Auteur : Nanako.

Disclamer : Les personnages ne m'appartienne pas sauf ceux sortit tout droit de ce qui me sers de cervelle.

Note de l'auteur :Que voulez-vous que je vous dises ? A part, peut-être, que c'est la première fois que j'écris une fiction sur Black Cat. Et que l'histoire, je l'écris à partir de l'épisode 12. J'espère que ce O.S vous plaira !

Bonne lecture ;)


Le chat se dévoile.

La scène semblai se passer au ralentie devant ses yeux. Ils les regardaient tombés. Ils les écoutaient hurlés de terreurs.

Il devrait les aidés. Il se devait de les secourir. Il devrait sauté dans le vide et tout faire pour pouvoir les détachés avant qu'ils ne s'écrasent au sol comme de vulgaires insectes. Il devrait...

Pourtant, il ne bouge pas. Son arme est toujours pointé vers la tête de Creed. Son visage ne lui fait pas face, il lui fait dos.

Il regarde. Il écoute.

Son corps ne veut pas bouger. Pourquoi ? Pourquoi ?! Pourquoi, son corps ne veut pas bouger ?! Il devait les aidés ! Ils devait... Ils lui ont porté secourt lorsqu'il était blessé, lui payaient à manger, l'aidaient à avoir une vie normal, ils...

Doshte... (= pourquoi)

Son regard quitta les corps de ses amis pour regarder autour de lui. Son regard balayait ce qui l'entourait sans prendre en compte le personnes autour de lui. Qui a parler ? Cette voix...Cette voix lui semblait...familière ? Iie ! (= non) Impossible !

Doshte...

Do...shte ? Comment ça doshte !? A qui appartient cette voix ?! Il était perdu ! Qui lui parle ?! Et, pourquoi est-il ici, à s'inquiéter pour cela au lieu de les sauvés !? Il devaient les sauvés avant que...avant que...

Avant que...

Qu'est-ce que-

Doshte ? Pourquoi, tiens-tu à les sauvés ?

Mais, parce que...parce que...

Parce que ?

Parce que...ce sont...ce sont...ses...amis... Voilà ! C'est parce qu'ils sont ses amis ! Voilà, pourquoi il devait les sauvés !

T'es amis ? Onto ? (= vraiment ) En es-tu vraiment sûr ?

Bien sûr que oui ! Qu'est-ce que tu-

Et puis, à qui appartient cette voix !? Pourquoi, elle lui pose toutes ces questions sans queue ni tête ?! Il n'y comprenait plus rien !

Réfléchis ! Qui es-tu vraiment ? Comment as-tu pu croire en tout ça ? Pour quelle raison continu-tu à te voilé la face ? Encore combien de temps va durer ce cirque ? Pour qui fais-tu cela ? Quand va-tu te décider, enfin, à laisser tomber ? Pourquoi ?! Quand ?! Qui ?! Répond à toutes ces questions !

Mais...de...de quoi...de quoi lui parlait cette voix ? Il ne comprenait plus rien ! Il était perdu ! Il ne sait pas ! Il ne sait plus !

Qui ? Quand ? Pourquoi ?

Mais...enfin ! C'est quoi ces questions ! Ça n'a aucun sens ! Il sait qui il est ! Il n'était pas stupide !

Dans ce cas qui es-tu ?

Qui il était ? Qui il était ?! Cette voix se moquait de lui ?! Il est Train Heartnet, 18 ans, chasseur de prime ! Voilà qui il était !

FAUX !

A cet éclata de voix, il sursauta. Son arme lui échappa des mains, devant les regards déconcertés des membres des apôtres de l'étoile ainsi que des Chronos Numbers. Mais, cela, il n'y fit pas attention. La voix...sa voix...hurlait. Ses hurlements semblaient faire échos dans son esprit lui donnant l'impression d'avoir une un chant de bataille dans sa tête.

OooOooOooOooO

Il n'y croyait pas. 1 semaine s'était écouler depuis son entretint avec la voix, sa voix. A vrai dire, il était heureux. Grâce à sa conscience, il était de nouveau lui-même. Il ne se cachait plus. Ce masque qu'il portait depuis des années était tomber. Ce masque qu'il avait mit tant d'années à construire, c'était fragiliser sans qu'il ne s'en rend compte. Il ricana en y repensant. Lui qui était le meilleur, n'avait rien remarquer. Pathétique. Seulement, il s'en fichait maintenant. Il s'est défait de cette peau qui lui collait à la peau, de ce masque qui avait finit par prendre le pas sur son véritable lui. Son véritable désire. Ses véritables sentiments.

Quelle joie il avait ressentit ! Quand son masque est tomber à terre se cassant en mille morceau comme si il était en verre, il l'avait ressentit. Oui, il l'avait ressentit. L'excitation avait gagner son corps. Se propageant dans ses veines comme une bonne limonage bien fraîche après avoir fournit beaucoup d'efforts. Son corps, tout entier avait trembler de bonheur de ressentir à nouveau cette drogue le parcourir de part en part. Un sourire de pur sadisme, digne des plus grand psychopathe et de Creed, avait fait son apparition sur ses lèvres alors qu'un ricanement s'échappait de sa gorge. Ses oreilles bourdonnaient de plaisir à l'écoute de son sons qu'il n'avait plus entendu lui échapper. Ses iris était devenues deux fentes dangereuses alors que le plaisir, l'excitation, le sadisme, la cruauté et l'envie de sang dansaient de manière sensuelle, provocante et dangereuse faisant penser à la "Danse Macabre".

Les hurlements de terreurs de ses « amis » n'était plus qu'une douce symphonie a ses oreilles. De plus le rire dément de Creed, voyant qu'il était redevenu Lui, les recouvraient. Après cela, il avait récupéré son Hades et ils s'étaient battus contre les membre de Chronos. Un soupir rempli de plaisir lui échappa en se souvenant du plaisir qu'il avait ressentit lors de ces combats.

Un baiser, empli de douceur sur son épaule dénudée, le ramena à la réalité qui était tout aussi plaisante que ses souvenirs. Un petit sourire se forma sur se lèvres avant qu'elles ne soient accaparer dans un baiser tout aussi doux que le précédant par son Creed, son partenaire et amant. Il était heureux ici. Il avait un petit frère, une mère poule, un médecin fou, un grand frère et une petite soeur amoureuse de lui. Ils étaient une famille. Les apôtres de l'étoile est une famille avant d'être une bande de psychopathes complètement ravagé du cerveau.

Le chat s'est dévoilé et à reçu une magnifique récompense en retour.


Voili voilou ! J'espère que cette petite histoire vous à plût ! Franchement, j'aurais voulu qu'à la fin de l'épisode 12 Train rejoigne les apôtres au lieu de rester avec ses abrutis de chasseur de prime mais bon !

A une prochaine fois !