Comme promis, voici une nouvelle fic. Celle-ci aussi est courte, il n'y a que 8 chapitres. Mais j'en prépare encore d'autres, donc il n'y a pas d'inquiétudes a avoir.

Je vous donne quelques détails sur la fic.

Titre: Team Building

Rating: K+

Genre: Romance

Personnages: toute l'équipe ainsi que Jane et Lisbon.

Résumé: A cause de la tension entre Jane et Lisbon depuis quelques temps, leur patron décide de les envoyer avec l'équipe faire un stage afin de renforcer les liens entre les membres de l'équipe.

Voilà, ça vous donne une vague idée de ce qui vous attends. Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal a écrire cette fic, alors elle risque de ne pas être super.

Je compte sur vous pour me donner votre avis sincère.

Bonne lecture,

Sweety


Prologue


L'agent Luther Wainwright se trouvait dans son bureau à remplir de la paperasse. Il jeta un coup d'œil dans le couloir au moment où passait sa collègue, Teresa Lisbon et son consultant, Patrick Jane. Ces deux là, de véritables gosses parfois, toujours à s'engueuler, s'envoyer dans la figure toutes sortes de noms d'oiseaux dont il aurait préféré ne pas connaître l'existence. Depuis quelques temps ils étaient devenus impossibles à supporter et il en avait assez. Il ne savait pas ce qui s'était passé entre eux et il ne voulait même pas le savoir. Ce qui comptait été qu'ils cessent leur enfantillages et agissent comme des adultes. Ils travaillaient pour le CBI, ils devaient donc agir comme tels. Mais plus le temps passait et plus le fossé se creusait entre l'agent et le consultant. Il devait faire quelque chose pour arranger ça et il savait parfaitement quoi.

L'agent savait que ses subordonnés lui en voudraient, qu'ils le maudiraient jusqu'à la troisième voir quatrième génération, mais ils ne lui laissaient pas le choix. Il ne pouvait plus supporter les cris, les disputes. Il fouilla donc dans le tas de dossiers qu'il avait dans le premier tiroir de son bureau et en sortit un formulaire qu'il y avait mit quelques semaines plus tôt. Il relut la première page et un sourire apparut sur son visage. Ils allaient définitivement le haïr, mais qu'importe. Il était le patron, ils lui devaient obéissance. Il s'en voulu tout de même un peu, le reste de l'équipe n'y était pour rien, mais c'était ça ou rien. Il espérait juste que ça fonctionnerait.

L'agent s'empressa de remplir le formulaire, se leva de sa chaise et sortit de son bureau. Il traversa le couloir, ses oreilles sifflant en entendant encore l'agent Lisbon crier après son consultant dont on pouvait aussi entendre les répliques. Il souffla, il espérait vraiment que ça fonctionnerait, sinon il serait dans l'obligation d'utiliser une autre méthode qu'il préférait laisser de côté pour le moment. Il arriva dans l'open space et y trouva les agents Cho, Rigsby et Van Pelt, tous trois occupés à remplir de la paperasse. Les agents levèrent la tête en le voyant arriver et il put voir l'embarras sur leurs visages lorsque les cris s'intensifièrent. Luther se tourna vers la source pour voir l'agent Lisbon lancer son agrafeuse sur son consultant qui l'esquiva aisément.

-" Voyons Lisbon, inutile d'en venir à de tels extrémités" lança le mentaliste en ramassant l'objet.

-" Je n'en peux plus Jane" s'énerva la brune. " Vous n'en faites qu'à votre tête, vous ne pensez pas aux autres et il faut que ça cesse."

-" Bien sûr que je pense aux autres" démentit-il en haussant la voix lui aussi. " Je pense à vous, à l'équipe et je ne comprends pas ce que vous me reprochez."

-" Vous ne comprenez pas ? C'est la meilleure" rit-elle ironiquement. " Réfléchissez donc un peu, je suis certaine que ça va vous revenir."

Et avec ça elle se replongea dans son travail, ignorant le regard blessé du blond qui resta figé face à elle. Wainwright décida qu'il était temps d'intervenir et il frappa à la porte du bureau.

-" Quoi ?" Cria Lisbon, et elle se calma instantanément en voyant entrer son patron. " Je… je suis désolée Monsieur."

-" Agent Lisbon, je peux savoir ce qu'il se passe ici ?" Demanda l'homme en entrant dans la pièce, ignorant le regard du consultant.

-" Juste un malentendu entre Jane et moi monsieur" répondit-elle.

-" Un malentendu qui s'entend de mon bureau" précisa l'agent.

-" Je suis navrée monsieur" s'excusa Lisbon en lançant un regard noir à Jane. " Que puis-je faire pour vous ?"

-" Ecoutez Lisbon, ça ne peut plus durer."

-" Je vous demande pardon ?" Elle posa le stylo qu'elle avait dans les mains.

-" Votre comportement ainsi que celui de Jane n'est pas admissible ici et il faut que ça cesse" expliqua-t-il et Lisbon commença à s'inquiéter. " J'ai une solution pour arranger ça."

-" Quel… quelle est-elle monsieur ?" Elle craignait la réponse.

-" Il y a une sorte de programme pour renforcer les liens entre équipiers auquel je viens de vous inscrire."

-" Oh s'il vous plait" ce furent les premiers mots de Jane.

-" Quelque chose à dire monsieur Jane ?" S'enquit l'agent.

-" Un programme pour renforcer nos liens, c'est une blague ?" Continua le mentaliste. " Nous n'avons pas besoin de ça."

-" Permettez-moi de dire le contraire, vos disputes laissent croire le contraire."

Jane ne répondit pas, il se rendait bien compte que l'homme n'avait pas tort. Depuis quelques temps ce n'était plus la grande entente avec Lisbon et il savait pourquoi. Mais il ne pouvait pas en parler, il ne pouvait pas mettre Lisbon plus dans l'embarras. Le problème était que s'il gardait le silence, ils seraient dans l'obligation de participer à ce programme. En tournant les yeux vers Lisbon, il put voir qu'elle n'était pas à l'aise avec cette idée.

-" Votre équipe et vous commencerez ce programme dès Lundi" continua Wainwright, " vous êtes mis en stand by à partir de maintenant."

-" Et… combien de temps va durer ce programme ?" S'enquit la jeune femme.

-" Une semaine. Je vous laisse lire ce dossier et informer votre équipe."

Il sortit ensuite du bureau, laissant Jane et Lisbon seuls. Il salua les trois agents qui ne comprenaient pas ce qui se passait et retourna dans son bureau. Il était craintif, il n'était pas certain que ça fonctionnerait, mais il n'avait pas le choix. C'était ça ou une mise à pied de l'agent Lisbon. Le temps lui dirait si sa décision était la bonne.


TBC…


Alors, vous en pensez quoi? N'hésitez pas a me le dire si vous n'aimez pas, je ne me vexerais pas. J'espère juste que cette fic n'est pas aussi mauvaise que je le pense.

Je posterais la suite dans la semaine, mais je ne sais pas encore quand.

Bonne journée,

Sweety 25/03/13