Hé oui, une AUTRE histoire... pour m'en faire pardonner, je vous assure qu'un autre chapitre de "DeVR" s'en viens bientôt. ^_^ Moins d'une semaine dans tous les cas...

Bon, pour ce fic maintenant, les avertissements: SLASH! Romance entre deux garçons!
Et puis, je dois vous prévenir; ce fic est BIZARRE. Pour moi en tous cas... j'espère que vous aimerez quand même! Bonne lecture, et des commentaires seraient appréciés et louangés jusqu'à la fin de mes jours!

________________________________________________________



"Oh, allez Hermione! S'il te plaît, s'il te plaît!"

"J'ai dit non." répèta fermement la jeune fille en question pour la troisième fois de la soirée. "C'est confidentiel, et pas de tes affaires du tout."

Harry ne se découragea pas le moins du monde et recommença du même ton suppliant.

"S'il te plait! ...Dis-moi qui, c'est simple! Juste un nom... allez... s'il te plaît, Hermione!"

La sorcière, fatiguée de ces gérémiades, poussa un long soupir exaspéré.

"Bon d'accord." Harry afficha un large sourire, devant lequel Hermione fronça les sourcils. Elle se sentait coupable de dévoiler un secret comme ça, mais une fille a besoin de dormir! Ce qui était rendu impossible par l'obstination de son ami à la dépouiller de toute information. "Mais-" avertit-elle, "Je ne sais pas si tu veux vraiment savoir..."

"Bien sûr que je veux savoir! Sinon, pourquoi je te l'aurais demander autant, hein?"

Se sentant soudainement quelque peu manipulée, Hermione continua quand même. "Bon. Mais je t'aurai prévenu." Harry trémoussait d'excitation, ce qui fit Hermione le regarder bizarrement en se demandant d'où venait tant d'immaturité. Il tenta de se calmer, mais ses jambes donnaient encore quelques petits coups à l'occasion.

Hermione secoua la tête. "Alors voilà," elle regardait Harry droit dans les yeux. "C'est... Drago Malefoy."

"QUOI?!"


~*~


Harry fixait le plafond, incapable de dormir malgré le comfort de son lit. Il ne pensait qu'à une chose, facilement résumée par: «Elle aime MALEFOY?!»

Essayer de fermer les yeux quand vous apprenez que la fille qui vous plaît a l'oeil sur votre ennemi juré, n'est pas facile du tout...

Il n'aurait pas du lui demander. C'est ça! Pourquoi fallait-il donc qu'il le demande à Hermione?! Tout aurait bien été si elle aurait garder le secret! Arg!

...mais il savait qu'il n'aurait pas pu dormir sans avoir eu la réponse...

Alors, mieux: Hermione n'aurait jamais du aller à ce stupide party entre filles, tiens. Elle n'aurait jamais vu les autres jeunes élèves de l'école et n'aurait certainement pas partager leurs confidences avec elles! Et comme ça, elle n'aurait jamais sut qui Cho Chang aimait.

...Drago Malefoy.

Harry frissonna encore une fois, et s'endormit deux heures plus tard, de peine et de misère.


~*~


"Bon, tu sors enfin!" s'exclama Ron sur un faux ton grognon, l'air amusé. Qu'il perdit lorsqu'il regarda son ami de plus près. "Harry! Est-ce que ça va? T'as une mine affreuse!" Hermione hochait la tête vigoureusement en accord.

Mais Harry se fichait bien des grosses poches qui s'étaient formées sous ses yeux, ou de ses cheveux donc les mèches se dirigeaient dans tous les sens. Il avait un plan. Et il en fit part au deux autres Gryffondors.

"QUOI?!" crièrent-ils en choeur, les yeux grands comme des soucoupes.

Mais Harry avait déjà pris sa décision, et rien ne pouvait le faire changer d'avis.

Malheureusement pour lui.


~*~

Ça faisait trois semaines, jour pour jour. Il ne savait plus trop pourquoi il continuait, par contre. Pour Cho? Une partie de lui jurait que non. Pour lui-même? Peut-être... Quoi qu'il en soit, il ne voulait pas s'arrêter.

Au début il désirait seulement comprendre, c'est tout. Comprendre comment c'était possible d'aimer ce garçon...

Ensuite, c'était devenu un jeu en quelque sorte. Un jeu où il risquait gros; sa réputation par exemple... mais ça, il s'en fichait. C'était alors un jeu.

Et maintenant, c'était une obsession.

Il ne pouvait laisser passer une journée sans l'épier, sans guetter toutes ses réactions, observer son comportement à chaque minute où il en avait l'occasion. Harry savait qu'il mâchouillait sa plume lorsqu'il se concentrait en classe. Il savait qu'il traînait toujours une petite bourse sur lui et qu'il portait une chaîne d'argent autour du cou.

Il connaissait son horaire par coeur, et s'était même glissé dans la salle commune de Serpentard avec sa cape d'invibilité, pour le voir étudier et parler avec les autres élèves de sa Maison.

Il savait aussi des choses compromettantes à son sujet...

Mais, bizarrement, il ne voulait pas les dire.

Ron et Hermione lui demandaient ce qu'il avait, pourquoi il était si distant et ce qui se passait avec Cho.

Cho? Cho qui?

Ils étaient restés bouche bée, et Harry était monté à sa chambre avec un haussement d'épaules.

'Qu'est-ce qui leur prend tout d'un coup?'


~*~


Drago Malefoy se sentait observé.

Il était pourtant seul dans le dortoir; tous les autres étaient depuis longtemps partis à Pré-au-Lard.

Il se sentait observé; et n'aimait pas du tout ça.

Irrité, il se leva d'un bond de son lit et regarda tout autour. Rien. Mais il avait sentit quelque chose bouger près de lui après son mouvement soudain.

Il entreprit de marcher doucement de ce côté, jettant toujours de rapides coups d'oeil à droite et à gauche. Il respirait à peine pour ne pas couvrir les bruits qui pourraient se manifester.

Il continuait d'avancer, quand il y eut un craquement derrière son dos. Il se retourna sèchement, juste à temps pour voir la porte du dortoir s'ouvrir brusquement et entendre des pas de course se diriger vers l'extérieur. Alors qu'il n'y avait personne. Drago tenta de suivre la piste, mais abandonna lorsqu'il était rendu dans la salle commune. Plissant ses yeux pour défier quiconque l'avait ainsi déranger, il retourna ensuite calmement au dortoir.

Rien ne sert de courir; les Malefoy ont d'autres moyens...


~*~


C'est la respiration haletante et le coeur agité que Harry Potter retourna à la tour de Gryffondor. Il avait eu chaud. C'était trop dangereux; il ne recommencerait jamais.

Il savait bien que c'était un mensonge.

Il avait hâte à ce soir.


~*~


Après seulement deux minutes, le sortilège de Drago donnait ses résultats.

Il indiquait que les seules personnes ayant mis les pieds dans cette salle pendant les dernières vingt-quatre heures étaient: Tous les garçons partageant le dortoir en question; lui-même; Millicient Bullstrode (Il ne voulait PAS savoir.) et...

Harry Potter.

Qui était resté quarante minutes en ligne pour partir seulement quelque temps auparavant.

C'était donc lui, pas de doutes là dessus.

Drago chercha si quelque chose avait été volé, ou bien si un sort avait été lancé, mais ne trouva rien.

Quelque chose de louche se passait ici...


~*~


Le soir au souper, Drago se rendit compte que Potter l'observait du coin de l'oeil à chaque fois qu'il pensait que le blond était trop occupé pour remarquer. C'était de plus en plus étrange, vraiment.

À un moment donné, fatigué d'ignorer les regards, Drago releva la tête et fixa le garçon directement dans les yeux. Celui-ci fut d'abord surpris, puis tourna rapidement la tête d'un autre côté, les joues en feu.

...Il rougissait?!

Drago était définitivement perplexe.


~*~


Il comprenait enfin.

Il tentait de le nier, mais son coeur n'était que trop clair.

Il l'aimait.

Et pas seulement un peu d'affection, ou bien l'amour que l'on ressent envers un ami, non.

Il était amoureux...

De Drago Malefoy.

Il était lui-même étonné de la nouvelle, mais ce n'était rien comparé à Ron et Hermione.

"QUOI?!"

Ron s'évanouit immédiatement, et Hermione s'assit faiblement sur une chaise, tremblante et pâle, comme perdue dans un autre monde.

Harry haussa les épaules et sortit de la salle commune pour aller dans son dortoir.

'Mais qu'est-ce qu'ils ont donc?'


~*~


Drago attendait, feignant la lecture d'un manuel de potions.

Il savait que la porte de son dortoir s'était ouverte, alors que tous sauf lui dormait déjà.

C'était sûrement Potter.

Et, comme pour confirmer ses soupçons, il sentit des yeux se poser sur lui. Il décida finalement d'éteindre sa baguette magique, et déposa son livre sur la table de chevet avec elle.

Il avait compris que Potter se servait d'une cape d'invisibilité, comme celle utilisée pour le ridiculiser à Pré-au-Lard pendant leur troisième année.

Ce qu'il ne comprennait toujours pas, par contre, c'était ses motivations.

Peut-être l'espionnait-il? Oui, ce serait possible. Mais pourquoi? Quelque chose à voir avec Voldemort et la magie noire? C'était l'explication la plus plausible, mais il en doutait fort. Un Gryffondor comme Potter ne ferait rien de tel sans l'accord de Dumbledore, et ce serait plutôt invraisemblable que le vieux barbu ait accepter qu'un garçon si jeune fasse une mission de ce genre...

Et si le directeur n'est pas au courant, que c'était simplement une autre façon de s'élèver au-dessus du réglement, Potter ferait sa petite enquète avec Weasley et la Sang-de-Bourge; et non pas seul...

Et il y avait cette fameuse prise de couleur au souper... Hum... De quoi pourrait-il donc être gêné? Peut-être que c'était sa conscience...

Drago s'installa confortablement sous les couvertures et ferma les yeux. Même au milieu des ronflements de Goyle, il pouvait discerner le bruit du plancher craquer faiblement, le son d'une paire de pieds se rapprochant lentement de lui.

Pendant plusieurs minutes, le cerveau de Drago fontionnait à cent à l'heure malgré l'apparence sereine de son visage.

'Qu'est-ce qu'il veut? M'empoisonner?! Ça doit être ça... c'est même très possible! Qu'est-ce que je fais? Je- Ffff... calme-toi Drago, tu deviens ridicule. C'est POTTER. Un GRYFFONDOR. Il ne ferait pas de mal comme ça, ce n'est pas son genre. Je suppose qu'il préfèrait les combats officiels, avec les épées et tout ça... Il ne serait pas assez lâche ou vicieux pour profiter du sommeil de l'adversaire pour le tuer... C'est plutôt le style des Serpentards, ça...'

Il continuait de rester immobile, bougeant de temps à autre pour être plus confortable, mais en n'arrêtant pas de jouer son rôle d'endormi.

Le temps filait, et rien ne se passait. Potter continuait de le fixer; Drago pouvait le sentir. Puis, il y eut un doux murmure, et le Serpentard n'entendit plus rien des ronflements de Goyle ou des autres bruits du dortoir. Sauf celui d'une légère respiration.

Drago voulait crier. Potter venait de lancer un Silentium Murus! Il venait de les entourer tous les deux d'un mur imaginaire où aucun son ne pouvait pénétrer, et ceci dans les deux sens... Parfait pour l'étrangler en était certain que personne ne s'en rende compte...

Une partie de lui l'assurant que Potter ne pouvait être aussi rusé le força à rester couché. Il était curieux également. D'une façon malsaine, il voulait savoir si Potter était le genre à assassiner à l'aide de la magie ou à mains nues comme un simple moldu... Il crût avoir la réponse quand Potter s'approcha encore plus de son lit.

Il se forçait maintenant à tenir ses paupières fermées. Ça serait si drôle de surprendre Potter en ouvrant subitement les yeux! ... et ça pourrait peut-être même lui donner une attaque cardiaque si il était chanceux... Un sourire méchant tenta d'apparaître sur ses lèvres.

Il sentait soudainement son visage se réchauffer, et une douce odeur de menthe flotta à ses narines. Qu'est-ce qui se passait? Est-ce que Potter avait avec lui une tisane ou quelque chose du genre et la lui collait sous le nez?! Ou...

Drago ouvra les yeux sous le choc.


~*~


'Si joli...si joli...'

C'était tentant, trop tentant. Qui pouvait résister à un ange? Certainement pas Harry.

Il s'approcha du visage endormi et le contempla longuement, fasciné par ce qu'il voyait.

Les longs cils frémissaient nerveusement; Drago devait être en train de rêver... peut-être que si il allait assez doucement il pourrait se faire passer pour un objet de son imagination?...

Harry eut assez de bon sens pour jeter un Silencium en se détournant du visage in instant avec regret. Au cas où Drago se réveillerait... Harry frissonna à cette pensée. Mais rien ne le ferait reculer maintenant qu'il était si proche.

Il y avait penser toute la soirée. N'avait penser à rien d'autre. Il avait rassembler tous les livres des alentours pour trouver un bon charme silencieux(Hermione aurait été fière de lui si elle n'aurait pas été occupée à faire le bouche-à-bouche à Ron pour lui faire reprendre concience, se qu'il avait fait longtemps auparavant mais gardait secret).

Il avait ensuite nettoyer sa cape d'invisibilité, s'était brosser les dents une bonne dizaine de fois, calculer le temps moyen que prend une personne pour s'endormir, peigner ses cheveux, rebrosser ses dents jusqu'à ce que les gencives saignent, s'était habillé avec les meilleurs vêtements qu'il possédait et ainsi de suite jusqu'à ce que l'heure faditique arrive.

Tout était en place maintenant; Drago Malefoy était devant lui, si beau et si fragile, et Harry avançait doucement son visage du sien.

À un centimètre de distance, il s'arrêta pour savourer le moment et l'odeur de Drago.

Il ressentait la chaude humidité qui enveloppait l'espace entre les deux garçons. Il éprouvait plusieurs nouvelles sensations tout d'un coup, qu'il s'obstinait à ne pas définir. Il semblait qu'elles en perdraient toute leur beauté. Tout ce dont il était sûr, c'est que les battements de son coeur résonnaient lourdement dans ses oreilles.

Il s'humidifia les lèvres, puis plongea.


~*~


Potter l'embrassait.

POTTER l'embrassait.

L'EMBRASSAIT.

POTTER L'EMBRASSAIT !

HARRY POTTER!

L'information venait enfin de parvenir à son cerveau. Cette (agréable) pression sur ses lèvres, c'était POTTER.

La réalisation fit réagir Drago immédiatement. Il poussa l'autre sorcier de toute ses forces, et il resta là, à contempler de haut le garçon qui lui avait donné un baiser. Et qui, par hasard, se trouvait à être aussi celui qu'il détestait le plus au monde.


~*~


Ouch.

C'est tout ce qui pouvait circuler dans sa tête en ce moment. Ça et l'impression d'avoir vécu le meilleur moment de sa vie, suivi du pire.

Son coeur semblait en miettes, et toutes les cellules de son corps brûlait affreusement.

Ouch.

Et une autre pensée se forma dans son cerveau.

'Vas t'en vite!'

Il ne se le fit pas dire deux fois.


~*~


Oh, non! Il n'allait partir comme ça! Drago fronça les sourcils.

"Potter! Stop!"

Le garçon se figea en entendant son nom, mais ne se retourna pas, encore dirigé vers la porte.

"Pourquoi?!"

Il ne trouvait rien d'autre à dire, sa tête pourtant remplie de questions.

Harry ne répondait pas. "Potter!"

Harry avança de quelques pas vers la porte...

"Potter! Répond tout de suite, et tourne toi, bon sang!"

Harry fit quelques pas encore, puis obéit à Drago.


~*~


Ça lui prit quelques instants, mais Harry finit par comprendre l'ordre de Drago et trouver la force d'y répondre. Sa tête était douloureuse, mais il réussit à articuler, dans un murmure:

"Je t'aime."

Et il sortit enfin de la pièce.


~*~


Drago restait figé.

Il avait vu les lèvres de Potter bouger, mais aucun son n'en était sortit...

'Ah merde!' Il se plaqua la main dans le front. 'Le Silencium! Je l'avais totalement oublié!'

Il aurait à le demander directement à Potter le lendemain, alors... Sa tête restait pleine d'interrogations, mais il réussit malgré tout à dormir.

Son esprit flottant dans un quasi sommeil, il ne remarqua pas ses lèvres tressaillir légèrement, demandant plus de ce délicieux baiser...