Finalement, il est là !

Non ce n'est pas non plus un faux espoir cette fois-ci.

Après dès jours de dur labeur à l'écrire et le réécrire, voici l'épilogue !

Je tiens en premier lieu a m'excuser de ce lourd retard, a genoux et en larmes. J'ai vraiment pas fait exprès !

Et ensuite pour à vous souhaiter une bonne lecture, savourez bien ^^.


Robin reposa ses lunettes sur son front avec sourire satisfait en contemplant ses écris enfin terminés. Ses yeux se posèrent sur la photographie encadrée à côté de son ordinateur et un doux sourire prit place sur ses lèvres. D'un mouvement distrait, elle replaça quelques mèches rebelles et argentées derrière son oreille. Ce jour-là, ils s'étaient tous réunis pour fêter l'arrestation de Marshal D Teach. Après dix longues années de cavales, Smoker était parvenu à lui passer les menottes aux poignets. À lui et les acolytes qu'il avait réuni autour de lui durant sa fuite. Edward Newgate pouvait enfin reposer en paix, s'était-elle dit ce jour-là.

« Encore dessus ? »

Elle releva les yeux et sourit à Sasha. Qu'il avait grandi.

« Je viens de terminer.

_Vraiment ? Je peux voir ? Demanda-t-il avec un léger sourire.

_Plus tard, si je me rappel bien, quelqu'un t'attend en bas. »

Sasha sourit légèrement avant d'acquiescer.

« Yaï. Se souvint-il avant de quitter la pièce. Tante Hina a appelé tout à l'heure, je n'ai pas voulu te déranger mais elle voulait savoir si tu viendrais pour le repas du nouvel an chez elle.

_Je lui répondrais, merci. »

Il lui fit un petit signe avant de quitter la pièce, elle entendait ses pas dans les escaliers puis reposa son regard au plafond. Il s'en était passé des choses et sa propre vie avait été pas mal bouleversée depuis son arrivée à Asahi vingt ans auparavant. Elle était toujours épanouie dans son travail d'enseignante. Son histoire avec Marco était toujours aussi forte. Il y avait eu des hauts et des bas, certains plus durs que d'autres mais au final, ils avaient surmonté tout cela. Ils avaient survécus à la crise d'adolescence de leur fils. Et maintenant il avait vingt ans, il prenait son envol à son tour, c'était un adulte.

Thatch et Nojiko avaient bien plus de difficultés eux. Hanae et Kohana leur avaient donnés du fil à retordre. Entre les sortie en catimini la nuit et les différents petits copains qu'elles ramenaient chacune. Combien de fois Thatch avait sorti une hache pour éloigner gentiment les prétendants alors que Nojiko était morte de rire. Combien de fois ses filles lui en avaient fait baver ? Elle n'arrivait même plus à les compter tant il y en avait. Mais bon, Hanae s'était calmée depuis qu'elle s'était mise en couple… Avec Shin.

Dire que Hina et Thatch avaient frôlés la crise cardiaque serait un doux euphémisme. Hina avait failli étrangler l'adolescente alors que Thatch était prêt à passer à tabac le jeune homme. Au final, Kohana et Nojiko avaient réussi à calme l'homme et Smoker avait eu bien du mal avec sa femme. Après tout, Shin était leur fils unique. Tous les deux n'avaient jamais réussi à avoir d'autre enfant. Mais ils s'en fichaient, ils avaient eu leur garçon et ça leur suffisaient amplement. Shin avait décidé d'entrer dans l'armée de l'air très tôt. Ses parents n'avaient pas désapprouvé, s'était un travail honorable et ça restait dans le cadre de la famille.

En parlant de famille, celle de Luffy s'était agrandie rapidement. En premier lieu avec le mariage d'Ace et de Moda, suivit de la naissance de leur trois enfants, Yuki, Ren et Rouge. L'ainée avait treize ans maintenant, son cadet sept et la benjamine quatre. Le plus amusant dans cette affaire, c'est que depuis, Ace piquait encore plus du nez qu'auparavant. Mais ils tenaient tous les deux le coup, il faut dire que les trois gamins étaient aussi agités que leur père, aucun n'avaient pris du calme et de la douceur de leur mère ou en tout cas, aucun ne l'avaient montré.

Mais même les trois réunis n'égalisaient pas leur cousine. Eva, un an et demie, une boule d'énergie super active. La fille unique, pour l'instant, de Luffy et Margaret. Dragon était tombé dans les pommes lorsque Luffy était venu le voir avec elle dans ses bras la première fois. Il lui avait laissé deux jours. Margaret avait une affaire importante exigeant un déplacement et Luffy aussi, il avait réussi à devenir célèbre après tout. Dragon avait été leur solution ultime. Ace avait déjà beaucoup à faire avec ses enfants, Sabo n'était pas libre et il était hors de question de laisser Garp veiller sur elle. Eva fit vivre un enfer à son heureux grand-père.

Vengeance.

Sabo s'était dit la même chose. Lui avait continué de travailler dans sa boutique de livre avant de décider finalement de parcourir le monde. Il ne restait jamais plus d'un mois au même endroit et il avait finalement commencé à écrire quelques petites histoires qu'il avait vécues. Et ses anecdotes s'étaient transformées en best-seller. Il avait prévu de ne plus jamais tomber amoureux avant de croiser Aphelandra en passant chercher Margaret pour rendre service à son frère. Le coup de foudre. Ils n'avaient rien vu venir, ni l'un, ni l'autre. Mais pour l'instant ils ne prévoyaient pas d'enfant, voir Luffy et Ace aussi épuisés ne les encourageaient absolument pas à se lancer à leur tour dans ce genre d'aventure.

Ce qui emmenait au dernier membre de cette grande famille. Monkey D Garp. Il avait pris sa retraite mais gardait un œil sur ses anciens élèves. Le fait qu'il soit désormais arrière-grand-père l'avait rendu complètement gâteux mais ne l'avait pas empêché de baptiser ses petits-enfants de son poing d'amour. Ace avait fait l'erreur de lui laisser ses deux premiers une semaine. Lorsque Moda les avait récupérés, ils étaient en larmes et refusaient d'entrer en contact avec l'eau. Garp avait voulu leur apprendre à nager. De toutes évidences, ça n'avait pas été concluant.

Robin se souvenait parfaitement du fou rire qu'elle avait eu quand Ace leur avait raconté cette mésaventure. Izou avait été dans un état semblable au sien avec Wyper. Pendant un temps, ces deux là s'étaient séparés. Trois longues années où chacun étaient partis de son côté. Ils avaient eu d'autres conquêtes plus ou moins sérieuses avant de se retrouver par hasard, ou presque. Mais cette partie restera, pour leur bien, confidentielle. Au final, après cinq ans de réponses négatives, ils avaient pu adopter une petite fille, Aisa. Wyper avait été très emballé par l'idée dès le début alors qu'Izou avait mis plus de temps, trop incertain par rapport à ses capacités à être un bon père. Au final, la petite avait su gagner son cœur par son sourire et sa bonne humeur.

Si ces deux là avaient tout fait pour fonder une famille, Nami et Bellamy eux en était loin. Ni le blond, ni la rouquine n'en voulait même après toutes ses années. La photographe déclarait qu'elle n'avait pas besoin d'un gnome braillard, puant et bavant sur les bras. Bellamy ajoutait à chaque fois que ce serait un gâchis monumentale de lui faire perdre sa taille de guêpe. De plus, leur boulot respectif les empêchait de se croiser aussi souvent qu'ils l'auraient souhaité. Sans parler de leur période de séparation quasi-quotidienne.

Mais ils n'étaient pas mariés contrairement à Buggy et Alvida. Robin n'arrivait vraiment plus à suivre tant ils s'étaient mariés et avaient divorcés. Le seul qui s'amusait dans ces moments était leur fils. Il faut dire qu'à chaque fois c'était le même spectacle. Ses parents lui offraient des présents plus chers les uns que les autres pour qu'il vive sous la tutelle de l'un ou l'autre. Le gamin ressemblait énormément à sa mère, il avait miraculeusement échappé au nez rouge de son géniteur mais en contrepartie, il avait hérité de ses cheveux turquoise. Le savant mélange n'était vraiment pas mal et le gamin était mine de rien un petit futé. Comme la fille de Shanks.

Hime avait elle aussi bien grandit et s'était calmée lors d'un petit incident. Elle avait fait une bêtise monumentale qui, si son père n'avait pas réagi, aurait pu très mal se finir. Ce jour-là, le roux l'avait secoué comme un prunier, il n'avait même pas réussi à retenir sa gifle tant il avait eu peur. Hime lui en avait voulu pendent très longtemps avant de se rendre compte qu'il avait eu raison. C'était Makino qui lui avait ouvert les yeux. Après tout, montrer une telle haine envers son père devant son petit frère, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus sain. Ame n'avait pas pipé mot et était resté dans les jupes de sa maman en attendant que la situation se calme.

Comme dans le célèbre cabinet d'avocat qui était à Tokyo. L'affaire de Marshall D Teach les avait fait monter en renom. Ils étaient toujours aussi quémandés même dix ans après. Il n'y avait pas beaucoup de changement au sein de l'équipe. Crocodile était toujours aussi irritable, moins depuis quelques temps, des rumeurs courraient selon lesquelles il sortirait avec une femme mais personne n'avait réussi à confirmer cela pour l'instant. Au grand damne de Doflamingo qui voyait en cette opportunité un nouveau moyen d'enquiquiner le reptile. Chose que réprimandait Jinbei à chaque fois. Ils avaient assez de boulot, pas besoin de rajouter le baby-sitting de deux adultes immatures. Quoi que, ça animait bien les bureaux, encore plus que les disputes incessantes de Hancock et son mari, Cavendish. C'était encore bien difficile de savoir lequel des deux étaient le plus superficiel et imbus de sa personne, trait de caractère dont leur fille avait hérité.

Comme Josh de l'entêtement de sa mère. Lorsqu'il avait décidé de se lancer dans de grandes études approfondit en zoologie, son père avait fortement désapprouvé encore plus lorsqu'il avait après que l'établissement se trouvait en Amérique. Il avait refusé net que son fils quitte le continent, les universités proposant ce genre d'étude plus respectable au japon et il lui suffisait de passer un coup de fils pour que Josh y entre sans problème. Et sans aucun problème Josh avait pris son envol pour l'Amérique. Pendent un long moment les deux Dracule ne s'étaient plus parlé jusqu'à ce que le plus jeune obtienne son diplôme et rentre avec fierté. La seule chose qu'il avait voulu prouver à son géniteur était que désormais, il pouvait se débrouiller seul et qu'il savait parfaitement dans qu'elle direction il allait. Il avait fait son bout de chemin depuis le temps.

Tout comme Sanji. Le blond avait ouvert son propre restaurant gastronomique français au centre de Tokyo. Le succès était fou, jamais il n'aurait songé être aussi rapidement connu. Vivre de sa passion était plus que fantastique à ses yeux, mais sa priorité restait toujours la même. Violette. Sa fleur attendait sa fille et il était bien décidé à prendre soin de ses deux princesses. Les autres femmes n'avaient plus aucun intérêt désormais. Cette révélation en avait choqué plus d'un.

Comme Zoro mais ce dernier était sans doute le plus mal placé pour critiquer son ancien ennemi. Il avait ouvert son propre cabinet d'avocat, s'était forgé une forte réputation et pourtant ! Pourtant ! Il n'arrivait toujours pas à trouver l'amour avec un grand A. Il avait eu une aventure avec Tashigi mais l'histoire s'étaient terminée désastreusement pour tous les deux, leur travail leur prenait trop de temps. Récemment il avait reprit le contact avec Bonney mais les deux s'étaient accordés pour ne pas dépasser le cap de l'amitié. Il s'était alors penché sur une autre femme à la chevelure rosées, une psychologue dénommé Peronna. À force de l'entendre pleurer et se plaindre tout le temps, il avait coupé court. Pas besoin de ça dans sa vie.

Sur ce coup, Usopp l'avait battu à plate couture. Le brun avait décidé de travailler avec son père. La boutique fonctionnant bien il avait demandé Kaya en mariage lorsqu'elle avait terminé sa seconde année d'étude en médecine et elle avait accepté. Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est le petit bout de choux qui pointa son nez l'été suivant, ni les quatre suivants qui arrivèrent plus vite qu'ils ne l'auraient souhaité. Trois garçons, deux petites filles et un Yasopp devenu pépé gâteau. Même si la tâche leur avaient semblé insurmontable, les deux amoureux s'en étaient pas mal sortit.

Chopper avait lui aussi entamé de difficiles études en médecine, il était désormais un chirurgien très connu et recommandé régulièrement. La pression que sa réputation lui faisait peser était difficile mais il assumait parfaitement. De plus son poste lui permettait d'étonnante découverte. Comme par exemple, Eustass Kidd et Trafalgar Law dans la salle de repos occupés à ne pas l'utiliser pour se reposer bien au contraire. Un choc pour les trois hommes. Kidd avait menacé de le tuer et Law de le disséquer. Les deux solutions étant aussi radicale l'une que l'autre, le petit homme s'était tout simplement évanoui sous la panique. Une sorte d'instinct de survie ?

« Robin ? »

Elle sursauta et releva son nez. Marco se tenait derrière elle, les mains sur ses épaules et avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, il l'embrassa tendrement. La brune répondit avidement, passant ses doigts dans les cheveux grisés du pompier. Quand elle y songeait, jamais rien de tout cela ne se serait produit si elle n'avait pas quitté Crocodile. Sa vie n'aurait pas été aussi animée, aussi parfaite. Ce « changement » avait été le plus beau cadeau qu'on lui avait offert.


Voilà donc l'épilogue de Changement.

J'espère que cette histoire vous à plût, ça était un réel plaisir de l'écrire pour vous.

J'ai déjà une idée pour la prochaine fanfiction que j'écrirais, et j'ai déjà commencé à l'écrire même si je trouve que ça mérite encore un peu de peaufinage.

Le personnage à d'aillerus déjà fait une micro apparition dans "Tender Lady and Mighty Hawk". Si vous l'avez repérée, félicitation ! Et bon sang mais qu'elle coup d'œil !

Bref, je vous remercie encore d'avoir suivit cette fiction.

Sur ce, à la prochaine !

PS: La réécriture des aventure de Josh à vachement bien avancé.