Katniss et Peeta passaient la soirée chez Max et Tiana. Ils avaient finalement tissés des liens avec ce couple au fil des jours. Le diner se passait à merveille.

_Dis moi Katniss, vous avez choisi un prénom pour le bébé ? Fille ou garçon, vous avez déjà une petite idée, non ?

_Oh non, pas encore. répondit Katniss. Je crois qu'on se décidera le jour même. En vérité, je ne veux pas donner un nom à ce bébé avant qu'il ne soit là.

Katniss avait du mal à expliquer ses raisons, mais ne pas penser à un prénom l'aidait à ne pas trop matérialiser cet enfant. Ils avaient juste décidé avec Peeta que l'enfant ne porterait pas le nom d'un de leurs proches décédés. Ce serait trop lourd pour un enfant et trop dur pour eux.

_En ce qui nous concerne, nous savons déjà que ce sont deux garçons. Encore ! fit Max. J'aurais aimé une petite fille.

_Ca sera pour la prochaine fois. dit Tiana souriante.

_Elle veut une grande famille. renchérit Max en s'adressant au couple.

_C'est normal, j'ai perdu toute ma famille pendant la guerre. Alors j'en veux une énorme maintenant. expliqua Tiana.

Katniss elle, évita de regarder Peeta. Un enfant c'était déjà beaucoup et elle espérait que Peeta n'allait pas en demander un autre après celui-là. Elle avait déjà l'impression que tout lui était insurmontable.

_Tu as bien raison. J'ai toujours envié les familles nombreuses, et puis, maintenant qu'il n'y a plus de danger, pourquoi s'en priver, pas vrai ? ajouta Peeta, tout sourire.

Katniss se raidit aux mots de son mari. Il n'avait pas pu dire ça ? pensa-t-elle en perdant ses couleurs. Elle reposa la cuillère de son dessert sans avaler ce qu'il y avait dedans.

_Moi, j'attends de voir comment on va s'en sortir avec trois enfants pour commencer. dit Max.

_Je suis sûr qu'on s'en sortira à merveille. Le défi ne me fait pas peur. intervint Tiana. Et toi, Katniss ? Tu aimerais en avoir d'autres après votre premier ?

_Non. dit-elle sans détour.

_Non ? répétèrent en choeur Tiana et Max.

Peeta lui, n'était pas étonné, mais ça ne l'empêchait pas d'être déçu. Néanmoins, il se satisfaisait de la situation, car après tout, elle allait au moins lui en donner un. C'était déjà énorme, après toutes ces années.

_Je crois qu'il est temps de rentrer. Il se fait tard et je suis fatiguée. mentit-elle pour couper court à leurs interrogations.

Peeta et Katniss prirent donc congé et Katniss ne desserra pas les dents. Les paroles de Peeta sur son envie d'une famille nombreuse la hantaient.

_Qu'est-ce que tu as ? demanda finalement Peeta, ne supportant plus son silence tandis qu'ils marchaient vers leur maison.

_Tu le sais très bien. répondit-elle sèchement.

_Quoi, parce que j'ai dit que moi aussi j'aimerais une famille nombreuse ?

_Oui. J'ai vraiment l'impression que quoi que je fasse, ça ne sera jamais suffisant. Maintenant tu veux une famille nombreuse. râla-t-elle en colère.

_J'ai juste dit que j'aimerais, je n'ai pas dit faisons la ! se défendit Peeta.

_Oui, ça commence toujours comme ça avec toi. fit-elle, ne le croyant absolument pas.

Peeta leva les yeux au ciel.

_Eh bien, je n'exprimerai plus mon opinion ! Là, ça te va ?

Katniss ne répondit pas et ils se couchèrent fâchés. Malgré tout, pendant la nuit, Peeta qui avait du mal à dormir, tenta une approche vers Katniss en venant se coller contre son dos pour l'enlacer. Katniss le laissa faire mais ne l'invita pas à plus et finit par se rendormir.

_Et voilà, c'est une magnifique petite fille cette fois ! fit la sage femme.

Katniss était épuisée. Peeta et leurs 5 autres enfants étaient autour d'elle.

_Quelle belle et grande famille, Peeta ! dit soudain Snow qui apparut près de lui en posant sa main sur son épaule, fier de lui. Tu as réussi à convaincre cette mutation d'avoir des enfants, maintenant tu vas pouvoir te venger de tout ce qu'elle t'a fait, elle qui a tué ta famille...

_Comment ça ? dit Katniss terrifiée et confuse.

_Six, c'est le nombre parfait pour un mini Hunger Games. Sauf que là, ce sont tes enfants, Katniss, qui devront s'entretués. C'est encore mieux ! déclara Snow.

_Peeta ? déglutit-elle.

Les yeux de ce dernier étaient dilatés et noirs comme un gouffre.

_Tu vas enfin payer pour tes crimes, mutation ! grogna-t-il.

_Noon ! Noooooon ! hurla Katniss avant de se réveiller confuse.

_Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce qu'il y a ? sursauta Peeta en se redressant et en se tournant vers elle, paniqué.

_Tu me détestes ! dit-elle en tremblant. Tu veux des enfants pour te venger de moi !

_Quoi ? Oh Katniss, c'était juste un cauchemar. Je ne te déteste pas, bien au contraire et je ne veux pas d'enfants dans ce but là, tu le sais, n'est-ce pas ?

Elle le fixait et constata que ses yeux étaient d'un magnifique bleu.

_Je ne veux pas d'une famille nombreuse Peeta, être enceinte c'est... Avoir un enfant, c'est déjà trop pour moi.

_D'accord. On n'en aura qu'un si c'est ce que tu veux vraiment. concéda-t-il à regret, voyant bien dans quel état ça la mettait.

A ce moment là, la sonnerie du téléphone de Peeta retentit. Le nom de Max apparut sur l'écran.

_Max ? Que se passe-t-il ? demanda directement Peeta en répondant.

_Peeta, je suis aux urgences. dit-il d'une voix paniquée. Mes amis proches ne peuvent pas rester plus longtemps et ma famille n'arrivera pas avant demain... Tiana... Les bébés, ils risquent de tous mourir, Peeta. Je ne peux pas rester seul...

_Oui, bien sûr. On arrive tout de suite.

_Merci...

_Eh, Max ! appela Peeta avant de raccrocher. Tiana est plus forte que tu ne le penses, tout ira bien, j'en suis sûr.

_Que se passe t-il ? demanda Katniss, une fois que son mari eu coupé la communication.

_Les bébés arrivent prématurément. Tiana et eux sont en danger. Il faut qu'on y aille, Max est seul à l'hôpital.

Katniss palit à ses mots et toucha instinctivement son ventre.

_Mon dieu, j'espère que ça ira.

_Ca ira. Il le faut. dit Peeta sans hésitation avant de se lever pour s'habiller. Allez, ne perdons pas de temps.

Une demie heure plus tard, ils arrivèrent. Max était anxieux et faisait les cent pas dans le couloir quand il les vit.

_Peeta, Katniss ! Merci d'être venus, je n'en pouvais plus.

_C'est normal, on ne pouvait pas vous laisser seuls dans un moment pareil. dit Peeta en lui faisant une accolade. Tu as des nouvelles ?

_Non, elle est en train d'accoucher, mais je n'ai pas le droit d'entrer. Tout ce que je sais, c'est qu'un des bébés absorbait tout le liquide amniotique et que si ça continuait, le deuxième allait en mourir, mais ils ne sont pas encore à terme, alors... Max était blanc comme un linge. Qu'est ce qu'on va faire si on perd les bébés ?

_Vous n'allez pas les perdre et je t'interdis formellement de penser à ce scénario. Ta femme est une battante et les bébés ne sont pas si prématurés que ça. Y'en a qui ont survécus en venant au monde bien plus tôt. assura Peeta.

Katniss s'installa sur un banc. Elle était moins optimiste que Peeta, parce qu'elle savait que beaucoup de femmes pouvaient mourir en couche, même si c'était à une autre époque.

Une infirmière, arriva et demanda à parler à Max.

_Nous avons sortis les deux bébés, ils sont en bonne santé et vous attendent en couveuse. Cependant, votre femme, fait une hémorragie. Nous essayons de faire notre possible, mais je dois être honnête avec vous, son utérus ne se contracte plus comme il faut et elle subit une hémorragie qu'on appelle à robinet ouvert. Il est possible qu'elle n'y survive pas.

Max, qui s'était d'abord senti revivre à l'annonce concernant l'état des bébés, vacilla sous la nouvelle. Son teint déjà pâle devint encore plus inquiétant, mais il tenait encore debout, pour Tiana.

_Il faut que je la vois. Elle ne doit pas rester seule, je veux la voir. répéta-t-il.

_Je crains que ce ne soit impossible pour le moment et vos bébés ont besoin de leur père.

Peeta et Katniss avaient tout entendu. Cette dernière avait le regard dans le vide. Tiana allait peut être mourir sans jamais voir ses bébés... Elle passa instinctivement une main sur son ventre.

Max s'excusa finalement auprès de Peeta et Katniss, et se décida à aller voir ses jumeaux, à défaut de pouvoir voir sa femme qui luttait pour rester en vie.

Sans un mot, Peeta entoura Katniss de ses bras, comme pour s'assurer qu'elle ne lui échappe pas. Il ne pouvait s'empêcher de se demander comment il s'en sortirait si une telle chose arrivait à sa femme. Il avait tellement voulu cet enfant, mais n'avait jamais véritablement penser à la possibilité que la grossesse se passe mal au point de mettre en péril la vie de celle qu'il aimait plus que tout.

La jeune femme pensait la même chose. Elle n'était pas plus à l'abri que Tiana. Les médecins lui avaient dit d'éviter le stress, mais elle était continuellement inquiète et les cauchemars n'aidaient en rien.

_Peeta, il faut qu'on parle, dans l'éventualité ou mon accouchement à moi aussi se passerait mal.

Peeta secoua frénétiquement la tête tout en resserrant un peu plus son étreinte.

_Non, je refuse d'envisager ça.

_Peeta, il le faut... Pour Tiana tout se passait bien et puis regarde. On ne sait jamais, alors je veux que tu saches que si tu dois choisir entre moi et le bébé, la question ne se pose même pas. Tu choisis le bébé.

_Hors de question ! refusa tout net Peeta en se reculant, offusqué qu'elle ose dire une telle chose. Tu es ma femme, bon sang ! Jamais je ne pourrai accepter de te sacrifier !

_Et moi , je ne veux pas voir mourir mon enfant et en être la cause. Tu sais très bien que c'était une des raisons pour lesquelles je ne voulais pas d'enfants.

_Je m'en fiche, jamais je ne choisirai entre toi et notre enfant, c'est clair ? Et puis, ne remet pas ça sur le tapis. N'oublie pas que c'est toi qui a tout à coup décidé d'arrêter la contraception.

_Peu importe, c'est ma vie et c'est à moi de décider. Je ne supporterai par de perdre mon enfant. Toi, tu pourras l'élever et refaire ta vie.

_Stop ! Tais-toi ! Je refuse d'écouter de telles sottises !

Elle lui prit les deux mains.

_Peeta, écoute moi... De nous deux, tu es le plus solide. Tu désires cet enfant plus que tout. Pour moi, ça serait au dessus de mes forces alors que toi, tu arriveras à reprendre le dessus. Tu te remarieras après quelques années et peut être que tu auras même d'autres enfants et que tu auras la famille nombreuse dont tu rêves tant.

_Non, non et non ! C'est toi que je veux, c'est avec toi que je veux fonder une famille, tu entends ! Toi et personne d'autre ! Alors par pitié, cesse de dire des choses pareilles, s'il te plait. la supplia Peeta, qui se sentait perdre pied rien qu'en imaginant sa vie sans Katniss.

_Tu sais très bien que j'ai raison, tu m'as déjà avoué que tu serais capable de refaire ta vie, même si ce n'était qu'à demi mot. Tu dis ça, juste parce que tu es sous le coup de l'émotion.

_Je n'ai pas dit que je serais prêt à refaire ma vie, j'ai dit que je comprenais ceux qui en ressentent le besoin, nuance ! J'ai l'impression que tu ne te rends pas compte à quel point je t'aime. Je deviendrais fou si je te perdais et toi tu parles comme si ce que je ressent pour toi n'avait aucune espèce d'importance. dit-il d'un air dégoûté.

Katniss se mit à pleurer. Déjà qu'elle était d'une grande sensibilité depuis les jeux, enceinte c'était pire.

_Tu... Tu m'aimes à ce point ? Tu ne te remarierais pas ? dit-elle confuse et soulagée.

Ces dernières années, elle avait eu l'impression qu'elle ne comptait plus autant. Que l'envie d'enfants de Peeta était si grande, que ça passait avant tout. Avant elle. Et quand il lui avait dit qu'il comprenait le choix de sa mère, ça l'avait profondément remuée et choquée, parce qu'elle ne pouvait pas s'imaginer une autre vie avec un autre homme que Peeta. Après tout, ne lui avait-elle pas fait cet enfant par peur de le perdre, qu'il s'en aille et par culpabilité d'être si égoïste ?

Peeta prit son visage en coupe et essuya les larmes qui avaient perlées sur ses joues.

_Tu es ma raison de vivre, Katniss. Sans toi, je ne suis rien.

Elle le serra dans ses bras.

_Je ne veux pas mourir, Peeta. Aujourd'hui encore moins qu'hier. Pas maintenant alors que je suis heureuse près de toi.

_Alors cessons de parler de ça. Je n'ai pas envie d'y penser. Contentons-nous de nous préparer au mieux à l'arrivée de notre enfant et profitons de chaque instant ensemble, tu veux bien ?

_Dis moi encore combien tu m'aimes, Peeta. J'ai envie de t'entendre me dire à quel point tu m'aimes. l'implora-t-elle pour se rassurer.

Peeta la serra un peu plus fort en lui murmurant son amour encore et encore. Ils restèrent ainsi de longues minutes jusqu'à ce que Max réapparaisse. Il était à la fois heureux d'avoir vu ses jumeaux, mais encore bouleversé par ce qui était entrain d'arriver à sa femme.

_Peeta, Katniss, vous voulez voir les bébés ? demanda-t-il néanmoins, refusant de rester là à penser au pire.

Les futurs parents acceptèrent avec joie, puis suivirent Max jusqu'à la couveuse. Les deux bébés étaient l'un à coté de l'autre et semblaient dormir.

_Je vous présente Jess et Clapton. Ca me fait trois garçons, avec Josh.

Peeta et Katniss regardèrent les jumeaux d'un air émerveillé.

_Ils sont magnifiques... Félicitations Max. le félicita chaleureusement Peeta en le prenant dans ses bras, en dépit des circonstances.

_Ils ressemblent à leur mère. Sa voix se mit alors à trembler et serra Peeta dans ses bras sous le coup de l'émotion. Comment je vais m'en sortir si elle meurt ? J'ai déjà perdu ma mère comme ça et je...

_Tu ne la perdras pas. le coupa Peeta. Mais si ça arrivait, tu ne serais pas seul. On serait là, Katniss et moi et puis, tu aurais trois merveilleux enfants. Tania n'aimerait pas que tu baisses les bras si les choses ne se passaient pas comme prévu. dit-il à son ami.

Soudain, une sage femme débarqua dans la salle des couveuses. Elle devisagea Katniss.

_Mais enfin Madame, que faites vous ici à une heure pareille dans votre état ? Ce n'est pas raisonnable.

Katniss qui était folle d'inquiétude pour la santé de son bébé, en profita pour demander si la sage-femme pouvait lui faire un petit diagnostic pour savoir si tout allait bien. Celle-ci accepta et emmena Katniss. Lorsqu'elle revint, Max n'était plus avec Peeta.

_Où est Max ? Comment va Tiana ? Vous avez eu des nouvelles ?

_L'hémorragie a pu être stoppée, elle est fatiguée, mais tirée d'affaire. Max est avec elle. sourit Peeta.

_Oh, merci Seigneur !

Elle se blottit dans les bras de son époux. Elle était si heureuse pour leurs amis.

_Je t'avais dit que tout irait bien. dit Peeta en embrassant son cou dans un soupire, la fatigue se faisant tout à coup sentir.

_Rentrons, nous reviendrons demain les voir. Je pense qu'ils ont besoin de se retrouver en famille. suggéra Katniss.

_Je suis d'accord. approuva Peeta en prenant la main de sa femme.

Le lendemain, Katniss et Peeta allèrent comme promis rendre visite à Tiana, Max et les bébés. Alors que Peeta était avec Max et Josh pour dire bonjour aux jumeaux, Katniss elle, était avec Tiana.

_Comment te sens-tu ?

_Heureuse. Epuisée, mais heureuse. Tu les as vu ? Ils sont beaux n'est-ce pas ? dit fièrement Tiana, malgré son visage cerné et son teint encore un peu pâlot.

_Oui, ils sont magnifiques. Trois garçons, tu vas avoir fort à faire.

_C'est sûr, mais je suis prête. Max et moi, le sommes tous les deux.

_J'espère que nos enfants deviendront amis.

_Evidemment qu'ils le deviendront. Peut-être même qu'un de mes fils tombera éperdument amoureux de ta fille. sourit Tania.

_Encore faut-il que ce soit une fille. Mais tu sais, je dois te révéler un secret. Il ne vaudrait mieux pas, parce que tous les amis d'enfances mâles qui sont tombés amoureux d'une femme de ma famille, ont vu leur chère et tendre convolée en juste noce avec un autre.

Tania rigola.

_Alors, c'est que tu sous-estime le pouvoir de séduction des Green !

Katniss se mit à rire à son tour.

_Tu es incroyable, tu viens juste d'accoucher, mon bébé n'est pas encore né et tu penses déjà à les marier. Comment fais-tu pour être si pleine d'optimiste ?

_Parce que la vie n'a pas que des mauvais côtés, Katniss. Je suis en vie, j'ai un mari aimant et trois magnifiques enfants. Toi non plus tu n'es pas en reste et il serait temps que tu t'en rendes compte et que tu profites pleinement de ce bonheur sans aucune retenue. Ne te contente pas de si peu quand tu peux avoir beaucoup, c'est d'ailleurs mon leitmotiv.

_Je sais, Peeta ne cesse de me répéter la même chose, mais je suis toujours effrayée. J'ai peur que si j'en demande trop, quelque chose arrive et que tout me soit repris.

_C'est normal après ce que tu as vécu, mais si tu ne lâches jamais prise, tu passeras à côté de beaucoup de choses. Vous êtes heureux, ça se voit et vous le serez encore plus quand il ou elle se décidera à sortir de sa cachette. Malgré tout, j'ai la certitude que vous ne l'êtes pas encore complètement parce que tu ne t'es jamais totalement laissé aller. Tu vis constamment avec cette peur au ventre et ça gâche une partie de ce bonheur. J'ai raison ou pas ?

_Oui, mais à chaque fois, on a fini par me voler mon bonheur. Petite, avec Prim, mon père et ma mère, on était tellement heureux et puis mon père est mort et ma vie entière a basculée. Puis, quand j'avais enfin trouvé un rythme qui me convenait, ma soeur s'est faite moissonnée et je me suis portée volontaire et ma vie a basculée de nouveau. Après, quand j'ai enfin compris que j'aimais Peeta, le Capitole me l'a pris et il n'était plus lui même. Il me haïssait. Alors qu'on gagnait la guerre, ma petite soeur est morte, puis j'ai perdu mon meilleur ami. J'ai l'impression que dès que je m'autorise d'être plus heureuse que je ne le dois, on vient me punir.

_Je vois... Viens là. dit-elle en tapotant l'espace vide sur son lit.

Katniss obéit, intriguée.

_Max et moi n'avions jamais été très chanceux, tu sais. Lui a perdu sa mère à sa naissance et moi, j'ai perdu les miens quand j'avais dix ans. Si on avait pensés comme toi, on ne se serait jamais mariés et on aurait encore moins décidés de fonder une famille. Pourtant, on a choisi de surmonter nos peurs pour obtenir ce qu'on n'avait jamais eu. J'y ai presque laissé la vie cette fois, mais pour rien au monde je ne regrette et si c'était à refaire, je le referais sans hésiter, parce que ce que j'ai aujourd'hui a une valeur inestimable. sourit Tania alors qu'une larme de joie perlait sur sa joue. Ce que tu as vécu ne doit pas t'empêcher de vivre, Katniss. Au contraire, tu dois t'en servir comme tremplin. Ne laisse pas tes peurs et tes doutes diriger ton existence et prends ce qui te reviens de droit.

Katniss était admirative. Tiana et Peeta se ressemblaient tellement.

_Je te promets d'essayer. Je crois qu'hier j'ai fait peur à Peeta, à cause de ce qui t'es arrivé, j'ai tout de suite pensé au pire et je n'aurais pas du. Il mérite tellement d'être heureux.

_Vous le méritez tout les deux, mais tu dois le vouloir autant que lui pour que ça marche. lui rappela Tiana.

_Oh, je le veux. Il n'y a rien au monde que je ne souhaite plus que son bonheur. Je peux te l'avouer, si j'ai fait cet enfant, c'est uniquement pour lui. Je le sentais si malheureux, si frustré, j'avais aussi peur qu'il finisse par me quitter. Je sais que ce n'étaient pas de bonnes raisons, mais il en avait tellement envie et j'ai hâte qu'il serre son bébé dans ses bras.

_Et toi dans tout ça ? s'enquit Tiana, dont Katniss n'avait fait que confirmer les doutes.

_Moi ? Je ne sais pas. Je me pose plein de questions. Ferais-je une bonne mère ? Serais-je à la hauteur ? Je ne suis même pas sure d'être vraiment prête pour ça.

_Mais tu l'aimes cet enfant qui grandi en toi, non ? Tu veux aussi le tenir dans tes bras, n'est-ce pas ?

_Bien sur ! Si tu savais le nombre de cauchemars que je fais, où on vient me prendre mon bébé. Je suis terrifiée à l'idée de le perdre. Porter ce bébé est un vrai calvaire. J'ai constamment peur et hier, quand on a su pour toi, je me suis mise à vraiment imaginer le pire. J'ai dit à Peeta que s'il devait choisir entre moi et le bébé, la question ne se posait pas et qu'il devrait sauver le bébé.

_Katniss... soupira Tiana. Tu te rends compte de ce que tu as dit à ton mari ? Entre moi agonisant à côté et toi lui disant ça, le pauvre devait être dans tous ses états.

_Oui, il l'était... fit-elle honteuse.

_Tu vas devoir te rattraper, Kat'. Lui aussi a besoin d'être rassuré, parce que crois moi, même si les hommes jouent les fiers, ils sont aussi terrifiés que nous et si en plus tu remets de l'huile sur le feu...

_Je sais, mais il est tellement solide que j'oublies facilement que ce n'est pas forcément facile pour lui non plus. avoua Katniss.

_Bien. Maintenant qu'on a un peu remis les pendules à l'heure, j'aimerais que tu fasses savoir à mon mari adoré que je souhaite le voir, lui et nos enfants. Qu'il me les amène tous.

_Je vais les chercher. Merci pour cette conversation, Tiana. dit-elle en la laissant.

Elle rejoignit Peeta, Max et Josh pour leur faire par du désir de Tiana d'avoir sa famille à ses côtés. Katniss prit la main de son mari quand elle sentit un léger coup de pieds.

_Oh ! Le bébé bouge, Peeta !

_C'est vrai ? s'exclama-t-il avec un sourire en posant ses mains sur le ventre de son épouse.

_Tu sens ? C'est plus rare maintenant. Hier la sage femme m'a dit que c'était normal, il a de moins en moins d'espace pour bouger, vu que je serai bientôt à terme.

_Ca approche ! Tu te rends compte, bientôt ce sera à notre tour de tenir notre bébé contre nous ! sourit-il d'un air niais.

_Oui. Je suis désolée pour ce que je t'ai dit hier, tu sais. J'ai paniqué... Encore une fois. Mais le bébé est en pleine forme et moi aussi, il n'y a donc pas de raison de s'inquiéter.

Peeta hocha la tête. Malgré son optimisme légendaire, son échange avec Katniss l'avait pas mal remué et il savait que bébé ou pas, il ne supporterait pas de perdre Katniss. Il leva la main jusqu'à sa joue et la regarda avec tendresse.

_Je t'aime.

Katniss caressa la main de Peeta qui était sur sa joue.

_Je t'aime aussi. Et tu sais quoi ? Tiana espère que, si nous avons une fille, un de ses garçons tombe amoureux d'elle. Je lui ai dit que les femmes de ma famille avaient plutôt tendance à choisir un bel inconnu plutôt que leur ami d'enfance.

Peeta sourit fièrement.

_Un bel inconnu, tu dis ?

_Oui, un irrésistible et très bel inconnu qui arrive et vole notre coeur pour l'éternité.

_Je l'aime bien cet inconnu. Il sait y faire. plaisanta-t-il en posant ses lèvres contre les siennes.