Hellooooo !

Et oui, comme vous pouvez le voir je suis de retour avec une nouvelle histoire, tout juste une semaine après avoir fini White Blank Page ! c'est dingue hein ?! lol

Celle-ci sera totalement différente en revanche!

Car oui de 1) il s'agit d'une fic AU, une grande première pour moi, donc soyez indulgentes ! :)

De 2) Ne me demandez pas d'où ça sort, à part vous répondre de ma caboche de DestielAddict, je ne saurais que vous répondre ! lol Juste que l'envie d'écrire m'a prise d'un coup et que je n'ai pu la réfreiner ! :)

Et de 3) Ne me demandez pas non plus où ça va... je n'en ai pas la moindre idée pour l'instant ! xD Je laisse mon esprit vagabonder et mes doigts taper ! lol

Voilà j'espère sincèrement que ça vous plaira ! Et n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Mine de rien ça aide ! :)

Ps : Pour celles qui m'ont reviewer pour mon autre fic, un grand MERCI ! Vos reviews m'ont beaucoup touchées ! Et pour celles qui n'auraient pas encore eu de réponse de ma part, je m'en excuse, mais ça va venir...je ne vous oublie pas ! :)

Bon trêve de blabla...Bonne lecture ! :D


Une raison de se lever

.

.

Dean en était à sa 3ème bouteille de whisky en 2 jours, autant dire qu'il était dans une bonne période. Le manque de sommeil commençait à se faire ressentir, mais rien à faire, dès qu'il fermait les yeux les images refaisaient surface…plus vraies que natures…Ces images qu'il essayait d'oublier depuis bientôt 9 mois et qui chaque jour se faisaient plus pesantes et chaque nuit plus violentes…

Alors non il ne voulait pas dormir, surtout pas ! Ou du moins pas volontairement…

Il n'en pouvait plus de cet enfer, mais c'était sa pénitence, son purgatoire et même si chaque jour l'idée d'en finir une fois pour toute le tenaillait, chaque jour il noyait cette envie, ce besoin, dans l'alcool…car il n'avait pas le droit de leur faire ça…tout était ça faute, lui restait maintenant à en payer le prix…

Il finit de liquider la dernière bouteille la vidant d'un trait et soupira… Plus ça allait plus il lui en fallait pour sombrer dans l'inconscience… Et à…23h…il n'y aurait certainement plus de magasins d'ouverts !

Râlant dans sa barbe, il attrapa sa veste et ses clefs et claqua la porte de son appartement. Il tituba légèrement dans les escaliers avant d'arriver en bas de son immeuble, puis se figea devant sa voiture…

C'était risqué de conduire dans cette état…mais ce qui l'inquiétait n'était pas de mourir dans un accident, non, ça le sauverait plus qu'autre chose ! Non ce qui l'inquiétait c'était d'abîmer sa voiture ! Son seul véritable bien et sa seule famille si on pouvait décemment appeler une voiture, une famille… Sans compter qu'il pourrait blesser quelqu'un !

Non définitivement ce n'était pas une bonne idée !

Il s'élança alors dans la ruelle déserte en cette heure tardive, et trouva son bonheur en un petit bar miteux deux rues plus loin. Son nom était on ne peut plus approprié « Hell » et c'est chancelant qu'il en poussa la porte, espérant seulement que le barman ne remarquerait pas son état d'ébriété déjà bien avancé et qu'il accepterait de le servir.

L'ambiance était sombre, l'air enfumé et la musique trop forte…mais il s'en foutait, lui tout ce qu'il voulait c'était une bouteille de whisky pour se finir et sombrer, enfin…

Faisant attention à sa démarche il parcourut la salle et choisit la table la plus au fond de la pièce, la plus isolée… Le bar était quasiment vide, seuls 2 hommes disputant une partie de billard un peu plus loin sur sa gauche, un accoudé au bar semblant près de s'effondrer de son tabouret, et 2 autres attablés à deux tables différentes peuplaient l'endroit, auquel se rajoutait le barman bien évidemment. Tant mieux, les bains de foules très peu pour lui !

Le bar allait maintenant fermer, 3H du matin et Dean était maintenant affalé dans la banquette, à semi-conscient…

- Mec faut que tu dégages maintenant, ça fait 3 fois que je te le dis, si tu ne te bouges pas de là c'est moi qui le fait ! Et laisse-moi te dire que t'aimeras pas l'atterrissage !

Un humm grommelé évasivement fut la seule réponse qu'obtint le barman. Alors ce dernier l'attrapa par le bras, le forçant à se lever puis le balança sur son épaule comme un vulgaire sac, il traversa la salle avant de sortir et de le balancer sur le trottoir.

Un umpfff étouffé résonna lorsqu'il percuta le sol tandis que le barman lui lançait un « J't'avais prévenu du gland » avant de claquer la porte du bar derrière lui.

Le froid le saisit, en ce mois de décembre les températures chutaient drastiquement la nuit, alors il se recroquevilla sur lui-même pour tenter de se réchauffer un peu avant de retomber dans un état léthargique, proche du coma.

.

.

Les vagues le portaient au gré du vent, le balançant d'avant en arrière, le berçant…Une douce sensation de chaleur se propageait dans son corps, les vertus du soleil lui apportant un apaisement qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps…Il soupira de bien-être et s'installa plus confortablement…

-Hey doucement, Belle au bois dormant, je ne suis pas un oreiller !

La voix grave lui apparut lointaine et étouffée, et il dut se faire violence pour soulever une paupière…

Ouchhh mauvaise idée. La tête lui tourna immédiatement et sa vue se brouilla, alors il lâcha prise et se laissa sombrer de nouveau…

.


Voilà voilà... En attente de la sentence... lol

Premier chapitre plûtot court je sais, prenez le comme un proloque on va dire...

Le second chapitre sera plus long et est quasi bouclé ! :)

Mais dois-je le poster ? Ca, ça dépend de vous...

Kisssss

C-Line