Booth alla à l'institut Jefferson, et lorsqu'il entra il vit une jeune femme plongé dans un dossier, il la reconnut tout de suite malgré toutes ces années.

Booth : Petite sœur.

Il avait à peine murmuré ces quelques mots, et comme si Tempe avait entendu malgré la distance entre eux deux, elle leva la tête et le vit.

Tempérance : Grand frère.

Elle lâcha son dossier qui tomba au sol, et les personnes qui étaient autour se retournèrent mais Booth et Brennan n'y faisait pas attention, Tempe courut vers Booth qui la prit dans les bras.

Angela : Moi qui croyait que quelqu'un devrait se charger de faire les présentations.

Tempérance : Je te présente Seeley Booth mon grand frère.

Angela : Depuis quand tu as un frère.

Tempérance : Longue histoire.

Angela voulait dire quelque chose mais elle n'eut pas le temps.

Booth : Comme on n'a pas d'affaire, ça te dit d'aller boire un café pour rattraper le temps perdu.

Tempérance : Bien sûr.

Ils allèrent au Dinner.

Booth : Alors qu'est ce qui t'es arrivé après mon départ ?

Tempérance : J'ai changé de famille d'accueil j'y suis resté jusqu'à la fin de mes études, puis je suis rentré au Jefferson. Et toi qu'est ce qui t'es arrivé ?

Booth : Je suis passé de famille d'accueil en famille d'accueil, à 18 ans je me suis engagé dans l'armée jusqu'à mes 23 ans. J'ai rencontré une femme, je suis tombé amoureux et on s'est marié quand j'avais 26 ans. Je suis rentré au F.B.I et un an après elle est tombée enceinte. Elle est morte il y a un an, une balle dans la tête, je n'ai pas trouvé celui qui a fait ça mais je le ferai.

Tempérance : Il t'est arrivé plus de chose qu'à moi.

Booth : Pas des choses très réjouissantes.

Tempérance : Je suis désolé.

Tempe voyait bien que Booth n'avait pas envie d'en parler.

Tempérance : Et ton bébé ?

Booth : Elle a trois ans et s'appelle Lili, ça te dit de la rencontrer c'est ta nièce après tout.

Tempérance : Si tu veux, mais je ne suis pas très doué avec les enfants.

Booth : Elle va t'adorer. T'as qu'à venir manger à la maison ce soir.

Tempérance : D'accord, mais j'ai besoin de ton adresse.

Booth : Tu l'auras avant ce soir, avec l'heure où tu dois venir aussi.

Tempérance : Comment ?

Booth : Magie.

Il repartit avec un sourire énigmatique, Tempe ne put s'empêcher de sourire, il faisait toujours autant le pitre, elle décida finalement de retourner travailler.