Salut les amis. Je suis désolée de vous avoir fait attendre si longtemps, mais j'avais pas mal de choses ap faire et beaucoup de travail. Je suis contente de voir que cette fic vous plait, même avec un seul chapitre. C'est dingue, dès que je poste une fic M, il y a du monde pour commenter, on voit les pervers ici, lol. Je plaisante bien sûr, je suis pareille, sinon je n'écrirais pas du M.

Je suis aussi contente de voir que malgré que ce soit assez OOC, ça vous plaise quand même. Bien entendu, on ne verrait jamais Jane et Lisbon agir ainsi dans la série, ce serait trop beau.

Je voulais donc remercier tout ceux qui m'ont laissé un petit mot: catlaur, Mrs Elizabeth Darcy31, Mackenziejane, Solealuna, , Ninisme, Olympe9, Jane Doe51, sheppard 26, XxTakaraxX, dodo 27, Guest, Pepe64, ZarazzzaStar, doriane27200 et Team Jisbon.

J'espère que ce nouveau chapitre vous plaira tout autant que le premier.

Bonne lecture,

Sweety


Lors d'une enquête hors de Sacramento, une panne de climatisation force Lisbon a partager la chambre de son cher consultant.


Chapitre 2


Lisbon passa une main dans son dos qu'elle fit redescendre jusqu'à ses fesses où elle appliqua une légère pression, collant ainsi leur deux corps dans une douce friction qui leur arracha à tout deux des gémissements. Elle le sentait si prêt qu'elle eut pitié de lui. Avec une chose pareille entre les jambes, il devait avoir mal à force de se retenir. Et tout ça juste pour elle. Alors, pour abréger ses souffrances, elle les fit basculer, retrouvant ainsi sa place au dessus de lui. Il leva les yeux vers elle, comprenant ce qu'elle était sur le point de faire et lui donna son accord silencieux.

- oooo -

Il n'attendait que ça, depuis qu'elle était entrée dans sa chambre. Mais jamais il n'avait imaginé que ça arriverait vraiment, que Lisbon se retrouverait sur lui, nue comme le jour de sa naissance, prête à le prendre en elle. C'était si surréaliste. Il plongea son regard dans le sien, faisant ainsi parler ses yeux, lui disant que pour lui c'était plus qu'une simple nuit de sexe. Lisbon le savait déjà, mais avoir cette confirmation lui fit du bien.

L'agent attrapa de ses doigts délicats le membre tendu de l'homme et le guida jusqu'à son entrée. Il posa une main sur sa joue et elle se laissa descendre sur lui, le sentant la remplir entièrement. Elle serra les lèvres et ferma les yeux. Elle vivait quelque chose d'unique et de bien plus fort que tout ce qu'elle avait vécu par le passé. Etre embrassée par Jane, se trouver dans les bras de Jane, n'était rien en comparaison d'avoir Jane en elle, la comblant parfaitement. Elle resta immobile juste assez pour s'habituer à lui, puis commença à bouger, lentement, sensuellement. Elle ondulait du bassin tout en montant et descendant sur un Jane plus que satisfait.

Il avait toujours une main sur la joue de sa compagne et l'autre sur sa hanche, la guidant dans ses mouvements. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas eut une femme dans les bras, Lorelei ne comptait pas. Il regrettait maintenant de ne pas avoir attendu pour offrir à Lisbon la chance d'être la première depuis sa femme. Mais non, il avait été assez stupide. Il avait crut qu'en agissant ainsi, Lorelei le conduirait tout droit à John Le Rouge, qu'il aurait sa vengeance, enfin. Et finalement, c'était elle qui l'avait utilisé. Elle lui avait fait croire qu'elle l'aiderait s'il l'aidait en retour, ce qu'il avait fait.

Il regrettait tellement de choses dans sa vie, mais maintenant n'était pas le moment. Un mouvement de Lisbon le ramena à l'instant présent, comme si elle avait comprit qu'il était perdu dans ses pensées. Il leva les yeux vers elle et elle lui sourit. Elle ne lui en voulait pas, la preuve, elle se pencha pour capturer ses lèvres. Il lui rendit son baiser avec passion, laissant ses mains remonter dans son dos pour la plaquer contre lui. Elle cessa de bouger et il comprit ce qu'elle voulait.

Il lui attrapa la taille et les fit basculer, se retrouvant ainsi sur elle. Lisbon sourit de toutes ses dents, c'était ce qu'elle voulait. Elle avait sentit que Jane se laissait embarquer dans ses souvenirs, ses regrets. Elle ne lui en voulait pas, elle pouvait le comprendre. Alors pour elle, le seul moyen de le faire rester avec elle était de le faire participer. Pas qu'il ne participe pas à leurs ébats, il était même un participant attentionné. Mais elle voulait qu'il agisse plus, qu'il laisse le passé derrière lui et qu'il pense au futur.

Elle était son futur, tout comme il était le sien. Elle voulait qu'il le comprenne, qu'il réalise qu'il avait une chance d'avancer dans la vie, avec elle. Il sembla avoir comprit parfaitement. Il se redressa en s'appuyant sur les mains, plongea son regard dans le sien et sourit d'un sourire carnassier. Il ne lui laissa même pas le temps de comprendre qu'il commença à bouger à une telle vitesse qu'elle ne put pas suivre le rythme. Mais qu'importe, elle aimait tellement ce qu'il faisait qu'elle le laissa.

Elle sentit la chaleur monter en elle, cette chaleur caractéristique et elle sut qu'elle allait bientôt atteindre le septième ciel. Jane aussi était au bord du gouffre, il bougeait encore plus vite. La jeune femme ne put retenir les petits cris de plaisir que lui procuraient les mouvements erratiques de son amant. Elle n'avait jamais vécu quelque chose d'aussi fort, d'aussi puissant. Soudain, Jane se pencha sur elle et posa brutalement ses lèvres sur les siennes, masquant ainsi le hurlement de plaisir qu'elle s'apprêtait à pousser. Il hurla dans sa bouche, la rejoignant dans le plaisir ultime.

Jane bougea encore une ou deux fois en elle avant de se laissait tomber sur le coté, l'entrainant contre lui. Il l'entoura de ses bras, déposant un baiser sur son front. Lisbon ferma les yeux, heureuse comme elle ne l'avait pas été depuis longtemps. Elle était en sueur, Jane aussi et elle sentit la climatisation rafraichir l'air ambiant de la pièce. Et dire qu'elle était là uniquement parce que la climatisation de sa chambre ne fonctionnait pas. Et maintenant elle se trouvait dans les bras de Jane, la tête sur son torse, nue contre son corps tout aussi nu.

-" Merci Teresa," souffla-t-il contre ses cheveux.

-" Merci pour quoi?" Demanda-t-elle en se redressant pour le regarder dans les yeux.

-" Merci d'être là avec moi," répondit-il en lui caressant les cheveux. " Malgré ce que je suis, ce que je fais, tu reste avec moi."

-" Je resterais toujours avec toi," sourit-elle. " Ça fait longtemps que j'y pense, mais je n'ai jamais osé dire ou faire quoi que ce soit. J'avais peur que tu fuis si jamais tu découvrais que j'avais des sentiments pour toi."

-" Pourquoi aurais-je fuis?"

-" Tu n'aimes pas que les gens s'attachent à toi, alors j'ai pensé qu'en gardant tout pour moi, tu resterais. Je ne pouvais pas prendre le risque de te perdre."

-" Tu ne me perdras jamais Teresa, jamais," certifia-t-il. " Je sais que je n'ai pas toujours montré à quel point je tenais à toi, mais pourtant c'est vrai."

Lisbon savoura de l'entendre parler ainsi. Et dire qu'elle aurait put tout lui avouer bien plus tôt, elle aurait gagné du temps. Mais ce qui était fait ne pouvait être changé et c'était tout aussi bien. Tout ce qui comptait à présent était qu'elle se trouvait avec lui, dans ses bras et qu'elle était heureuse. Elle penserait au reste plus tard.

Elle finit par fermer les yeux et s'endormir, bercée par la douce respiration de Jane.

- oooo -

Le soleil se leva, éblouissant de ses rayons à travers la vitre l'agent qui dormait encore paisiblement. Elle enfonça son visage dans l'oreiller pour gagner un peu de sommeil en plus et c'est là que tout lui revint. Elle se redressa soudain dans le lit, entrainant avec elle le drap qui se trouvait sur elle, et sur Jane. Ce dernier grogna, mais ne se réveilla pas. Lisbon n'attendit pas, elle sauta du lit, ramassa ses affaires et commença à s'habiller. Elle devait absolument regagner sa chambre avant que ses collègues se lèvent. Elle ne voulait pas avoir à expliquer pourquoi elle sortait de la chambre de Jane au petit matin. Personne n'avait besoin de savoir quoi que ce soit. Tout ce qui se trouvait entre Jane et elle devait rester entre eux. Elle n'avait pas honte, mais elle aimait garder sa vie personnelle pour elle.

Lorsqu'elle fut près de la porte, elle sentit un bras s'enrouler autour de sa taille et des lèvres se poser dans son cou. Elle frissonna se la tête aux pieds, mais ne résista pas lorsque Jane l'entraina vers le lit. Elle se retrouva sur le dos, Jane au dessus d'elle et c'est seulement là qu'elle le repoussa.

-" Je dois retourner dans ma chambre," parvint-elle à dire entre les baisers brulants de Jane. " Avant que les autres se lèvent."

-" Encore cinq minutes," souffla-t-il en lui caressant le corps.

-" Je voudrais bien, mais je ne peux pas."

Elle se leva alors, repoussant fermement son consultant qui se laissa tomber sur le lit, se posant une main sur le visage. Elle était sur le point de partir lorsqu'elle se retourna pour voir Jane, le visage triste. Il se jouait d'elle, elle le savait, mais elle ne résista pas. Elle revint sur ses pas et vint poser un baiser tendre sur ses lèvres.

-" On se voit plus tard," murmura-t-elle.

Puis elle partit, pour de bon cette fois. Elle se dépêcha de rentrer dans sa chambre, mais ne vit pas la porte au fond du couloir se refermer et un de ses agents sourire. Elle se délesta de son T-shirt et alla directement sous la douche. Elle ne pouvait pas être en retard, les autres se poseraient certainement des questions. Tandis que l'eau coulait sur son corps, elle laissa ses pensées revenir sur la nuit précédente. Elle avait couché avec Jane, elle avait franchit ce pas qu'elle avait juré de ne jamais franchir. Et au lieu de se sentir coupable, elle se sentait heureuse.

Elle chassa ses pensées d'un hochement de tête et finit de se laver. Elle voulait résoudre cette affaire au plus vite et rentrer chez elle. Là, elle ne serait plus obligée de se cacher pour voir Jane, elle pourrait faire ce qu'elle voulait. Il lui tardait de pouvoir profiter de son appartement pour faire tout ce qui lui passait par la tête. Et elle en avait des choses dans la tête.

Elle s'habilla rapidement puis sortit de sa chambre, rejoignant ses collègues qui se trouvaient déjà à prendre leur petit déjeuner. Elle s'installa à la table avec eux avec un café à la main et commença à le boire en silence. Quelques minutes plus tard, Jane vint s'ajouter à eux, une tasse de thé à la main. En levant les yeux, elle croisa son regard et sentit ses joues rougirent. Ça n'allait pas être facile de travailler avec lui maintenant, encore moins qu'avant.

Jane, contrairement à ce qu'elle pensait, ne fit aucune allusion à leur nuit ensemble. Il se contenta de boire son thé, écoutant la discussion entre ses collègues. Il ne pouvait pas ne pas penser à ces quelques heures avec elle, mais il savait que s'il ne faisait que la moindre petite allusion, le moindre commentaire, il le regretterait. Il tenait trop à elle pour risquer ce qu'ils avaient.

Au bout de plusieurs minutes, Lisbon se leva et s'excusa auprès de ses collègues puis se rendit dans sa chambre. Elle allait prendre ses affaires et se rendre au poste de la police locale afin de résoudre cette affaire au plus vite. Elle sentit quelqu'un la suivre et reconnut tout de suite le pas de Jane. Elle le laissa faire, sachant parfaitement qu'il ne s'en irait pas comme ça. Une fois dans la chambre, elle laissa la porte ouverte pour qu'il puisse entrer. Il referma derrière lui, l'approcha doucement et enroula ses bras autour de sa taille. Elle sourit tout en posant ses mains sur les siennes. Elle le sentit l'embrasser légèrement dans le cou tandis que ses mains descendaient jusqu'à sa ceinture.

Lisbon l'arrêta avant qu'il ne puisse aller plus loin. Elle l'entendit grogner de frustration et sourit. Elle pouvait sentir son envie d'elle dans son dos, sa respiration rapide et la chaleur émanant de son corps. Elle remonta leurs mains pour qu'elles se retrouvent de nouveau sur son ventre, mais Jane en avait décidé autrement. Il la fit avancer jusqu'au lit où il la fit tomber avant de l'allonger et de s'installer au dessus d'elle.

-" Jane, qu'est-ce que tu fais?" Demanda-t-elle pour la forme alors qu'il recommençait de l'embrasser partout, lui arrachant des gémissements de plaisir.

-" A ton avis," souffla-t-il entre ses baisers.

-" On n'a pas le temps, on doit rejoindre les autres, on a un travail à faire," précisa-t-elle alors qu'il continuait de l'embrasser tout en lui retirant son chemisier, avant de s'attaquer au son pantalon. " Jane arr… arrêtes."

-" Tu ne le pense pas vraiment," sourit-il en prenant un sein dans sa bouche à travers le soutien gorge.

Lisbon fut incapable de dire quoi que ce soit de plus, la chaleur émanant de ses baisers la rendant incapable du moindre mot. Elle savait qu'elle aurait dut le repousser, ils avaient une affaire à résoudre et l'équipe les attendait. Mais les lèvres de Jane étaient une bonne distraction, une trop grande distraction. Elle sentit soudain qu'il s'occupait de lui retirer sa culotte et elle le sentit lui caresser l'entre jambe. C'était trop, elle ne pouvait pas l'arrêter maintenant, elle avait trop envie qu'il continue.

Mais alors qu'il glissait le long de son corps pour lui embrasser les cuisses, une sonnerie se fit entendre. Jane ne sembla pas s'en soucier, il continua de l'embrasser et ne réagit pas lorsqu'elle tenta de le repousser. Elle tenta de nouveau, utilisant ses jambes pour le faire tomber du lit et elle attrapa son portable pour répondre.

-" Patron c'est Cho."

-" Un problème Cho?" S'inquiéta-t-elle.

-" Je ne trouve pas Jane," répondit-il. " Il a dit qu'il allait faire un tour mais n'ait pas revenu et nous devons nous rendre au poste de police."

-" Je m'occupe de Jane," précisa-t-elle. Avant qu'elle ne puisse en dire plus, Jane la fit basculer sur le lit et reprit ses baisers. " Je… je vous rejoins plus tard."

-" Okay, je préviens les autres."

-" Bien," souffla-t-elle tandis que Jane passait sa langue entre ses jambes.

Elle raccrocha, se sentant mal de laisser son équipe travailler seule. Mais lorsqu'elle sentit Jane lui lécher sa zone sensible, elle oublia sa culpabilité. Elle enfouit ses mains dans les boucles de son amant et le dirigea aux bons endroits. Il était doué, vraiment doué et elle ne savait pas si elle pourrait lui refuser quoi que ce soit. Il savait comment la convaincre, comment obtenir ce qu'il voulait d'elle. Comment avait-elle put lui résister si longtemps.

Peu à peu, elle sentit la chaleur monter en elle alors que Jane continuait ses caresses. Il changea soudain l'angle de ses caresses et elle serra les lèvres pour ne pas crier. Il lui fallut quelques minutes pour se remettre complètement et pendant ce temps là, Jane se contenta de l'observer. Elle avait les yeux brillants, la respiration rapide, de la sueur sur le front et le reste du corps. Elle était magnifique, absolument magnifique et il aurait put passer des heures à regarder ainsi. Mais Lisbon se redressa sur les coudes et plongea son regard dans le sien.

-" Ne me refais plus jamais ça," ordonna-t-elle fermement.

-" Ne me dis pas que tu n'as pas aimé," la nargua-t-il d'un regard.

-" Je ne dirais pas ça," avoua-t-elle. " Mais je ne peux pas me permettre d'être de nouveau en retard pour le travail. Et puis…. Quand je suis au téléphone, je ne veux pas que tu me touche."

-" Pourquoi?" Demanda-t-il innocemment en se rapprochant à quatre pates vers elle, laissant ses yeux se balader sur son corps de rêve.

-" Jane," le prévint-elle.

Mais il ne l'écouta et continua son approche, lentement avant de capturer ses lèvres. Ils s'embrassèrent passionnément et Lisbon posa sa main sur sa joue, la caressant avec tendresse. Lorsqu'ils se séparèrent, Lisbon avait un immense sourire sur le visage qui s'effaça rapidement, figeant Jane sur place.

-" On doit partir maintenant," dit-elle avec fermeté avant de se lever pour se rhabiller.

Jane la regarda faire, puis, lorsqu'elle fut prête, il la suivit hors de la chambre et jusqu'au parking. Lorsqu'ils montèrent dans la voiture, Jane lança ce que tout le monde cherchait depuis leur arrivée.

-" Stacey se cache chez son frère, et avant que tu le demande, il est innocent."

-" Et c'est maintenant que tu le dis," s'énerva-t-elle un peu, reprenant son rôle de flic. " Qu'est-ce que tu me cache d'autre?"

-" Le meurtre de Josh est l'œuvre d'un ex de Stacey," annonça-t-il.

-" Et tu n'aurais pas son nom par hasard."

-" Chaque chose en son temps ma chere, sois patiente."

Lisbon grogna un peu pour la forme. Même s'ils étaient ensemble, certaines choses ne changeraient jamais. C'était ainsi qu'ils fonctionnaient, depuis toujours et ça avait toujours marché. Bien entendu, elle aurait aimé avoir un peu plus d'informations, mais elle savait que plus elle insisterait, plus il l'embêterait. Elle était flic de toute façon, elle trouverait tôt ou tard.

L'agent démarra la voiture et se dirigea vers l'adresse du frère de Stacey, Maxwell Hays. Elle appela Cho pour l'informer de ce changement et reporta son attention sur la route devant elle. Si Stacey se cachait chez son frère c'est qu'elle avait peur, ce qui ne pouvait vouloir dire qu'une chose: elle avait vu quelque chose, ou savait quelque chose. Son frère devait la protéger, raison pour laquelle il leur mentait. Et elle le comprenait d'une certaine façon. Si l'un de ses frères avait des problèmes, elle ferait tout pour l'aider et le protéger.

Elle tourna les yeux vers Jane qui se contentait de regarder la route. Il semblait soucieux, mais à propos de quoi, elle n'aurait sut le dire. Regrettait-il leur aventure? Après ce qu'ils avaient fait ce matin, elle ne le pensait pas. Mais que pouvait-il avoir en tête? Elle n'aimait pas le savoir soucieux, en général ça ne présageait rien de bon. Elle secoua la tête pour chasser ces pensées et se concentra sur l'enquête. Une fois que cette histoire serait finit, elle pourrait se concentrer sur lui.


TBC…


A/N: voilà pour le chapitre 2. Encore une fois, je m'excuse pour cette si longue attente et j'espère que ce chapitre vous aura plu. Le prochain arrivera aussi vite que possible. Mais je vous préviens tout de suite que ce ne sera pas avant plusieurs jours. En ce moment, je travail 6 jours sur 7, pas loin de 60h par semaine et du coup je n'ai pas beaucoup de temps pour moi, surtout le week-end où je travail de 9h a minuit Samedi et Dimanche. Donc, il vous faudra être patient. Mais sachez que vous aurez la totalité de la fic avant que je parte en vacances.

Bonne soirée a tous les amis et n'oubliez pas de me laisser un petit mot.

Sweety 08/05/13