Chapitre 9: La patience est une vertu

5 ans après

Assise sur un banc dans le parc juste à deux pas de mon nouvel appartement, je regardais un jeune couple dont émanait une aura d'amour sincère. A chaque fois que je vois des couples heureux je ne peux m'empêcher de penser à Edward.

Flash back

Tout avait été vrai, je ressentais le besoin de voir Edward, mes veines semblaient me brûler, c'était comme une torture qui me poussait volontairement dans sa direction.

Une fois que j'eus atteint son bureau, il me re-confirma tout et il finit par me demander ce que je redoutais le plus.

- Bella, maintenant que tu sais tout, nous allons pouvoir être enfin ensemble, vivre ensemble et commencer enfin notre vie. Je suis si heureux si tu savais !

Je répondis par le silence, un silence lourd qui enleva le sourire posé sur son visage depuis quelques minutes. Je pris mon courage à deux mains et lui répondis enfin.

- Non Edward. Laisse moi m'expliquer. Je t'ai toujours aimé cependant l'amour ne peut pas tout pardonner. Tu as faits des choix idiots dont les conséquences ont été extrêmement lourdes. Même si tu pensais le faire par amour c'était idiot. Ne t'imagine pas que je vais te remercier, j'ai souffert, trop même, je ne vais pas te remercier pour cela. De plus, ton comportement depuis que l'on s'est revu est impardonnable, tu viens de m'expliquer que tu avais le besoin d'être avec moi et que c'est avec ce seul comportement que tu pouvais m'approcher après ce qu'il s'était passé. Edward tu n'as pas changé tu fais toujours des choix idiots, tu t'es comporté avec moi comme un lâche, jusqu'à me manquer de respect, et tout ça à cause de tes erreurs. C'est trop facile Edward !

- Bella, il prit une inspiration et continua, tu veux dire que tu vas me laisser ? Seul?

- Oui Edward c'est dur pour moi mais c'est la seule possibilité, je veux me protéger et tu n'as pas changé même si tu m'aimes cela ne compense rien.

Retour au présent

Il n'avait pas compris tout de suite mais à force d'explications il avait capitulé, il s'est rendu compte qu'il imaginait trop sa vie et qu'il agissait plus comme un enfant que comme un adulte responsable. Il avait été décidé que nous reprendrions nos vies chacun de notre côté c'était le mieux que notre état.

Cependant je n'oublierai jamais la dernière phrase qu'il m'a dite: « Je vais travailler dur Bella, et quand je serais enfin un homme digne de toi, je viendrais te chercher, nous commencerons notre vie et notre bonheur commencera, je te le promet ».

Je n'avais plus eu de ses nouvelles mais cette phrase est restée gravée dans ma mémoire et me hante, parfois je rêve d'une vie avec lui, à quel point je pourrais être heureuse et je me réveille toujours en pleurant quand je me rends compte que cela ne se passera jamais.

Je ne suis pas idiote, j'imagine bien que son amour pour moi a surement disparu, 5 ans c'est long, trop long.

Mais quand je regarde encore ce couple je pense aussi à…

- Excusez-moi Mademoiselle, la place à côté de vous est-elle libre?

Je relevais la tête pour observer l'inconnu qui me posa cette question, peut-être étais-je encore dans un rêve, Edward se tenait devant moi, souriant, le visage quelque peu marqué par les années mais toujours aussi beau.

- Non elle … elle est libre, bégayais-je. Il s'assit, se tourna vers moi et me tendis sa main.

- Enchanté, je suis Edward Cullen, je viens d'aménager dans le quartier. Et vous-êtes ?

- Isabella Swan, mais appelez-moi Bella.

FIN


Bonjour, voici donc la fin de cette histoire, j'ai mis beaucoup de temps pour l'écrire et j'ai du écrire 3 fins différents pour finalement les effacer les unes après les autres. Je suis arrivée à la conclusion que Bella et Edward ne pouvaient être heureux tout de suite.

Notre aventure s'arrête ici, merci de m'avoir lu, d'avoir commenté, je vous remercie infiniment.

Bien à vous,

Flower Happy.