Bonsoir,

Que dire si ce n'est que je suis désolée de vous faire attendre autant.

Retrouvons Edward après avoir abandonné Bella dans la rue.

Bonne lecture


Dom33

Je me tenais devant le miroir de la salle de bain, respirant difficilement. Je fixais mon téléphone portable que je tenais dans ma paume. J'avais septante appels manqués. Cinquante de Bella et vingt d'Alice. Je supposais que ma sœur voulait savoir ce qu'il s'était passé. Quand à Bella, je ne savais pas ce qu'elle voulait. A chaque appel, j'avais envie, tellement envie de répondre mais je ne le pouvais pas. Je n'avais aucune idée de ce que je devrais lui dire.

Après les septante appels manqués, des messages vocaux étaient venus. J'avais écouté. Dieu me vienne en aide. "Edward...s'il te plait" avait été le premier. Mon cœur s'était serré et une boule s'était formée dans mon estomac.

J'en ai écouté treize de Bella jusqu'à ne plus en être capable. Plus capable d'entendre sa voix, si douce mais si cassée.

"Edward, je suis tellement désolée. Appelle-moi" Celui-ci était d'Alice. J'avais secoué la tête et envoyé promené mon téléphone.

Et j'étais resté assis sur le sol, ma bouteille de Vodka et mes cigarettes à porter de main. J'étais installé dans la salle de bain durant des heures, la cuvette des wc ouverte laissant voir les dix mégots qui flottaient. Je n'avais pas dormi depuis de mon retour, plus de septante-deux heures plus tôt. L'alcool et les cigarettes ne m'aidaient pas sauf à me rendre malade mais je ne pouvais pas m'arrêter.

Quelqu'un sonna à la porte. Je me levai en soupirant, plaçant ma cigarette entre mes lèvres. Un rapide coup d'œil au judas, m'apprit que c'était Jasper qui me rendait visite. Je déverrouillai la porte.

"Tu es ici pour te battre?"

Il renifla dédaigneusement.

"Non pas aujourd'hui

"Je suis ici pour récupérer les affaires de ma sœur" déclara-t-il en passant devant moi.

"Bon sang, mais ça pue ici. Et tu t'es vu?"

"Ouais. C'est ainsi quand on foire tout" marmonnai-je en refermant la porte et le suivant dans la chambre à coucher. Je l'ai regardé sortir les vêtements de ma garde-robe, ses sous-vêtements de ma commode. Il retira ensuite son maquillage et ses bijoux de ma salle de bain. Il jeta tout sur le lit avant de les enfuir dans un grand sac poubelle noir. Je me dirigeai vers l'armoire et la regardai à moitié vide. Alors, je craquai. Je repartis vers le lit et ressortis autant de vêtements que je pouvais hors du sac et les rejetai dans le placard avant de recommencer. Jasper s'immobilisa et me regarda faire un moment.

"Edward, que fais-tu?"

Il revint vers la garde-robe et reprit les vêtements. Je le poussai, lui arrachant des mains les habits de Bella. Je les enfermerai si nécessaire.

"Edward, arrête!" cria-t-il en se mettant devant moi. Je l'éjectai de mon chemin.

"Oh mon Dieu! Tu l'aimes donc tant que ça?"

Je ne répondis pas. J'ai juste continué à ranger correctement les vêtements, les sous-vêtements à leur place quant au maquillage et les bijoux, je les jetai sur le sol de la salle de bain à côté de la bouteille de vodka. Une fois que j'eus terminé, je revins près de Jasper qui s'était assis là où je l'avais poussé. Je me laissai alors tomber à ses pieds. Et pour la première fois depuis que je l'avais quittée sur la route, je me mis à pleurer.

"Pourquoi est-ce arrivé? demandai-je comme un enfant. Je n'avais jamais pleuré ainsi. Je n'avais même jamais eu envie de pleurer comme ça et maintenant que ça arrivait, j'aurais voulu être seul. Pas en face de Jasper.

"Je suis désolé" fut tout ce qu'il dit en posant la main sur mon épaule.

"Je l'aime" murmurai-je en essayant de stopper mes larmes.

"Elle t'aime aussi" chuchota-t-il.

"Non elle ne m'aime pas" répondis-je en riant.

"Edward, je viens de chez elle. Elle est dans le même état que toi, si pas pire."

"Tu l'as laissée seule?" dis-je outrée à cette idée.

"Non. Alice est avec elle."

Je reniflai et essuyai mes yeux avec mon bras.

"Ma sœur est avec elle? Elle est avec la menteuse et pas avec son propre frère."

Jasper fronça les sourcils et se leva sans prendre la peine de me répondre. Il entra dans la salle de bain et j'entendis l'eau couler. Je restai assis à terre et lorsqu'il revint, j'avais oublié qu'il était encore ici. Il me tira par le bras et me souleva pour me jeter par-dessus son épaule.

"C'est quoi ce bordel?" criai-je en tentant de me dégager. Il peina à avancer avec moi mais nous arrivâmes jusqu'à la salle de bain. Je fus choqué quand il me jeta, tout habillé dans l'eau glacée de la baignoire.

"Réveille-toi, Cullen!" vociféra-t-il à mon oreille, tirant sur mes cheveux pour la dégager. Il me relâcha et je retombai en un plouf sonore dans l'eau toujours aussi glacée.

"Elle a merdé, ok. Ce qu'elle a fait était mal, ok. Elle a vraiment fait un truc dégueulasse, ok" hurla-t-il en s'asseyant contre le mur près de la baignoire.

"Mais je comprends pourquoi elle l'a fait. Ma sœur veut devenir écrivain depuis que nous sommes gosses. Elle avait la chance de participer à un concours et peut-être même de le gagner. Et pourtant, elle a changé d'avis. Elle n'allait pas le proposer ce texte."

"Alors, pourquoi l'a-t-elle imprimé?"

Jasper roula des yeux avant de répondre.

"Elle voulait te le montrer. Elle m'a tout raconté. Tout ce qu'il s'est passé. Elle m'a dit que vous étiez repassé à la maison pour qu'elle puisse mettre une robe. Est-ce bien ça?"

"Oui."

Je ne comprenais pas où il voulait en venir. Jasper secoua la tête et ce fut à moi de froncer les sourcils.

"Tu es stupide. Bella, s'est-elle jamais souciée de ce qu'elle portait?"

Effectivement, Bella ne passait pas des heures à s'apprêter. C'était une des choses que j'appréciais chez elle.

"La robe était une excuse pour passer chez elle. Elle prévoyait de s'habiller et de prendre ces feuilles pour te les montrer et en discuter avec toi. Mais son plan s'est retourné contre elle."

Je fixais l'eau autour de moi. Elle avait donc prévu de m'en parler en espérant que je comprenne et lui pardonne.

"Je ne vais pas être celui qui trouve des excuses à sa sœur et dire que ce qu'elle a fait était normal. Non, elle a menti à tout le monde mais Alice et moi lui pardonnons. Nous avons essayé de la comprendre avant de la juger. De comprendre son point de vue. Je reconnais que c'était tordu son idée mais elle l'admet. Elle t'aime. Et je crois qu'elle t'aime depuis le moment où elle a posé ses yeux sur toi. Elle aurait fait tout pour être avec la personne qu'elle aimait. Ce concours n'était qu'un bonus."

Il se leva et se dirigea vers la porte.

"Je vais porter ses affaires à Bella maintenant. Prend une douche et remet-toi au boulot. Recommence à vivre et tu verras ce que ça donnera."

"Très bien" répondis-je sans vraiment l'écouter.

"Et tu devrais lire son nouvel article. Il est vraiment magnifique. Je sais que maintenant, je ne dirai plus jamais quoi que ce soit de mauvais concernant le milieu des dominants."

Je levai la tête vers lui. Jasper avait toujours trouvé ce mode de vie comme bizarre, mauvais et glauque. Que pouvait bien avoir écrit Bella pour le faire changer d'avis?

J'hochai la tête lorsqu'il sortit de la pièce, emportant avec lui tout ce qu'il restait d'Isabella avec lui.


Que pensez-vous de la réaction d'Edward?

Et surtout comment croyez-vous qu'il va réagir?

A bientôt

Biz