Titre: Le Seigneur de l'Anneau

Auteur: Moi. Non, je ne suis pas narcissique.

Disclaimer: Tout est à Tolkien et à Peter Jackson. Qu'ils me pardonnent, d'ailleurs.

Note: Bonsoir tout le monde! Voilà le chapitre 3 de cette parodie. Je suis en train d'écrire le quatre qui me pose pas mal de problème par rapport à de petits détails, donc il va falloir que je regarde encore La Communauté de l'Anneau (Pauvre de moi.. Nan, j'déconne!) pour finaliser tout ça et puis voilà.. Comme je suis en vacances pour deux semaines (Na.) je pense que je pourrai poster dans le courant de la semaine prochaine. Voilà, vous savez tout mes chers fangirls/boys, j'espère que ce chapitre peut-être plus court que les autres vous plaira tout de même, et puis on se retrouve en fin de chapitre pour les réponses aux anonymes! Bonne lecture!


Chapitre 3: ''L'art de se planquer sous des racines'' ou, Les Cavaliers Noirs

Metteur en scène, qui parle à ses Cavaliers: Bon, cette scène ne devrait pas être si dure que ça à tourner, mais j'attends de vous une maitrise exemplaire: ON NE BOUFFE PAS LES HOBBITS, COMPRIS?

Un Cavalier: *Baragouine quelque chose.*

Metteur en scène: Même hors tournage, oui. Mais si vous avez faim, le régisseur est toujours disponible.

Frodon, qui se racle la gorge: Hum, hum...

Metteur en scène: Oui, pardon... ACTION!

Sam et Frodon, en route pour Bree et son auberge réputée pour... pour... pour la solidité de son parquet, traversent les champs du père Maggotte. Quand soudain...

BAAAM!

Metteur en scène: Pour une fois que le régisseur fait son travail correctement...

Merci-hihi!

Merry et Pippin, qui fuient le vieil homme et sa canne, les bras chargés de champignons, tombent littéralement sur les deux voyageurs.

Merry: Pardon!

Pippin: Pareil!

Merry: Mais il vaut mieux fuir!

Pippin: Pareil!

Les quatre Hobbits se mettent alors à courir au hasard, jusqu'à tomber comme des ahuris dans un fossé qui les amène sur une route sombre.

Sam, qui ouvre les yeux après le lourd choc à terre: Regardez! Des poireaux!

Merry: Ce sont des plans de carottes.

Pippin: Et à part ça, t'es jardinier.

Sam: Rooh, ça va...

Frodon: Regardez! Un cavalier étrange! Fuyons!

Sam: Oh non, mes carottes!

Merry: Rien du tout, tu cours ou tu meurs!

En courant, les quatre Hobbits courent se cacher sous une racine qui dépasse du sol.

Metteur en scène: T'as dit deux fois le verbe courir.

J'y peux rien si mon texte n'est pas au point. Bref; à peine sont-ils cachés que le Cavalier Noir arrive à leur hauteur.

Cavalier: Raaaaaaaaaaaaaaaah...

Metteur en scène: On en a déjà parlé, je t'ai dit que tu devais plus faire ''Rhrhrhrhrhrhrhrhrhrh...''

Cavalier: Raaaaaaaaaaaaaaaah...

Metteur en scène: Non, ''Rhrhrhrhrhrhrhrhrhrhrh...''

Cavalier: Raaaaaaaaaaaaaaaah...

Metteur en scène: ... On va faire avec.

Frodon, qui sort l'Anneau, en transe, et essaye de le mettre: Ooooooh...!

Sam: Bonne idée, m'sieur Frodon!

Sam arrache l'Anneau des mains de Frodon et le lance sur la route pour faire diversion.

Frodon: Non mais j'hallucine...

Narrateur: Sérieusement, Tolkien et Peter Jackson doivent se retourner dans leurs tombes...

Metteur en scène: Jackson n'est pas mort.

Narrateur: Euh... dans son lit, alors...

Régisseur: Avec le décalage horaire, ça peut marcher.

Metteur en scène: Je vais l'abattre ce mec. T'en as d'autres des réflexions comme ça?

Régisseur: *Ouvre la bouche.*

Metteur en scène: NON, finalement ne réponds pas. BON, VOUS JOUEZ OUI OU NON?!

Frodon: Oui, oui...

Sam: Ça va, ça va...

Merry: Ok, c'est bon...

Pippin: Pareil...

Cavalier: Raaah...

Donc, comme l'ahuri qu'il est, Sam a balancé l'Anneau. Heureusement pour lui, le Cavalier est totalement miro et passe à côté sans le voir. Une fois qu'il est parti, les quatre Hobbits sortent de leur cachette, ramassent le précieux et, paniqués, fuient vers Bree. Par malchance, le Cavalier miro en a appelé un autre qui lui ne l'est pas, et nos quatre héros se font pourchasser dans la forêt.

Frodon: Aïe-euh!

Sam: Courez!

Merry: Oh, des carottes!

Pippin: Ouille, mon orteil!

Frodon: Saloperie d'arbre en carton...

Sam: Courez!

Pippin: Tu sais dire que ça?!

Sam: Courez!

Puisque la situation est incompréhensible comme ça, on va décrire la scène. Frodon, qui court en surveillant derrière eux, se prend un arbre en pleine tronche. Sam, qui courait par-là, l'aide à se relever en l'encourageant. Merry, affolé, se couche par terre en mode commando et tombe sur des plants de carottes. En courant, Pippin se mange le sol en trébuchant sur une racine. Frodon, soutenu par Sam, frotte l'énorme bosse sur son front. Sam, en passant, relève Merry et Pippin. En clopinant, Pippin s'étonne du sang froid exemplaire de Sam qui n'a pas le temps de répondre car les Cavaliers Noirs leur bloquent la route. Sam leur sauve la vie en les lançant tous sur un radeau (Merry: Mais qu'est-ce qu'il fait là, ce radeau?!). Les Cavaliers Noirs, qui ont peur de l'eau, ne les suivent pas, et Pippin en profite pour se foutre allègrement de leur tronche.

Pippin: Eh bah alors? On a peur d'aller dans l'eau? On a dépassé son quota du bain annuel?

Frodon: Les gars, j'ai perdu l'Anneau.

Tous: QUOI?!

Frodon: Ah non, il est dans ma poche.

Tous: Ouf...

Les Cavaliers Noirs: RAAAAAAAAH! RAH RAH RAAAAAHAAAAA!

Régisseur: Hihihiiiiiii, ça devient vulgaire, ici!

Metteur en scène: Bon, coupez. Moi j'trouve qu'on l'a bien gérée, celle-là!

Narrateur: Ouais!

Sam: Je trouve aussi.

Frodon: J'ai mal la têêêêêête...

Merry: Fallait regarder où tu marchais!

Frodon: Mééééé-euh!

Metteur en scène: Vous avez fini de squatter ma fin de scène?!

Tous: Pardon...


Réponse aux anonymes:

Temperance 18: Merci beaucoup, ça me fait très plaisir! Je suis contente si mon humour te plait, et je te remercie encore pour ta review, en espérant que ce chapitre-ci t'aura plu! :)


Et voilà, c'est déjà la fin! Merci à tous d'avoir lu ce chapitre, n'hésitez pas à laisser vos avis, à poser vos questions, vos demandes en mariage, menaces de mort, propositions, etc..

Merci d'être passé, et à la prochaine! :)