OS écrit dans le cadre de la (fantastique) nuit d'écriture du Fof pour le thème Plume

Cinquième thème, moyennement inspirant (en fait, j'ai eu une meilleure idée après ^^") mais j'ai réussi à pondre un truc quand même :)

J'espère que ça plaira! :D


Plumes

Il marchait sur la plage, sans but précis. La veille, il avait cru percevoir l'ombre de cette silhouette, cette silhouette qui lui apparaissait sans cesse, bien qu'il n'ait aucune preuve de son existence. En fait, il s'était résigné et rangé à l'idée que c'était certainement un tour que lui jouait son cerveau pour palier à son manque de compagnie – humaine s'entend, car Black était d'un compagnie plutôt agréable en fin de compte. Il arrivait parfois à lui monter sur le dos sans endurer un rodéo endiablé, ils avaient même trouvé un jeu. L'étalon lui fonçait dessus et lui devait réussir à lui donner une claque affectueuse quand, arrivé à moins de 30cm du jeune homme, l'animal pilait brusquement pour pivoter sur ses postérieurs et changer de direction à toute vitesse.

Alec sourit à ce souvenir. La première fois que Black lui avait fait le coup, sa réaction avait été des plus cocasses. Son visage s'était décomposé et il s'était mis à reculer, trébuchant dans le sable, tentant de le raisonner en lui disant une série de phrases décousues du genre « mais…mais Black, qu'est-ce qui te prend ? C'est moi ! Alec ! On…on est sur une île tu sais ? Tu fais quoi là ? Tu veux quoi ? Je…non Black, Blaaaaaack ! » Avant chuter lorsque la robe noire soyeuse avait effleuré sa peau. Son compagnon avait dévié de sa trajectoire au dernier moment.

La seconde fois, il s'était décalé quand même, simple précaution. L'étalon semblait s'amuser comme un fou, à sentir le stress de l'humain qui ne pouvait effacer complètement toute trace d'appréhension quand il lui fonçait dessus. La troisième, il lui avait donné un claque sur la croupe quand il était à portée de main, et étrangement, l'autre n'avait pas bronché. Il avait donc réitéré ce geste quand il prenait à son compagnon équin de foncer au triple galop sur lui, et c'était donc devenu leur jeu. Une sorte de chat.

Un jeu avec un cheval, rien que ça ! Il en était donc là, à ce stade de solitude. Enfin, il faisait mieux de ne pas se plaindre après tout, il était tombé sur un animal très intelligent, magnifique et qui n'avait plus de propriétaire qui pourrait venir le lui réclamer quand ils s'enfuiraient de l'île. Car ils y parviendraient, indéniablement.

Tout à ses pensées, il ne vit pas la branche qui traînait au sol et donna un coup de pied dedans. Ce n'est bien sûr pas ça qui le déséquilibra mais son sursaut de douleur, laquelle venait de se diffuser dans deux de ses orteils. Déséquilibré, donc, il tomba au sol. Remarque, à force, il était habitué, entre sa manie de ne pas regarder où il posait les pieds et celle de Black de le flanquer par terre quand il voulait le monter. Encore heureux, il était encore à un endroit où il y avait du sable. Un endroit où il avait aperçu la silhouette d'ailleurs.

Alors qu'il se redressait en insultant le bout de bois qui était à l'origine de sa chute, il avisa devant lui une plume, ce qui le surprit vivement. Ce n'était pas le fait que ce soit une plume en soit, puisqu'il lui arrivait d'en trouver de temps à autres, quelques oiseaux habitant sur cette île. Il les avait toujours envié, car eux pouvait la quitter de temps en temps grâce à leurs ailes. Non, les plumes, il en avait déjà trouvé. Mais pas comme ça. Une plume noire, lisse, montée sur un morceau en métal, en boucle d'oreille. Et elle n'avait pas été acheminée ici par l'eau, elle était parfaitement sèche et exempte de toute trace de sel.

Il en vint alors à la conclusion qu'il n'avait pas halluciné. Il y avait bien quelqu'un d'autre sur cette île. Et ce quelqu'un était soit une femme, soit un homme avec des goûts très étranges. Se redressant, il se mit sur son séant et observa la plume. Il ne savait pas ce qu'il allait en faire. La conserver, à coup sûr. Et dans un second temps, essayer de retrouver sa compagne d'infortune. Mais depuis combien de temps cette dernière pouvait bien être coincée sur cette île ?

Ne serait-elle pas devenue sauvage à force?


Bien moi je le trouve bien sûr de lui. Après tout, c'est peut-être un démon qui porte des plumes maléfiques aux oreilles hein? Il devrait s'attendre à un truc peu ordinaire dans mes OS...