réfléchir.

Son frère qui avait été prêt à se tuer pour échapper à un mariage qu'il ne voulait pas se soumettait totalement à ses mains et à ses caresses.

Thor ne savait pas trop pourquoi Loki acceptait aussi facilement, ni pourquoi lui-même acceptait ainsi l'évolution de leur relation mais peu lui importait.
Peut-être avait-il toujours aimé Loki, tout simplement….

Il lâcha le membre de son frère avant qu'il ne s'épanche dans sa bouche.

Le regard trouble, Loki murmurait de façon incohérente quelques encouragements décousus à Thor.

Le blond rampa sur le corps alangui de son cadet tout en déposant une ligne de baisers sur sa peau jusqu'à revenir prendre ses lèvres pour un baiser aussi profond que langoureux.

"- Thor…."

"- Qu'est-ce que tu veux Loki ?"

Les prunelles dilatées sous la passion qui lui raidissait les reins, le jeune prince était totalement perdu.

Loki tenta de mobiliser sa colère contre son frère, son dégout, n'importe quoi pour ne pas donner l'impression qu'il avait abandonné la lutte alors qu'il avait baissé pavillon depuis longtemps et en était totalement conscient. Thor était le seul à qui il aurait de toute façon pu s'abandonner.

Loki voulait refuser de se laisser faire. Il refusait de n'être qu'un pion, qu'un… Ho et puis zut. Qu'il arrête de se mentir pour une fois !
Un nouveau gémissement particulièrement bruyant lui échappa lorsque les doigts de Thor glissèrent lentement en lui.

Thor était tellement doux… Tellement… Ho dieu…Comment pouvait-il trouver ses boutons aussi facilement ? Il faudrait que Loki tire ça au clair mais pas maintenant, surtout pas maintenant.

Thor se glissa entre ses cuisses.
Loki noua immédiatement ses jambes autour de la taille de son frère et ses bras autours de ses épaules.

Un long soupir de plaisir lui échappa lorsque son frère s'enfonça lentement en lui.

"- Thor !"

Si les deux frères avaient pu voir la tête que faisaient leurs parents, ils se seraient soit cachés dans le plus proche trou de souris, soit auraient éclatés de rire.

Frigga était écarlate, les yeux brillants de gêne autant que de trouble.
Quand à Odin, il approchait l'apoplexie mais remerciait la mode Asgard qui le contraignait en armure pour les évènements importants. Bon dieu ce que ces deux fils lui donnaient chaud.

Le roi avala sa salive péniblement lorsque Thor prit un lent rythme coulé pour posséder son frère.

Silencieux comme l'était en général Loki, personne ne s'attendait à ce qu'il soit aussi bruyant au lit. Le jeune prince gémissait, émettait des petits bruits plaintif dès que Thor s'écartait de lui de quelques millimètres, réclamait davantage, venait progressivement à la rencontre de son frère jusqu'à ce que Thor les roule tous les deux sur le matelas.

Péniblement, le prince d'Asgard parvint à s'asseoir sur le lit, son frère étroitement serré contre lui.

Loki l'embrassa avec suffisamment de brutalité pour faire saigner les lèvres de Thor. Il lapa le sang à petits coups de langue affamé.

"- Loki…."

Le jotun obéit immédiatement à l'ordre implicite.

Le dos arqué, encloué sur la virilité de son frère, il se mit difficilement à genoux pour se mettre en mouvement au-dessus de lui.

Rapidement, ce furent les gémissements de Thor qui emplirent la chambre nuptiale jusqu'à ce que le prince ainé prenne le membre de son cadet dans sa paume.

Le rythme de Loki se fit de plus en plus violent au risque de se blesser mais aucun des deux princes n'y prenait garde pour l'instant.

Ils en voulaient juste plus. Tellement plus…
Ils tenteraient de comprendre plus tard. Ils analyseraient après, quand ils ne seraient plus en train de chevaucher la crête du plaisir et qu'ils ne seraient plus occupés à crier leur passion à s'en mettre les cordes vocales à vif jusqu'à ce que leur jouissance s'apaise enfin.

Loki posa son front contre l'épaule de son frère.

Thor referma plus étroitement ses bras autours de son cadet, comme pour le protéger des yeux avides qui les observaient encore dans le plus grand silence.

Lentement, l'asgardien se retira du corps de son petit frère sans le lâcher.

Il déposa un baiser dans le cou de Loki lorsqu'il sentit sa propre semence couler de son frère sur sa cuisse.

Deux serviteurs vinrent leur poser leurs peignoirs sur les épaules.

Loki enfouis son visage plus étroitement dans le cou de son frère.

Il réalisait lentement ce qui se passait à mesure que désir et plaisir refluaient lentement.
Ni l'un ni l'autre n'osaient lever les yeux vers leurs spectateurs.

Silencieux, les deux serviteurs les firent se lever puis les guidèrent jusqu'à la chambre inférieure où ils pourraient passer le reste de la nuit à l'abri des regards.

Thor ne lâcha pas Loki.

Il le porta gentiment dans ses bras, ne l'abandonnant enfin qu'une fois qu'ils furent seuls dans leur chambre.
Alors il le posa sur le lit ouvert, se glissa près de lui puis le reprit dans ses bras.

Loki se glua à nouveau à lui.

Ils s'embrassèrent encore doucement.

Ils parleraient plus tard.
Peut-être
Si besoin était.

####################################

"- Je crois que j'ai besoin d'un verre." Grommela Stark une fois que le couple eut fui l'attention de leurs spectateurs. "Et d'une fille… De plusieurs en fait…."

Ecarlate, Steve ne savait plus où se mettre. Lui qui était innocent comme l'agneau qui venait de naitre en avait plus apprit sur les relations horizontales en une heure qu'il n'aurait jamais voulu en apprendre. Il se racla la gorge. Et rougit encore plus lorsqu'il croisa le regard absolument affamé de Coulson qui semblait incapable de le lâcher du regard. Pire encore, les petits papillons qui voletaient dans son estomac n'étaient pas du tout désagréables.

Beaux joueurs même s'ils en étaient désolés, Hogun et Fandral payaient leurs dettes à Sif. La jeune femme avait depuis longtemps murmuré que la tension entre les deux frères se finirait à l'horizontal.

Odin finit par se racler la gorge.

Il sortit à grands pas, laissant son épouse gérer les spectateurs pour les raccompagner au banquet qui devait suivre l'union des princes.

Tony gémit soudain.

"- Et meeeerde !"

La gêne de Steve disparu soudain comme par magie, remplacée par un sourire de satisfaction.

Ironman quitta la chambre en grommelant.

Il mit le cap sur sa chambre avant de rejoindre les autres au banquet.

###########################################################################

Epilogue

"- A partir du moment où on est arrivé, y avait plus la moindre chance que Loki finisse avec une de ces brutes hein. Vous vous en rendez compte j'espère."

"- Qu'est-ce à dire, mortel ?"

Tony descendit les marches qui le séparaient du balcon pour rejoindre Odin qui broyait du noir dans son coin tout en se frottant de la main la joue avec irritation.

"- Stark !" Insista Tony. "Et je veux dire que si Thor ne l'avait pas trouvé, Bruce ou moi aurions mis la main sur Loki. Ne serait-ce que pour lui sauver le cul et le ramener sur Terre avec nous. On ne l'aurait jamais laissé à Asgard dès qu'on a vu ce que vous vouliez lui faire. Il ferait un très bon Avengers finalement !"

"- Vous saviez où il était ?"

"- Ouai !" Sourit Tony.

"- …Il vous l'avait dit je suppose."

"- Pas besoin, on n'est pas la moitié d'un con avec Bruce vous savez. Ce n'est pas parce que la majorité de votre population a le QI d'un canard en plastique que c'est notre cas. Et manque de bol pour vous, Bruce et moi sommes les deux plus grands génies de la Terre actuellement. Alors trouver Loki c'était aussi simple pour nous que de fabriquer une bombe avec de l'engrais et du nitrate d'ammonium… C'est moche pour vous hein…"'

"- Je n'aime pas vos insinuations, humain."

"- J'insinue rien, je constate." Le visage jusque-là souriant de Tony se ferma d'un coup. "Loki est…était un ennemi. Mais jamais je l'aurais laissé entre vos pattes dès que j'ai eu un moyen de le sauver de là. Pour punir les gens, on les enferme. Voir on les exécute sans souffrance. Mais on ne les torture pas. On ne les vend pas. Et on ne prostitue pas son enfant !" Siffla l'humain avec une telle rage qu'Odin eut un mouvement de recul.

"- C'est le lot d'un prince que d'épouser qui on lui ordonne !"

"- C'est pas une alliance politique que vous vouliez. C'est quelqu'un qui puisse le battre comme plâtre et le détruire lentement jusqu'à le briser totalement ! Ce qui est bête, c'est que brisé, il l'a déjà été. Et que ce qu'il en reste est plus dur que du diamant pour protéger ce qui peut encore l'être."

Odin resta silencieux.

"- Qui ne dit mot consent."

"- Humain…"

"- Vous saviez que Loki est presque aveugle ?"

Le roi en resta la bouche ouverte une minute.

"- ….Quoi ?"

"- Ouai, avec votre truc de poison dans les yeux. Il a toujours pas récupéré. Heureusement qu'on lui a fait des lunettes pour corriger ça. Un peu. Maintenant il ne peut toujours pas vraiment lire, mais au moins il peut descendre un escalier sans risquer de se tuer."

Tony se leva d'un bond, son verre à la main.

"- Allez, et surtout, passez une bonne nuit en réfléchissant à tout ce que vous avez fait à votre cadet. Ho, et vous étonnez pas si Thor et Loki viennent nous rejoindre sur Terre. En plus, j'ai déjà demandé à JARVIS de leur installer une suite pour eux deux. Et j'aime pas gâcher."

L'humain laissa le roi seul pour rejoindre ses camarades.

Déjà, ils faisaient leurs sacs pour repartir dès le lendemain.

Tony ne fut pas surprit quand une servante apporta deux sacs de plus, un pour chacun des deux princes.

Par contre, Steve et les autres se moquait toujours de son menton bien glabre.
Il avait perdu son pari après tout.

Loki n'avait pas castré Thor.

Ils l'avaient tous vu d'assez prêt.