EDIT - Bonjour ! Je vous annonce que j'ai corrigé toute ma fic. Ce que vous allez lire est donc la version améliorée (m'enfin j'ai pas changé grand chose, juste des détails pour la cohérence globale) et elle est le plus exempte de faute possible, parce que je suis une chasseuse de fautes :D Voilà ! Au plaisir de vous lire dans une review mes petits cœurs !

Hey hey hey ! Voilà mon premier Ironfrost C: *fière d'elle*. Je sais pas pourquoi je me lance encore dans un truc long, mais bon, j'espère vous faire plaisir :3 En plus autant j'aime le Stony, le Brony, et surtout Tony (même tout seul xD) autant le Ironfrost est une évidence … ils sont tellement pareils et opposés à la fois tous les deux ! Bon bon bon, l'histoire … hum … bon, ça se passe environ six mois après Avengers (sauf le présent prologue), je pense pas intégrer d'autre héros Marvel, à part Peter (EDIT : hahahahaha c'est hilarant ! J'avais pas encore imaginé mon arc 2 c'pour ça xD) par contre, on va y aller mythologie à fond x) Et euh, bon la romance va pas arriver tout de suite hein, vous connaissez Loki xD Mais on va se lâcher question sous-entendus et répliques salaces vous inquiétez pas ! Du côté Loki comme du côté Tony !

Bref la trame : Loki cherche à s'échapper d'Asgard avant que Thanos ne le trouve et ne le tue, et il va donc fuir de royaume en royaume … avec un invité spécial pas prévu !

Tadaaaah ! Bonne lecture ;D


Prologue : Promise vengeance

°o.o°o.o°o.o°o.o°

Loki rageait. Une muselière. Ils lui avaient mis une muselière ! Ils l'humiliaient ! Il aurait voulu les tuer tous, sur le champ, aspirer leur vie, en faire ses esclaves à tout jamais !

Il leur envoya des regards noirs à chacun, il vit la veuve noire chuchoter quelque chose à Barton, et il vit celui-ci sourire ! Ils se moquaient de lui ! Stupides mortels ! Ils le lui paieraient tous ! TOUS ! Même Thor ! Surtout Thor ! Il avait osé lui poser cette muselière maudite qui l'empêchait de jeter des sorts en aspirant sa magie.

L'abruti qu'il appelait autrefois ''mon frère'' lui tendit le conteneur du Tesseract qu'il attrapa de mauvaise grâce et le blond tourna la poignée.

La dernière chose que Loki vit de Midgard, ce furent les Avengers qui le toisaient, moqueurs. Les deux espions souriaient, fiers de l'avoir réduit à … porter cette saleté, le ridicule Captain souriait aussi, heureux d'avoir débarrassé leur monde d'un méchant de plus, celui qui se transformait en horrible chose verte, bruyante, violente et répugnante, semblait soucieux -''bien fait'' pensa Loki. Quant à l'homme de métal, prétentieux misérable mortel, il lui adressa un petit signe de la main.

Loki regrettait de l'avoir jeté du haut de sa tour. Il aurait dû le jeter du milieu. Il se serait sans doute écrasé au sol en bouillie avant que son armure ne décolle et ne le sauve. Vile machine. Vil mortel ! Il se vengerait particulièrement sur celui-là aussi.

Ils se matérialisèrent dans le grand hall du palais d'Asgard.

Thor le regarda tristement.

-Te voilà revenu à la maison mon frère.

Loki aurait bien répondu ''Tu n'es pas mon frère !'' mais il ne pouvait pas parler, et Thor n'étant pas réceptif à la télépathie, il se contenta d'un regard très noir.

Le blond au QI de Bilg Snipe le conduisit dans la salle du trône, posa un genou à terre et le força à faire de même -enfin, après le lui avoir gentiment demandé et s'être opposé à un Loki secouant vivement la tête- et présenta son rapport à Odin.

Loki écouta. Bon, Thor ne fut pas désobligeant envers lui, il lui prêta même des regrets quant à ses actes, ce qui le fit relever un sourcil. Pour Thor, être poignardé dans le flanc signifiait donc : ''pardonne-moi, je regrette d'avoir essayé d'asservir une race entière, tout en tentant de donner à la plus vile créature de l'Univers l'artefact le plus puissant pour qu'il devienne maître de toute chose en me gardant ta planète chérie pour moi tout seul !''. Intéressant. Il le poignarderait donc plus souvent. Mais Odin était moins dupe. Encore que, rongé de culpabilité, il s'interdisait d'être trop dur avec Loki.

Ce pourquoi, en attendant que le Conseil ne décide de la punition applicable, il l'assigna à résidence, c'est-à-dire dans les anciens appartements du Jötun … Quel sentimentalisme navrant.

Thor le conduisit à l'étage du palais qu'ils partageaient quand tout allait bien, ou quand tout le semblait. Il lui retira doucement ses entraves, mais lui plaça au poignet droit un bracelet qui avait la même propriété d'absorption magique, sous ses yeux qui auraient voulu le geler sur place.

-Ce bijou me préviendra si tu quittes l'étage, et je viendrais alors te chercher pour te ramener ici, mon frère.

-Je ne suis pas ton frère ! Pesta-il avant de tourner les talons et de s'enfermer dans sa chambre en claquant la porte.

Bon, certes, ça ressemblait fortement à un caprice. Mais c'était surtout une tentative pour vérifier que cet abruti fanatique de marteau avait correctement -il espérait que non- verrouillé le bracelet.

Une fois seul, Loki tira dessus, de toutes ses forces, jusqu'à rougir sous l'effort, mais l'engin ne bougea pas d'un pouce. Il foudroya son poignet du regard, puis se dirigea vers sa salle de bain privée et enduisit son avant-bras de savon, il tira, tira, tira, tira encore, se fit mal, tira … tira encore, et abandonna. Il serra les dents pour ne pas invectiver l'imbécile qui avait inventé ce truc de tous les noms qu'il connaissait, tout en pensant à Iron Man. D'ailleurs ça aurait très bien pu venir de lui. Il inspira une ou deux fois profondément pour se calmer. Il avait quelques semaines pour trouver un plan et se sortir de là. Ça devrait aller ! Après tout, il était maître en plans machiavéliques ! L'évasion ne lui poserait aucun problème. Il lui suffisait de trouver un moyen de se débarrasser de ce bracelet. Manifestement, il n'y arriverait pas tout seul. Peut-être lui suffisait-il de maigrir suffisamment ? Cela dit le poignet était ce qui maigrissait peut-être le moins vite. Et ce truc était si diabolique qu'il s'adapterait sans doute à toute forme. Il repoussa l'idée de prendre sa forme de géant des glaces, c'était hors de question.

Il fallait combattre le mal par le mal, et donc combattre cette technologie par la technologie. Connaissait-il un maître de la technologie qu'il pourrait facilement menacer ? Connaissait-il quelqu'un qui côtoyait quelque chose de semblable ? Quelque chose qui se posait sur le corps et s'adaptait à sa forme ? Comme une armure par exemple ? Une armure rouge et or ? Évidemment qu'il connaissait quelqu'un. Seulement, ce quelqu'un était à quelques milliers d'années lumière, sur Midgard ! Comment aller là-bas sans magie ? … S'il ne pouvait aller à ce stupide mortel arrogant, il fallait que ce stupide mortel arrogant vienne à lui.

Il ne put s'empêcher un rire diabolique, même si seul dans sa chambre, ça avait moins de classe.

Puis il décida de prendre un bain, à la fois pour décontracter son esprit, mais aussi son corps, surtout pour apaiser son nez cassé (aïe) et sa lèvre déchirée (aouuuh) et son arcade fendue (ouch), et puis parce que son fin odorat était agressé par les résidus Midgardiens et autres poussières du sol du salon de ce sale Stark, encore accrochés à lui.

Il se demandait bien comment il allait faire quand il se serait évadé. Soyons sérieux, il avait failli à sa mission, il n'avait ni Midgard, ni le Tesseract. Pire : c'était désormais Odin qui l'avait récupéré ! Il avait fait exactement ce qu'il ne fallait pas faire. On aurait même dit qu'il avait fait exprès ! … En fait, tout ça c'était la faute de l'homme de métal quand on y pensait bien. C'était lui qui avait eu confiance dans ce … ce … cette aberration verte. Selon le plan de Loki, Banner n'était sûrement pas censé revenir sur le champ de bataille ! Il était revenu parce que l'imbécile au cœur brillant lui avait témoigné de la confiance, et même de … l'affection. Affligeant. Loki avait perdu à cause de sentiments …

Il soupira, nu dans son bain, posa les mains à la surface de l'eau, réfléchissant à quelle mort affreuse et définitive Thanos le réduirait s'il l'attrapait. Le torturait-il ? Sans aucun doute. Et ensuite ? L'enverrait-il à la rencontre d'un soleil ? D'un trou noir ou autres confins de l'espace ? Ou l'enchaînerait-il à son repaire de pierre en attendant qu'une de ses bestioles immondes l'ait dévoré ? Ou un supplice éternel peut-être ? Enfin bref, bien des souffrances et peut-être l'arrêt subit de sa vie.

De quoi décourager même le plus puissant des dieux, même lui. Heureusement qu'il était malin. Quand il serait sorti d'affaire et qu'il se serait débarrassé de Thanos l'immonde mollusque rouge, il supprimerait une fois pour toutes Thor la brute blonde et (re)deviendrait roi d'Asgard !

Il ne se considérait pas d'un machiavélisme supérieur à la norme, il méritait d'être roi, c'est tout. C'était son rôle, son destin. Et il avait bien plus le profil que Thor pour ça ! Même s'il n'était pas véritablement asgardien, fils d'Odin et autres titres insignifiants (du moins, maintenant qu'il ne les avait plus), il était bien plus malin, certes il avait moins de … cœur, de sentiments et autres niaiseries, mais ces critères n'étaient pas les meilleurs pour un roi. Il n'en avait strictement pas besoin. Les sentiments étaient une faiblesse. Lorsqu'on avait des sentiments, on finissait toujours par être blessé. Toujours.


''Seuls les faibles mettent des années à s'affranchir d'une émotion. Celui qui est maître de soi peut étouffer un chagrin aussi aisément qu'inventer un plaisir.'' Oscar Wilde.

Et paf ! Prologue ? Check !

N'alors ? N'en avez pensé quoi mes amours ? Si si c'est bien à vous que je parle C:

LUV'U

EDIT : Je sais que la fic est terminée et que donc vous devez tout lire d'un coup ... mais vous savez, ça veut pas dire que j'ai oublié cette fic hein ! C'est mon trésor et j'aime toujours autant en parler donc si c'est le ''complete'' qui vous retiens de mettre des reviews, oubliez-le ! Je suis toujours là !