Note de Lil' : Les personnages ne m'appartiennent pas… euh… en fait ici rien ne m'appartient. Puisque les persos sont de Robin Green et Mitchell Burgess et que l'histoire de cette fanfic appartient à whumpqueen dont je vous invite (pour ceux qui se débrouillent bien en anglais) à aller lire ses fics.

Bonne lecture de cette traduction à tous et particulièrement à Cdidounne !

Chapitre 1:

Jamie courrait. Ils étaient intervenus sur un cambriolage en cours, et bien-sûr, le criminel avait pris la fuite. Jamie s'était tout de suite lancé à sa poursuite pendant que Renzulli vérifiait l'été des victimes. Jamie l'avait presque rattrapé, quand brusquement celui-ci s'était tourné vers et avait tiré deux coups de feu avec un pistolet que Jamie ne savait même pas qu'il possédait.

La douleur qui déchira Jamie à la poitrine et à l'abdomen faillit bien le faire s'écrouler au sol, mais il tint bon, grâce à sa conscience qui lui hurlait de ne surtout pas laisser filer ce gars qui était armé. Jamie utilisa donc le peu de force qui lui restait pour plaquer le voleur/tireur au sol et le menotta. Après cet exploit, il tenta de se relever mais ses jambes ne le portaient plus et alors qu'il s'écroulait contre le mur le proche, Jamie pu voir Renzulli se précipiter vers lui, un air affolé sur le visage.

BB-BB-BB-BB

Renzulli, après avoir quitté les victimes se lança lui aussi dans la poursuite et il les avait presque rattrapé quand il perçut le son caractéristique de deux détonations, celles d'une arme à feu, à n'en pas douter. Il ralenti afin de se rapprocher le plus silencieusement possible et se plaça à couvert, à l'angle d'un bâtiment, juste à temps pour voir Jamie mettre les bracelets aux poignets du type. Un soupir soulagé franchit ses lèvres alors qu'il pensait tout naturellement que le gamin allait bien. Ce soulagement ne dura pas car à peine une seconde plus tard, son partenaire s'affalait contre le mur et deux tâches sombres s'étendirent lentement sur son uniforme.

Renzulli n'avait jamais couru aussi vite de sa vie, et en moins d'une seconde il se trouvait à hauteur du gamin. Après s'être assuré que le tireur était bien maitrisé (par mesure de sécurité il attacha celui-ci à un tuyau), il put porter toute son attention à Jamie.

Lentement il s'agenouilla près de son bizut de coéquipier, il fit, à l'aide d'une main, pression sur la plaie que Jamie avait au torse et appela du renfort. « 10-13, Officier à terre, j'ai besoin d'une ambulance sur Lexington et d'une unité supplémentaire pour emmener un suspect ». Après avoir donné l'alerte, il se concentra sur Jamie, utilisant maintenant ses deux mains pour faire pression sur les plaies.

"Allez gamin, ne meure pas. Reste éveillé ok ? Si tu ne le fais pas, tu sais que ton frère va m'assassiner. Allez gamin, tu dois vivre pour te vanter de la façon dont tu as coincé un gars alors que tu étais troué de plusieurs balles. C'était sacrément impressionnant gamin !"murmura Renzulli alors qu'il pouvait voir Jamie se battre pour garder les yeux ouverts, il remarqua également que la respiration de son coéquipier se faisait de plus en plus lente et inégale.

BB-BB-BB-BB

Danny et Jackie étaient une rue de là quand ils entendirent l'appel radio. "C'est tout près d'ici, on le prend ?" demanda Jackie en se saisissant de la radio. Pour réponse Danny se contenta d'un hochement de tête et écouta Jackie prévenir qu'ils se rendaient sur Lexington.

Danny tourna à l'angle et eut le temps d'apercevoir trois silhouettes avant de se garer. Il eut à peine le temps faire trois que Jackie le stoppa. Perplexe, il jeta un regard inquisiteur à sa coéquipière.

"Danny, tu ne veux pas aller là-bas." Lui dit-elle en tentant de garder son calme, "Je m'en charge."

Danny se demandait ce qui se passait, et ce fut à ce moment que l'officier à genoux tourna la tête vers eux. C'était Renzulli et cela signifiait que l'officier blessé était… "Jamie"

Jackie lui jeta un regard compatissant et hocha la tête. Toutes pensées ayant quittées son esprit Danny se précipita aux côtés de son petit frère. Dès qu'il fut à leurs côtés Renzulli leva les yeux vers et lui sourit, un sourire tendu et triste. Danny s'agenouilla et son visage perdit le peu de couleur qu'il lui restait en avisant la quantité de sang suintant hors du corps de son petit frère. Il fit courir l'une de ses mains à travers la chevelure de Jamie et fut surpris de voir les yeux de celui-ci s'ouvrir rapidement "Hey Jamie. Garde ces yeux ouverts maintenant, tu entends ?" murmura doucement Danny tout en continuant distraitement de jouer avec les cheveux de Jamie, il se plaça de manière à pouvoir aider Renzulli avec son autre main.

Jamie acquiesça puis laissa échapper un grognement quand Danny appliqua une pression plus forte son torse. "Dann…" commença Jamie avant d'être pris d'une violente quinte de toux. Danny le fixait avec horreur quand le sang commença à sortir d'entre ses lèvres. Il détourna les yeux de son frère pour croiser le regard de Renzulli, il vit dans ses yeux que lui aussi avait compris, la balle avait touché un poumon.

Avant que Danny ne puisse dire quoi que ce soit, l'ambulance arriva. Il se leva et se figea, observant les ambulanciers interroger Renzulli et charger son frère à l'arrière de l'ambulance. Durant tout le temps que cela dura, il ne bougea pas et se contentant de regarder. Après un temps qui lui parut être une éternité, l'ambulance quitta les lieux.

Quand il revint enfin à la réalité, il se tourna vers Renzulli et pointa l'homme menotté à la canalisation "C'est le gars qui a tiré sur Jamie? N'est-ce pas ?" demanda-t-il d'une voix rauque et haineuse. Quand Renzulli hocha la tête Danny pris une profonde inspiration, s'exhortant à garder son sang-froid, et finit par dire "Merci de l'avoir attrapé Renzulli."

Renzulli secoua la tête et dit, "Je n'ai pas attrapé cet enfoiré, si ça avait été le cas, je l'aurais probablement descendu." Avisant l'air confus de Danny il poursuivit son explication, "C'est ton frère qui l'a eu. Le gamin est un flic d'exception, même après s'être pris deux balles, il a coincé le type et l'a maitrisé tout seul. C'était une chose incroyable à voir."

Danny jeta un coup d'œil à sa coéquipière et put voir son visage refléter le même choc que lui ressentait après avoir écouté le récit de Renzulli.

"Vous savez, je vais embarquer ce gars et puisque vous là, partez directement à l'hôpital. Je vous y rejoins dès que j'en ai fini avec lui. " déclara Renzulli d'une voix rassurante.

Alors que celui-ci s'éloignait, Danny se rendit compte qu'il ne savait même pas dans quel hôpital était conduit son frère. Une main se posa sur bras, il leva les yeux et croisa le regard de Jackie qui le rassura. "Ne t'inquiète pas Danny, je sais où ils l'emmènent. Laisse-moi conduire ok ?"

Danny la remercia d'un hochement de tête et se hâta de remonter en voiture. Au bout de quelques minutes Danny sortit son téléphone et pris une grande inspiration avant de composer le numéro familier. Il commença à compter les tonalités...

BB-BB-BB-BB

Frank était seul, assit dans son bureau quand le téléphone sonna. "Allô."

"P'pa, um c'est… c'est Jamie. Ils sont en train de le transporter à l'hôpital. Je m'y rends avec Jackie.

"Danny, que s'est-il passé ? Calme-toi, ok… quel hôpital ? " Demanda Frank, presque terrifié d'avoir la réponse à sa première question.

"Il a reçu une balle P'pa…et je ne sais pas à quel hôpital ils… je ne pouvais pas… j'ai juste… Jackie le sait elle."

Frank écouta Jackie lui narrer ce qui c'était passé, et dans quel hôpital ils se rendaient. Il attrapait sa veste et s'apprêtait à partit quand Baker entra dans le bureau, un air affligé plaqué sur le visage "Messieurs, je ne sais pas comment vous dire cela, mais on m'a rapporté à plusieurs reprises que l'officier Renzulli est revenu pour enfermer un suspect et, il était couvert de sang, Messieurs. Il dit que c'est celui de Jamie, Messieurs."

Frank acquiesça et répondit sobrement, "Je viens juste de recevoir un appel de Danny, je suis déjà au courant de ce qui s'est passé. Conduisez-moi juste voir mon fils."

Alors qu'il montait en voiture, Frank se fit la réflexion que c'était à son tour de passer quelques coups de fils. Il savait que Danny avait déjà appelé Linda, il ne lui restait donc qu'Henry et Erin à prévenir. Quand Henry décrocha, il fut soulagé d'entendre qu'Erin était là. "Papa, j'ai besoin que tu t'assieds et que tu mettes le téléphone sur haut-parleur pour qu'Erin puisse entendre." Déclara calmement Frank.

"Francis, qu'est-ce qui ne va pas? Est-il arrivé quelque chose ? Les garçons vont bien ?" questionna Henry, anxieux.

"Papa, calme-toi ok ? Erin, tu es là ?" Frank replies.

"Ouais P'pa. Que se passe-t-il ?" demanda Erin tremblante. Elle savait ce que pouvait signifier les appels comme celui-là, ce que ça avait signifié la dernière fois.

"Je viens d'avoir un appel de Danny, Jamie est à l'hôpital." Frank fit une pause en entendant Erin haleter, lui laissa quelques secondes pour encaisser, puis repris "Jamie s'est fait tirer dessus, deux fois. Je ne sais rien d'autre pour le moment, je suis en chemin pour l'hôpital. Je vous verrais là-bas, et bien-sûr je vous tiens au courant dès que j'en sais plus." Sur ses paroles, Frank coupa la communication, alors que Baker se garait devant l'hôpital.

Note de Lil' : Voilà donc la traduction du premier chapitre d' « Officer Down », j'espère qu'il vous aura plu. Je sais qu'il doit être truffé de fautes d'orthographes, mais là je suis atteinte de flemmardise aigüe, dès que je serais guérie je reposterais ce chapitre corrigé (bon j'espère que c'était lisible quand même)

Sur ce à bientôt !