Chapitre un : «C'est bon chérie, tu peux ouvrir les yeux, je sais très bien que tu dors plus depuis longtemps. »

Cinq heures trente-quatre du matin, affichait l'horloge.

La jeune Lucy Heartfilia ouvrit doucement un œil, puis le deuxième. Elle avait horriblement mal à la tête, et elle paniqua en se rendant compte que l'endroit où elle se trouvait ne lui était atrocement pas familier… Elle avait l'impression de n'avoir dormi que quelques heures, et ses paupières lourdes accentuaient l'étau qui enserrait sa tête.

Aucun doute, elle avait bu. Un peu trop peut-être.

Elle essaya d'identifier le lieu : de grands murs blancs, vides et froids.

Quelques plantes vertes ornaient les angles, et quelques rares meubles trônaient dans la pièce.

Mauvaise nouvelle, le lieu lui était tout à fait inconnu.

Mais elle pouvait déduire d'après le désordre ambiant qu'elle se trouvait sûrement dans l'appartement, ou la maison d'un homme…

D'ailleurs, elle trouva tout d'un coup bizarre le fait d'être entièrement nue dans un lit, et encore plus le fait que deux bras puissants enserraient sa taille.

Elle rougit, plus que gênée. Elle ne se souvenait de rien, et n'osait pas se retourner de peur de découvrir la vérité…

Un seul mot lui vint à l'esprit : merde.

Ca n'était pas très distingué, mais ça résumait bien ça situation.

Elle se souvenait vaguement de sa soirée d'hier : le premier jour des Grands Jeux Magiques s'était achevé sur une note plutôt mineure : un point pour Fairy Tail, les deux équipes confondues.

Sa défaite contre Flare avait été cuisante, et Grey s'était joint à elle pour ruminer son échec.

Mais quelle ambiance !

Ils avaient rejoint les autres dans un bar de Crocus, et le discours du maître avait vite remonté le moral de tout le monde, c'est qu'il y tenait à ses trois cent millions de joyaux !

La suite était plutôt floue : un verre, deux, peut être même trois. L'heure du couvre feu qui sonne. La maître et les plus sages qui rentrent se coucher.

Elle n'en faisait pas partie.

Le groupe restant composé de Natsu, Grey, Gajeel, Kana, Elfman, la Rajinshû au grand complet, Mirajane, une fois n'étant pas coutume, et de tous ceux qui n'étaient pas complètement ivres, ou l'étaient assez pour ne plus savoir ce qu'ils faisaient…

Un bar, tient elle se souvenait du nom : Seventh Heaven. Un bien joli nom pour un endroit aussi...elle ne trouvait même pas d'adjectif pour qualifier le dit endroit.

Elle se souvenait de s'être assise au comptoir, à côté de Kana qui se saoulait comme à son habitude, en déblatérant au passage des âneries plus grosses qu'elle. Pour changer…

Natsu avait déclenché une bagarre, Elfman hurlait à qui voulait bien l'entendre qu'il était un homme, Grey qui avait chaud….Pour changer…

Elle se souvenait de quelques têtes qui traînaient, des mages d'autres guildes, participant au tournoi ou non, des gens qui étaient juste venus faire la fête, des alcooliques sans nom qui étaient là car c'était une habitude...

Puis tout devenait flou. Encore quelques verres, une voix grave et chaude contre son oreille, deux grandes mains contre sa taille, une langue qui jouait avec la sienne…

La suite était facilement imaginable.

Sauf qu'elle avait un problème, et de taille : qui était cette personne ?

OoOoO

Les sept coups de l'horloge résonnèrent dans la pièce.

Sting Eucliffe s'éveilla doucement, sept heures du matin…ben après tout il avait encore le temps ! Le tournoi ne reprenait qu'à dix heures !

Enfin tout ça c'était sans compter la jolie fille allongée à côté de lui.

Elle lui tournait le dos, mais il n'eut aucun mal à deviner, blonde, un tatouage rose avec la marque de Fairy Tail sur la main : Lucy Heartfilia !

Merde…c'est peut-être le seul mot qui lui vint à l'esprit, tant bien qu'il pouvait qualifier sa désagréable situation.

Pas que Lucy soit moche ou le répugne, mais elle faisait partie de Fairy Tail, cette guilde de minable qui occupait éternellement la place numéro huit du classement. Elle faisait partie d'une guilde de faible, et qui plus est ennemie de Sabertooth.

Il était dans une jolie panade.

Pourtant, il se souvenait très bien de comment ils en étaient arrivés là. Un bar miteux, en plein centre de Crocus, une ambiance festive, deux ou trois verres de trop…

Elle était jolie, avec cette lueur démente dans les yeux, elle qui s'était minablement faite battre par Flare il y a peine quelques heures, cette petite lueur qui signifiait qu'elle avait peut-être perdu une bataille, mais pas la guerre.

Ses cheveux collés par la sueur à son adorable visage, ses lèvres qui ne demandaient qu'a être prises, il n'avait pas cherché à comprendre, ils étaient tout deux bien éméchés, et le vague souvenir qui lui restait était celui de la jeune fille qui ôtait son haut, et le concert de ses gémissements qui résonnait dans sa tête. Au moins, il aurait toujours à dire pour sa défense qu'il ne l'aurait pas forcée. Peut être un peu abusée, en l'entraînant ainsi de la sorte mais…où était-il d'ailleurs ? Une chambre d'hôtel en plein Crocus ? Ou pire, un des studios qu'offrait la ville aux participants qu tournoi ?

Sûrement la deuxième option. Mais alors est-ce qu'il était bien dans les quartiers de Sabertooth ? Et si sa guilde découvrait ce qui était arrivé ? Comment réagiraient-ils ?

Le voilà à peine levé qu'il avait mal à la tête…Tant pis, il réfléchirait tout à l'heure.

Avec un grognement satisfait, il resserra sa prise sur la constellationniste, emprisonnant sa taille de ses deux bras, la collant tout contre lui.

Comme ça, elle serait obligée de le réveiller avant de partir ! Il ricana à l'idée de la tête de la jolie mage quand elle s'apercevrait de la situation…

Oh que oui, Sting Eucliffe de Sabertooth est définitivement un salaud…

OoOoO

Huit coups. Un peu plus de deux heures qu'elle était éveillée dans les bras d'un inconnu. Il y a une petite heure, il l'avait même collée contre lui. Impossible de s'échapper, et elle n'avait plus qu'à lever la tête pour connaître l'identité de son bourreau. Mais elle n'osait pas. Elle avait peur de découvrir la vérité…

Elle aurait pu finir avec n'importe qui !

Natsu ? Non trop innocent pour ce genre de choses, Grey ? Dans ce cas Jubia allait la tuer ! Elfman ? Quelle horreur ! Loki ? En principe impossible, il était toujours dans le monde des esprits, quoique s'échapper juste pour participer à une beuverie lui ressemblait pas mal…Luxus ou Fried ? Non, elle aurait juré les voir s'embrasser à pleine bouche dans un coin du bar… Bixrow ? Gajeel ? Wakaba ou Macao ? Mystogan ? Non sûrement pas…Et la possibilité qu'il fasse partie d'une autre guilde ne soit pas à exclure…Hibiki, Ren ou Eve ? Elle avait du souci à se faire alors…Lyon ? Impossible, il était complètement mordu de Jubia…Alors Bacchus ? Elle frissonna rien qu'à l'idée, berk ! En plus il lui avait semblé le voir tourner autour de Kana. Bon alors, restait Sabertooth…Sting ou Rogue ? Rufus ? Non, vraiment, sans commentaires…Ou alors c'était carrément un inconnu. Possible aussi.

Elle aurait presque pu faire un concours du plus gros scénario avec Jubia, qui pourtant était plutôt forte dans ce domaine…

Plusieurs portes s'ouvraient maintenant à elle…non vraiment même son cerveau se mettait à faire des jeux de mots minables !

Bref, elle avait donc plusieurs possibilités, en fait deux : regarder le visage de celui avec qui elle avait passé la nuit, et selon le cas mourir sur place, ou attendre qu'il se réveille, et mourir après. Quel bel avenir !

Poussée par la curiosité, elle décida tout de même de jeter un œil à son amant. Ouvrant les yeux, levant doucement la tête, elle put enfin admirer sous toutes ses coutures le (beau) visage de Sting Eucliffe.

Tout ça avant de s'étouffer. Quoi ? Elle avait fini sa soirée dans le lit de Sting Eucliffe de Sabertoth ! Parce que oui, c'est important d'ajouter le « de Sabertooth », c'était quand même là le nœud de son problème !

Parce qu'entre Sabertooth et Fairy Tail, c'était loin d'être le grand amour !

Et puis dans le dit problème, Sting avait sa place aussi, peut-être beau, mais mesquin, menteur (quoique ça elle n'en savait rien ! Mais bon ça fait toujours un adjectif en plus ! ), et complètement égocentrique ! Et en plus il avait tué le dragon qui l'avait élevé !

Finalement peut-être que la mort serait la solution la plus douce à son problème.

Il n'y avait aucun doute, quand il se réveillerait, elle allait subir les pires moqueries du monde, et sa vie, ou du moins les quatre derniers jours du tournoi allaient être un enfer ! Surtout si il trouvait drôle de crier ses exploits sur touts les toits, et surtout, surtout, surtout si sa guilde était mise au courant !

Et encore plus si le Weekly Sorcerer l'était aussi ! Elle imaginait déjà les gros titres du journal…

Parce que des journalistes du célèbre journal arpentaient sans relâche les couloirs du grand cirque, à la recherche d'une bonne photo à prendre, ou du scoop du siècle. D'ailleurs, elle n'avait plus qu'à espérer qu'il n'y ai eu aucune photo volée lors de la soirée d'hier, évidemment qu'une grande partie des participants au tournoi tous ivres morts dans un bar moisi ça avait attiré des journalistes !

Alors qu'elle était perdue dans ses macabres réflexions, elle sentit les muscles du blond se contracter. Il devait être en train de se réveiller. Hmm…re-merde ? C'était trop tôt !

Fermer les yeux, faire semblant de dormir…Et espérer qu'il parte sans rien dire. Raté !

«C'est bon chérie, tu peux ouvrir les yeux, je sais très bien que tu dors plus depuis longtemps. »

Il avait dit sa phrase sur une voix traînante, presque ennuyée.

Avec lenteur, elle ouvrit les yeux, pour croiser le regard du dragon blanc juste dans le sien. Il s'était mis à son niveau, sa bouche à quelques centimètres à peine de la sienne.

Respirer, ne pas paniquer. C'était la seule idée qui lui venait à l'esprit. Mais c'est plutôt les lèvres étirées en un sourire mesquin de Sting qui lui en donnèrent une autre.

Elle l'embrassa.

Un baiser doux, profond, presque suppliant. C'était la seule solution qu'elle avait trouvé pour le faire taire. Et malgré les apparences, elle était plutôt efficace…

Le Dragon Slayer ne comprenait pas, pas du tout même. Mais il s'en fichait. Il laissait la jeune fille faire, le plus drôle, après tout ça sera quand ils s'expliqueront tout les deux.

Le baiser pris fin. C'est que faut penser à respirer de temps en temps !

Et maintenant ? A coup sûr qu'il allait la jeter, restait à savoir de quelle façon…

Mais quand il vit la lueur déterminée, presque de défi qui brillait dans les yeux de la blonde, il ne résista pas. Pas la peine…

Il se jeta sur elle, la couvrant de baisers furtifs, mais intenses, laissant ses mains se promener sur son corps déjà nu. Elle lui répondit presque immédiatement, et fit de même sans se soucier de la suite, après tout, au point où ils en étaient…

Elle laissa leurs langues s'emmêler encore, leurs corps s'unir encore, elle hurla encore.

Finalement, peut être qu'elle avait bien fait de mettre les pieds dans ce fameux bar…

OoOoO

Ichiya se réveilla en sursaut. Ca faisait déjà deux fois dans la même nuit que ça grinçait dans la chambre d'a côté, ça commençait à bien faire !

Avec agacement, il se releva de son lit, arrangea son pyjama en soie et sorti précipitamment de la pièce pour se poster devant la porte voisine. Il essaya vainement de se rappeler qui logeait dans cette chambre.

Un seul nom lui revint : Hibiki.

Mais ça n'était pas le genre d'Hibiki de ramener une fille et de la faire hurler toute la nuit. Il se contentait généralement juste de leur offrir un verre (de jus d'orange) et d'éventuellement prendre leur numéro de boule lacrima. C'est qu'il l'avait bien éduqué le petit ! Mais là…

Tout de même curieux, le dandy glissa un œil contre la serrure de la porte : ça n'était pas Hbiki. Tout s'explique !

Par pudeur, il retourna dans sa chambre, et fila se préparer au tournoi, avec tout de même une question dans la tête : qui était donc les deux amants dans la chambre d'a côté ?

OoOoO

Lucy finit de reboutonner son chemisier, avant de se diriger vers la salle de bain, en quête d'une brosse. Trouvé !

Elle jeta un rapide coup d'œil à l'horloge : Neuf heures et quart. Elle n'était pas en retard. Tant mieux.

Le dragon blanc était repartit dix minutes plus tôt, en lui souriant de son habituel sourire narquois, et sans plus d'explications. Dommage pour elle.

Après avoir fini sa toilette (et une bonne douche !), elle ouvrit délicatement la porte de la pièce, espérant au vu de l'heure ne croiser personne dans les couloirs. Elle ne savait même pas où elle était.

Elle eu vite sa réponse : la porte était ornée du symbole de Blue Pegasus…Mais qu'est-ce qu'elle foutait dans les quartiers de Blue Pegasus ?! Sting s'était sûrement trompé en la ramenant…

C'est avec un pincement au cœur qu'elle s'inquiéta pour lui, espérant qu'il n'ait pas fait de mauvaise rencontre dans les couloirs…

Elle regrettait son départ précipité, mais bon, à quoi bon espérer une relation durable ? Elle pouvait déjà s'estimer heureuse qu'il ne l'ait pas jetée et soit parti sans rien dire !

Avec prudence, elle rejoignit les quartiers de Fairy Tail, vides. Il était sûrement tous parti déjeuner. Ou alors la moitié n'était même pas rentrée hier soir…

Quand elle arriva enfin au grand cirque, l'annonce des épreuves du jour venait tout juste de commencer.

Une épreuve où se mêlaient Sting, Natsu et Gajeel.

« Ca promet » pensa-t-elle avant de rejoindre les gradins. Ce n'est qu'assise avec les supporters de Fairy Tail qu'un insupportable petit chat bleu vint voleter autour de sa tête :

-Aye Lushy ! T'as lu le journal ?

Et tout ça sur une petite voix rieuse, ce chat finirait sûrement en paillasson un jour…

-Nan pourquoi Happy ? Qu'est ce qui ce passe ?

-Mais il s'est passé tellement de choses Lucy ! annonça la voix étrangement gloussante de Mirajane

Et sur ce, elle lui tendit l'exemplaire quotidien spécial Grands Jeux Magiques du Weekly Sorcerer, avec en gros titre « Coups de cœur et coups de gueule aux Grands Jeux Magiques »

L'article s'étendait sur une bonne dizaine de pages, illustrées de photos prises au Seventh Heaven, certaines dans les couloirs et résidences du tournoi.

Et la plupart montraient des participants au tournoi, ou des personnalités importantes de Fiore, se tenant la main, s'embrassant (voire plus !), parlant, buvant un verre, en train de danser…

Il y avait une photo du concours du plus gros buveur entre Kana et Bacchus, et une autre des deux mêmes en train de s'embrasser à pleine bouche au Seventh Heaven, Natsu en train de casser une table, Grey en train de s'avaler un verre de glaçons, une photo d'Erza et Mystogan touts les deux main dans la main dans une ruelle de Crocus, les cinq Exceeds en train de se disputer, Natsu en train de casser une chaise, les Blue Pegasus en train de boire du jus d'orange, Fried et Luxus en train de…s'embrasser ? En même tant ça faisait un bout de temps qu'ils se tournaient autour ces deux là…Mirajane et Jenny en plein concours de coiffure, Natsu en train de casser une porte, Lyon qui draguait Jubia, qui elle regardait Grey (le tout affublé de la légende : « très joli triangle amoureux »), une photo légèrement floue de Dranbalt et Lahar eux aussi en train de s'embrasser (mais c'était une épidémie ou quoi ?) Et puis surtout…Sting qui tenait Lucy par la main et qui l'entraînait à l'extérieur du bar…

Merde ! D'ailleurs, ça commençait à faire beaucoup d'utilisations de ce mot dans la même journée... Devant l'air interrogateur de Mirajane, qui laissait très bien deviner le « t'as intérêt à tout m'expliquer ! », elle prit une mine boudeuse et rentra les mains dans ses poches.

Telle ne fut pas sa surprise quand sa main heurta un petit papier blanc, griffonné à l'encre bleue. Rendez-vous ce soir au Seventh Heaven, à dix heures.

Elle sourit. Ca ne pouvait venir que d'une seule personne.

Personne qui d'ailleurs était en train de rendre son petit déjeuner sur les wagons de l'épreuve. Peut-être bien que finalement, elle passerait sa soirée à l'infirmerie…

Quoique ça pourrait toujours être amusant…

Et voilà !
Bon je pensais jamais que j'aurais écrit sur du StingLu, je peux pas me piffer Sting ( sauf depuis la mort de son chat, ça va un peu mieux ^^ ) , mais j'avais besoin d'un personnage un peu inattendu, et Sting ça correspondait bien, ça rajoutait un truc par rapport à la compétition ^^
Et bien voilà, les jets de tomates se font dans les reviews ( n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez, tant que c'est constructif ^^ ) et si vous voyez des fautes qui traînent n'hésitez pas à me prévenir, j'ai essayé de corriger mais c'est possible qu'il en reste ( idem pour le titre, je n'ai jamais été une lumière en anglais, et il est possible qu'il soit faux..., d'ailleurs, je me demande encore comment j'ai réussi à poster sur ce site, j'ai mis mille ans avant d'y arriver….- _ - )
Merci d'avoir lu !