Coucou et oui c'est moi ! Vous n' y croyez plus ? Moi non plus ... lol.

Je suis vraiment désolé de mon retard, j'avoue avoir été démotivé et d'avoir lâché l'écriture pendant un temps. Puis j'ai repris et rien de ce que j'écrivais ne me plaisait , cela ne m'a pas aidé. Et puis finalement j'ai réussi à me débloquer et tout a suivi dans la foulée. J'aime même le résultat de ce chapitre ...ou comme je l'ai dit à une lectrice c'est peut-être le fait que je suis contente de l'avoir terminé. Bref, ce nouveau chapitre aurait du aller beaucoup plus loin dans l'action. En effet, tout le combat contre Silas aurait dû être intégré dedans mais arrivant déjà à 21 pages, j'ai pensé que cela ferait trop long donc j'ai préféré le couper en 2 parties et pour le coup il laisse un peu sur sa faim, je pense. Vous me direz. Cela me permettra également de réfléchir au devenir de certains personnages et oui je suis encore sceptique de qui va vivre ou mourir. Mais une chose et sur je m'attaque ensuite directement à la seconde partie dont le début est déjà écrit...

Un énorme merci a ceux qui m'envoient des messages pour me relancer à continuer, à tous ceux qui attendent la suite et qui sont toujours là, je vous adore. Je vous souhaite à tous un agréable moment de lecture.

...

Les rewiews ( compte fanfiction) sont répondu en MP , les autres c'est ici:

Loulou76 : Coucou et merci de ta review. Ne t'inquiète pas Klaus ne sera pas niais avec ce bébé, tu le verras pas en "mode couches " je te le promets.

Guest: merci pour ton message, ne t'inquiète pas je n'abandonne pas , je l'emmènerais au bout , vous méritez de savoir comment cela se finit. Alors je me donnerais le coup de pied aux fesses pour y mettre le mot fin . Merci beaucoup et bonne lecture.

Loveklaroline : excuse moi ma belle du retard, j'étais frustrée parce que je savais que beaucoup comme toi attendaient cette suite et j'y arrivais pas et j'en avais marre de pas y arriver mais c'est fait ! Enfin... En tout cas j'espère qu'il te plairas, et merci encore pour tout, de tes messages et relances.

Odessa : J'adore ton étiquette " harceleuse de Klausetcaroline " mdr. Désolé de mon retard , c'est atroce, je me sentais coupable de ne pas arriver à écrire je te jure mais j'arrivais vraiment à rien. Concernant Katherine je peux pas ne dire plus mais il est évident qu'a un moment donné on en saura plus et qu'Elijah ne sera pas dupe. Klaus fait à sa sauce mais Elijah n'est pas stupide surtout que tu vas voir (lire) qu'il tient vraiment à elle. Pour les awards c'est la fic : Klaroline seconde Chance qui a gagné.

Lucie: AH AH... tu la cherchais la réaction de Klaus ? La voici, j'espère qu'elle ne te décevra pas malgré tout. Merci pour ton message et bonne lecture. Biz

Gracie-20 :merci de ton commentaire, je suis très contente que tu aimes. Concernant Katherine va falloir attendre un peu pour savoir ce que Klaus en a fait mais tu le sauras c'est promis. Dans le chapitre précédent, on voit vaguement Elijah qui découvre la lettre et qu'il semble abattu mais c'est vrai que j'ai pas plus poussé sa réaction puisqu'elle était prévue dans ce nouveau chapitre donc c'est une chose que tu vas pouvoir lire maintenant. biz

Yaya: merci pour tout, c'est très gentil. Tu vas pouvoir te délecter de la réaction de notre Klaus en mode futur papa lol . Je ne pense pas que lui va en rire par contre. ;)


Entre rêves et réalité

...

En ce début de saison d'automne, le vent a poussé les nuages laissant ainsi sa place à une aube plus ensoleillée. Les arbres sont démunis de leurs feuilles offrant ainsi à la terre une vaste étendue colorée.

Caché derrière l'un des nombreux chênes, un petit garçon aux cheveux blonds est concentré sur le chevreuil qui cherche de quoi se nourrir sous ce manteau de feuilles épaisses . Son frère à ses côtés lui murmure de respirer profondément, la corde de son arc est bien tendue, la flèche pointée en direction de l'animal. L'enfant est si concentré que rien ni personne ne pourrait le distraire.

"- Maintenant " lui murmure son ainé

En toute confiance , le plus jeune lâche la corde, sa flèche se faufile dans l'air jusqu'à finir sa course sur un tronc. En regardant le chevreuil s'enfuir, il reste silencieux sans vouloir montrer la déception qui a envahi son coeur d'avoir tout simplement échoué.

"-Tu vises de mieux en mieux ...la prochaine fois tu y arriveras " tente de le rassurer son ainé

Les deux frères se regardent avec complicité . Une alchimie , une fascination, un lien inexplicable .

"-Tu l'encourages Elijah ? " résonne la voix d'un homme qui a eu le don de les faire sursauter. " Il devient chaque jour de plus en plus pathétique "apparaît Mikael les yeux rivés sur le plus jeune.

"-Je ne suis pas pathétique " se défend Niklaus

"-Silence !...Ne me parle pas. Tu n'es pas digne de tenir cette arme" lui arrache t-il l'arc des mains "si tu ne sais pas chasser alors tu n'es qu'un fardeau "

"-Je suis désolé "

"-Ce n'est pas en pleurnichant que tu garniras notre table " l'attrape t-il par le col de sa chemise" Le garçon a besoin de s'endurcir un peu " crache t-il avant de le frapper si fort que l'enfant s'écrase au sol sous les coups de son bourreau.


Chapitre 51- L'affrontement

" L'avenir dépend seulement

de ce que nous en faisons "

...

Aujourd'hui

...

Pov Klaus

Il était temps pour moi de sortir, de m'éloigner avant de perdre tout contrôle. Mon impulsivité accentuée à toutes ses émotions amplifiées n'ont jamais fait bon ménage. J'ai beau avoir pris de la distance cela ne m'éloigne pas davantage de la réalité. Cette situation, recommence mais cette fois celle-ci semble bien plus crédible que la précédente et je la vis très mal. Elle fait ressortir en moi des blessures profondes de mon enfance. Elle me place dans une image paternelle que je ne serais donner , que je n'ai à aucun moment ... envie de donner.

J'ai marché jusqu'à City Park ou du haut du pont en pierre mes yeux sont rivés sur cette étendue d'eau si limpide. Et pourtant même si l'endroit est plongé dans un calme olympien, je n'arrive pas à faire le vide. Le visage de Caroline ne me quitte pas une seule seconde. Lorsque cette dernière m'a avoué porter notre enfant, je ressens encore cette boule dans sa gorge qui rendait sa salive difficile à avaler. Mon visage à ce moment ne lui a apporté que crainte et à aucun moment je n'ai voulu lui faire paraître autre chose. Dans ma tête, je ne cesse d'entendre le rythme de ce second coeur battant à une fréquence si rapide , résonnant si fortement en elle. Mes yeux se lèvent en direction du ciel, j'ai une profonde envie d'hurler, d'hurler à tous ceux qui doivent prendre plaisir là-haut à me regarder souffrir.

Ma propre mère en fait-elle d'ailleurs partie ? Est-elle satisfaite que ses tentatives pour m'ôter la vie ont échoué afin de me voir tant souffrir aujourd'hui ?

Je me retourne et descend du pont pour reprendre ma route. Le son d'un glissement fluide résonne à mon oreille . Lorsque je me retourne, j'y découvre un cygne blanc posé sur les eaux. Cherche t-on à me faire comprendre que je resterais à jamais le vilain petit canard ? Après tout, cet animal n' a t-il pas mille et une significations différentes ?

Je reste là, figé sur lui qui déploie ses immenses ailes dans ma direction fouettant et remuant tout autour de lui.


Pov Extérieur

A son départ, Caroline s'est recroquevillé sur le canapé. Chaque membre de sa nouvelle famille a essayé tant bien que mal un geste de réconfort à leur manière. Passant d'un sourire compatissant pour Kol à une tentative désespérée d'Elijah à trouver de simples mots qui n'ont jamais réussi a quitter ses lèvres . Pas un mot, pas la moindre larme, son esprit est ailleurs. Chacun a fini par abandonner et elle les comprend. Seul Klaus détient le pouvoir de la faire revenir parmi eux mais au vu sa réaction il ne semble pas prêt à le faire.

Même si ce dernier est resté silencieux elle a pris connaissance de ses traits qui se sont durcis. Ce bébé il est clair qu'il n'en veut pas alors qu'elle , elle le désire profondément. S'il ne se ravise pas, même un peu ils seront dans une impasse. Elle a tout quitté pour être avec lui que ce soit sa mère, ses amis, sa ville . Que fera t-elle si demain elle se retrouve seule ? Ses propres convictions se remettent en question, de nouvelles directions s'ouvrent à elle mais aura t-elle seulement le courage de les prendre ?

Aujourd'hui elle ne peut plus être cette adolescente superficielle, elle se doit de réagir en tant que femme, en tant que mère . La survie de ce petit être en dépend.

-ooo-

Elijah marche à travers les rues du vieux carré d'un pas élancé. Il s'arrête devant la porte du Rousseau où un écriteau sur cette dernière indique que le bar est fermé en raison du couvre-feu. Il soupire, il était persuadé de le trouver là, assis au bar, un verre de bourbon à la main. Un grésillement d'un talkie-walkie résonne sans attendre derrière lui. L'originel se contente de réajuster les boutons de son costume alors que l'inconnu lui demande de rentrer chez lui . En effet , il l'informe que des bêtes sauvages rôdent dans la ville. En suit un petit rire étouffé de l'originel mêlé à une frustration, une peine bien trop retenue .

"-Bonsoir " lui sourit Elijah en se retournant sur lui.

L'agent de police a d'instinct la main posée sur son arme à feu. Pourquoi se trouvent-ils toujours obligés de jouer aux cow boy ? Ont-ils seulement peur de perdre ce sentiment de force qu'ils pensent sincèrement détenir à leurs ceintures ?

L'originel flash à lui plantant ses crocs dans sa carotide. Une fois terminé , il sort de sa poche un mouchoir afin d'essuyer le surplus de sang sur ses lèvres. Il regrette déjà son acte mais si c'était à refaire... il le referait. Cette frustration semblait trop grande et avait besoin d'être évacué. Cela lui permettra de tenir encore le coup, de rester ce pilier , cet homme encore droit aux yeux de sa famille . Il se doit de rester celui qui maintient cette famille unie, celui qui a leurs yeux ne flanche... jamais.

Il reprend sa route d'un pas chancelant, son acte continuera de le hanter avec toutes les atrocités passées. Parce que oui il n'en reste pas moins un vampire, l'une des créatures les plus dangereuses de cette planète. Il continue de marcher jusqu'à tomber enfin sur celui qu'il cherchait.

"-Mais où étais-tu ? " lâche t-il d'une voix se montrant plus dure qu'il n' aurait pensé. Plus dure qu'il n'aurait voulue.

Les yeux de son petit frère se relèvent vers lui puis il le contourne comme s'il n'était pas présent. D'un coup de sang son ainé le saisit par le bras et l'arrête dans ses pas.

"-Elijah, toi et moi on a déjà eu cette conversation autrefois il me semble. " s'agace Klaus

"- As-tu la moindre idée dans quel état elle se trouve ?"

La question de son frère lui serre tout d'abord le coeur. Son visage s'adoucirait même en étant conscient qu'il lui a fait du mal. C'est comme si pendant tout ce temps il avait coupé son lien avec elle l 'empêchant de ressentir sa souffrance pour se focaliser uniquement sur la sienne. Aux dires d'Elijah , c'est comme ci cette barrière s'effritait laissant une part de la douleur de celle qu'il l'aime l'envahir.

"-Niklaus, elle a besoin de toi " lui dit-il le faisant aussitôt revenir au moment présent

"- ça m'est égal ! " lâche t-il d'un ton glacial en cherchant à s'échapper de sa prise ferme qui le maintient... encore.

Ressentir la souffrance de son Alpha , il a assez de la sienne. Cette forteresse autour de son coeur se rebattit aussitôt. Il ne conserve que la sienne, une douleur béante en plein milieu de la poitrine.

"-Tu as raison nous avons déjà eu cette conversation mais aujourd'hui il s'agit de Caroline, la femme que tu aimes, une femme qui a fait tant pour TOI ...pour notre famille "

"-Tu sais Elijah, si au lieu de t'occuper de mes affaires, tu t'occupais des tiennes ? ... D'ailleurs en parlant de ça où est cette bonne vieille Katherina ?" lâche t-il d'un sourire perfide.

Il se dit sans coeur, se foutre de tout et pourtant même s'il a voulu en premier lieu le blesser en lui parlant d'elle , la tristesse qui se lit sur le visage de son ainé l'a peiné. Il est clairement responsable mais il conserve le silence. A t-il eu raison d'agir ainsi ? Il ne sait plus comment continuer avec cette souffrance, toutes ses émotions amplifiées dans ce corps aux milles et une nuances différentes à lui en faire perdre la tête. Après n'avoir été que loup, il comprend aujourd'hui , ses deux espèces ne sont pas compatibles dans une seule et unique enveloppe charnelle sans en perdre la raison.

"-Et si tu ne fais rien ... tout comme moi ...tu la perdras, est-ce ce que tu veux Niklaus ?

Il est pour le moment incapable de répondre. Ne serait-il pas plus judicieux pour lui de la laisser continuer sa route sans lui ? Il lui fait du mal, comme à tous ceux qu'il aime. Son avenir semble tracé d'avance et a ce qu'il en voit, il est sombre sans la moindre lueur, ni espoir. Un avenir où elle n'a pas sa place.

"-Ne laisse pas tes propres peurs détruire le chemin que tu as déjà parcouru "

"-Qu'elle parte, ça m'est complètement égal, tout m'est égal de toute façon " se dégage t-il de sa prise.

La conscience du vampire serait-il plus forte que celle du loup ?

"-Niklaus !" gronde t-il en le rattrapant

Les iris de son petit frère sont désormais d'une couleur ambrée, des veines noires entourent son regard destructeur. Son ainé lève les mains en l'air, se résignant à continuer. Il sait que cela ne sert à rien de poursuivre, il finirait avec une morsure sur son corps. Une morsure de loup qui pourrait nuire à protéger le reste de sa famille dans un combat contre Silas. Il le laisse fuir. Fuir ses responsabilités qui l'éloignent minutes après minutes de l'élue de son coeur.

-ooo-

De retour au QG , une pluie tombe à flot et une importante buée a pris possession de la pièce d'eau. La paume de la main de Chris est reposé contre la paroi en verre . L'eau s'écoule sur son visage, sur chaque parcelle de sa peau. Rebekah, accoudée à l'encadrement de la porte, le regarde avec fascination. Pour la première fois de sa vie, il semblerait qu'elle se trouve chanceuse après tout son immortalité lui a permis de croiser sa route.

"-C'est presque irréel " dit-elle d'une petite voix

"-Qu'est-ce qui te semble irréel ?" lui demande t-il en se retournant sur elle

Elle sourit nerveusement en l'observant maintenant sur une autre face, ses yeux se posent sur ses bras puissants, sur son torse dessiné, sur le V important que dessine son bassin. Son regard est ancré sur ce corps si viril où l'eau se faufile comme ses propres mains l'ont fait toute la nuit.

"-Toi ...tout ce qui est en train de m' arriver " dit-elle en s'approchant de lui.

Ses pas s'arrêtent à la limite de la douche. Une barrière invisible où l'eau se déverse seulement d'un seul côté.

Il se saisit de sa main et l'entraine sous la douche. Son corps sec vient se coller contre le sien complètement nu et trempé. Elle éclate de rire avant d'enrouler ses bras autour de son cou. Elle est maintenant convaincue de ne pas rêver, elle vit simplement son rêve. Sans attendre davantage il capture ses lèvres et l'embrasse délicatement. Il l'embrasse d'une façon sensuelle, si douce, si protectrice comme si elle était la chose la plus précieuse qu'il possédait et c'est d'ailleurs le cas. Elle est la seule chose qu'il lui reste. Elle devient sa famille, ils deviennent tous les deux sa famille.

"- Tu les as vu, tu me l'as dit" interrompt-il leur baiser " Alors je te le demande Rebekah... " attrape t-il son visage dans le creux de ses mains." ... dis moi...dis moi que c'est une fille et qu'elle a beaucoup de toi "

Il cherche à être rassuré, seuls les garçons détiennent le gène de loup originel et il le sait. Avec une fille, elle ne risquerait pas de perdre la vie en la mettant au monde. Elle souffle comme le font les femmes entre deux contractions lorsque le travail a déjà bien commencé. Une fille ? Il n'en a jamais été question et après l'avoir vu , il est comme elle le souhaite et elle le désire exactement ainsi.

"- Nolan..." dit-elle " Il s'appelle Nolan et c'est un magnifique petit garçon et... il a beaucoup de toi " ne cherche t-elle pas à lui mentir.

Il soupire et laisse son front se reposer sur celui de la jolie blonde , il s'en veut de l'avoir mise en danger de cette façon et pourtant il ne peut le nier que ce petit être en elle, il l'aime déjà .

"-Refais moi l'amour Chris " lui demande t-elle d'un ton qui pourrait être perçu comme suppliant.

Sans attendre davantage , il la soulève tandis qu'elle enroule ses jambes autour de son bassin. C'est devenue presque une évidence pour eux deux . Elle se retrouve vite piégée contre lui et le mur carrelé et encore jamais elle ne s'était senti aussi en sécurité dans les bras d'un homme.

-ooo-

A travers l'une des fenêtres, Caroline aperçoit Elijah. Ce dernier est de retour au QG et même s'il n'en a rien dit, elle sait qu' il était à sa recherche. Maintenir cette famille unie c'est sa raison de vivre.

"-L'avez-vous trouvé ?" lui demande t-elle en accourant aux escaliers

"-Non, Caroline " lui dit-il sans même oser la regarder.

Est-il franc ? Cherche t-il à ne pas la blesser plus qu'elle ne l'est déjà ? Elle n'en sait rien.

Ses yeux se posent par mégarde sur la manche de l'originel où des traces de sang font contraste avec sa chemise blanche. Elle comprend que lui aussi ne va pas si bien qu'il semble vouloir le faire paraître.

"-Je suis désolé pour Katherine " lui dit-elle alors qu'il arrive à sa hauteur " j'ai appris pour son départ "

Il se met à émettre un petit sourire timide, un petit sourire mélangé à une part de tristesse retenue.

"-Vous ne pouvez pas vous empêcher de compatir au chagrin des autres, n'est-ce pas ? " lui dit-il d'une petite voix .

Elle hausse les épaules, c'est la seule chose qu'elle arrive encore à faire. Puis elle se mord l'intérieur de la joue afin de retenir ses larmes qui s'échappent et cela malgré sa volonté. Elle n'a pas et n'aura jamais sa force de caractère.

"-Je l'aime tellement Elijah "

"-Je sais " souffle t-il avant de lui offrir une épaule amicale " il y aura des jours meilleurs, je vous le promets ."

Cela devrait la rassurer mais ce n'est pas suffisant. Elle a profondément mal, un coeur qui se déchire. Il dépose un baiser sur son front et alors qu'ils mettent fin à cette étreinte amicale Klaus est là, accoudé contre la rambarde de l'escalier, une bouteille à moitié vide dans l'une de ses mains.

"-Tu es là ! " souffle t-elle d'un air soulagé et même si les traits de son visage sont encore biens tendus. Il la fuit et rejoint le balcon.


POV Caroline

Dans une profonde inspiration, je me décide à le rejoindre. Il fait si froid dehors ou c'est seulement l'atmosphère entre nous.

"-Il faut qu'on parle " lâchais-je en ne pouvant pas m'empêcher de m'en tortiller les mains alors que lui reprend une bonne gorgée de sa bouteille.

"- Tu m'as menti Caroline " lâche t-il d'une voix qui se trouve à ma grande surprise, assez calme .

Et pourtant à choisir j'aurais préféré qu'elle le soit moins, ce que je ressens dans cette intonation c'est de la déception.

"-Je ne t'ai pas menti ...je ne t'ai seulement rien dit "

"- Pendant longtemps tu t'es demandé ce qui pouvait bien me plaire chez toi." commence t-il " Quand je me suis installé à ton chevet lorsque tu souffrais de la morsure de Tyler que j'avais moi même commanditer ...quelque chose s'est passé, quelque chose que je n'avais pas prévu. J'ai été ...fasciné. Fasciné par cet ange à l'agonie, un ange si bon qui pourtant malgré cette part de ténèbres ne la laissait pas s'exprimer. Il m'était alors impossible de laisser cet ange s'éteindre. J'ai alors pensé que si tu pouvais m'aimer rien qu'un peu c'est que tout espoir de rédemption n'était pas perdu pour moi. "

"-Et je t'aime profondément aujourd'hui "

Il reste silencieux , son regard sans réelle expression et s'en est plus que troublant. Ce silence je n'en peux plus, qu'il parle, qu'il m'hurle dessus peut m'importe au moins je serais à quoi m'attendre.

"-Tes émotions sont en vrac, c'est à cause du retour au vampirisme "me plaquais-je contre son dos "... Ne les laisse pas te submerger "

Mes mains viennent envelopper davantage son cou, ma tête se blottir contre la sienne. A mon contact je l'ai senti se raidir, ses mains prendre davantage prise sur la rambarde en fer qui semble se creuser sous sa poigne.

"-J'ai voulu te le dire " lui avouais-je " J'ai d'ailleurs voulu le faire au moment même où j'en ai eu la confirmation, ça m'a pesé de conserver ce secret mais si je ne l'ai pas fait c'est parce que je savais que tu n'aurais pas les idées claires le concernant parce que tu voudrais avant tout ...me protéger "

"-Te protéger ?... " se retourne t-il vers moi " ...vous protéger...c'est ce que je m'obstine à faire depuis tout ce temps Caroline ! " cri t-il

Je le vois inspirer puis expirer calmement afin de reprendre le contrôle et en le regardant faire j'ai l'impression de me trouver des années en arrière face avec moi-même. A l'époque ou à ma transformation je luttais pour conserver le contrôle sur la créature en moi.

"-Tu ne peux pas faire ça...tu ne peux pas nous faire ça " continue t-il d'une voix sanglotante. " Il faut qu'on s'en débarrasse " me dit-il d'un ton sans appel

"-Non " appuyais-je ma réponse d'un geste de la tête.

"-Tu ne sembles pas comprendre... il va te tuer quand il va sortir " me saisit-il par les bras.

"-Klaus ... tu me fais mal " tentais-je de le repousser

"-Je ne laisserais pas cette chose te tuer "

Il me fait peur, vraiment peur et je m'en sens coupable, je ne devrais pas ressentir ça mais c'est le cas. Un champ magnétique se déclenche brutalement et le propulse en arrière . Il l'éloigne de moi et le fait s'écraser au sol sans ménagement.

"-Est-ce que c'est lui qui a fait ça ?" se relève t-il en pointant son doigt en direction de mon bas-ventre

"-Ce n'est pas sa faute, il a seulement cherché à me protéger "

"- Te protéger de moi ?" arque t-il un sourcil

Sur mon bras des ecchymoses ont déjà trouvé refuge sur ma peau, à l'endroit même où ses doigts étaient un peu plus tôt et il le voit. Son visage semble maintenant plus que peiné.

"- Je suis désolé, tellement désolé d'avoir été aussi néfaste pour toi " me dit-il laissant une larme s'échapper de la pointe de son oeil " j'ai été qu'un égoïste de penser une seule seconde que je te méritais." retire t-il sa main " Aujourd'hui j'ai compris ... le bâtard ne méritait pas l'ange "

"-Ne dis pas ça " laissais-je une larme s'échapper "Ce n'est pas de l'égoïsme, nous nous sommes choisi . En aucun cas tu m'as obligé à te suivre et encore moins à t'aimer "

"-Et regarde où est-ce que ça t'a mené aujourd'hui . A risquer ta vie pour mettre au monde ce bébé non désiré . Parce que tu sais quoi, je n'en veux pas ! " crache t-il " je n'en ai jamais voulu et je n'en voudrais jamais "

Ses paroles me blessent au-delà des mots. J'essaie de ne rien faire paraître mais c'est dur, mon monde est en train de basculer.

"-Tu finiras par changer d'avis ! "

Il n'aura pas d'autre choix, je ne lui laisserai pas le choix .

"-Si tu es capable de croire une telle chose alors c'est que tu es bien plus idiote que je ne le pensais " me tourne t-il le dos

Une dernière larme perle ma joue, une larme que je viens essuyer du revers de ma main. Mon monde s'effondre. Mon coeur se serre, un coeur qui me fait mal, un coeur qui saigne . Je me frotte les bras, j'ai si froid.


Pov Chris

Rebekah est blottie contre moi, ses jambes emmêlées dans les miennes. Elle ne cesse d'écouter les battements de mon coeur tandis que moi je suis perdu dans mes pensées. Je ne devrais pas être en mesure de ressentir l'état émotionnel de Caroline mais je ressens sa douleur et celle-ci est atroce. Au sein de la meute, chaque membre est connecté les uns aux autres mais elle, elle est seulement la compagne de l'un des miens et je ne devrais pas être en mesure de ressentir ses émotions et pourtant c'est bien le cas. Je serre ma prise sur Rebekah et embrasse le dessus de sa tête. Je ne veux pas qu'elle croit que je rejette moi aussi ce bébé, ce n'est pas le cas et cela même si le déroulement de sa grossesse m'inquiète. Tout ce que je désire c'est la garder auprès de moi, de nous.

Est-ce si mal de ne plus vouloir perdre une personne chère à son coeur?

Sur cette pensée ma main se pose délicatement sur son ventre et je sens son sourire s'étendre. Elle se redresse légèrement face à moi afin que nos regards se rencontrent . Son regard est rempli d'amour et je me sens bien, je me sens à ma place.

"-Puis-je te demander quelque chose? ...si vraiment je dois me fier a cette vision du futur où tout semble s'être bien passé pour toi " entremêlais-je mes doigts dans les siens " j'aimerais savoir si dans ce futur je t'ai semblé différent ? "

A ma question, ses sourcils se froncent.

"-En quoi veux-tu être différent ?" cherche t-elle a comprendre

"-En rien " soufflais-je en évitant son regard

Ma tête va vraiment finir par exploser.

"-Où est-ce que tu vas ?.... Est ce que j'ai fais ... dis...quelque chose qui ne fallait pas ? " demande t-elle d'une voix inquiète

"-Non ...bien sur que non, je reviens "

"-Tu le promets ?"

"-Je reviendrais toujours " la rassurais-je en appuyant mes lèvres sur les siennes.

Je quitte alors la chambre de Rebekah et longe le couloir . Une fois arrivé à la hauteur de la chambre de Niklaus, j' apercois Caroline sur l'un des fauteuils. Ses larmes ne semblent plus avoir la force de couler, je la regarde masser son ventre dans des gestes circulaires et c'est là que la vérité me frappe de plein fouet . Ce n'est pas sa détresse que je ressens. Je ne doute pas de sa peine mais la ressentir , je n'en suis pas capable. Cette détresse c'est celle de son bébé, il est déjà connecté à la meute. Un nouveau membre dans une meute complètement dissoute. Mon père avait raison , nous sommes clairement en train de nous étreindre.

Que va t-il rester à nos enfants comme héritage ?


Pov Klaus

Caroline a quitté le balcon et est enfin rentrée à l'intérieur et j'ai si mal. La situation m'échappe alors que je pensais avoir construit le puzzle, chaque pièce avait enfin trouvé sa place, enfin presque . Je regarde la bouteille de Bourbon dans ma main. D'un geste rapide, je la lance contre le mur en brique. Le filet d'alcool qu'il restait à l'intérieur de celle-ci vient ruisseler comme la pluie le ferait sur la vitre d'une fenêtre . Mes yeux se froncent, la bouteille est toujours intacte et pourtant je n'y ai pas été de mainmorte .La porte s'ouvre à nouveau et j'en soupire d'agacement.

"-Si tu es venu pour me féliciter sur ma future paternité, je te conseille vivement de retourner d'où tu viens avant que je ne perde le contrôle et me décide à t'étouffer avec tes dents " me montrais-je menaçant.

"-Le jour où je voudrais te féliciter sur ta paternité, je t'offrirais une petite carte, tu sais le genre de carte que quand tu l'ouvres, une musique en sort a t'en donner mal au crâne" me répond Chris .

Je le regarde sans réelle expression. Peut-être que lui arracher la langue serait tout aussi judicieux.

"-Tu ne le feras pas !" me dit-il en ayant surement entendu mes pensées morbides.

Je soupire de lassitude. Le simple fait qu'il puisse en douter, m'agace. Etant redevenu un hybride, L'hybride Originel, il ne peut plus rivaliser avec moi. Sa force n'est plus rien comparer à la mienne. En est-il conscient ?

"-Et pourquoi ça ? " me retournais-je sur lui

"-Parce qu'avoue le ...tu m'aimes bien " me dit-il accompagné d'un air amusé.

"-Chris si tu n'es pas là pour un serment comme tu le dis , qu'est-ce que tu fais là ?" demandais-je agacé

"-Pour quelque chose qui je pense... va beaucoup te plaire " lance t-il un sac à mes pieds .

D'un signe de tête il m'invite à l'ouvrir et alors que je le fais, j'y découvre tout un arsenal d'armes , certaines semblent d'ailleurs très anciennes. Mes yeux se posent instinctivement sur l'une des épées. Pourquoi celle-ci je n'en sais rien mais c'est ainsi. Je libère sa lame pour l' observer avec plus d'attention. Lui me regarde faire, sourire aux lèvres.

"- Elle appartenait à ton père " m'avoue t-il et a son aveu mon coeur en rate un battement." Elle était précieuse pour le mien mais désormais il n'a plus de raisons de s'y accrocher et moi je n'ai jamais été doué avec les lames alors tu devrais la garder "

Même si un simple merci aimerait sortir, je n'y arrive pas. Il ne m'en blâme pas et j'apprécie. Mon père biologique restera pour moi semblable à un mythe qu'on arrive à toucher du bout des doigts. Même si aujourd'hui j'en sais davantage sur lui, l' image paternelle que je conserve , reste Mikael . Cet homme qui m'a élevé, cet homme qui m'a détruit.

"-Qu'est-ce que c'est ? " demandais-je en lui montrant le fond du sac où une dernière arme est précieusement emballée.

"-Ma préférée " me sourit-il en la posant au sol.

Je le regarde la déhousser et ce que je découvre me glace le sang.

...

" Tu n'es pas digne de tenir cette arme "me crache Mikael en m' arrachant l'arc des mains " si tu ne sais pas chasser alors tu n'es qu'un fardeau "

...

"-Il appartenait à mon père, c'était son arme de prédilection " me dit Chris en me faisant revenir au moment présent.

Je déglutis difficilement et il semble le voir . A la vue de cet arc j'ai replongé dans mes démons intérieurs. Depuis le début , tout ceci n'était-il pas un stratagème de sa part pour m'atteindre ? Je me pose la question.

Après tout il me l'a dit, mon histoire a bercé son enfance .

"-Tout le monde n'est pas fait pour être un bon père " lâchais-je sans m'en rendre compte mais à cette révélation un poids semble se soulever .

"- Si tu ne te donnes pas les moyens d'essayer tu ne pourras pas le savoir " me dit-il d'une voix douce " et puis tu n'es pas Mikael "

"-ça on n'en sais rien !" dis-je d'une voix peinée

"-Le simple fait que tu t'en souci ne fait-il pas de toi quelqu'un de différent ? "

Je ne trouve pas de réponse à ça. La pression accumulée semble se relâcher doucement même si celle-ci est encore bien présente . Je suis convaincu maintenant que tout était bien un stratagème mais peu importe ça a fonctionné. Il est arrivé à moi et à la différence du reste de ma famille je l'ai laissé entrer sans me méfier. On dira ce qu'on voudra mais même si aujourd'hui avec mes frères et sœur avons trouvé une certaine paix les uns avec les autres, on ne peut oublier un millénaire de trahisons, de déceptions que notre famille porte sur ses épaules jour après jour .

Mes yeux se posent à nouveau sur le quartier français. Au loin des pas résonnent comme des tambours de guerre. Nos ennemis approchent et en grand nombre, tout est une question de temps maintenant.


Pov Caroline

Au QG, tout le monde s'agite, la guerre est éminente maintenant. Mes cheveux sont remontés en une haute queue de cheval , mon corps moulé dans une tenue confortable. Je regarde une dernière fois mon reflet dans le miroir, dans cette tenue mon petit bidon se dessine . Plus rien ne semble m'arrêter, il est temps de prendre les choses en main, j'en ai le pouvoir. J'agite mes doigts et laisse des étincelles en sortir. Cette fois je suis prête et étrangement je me sens forte.

"-Je n'y arriverais pas " résonne une voix derrière moi

Je me retourne sur lui et croise mes bras sur ma poitrine. Mon regard est froid , fermé tout comme l'est ma posture. Je veux qu'il comprenne que ses mots m'ont réellement blessé . J'ai été suffisamment patiente, je l'ai laissé m'apprivoiser à m'en perdre dans cet amour, à me révéler en tant que femme. A mon tour de faire honneur à cette nouvelle Caroline .

"-Etre celui que tu veux que je sois " continue t-il

"-Je ne te demande pas d'être parfait " soufflais-je en décroisant mes bras " ...seulement d'être là , d'être là pour lui "

"-Crois-tu réellement que même si je le pouvais, je le voudrais alors que lui m'aura pris la seule et unique personne qui a été capable un jour de m'aimer ? "

"-Lui aussi te donnera de l'amour . D'ailleurs il t'aime déjà " lâchais-je d'une voix émue

"-Ne sois pas stupide " ri t-il nerveusement

"-Au fond de toi tu sais très bien que la magie de Magellan n'aurait pas du fonctionner pas après ce que Rebekah a fait."

"-Arrêtes s'il te plaît "

"-C'est lui qui a fait en sorte que ça marche, il l'a fait pour TOI , parce que c'est ce que TU voulais " continuais-je "Quand Silas m'a attaqué , un bouclier de protection m'a protégé . Quand tu as essayé de le briser , tu as été projeté dans le vide mais un autre c'est ouvert pour te rattraper , il t'a protégé. "

"-Et si j'en avais pas l'occasion ? "

"-Pourquoi tu ne l'aurais pas ? " fronçais-je les yeux

"-Silas et son armée de loups approchent, je veux que tu restes en arrière " me dit-il ignorant ma question

"-Mais non !"

"-Il n'y a aucune négociation possible , tu restes à l'intérieur du QG " raille t-il avec froideur

"-Tu ne me fais pas confiance , tu me prends toujours pour cette petite Caroline faible " me postais-je à quelques centimètres de lui

"-Je n'ai jamais pensé une telle chose "

"-Alors laisse-moi combattre à vos côtés, Klaus je me sens forte, je peux utiliser notre lien d'Alpha et les pouvoirs du bébé . "

"- L'ennemi que nous devons combattre dépasse tout ce qu'on a connu jusque-là et je me dois de rester concentrer et ne pas me faire du souci pour toi" me dit-il d'une voix bien plus douce " Alors s'il te plaît je te le demande , restes à l'intérieur ."

Je soupire n'arrivant pas à cacher ma déception .

"-Très bien " lâchais-je à regret.

Ses mains prennent mon visage en coupe , ses yeux se noient dans les miens et mon corps entier tremble à son contact. J'ai subitement le souffle qui devient court, mon coeur bat la chamade à m'en épuiser. Quelques minutes plus tôt, j'étais tellement en colère contre lui et à sentir son contact maintenant je me sens toute chose. Comme l'a dit un philosophe, le coeur a ses raisons que la raison ignore. Aujourd'hui cette citation tient tous son sens. Je n'attends qu'une chose que sa bouche prenne d'assaut la mienne pour évacuer toute cette frustration accumulée. Il se penche vers moi et je ferme les yeux prête à ressentir le contact de ses lèvres. Ses dernières se déposent seulement sur mon front. Je ne comprends pas . Pourquoi ?

Est-il toujours en colère contre moi ? L'annonce de ce bébé a t-il réellement briser quelque chose entre nous ?

"-N'oublie jamais à quel point je t'aime Caroline " me dit-il d'un regard si pénétrant qu'il m'en fige sur place.


POV Rebekah

Nik m'a demandé de faire le plein d'armes mais je me trouve paralyser devant le sac sans en toucher une seule. Mes yeux se ferment , je sens une pression sur mon dos et deux bras m'encerclent. Ma tension s'apaise. Ses lèvres viennent déposer des baisers à la naissance de mon cou. Je pose mes mains sur les siennes et entrelace nos doigts. Dans le sens des aguilles d'une montre, je pivote face à lui, les yeux toujours clos. J'entends son sourire et ressens dans les secondes suivantes la douceur de son baiser sur mes lèvres. Mon corps entier en frissonne. Je suis bien.

"-Nik m'a donné ça !" lui dis-je d'une petite voix en lui faisant découvrir un certains nombre de petites fioles en verre " Elles sont toute rempli de son sang " avouais-je alors que lui se tend " C'est pour nous protéger du venin des loups lors de l'attaque . Il pense que je suis redevenu une immortelle "

"-Rebekah tu n'auras pas à te battre, c'est nous qui irons en première ligne. Magellan restera concentré sur son sort de protection afin que nous soyons les seuls à pouvoir y rentrer si besoin. "

"-Nik ne me laissera jamais à l'intérieur, pas en me croyant redevenu un vampire. Pas en sachant ce que mon statut d' originel est capable de faire dans un combat. "

"-C'est déjà arrangé Rebekah !" avoue t-il

"-Tu lui as dit ! " lâchais-je paniqué " pour le bébé ? "

"- Non " finit-il " Je ne pense pas que ce soit vraiment le moment si je tiens à garder ...mes dents "

"-Quoi ?"

"-Laisse tomber " sourit-il

"-Mais comment alors ..."

"-Je lui ai suggéré que si jamais la situation nous échappe, Caroline et Magellan pourraient avoir besoin d'aide et quoi de plus efficace qu'un vampire originel à leurs côtés ? "

"-Mas toi et moi savons que je ne le suis plus !"

"-Oui mais comme tu l'as dit lui ne le sait pas "

"- Sais-tu à quel point tu es rusé, un vrai petit renard ? " entourais-je mes bras autour de son cou .

Qu'ai-je fait pour mériter un être aussi exceptionnel ?

"-Fais attention à toi , je ne suis pas rassuré de te savoir en première ligne "

"-J'irais bien et puis tu oublies que je suis difficile à tuer "

"-J'aimerais te trouver plus convaincant "

"-Rebekah, ma chérie " attrape t-il mon visage

"Ma chérie" dans sa bouche, j'adore.

"... je reviendrais , je te le promets et je tiens toujours ... "

"-...tes promesses " finis-je à sa place dans un sourire

En effet pour le moment il les a toujours tenues. Je le regarde partir en soupirant.

"-Chris " l'appelais-je à nouveau " j'ignore pourquoi ce matin tu m'as posé cette question mais je veux que tu saches qu' à ce que j'en ai vu , je ne te trouve en rien différent "

"-Merci " m'accorde t-il un sourire sincère


Pov Klaus

Au loin, des premiers coups de feu résonnent. Cette fois nous y sommes et nous sommes prêts à combattre. Demain un soleil rouge se lèvera car le sang va couler. Magellan souffle une poudre sur la grille de l'entrée, son sort est en place . De nombreuses bougies sont tout autour, elle puisera dans leur flamme pour contrer chaque tentative de briser ce champ de force. Chris lui a attaché un carquois derrière son dos et s'approprie l'arc de son père quant à moi je me saisis de l'épée du mien.

"-Jolie lame " me fait remarquer mon petit frère " pas aussi efficace que mon petit jouet mais jolie tout de même " me sourit-il en me dévoilant son fléau d'arme.

Je souris, je n'ai aucun doute là-dessus , avec ceci il va faire un carnage.

"-Kol ...puis-je te demander quelque chose ?"

J'y ai trop pensé aujourd'hui j'ai besoin de savoir.

" ... Quand tu étais là-bas...de l'autre côté ...as tu vu ... y a tu vu notre père ? " demandais-je d'une petite voix

"- Non...il n y était pas ! " souffle t-il "... Nik " m'appelle t-il " ...Moi aussi j'ai peur" m'avoue t-il " ... je n'ai pas envie d'y retourner "

"-Tu n'y retourneras pas ...petit frère " plaçais-je ma main sur son épaule d'un geste qui se veut être rassurant.

Tous les quatre nous nous plaçons en ligne à l'extérieur du QG . Une brochette d'hommes à la nature différente avec un seul point commun le désir de vouloir anéantir Silas. Que se soit en tant que Vampire , Hybride ou Loup Originel , notre alliance contre le sorcier sera marqué dans l'histoire. Je m'assure une dernière fois que tout le monde est prêt, aucun état d'âme, aucune pitié et mon regard en disant ceci est posé sur Chris. Pas le moment de flancher ou de penser à sa conscience, on en sera pas moins damné.

"- Et n'oubliez pas, Silas est à moi " poursuivais-je à leur attention

-ooo-

Musique : Requiem for a dream

6 min 25

-ooo-

POV Extérieur

Au bout de la rue, les premiers loups apparaissent et s'élancent , nombreux sont ceux qui tombent sous les balles des tireurs dont beaucoup d'entre eux se retrouvent vite la gorge arrachée. Les cris de douleur de ses hommes armés résonnent dans le quartier français tout comme leur sang qui en éclabousse les murs. L'écart entre les principaux ennemis se creuse dangereusement .

Les visages de Kol et d'Elijah se transforment petit à petit. Du sang s'injecte dans leur cornée et leurs crocs apparaissent. Chris bande son arc et positionne sa flèche. Le visage de Klaus se transforme à son tour. Ses iris sont d'une couleur semblable à un soleil d'été , ses yeux entourés d'un nombre incalculable de veines noires qui contournent son regard doré. Sa mâchoire commence à le démanger, ses canines s'allongent. Le face à face est maintenant inévitable. Les trois vampires originels s'élancent sans attendre et ils frappent fort. Kol muni de son arme fracasse les crânes de tous les loups qui se trouvent sur son passage. La prise de Klaus devient ferme sur la fusée de son épée. Il place sa lame à la verticale. Corps transpercés, têtes coupées c'est tout ce qui reste sur son passage.

Chris n'a pas beaucoup bougé, seul son bassin est sans cesse en mouvement rotatif , d'un geste coordonné il se saisit de ses flèches et ne rate aucune cible. L'hybride lui, continue de se frayer un chemin parmi les loups ennemis , Silas est forcément au bout du chemin.

Pourquoi n'est-il d'ailleurs pas présent ? N'attendait-il pas ce face à face contre lui ?

Kol continue son massacre, le sang de leurs ennemis ruisselle le long de son fléau d'arme. Sans qu'il ne s'y attende, il ressent une vive douleur à l'épaule, des canines lui grattent l'omoplate. Il grogne, cri , un mélange de rage et de douleur. Il se doit de tenir jusqu'à avoir la possibilité d'utiliser l'une des fioles contenant le sang de Niklaus qui pourra contrer le venin . De sa main il saisit l'animal par la peau du dos. Le canidé n'a pas la force de tenir face à la poigne du vampire originel . Ses deux mains viennent se saisir de son museau puis il écarte ses mains jusqu'à lui briser la mâchoire en deux.

Elijah continue d'ôter les coeurs . Son regard dévie sur ses alliés. Niklaus est couvert du sang de ses ennemis et son petit frère Kol semble être en difficulté. Après s'être débarrassé d'un loup , un autre s'est saisi de sa jambe et la ronge comme le ferait un chien sur un os. L'ainé des Mikaelson s'apprête à lancer un de ses poignards pour aider son frère mais alors qu'il s'apprête à le lancer, un loup se jette sur lui et lui empoigne le bras . Un second aussi noir que la nuit rejoint le premier et lui saute dans le dos. L'originel s'écrase au sol . Un troisième capture son autre bras libre. Vient maintenant la sensation d'être écartelé, vient maintenant le son de sa chemise qui se déchire et de sa chair qui se meurtrit sous leurs crocs acérés. Peu importe ses efforts pour s'en dégager, chaque seconde passée est un peu plus de venin qui parcourent ses veines affaiblissant le vampire en lui. Sa vision commence à se troubler, ses pensées se mélangent entre rêves et réalités . Un visage se penche au-dessus de lui, un visage à la peau si délicate. Katherine dans sa longue robe couleur de l'espoir le regarde d'un air malicieux. Il est désormais si bien. Pourquoi continuer de se battre ? De lutter ? N'est-il pas mieux ici où elle ne l'a pas abandonné ?

-ooo-

A l'intérieur du QG, les trois femmes observent les nombreux loups devant la grille. Ils ne peuvent pas entrer mais leurs efforts pour y parvenir sont intenses . Les flammes des bougies tout autour de Magellan s'intensifient . Elles comprennent rapidement que Silas vient d'entrer dans l'équation.

La sorcière sait désormais qu'elle va devoir redoubler d'efforts pour faire tenir cette barrière . Son combat commence, une lourde pression se pose sur ses épaules. Elle va devoir lutter aussi longtemps qu'elle le pourra.

Un visage apparaît soudainement face à elles. Ce visage c'est celui du sorcier. Rebekah n'arrive plus à bouger et se retrouve comme paralyser face à lui. Que serait-il capable de lui faire à elle, à son bébé s'il en avait l'occasion ? Inconsciemment sa main se pose sur son ventre en signe de protection. Silas suit son geste et affiche un sourire malicieux.

"- Je me demandais bien où se cachait le deuxième ...je crois l'avoir trouvé " lui dit-il alors que la jolie blonde n'arrive pas à prendre le dessus sur le sentiment de crainte qu'il l'envahit.

Elle le regarde lancer une poudre sur leur champ de force , une poudre qui semble ronger leur barrière protectrice.

-ooo-

Klaus arrache un à un les loups ayant prise sur son ainé. Il saisit le dernier et le force à le regarder. Il grogne si fort face à lui qu'il se recroqueville dans ses mains en geste de soumission. L'hybride originel ne le lancera pas , il continuera de lui serrer le cou si fort que sa tête s'en détachera. Il se penche ensuite à son ainé et se mord le poignet afin de lui donner de son sang. Alors qu'il coule à flots dans la bouche de son frère, ses yeux balayent les alentours. Le quartier Français devient un véritable bain de sang , un cimetière où de nombreux cadavres recouvrent le bitume.

Une pluie torrentielle s'abat sur la Nouvelle-Orléans lavant tout ce sang qui coule à chaque seconde.

Ses yeux se posent sur Chris maintenu allongé sur le toit d'une voiture. Son arc n'est plus à porter de main et a glisser sur le capot tout comme le carquois qui lui repose au sol. Le jeune homme lutte, un loup le menace de ses crocs et lui le maintient à la gorge d'une seule main afin de réussir à atteindre une flèche retenue en otage par un balai d'essui glace.

L'hybride se redresse et regarde son frère toujours au sol .

"-Debout Elijah ..." lui ordonne t-il d'une voix dure

Son ainé ne bouge pas, toujours ancré dans le monde de rêve que son esprit à lui-même créer. L'hybride se penche à lui , posant un genou au sol.

"-Debout Elijah " le secoue t-il vigoureusement " Debout..." hurle t-il alors qu'une inquiétude le gagne à chaque seconde qui défile " Debout...mon frère "

Elijah sursaute et semble revenir à lui et trouve la main que Niklaus lui tend . Il s'en saisit et se relève . Une fois les deux frères debout face à l'autre, Elijah lui fait part d'avoir vu leur petit frère en difficulté avant que lui ne tombe.

Leurs regards balayent les alentours mais aucun des deux ne trouve leur cadet. Dans sa recherche pour y trouver Kol , les yeux de L'hybride originel se posent à l'endroit même où il y a quelques minutes Chris était lui aussi en difficulté .

Elijah cri à plein poumon le prénom de son petit frère et Klaus s'élance jusqu'à la voiture où se trouvait le loup originel, il monte sur le capot pour atteindre le toit du véhicule où un corps y repose.

"-Non...non..non " lâche t-il dune voix pleine d'inquiétude.

Il le retourne , priant pour que celui-ci ne soit pas celui de Chris. Il souffle de soulagement en découvrant le visage d'un parfait inconnu , une flèche plantée dans la gorge. Ce corps est sans aucun doute celui de l'homme-loup qui l'a attaqué et qui est redevenu humain au moment même ou la vie l'a abandonné . L'arc a d'ailleurs disparu tout comme le carquois.

Les pas de Kol sont bien chancelants, sa vitesse plus que diminuée. Il a tout de même réussi à s'éloigner de leurs champs de vision. Son dos se repose sur l'un des murs en brique du vieux carré, sa vision devient saccadée, les couleurs mélangées. Sa main se glisse dans sa poche pour en sortir l'une des éprouvettes contenant le sang de son frère. Il l'examine et tente de l'ouvrir mais ses mains devenues si tremblantes lâchent prise brutalement . Sa vision trouble la regarde chuter et rouler sur le sol.

"-Merde mais quel con " jure t-il contre lui.

Un loup l'ayant entendu s'élance et lui saute dessus. L'originel tombe sur le dos sous le poids de l'animal. Les autres éprouvettes de sang que sa poche contenait se brisent. Le vampire fixe les crocs de l'animal tout en se défendant comme il le peut. Une de ses mains a prise sur la gorge du canidé. Il ne doit pas plus aggraver son cas, un nombre incalculable de morsures parsèment déjà son corps. Une quantité affolante de venin en lui. D'un élan, il plonge sa main dans la gorge du loup et lui arrache la trachée. Il souffle de soulagement et balance son trophée a quelques mètres. Il se relève et une ombre apparaît face à lui , une ombre qu'il perçoit très mal. Une voix qu'il ne reconnaît pas, une voix qui semble brouillée dans son esprit. L'originel a chaud, terriblement chaud, il sent les gouttes de sueur qui ruissèlent sur son front. L' ombre s'approche encore, le plus jeune frère Mikaelson devient menaçant et flash sans attendre. Il renverse l'homme et le plaque au sol dans une agressivité démesurée.

"-Kol ... STOP " hurle Chris en cherchant à s'échapper de la prise du vampire.

Le jeune loup originel est en état de panique face au regard bestial du vampire originel . Il fait maintenant face à tout ce qu'il l'a toujours tant effrayé. Il ne veut pas mourir , pas maintenant et encore moins de cette façon.

Kol lui ne semble plus conscient, pris de folie , pris de frénésie pour ce corps chaud à sa merci. Il ne se contrôle plus et plante ses crocs dans sa carotide se délectant de son sang. Chris le frappe de toute sa force mais il ne lâche pas, bien trop obnubilé par son sang si épicé.

-ooo-

Au QG, un véritable combat de sorcellerie fait rage. Magellan fait face à Silas pour laisser cette barrière maintenue. Sa chevelure flotte dans les airs, ses mains sont tendues dans la direction de la grille. Ses yeux n'ont plus rien d'humain , la magie la complètement envahi et a coloré ses yeux d'une couleur violine. La cire des bougies autour d'elles est en train de fondre comme neige au soleil. Du sang commence à s'écouler de ses narines et le visage de Caroline dessine l'inquiétude en la voyant. Son regard bascule sur le sorcier qui lui semble être au meilleur de sa forme. Sans attendre Caroline se positionne aux côtés de la sorcière et tend sa main vers la grille et déclenche ainsi le pouvoir du bouclier de son bébé qui semble venir nourrir leur champ de forces et ainsi le solidifier , comblant les vides que Silas a créés.

Le sorcier perd de son sourire. La sorcière était en train de lâcher, le sang qui coulait de ses narines n'était que le signe que cette dernière ne tiendrait plus longtemps. Il n'a pas d'autre choix que d'augmenter sa puissance .

"-Une fois que je serais rentré je vais t'arracher moi-même cette chose qui grandit dans ton, ventre " la menace t-il avec froideur

"-Va en enfer " lui répond Caroline en laissant son regard devenir mordoré .

"-J'y suis déjà trésor "

Sa deuxième main se place à l'horizontale rejoignant l'autre et une lumière s'en échappe à son tour. Silas faibli au fur et à mesure un filet de sang s'échappe de ses narines jusqu'à atteindre ses lèvres.

La lumière qui jaillit des mains de Caroline s'arrête brusquement. La jolie blonde les agite de toutes ses forces mais plus rien ne se passe. Magellan lutte désormais seule contre le sorcier.

"-Ce n'est pas vrai...ce n'est pas le moment de te décider d'arrêter ...fais pas ta forte tête...je t'en prie " secoue t-elle ses mains en vain.

"-On dirait que bébé loup est déchargé " se moque Silas de l'autre côté

"- Ne restez pas ici, montez à l'étage " demande Magellan d'une petite voix douce en regardant les deux blondes.

Elle sait qu'elle faiblit , elle sait que cette barrière qui les sépare de leurs ennemis va s'effondrer sous peu . Tout est plus qu'une question de temps maintenant.

"- Si vous ne le faites pas pour vous... faites le pour eux " cherche t-elle à leur faire comprendre qu'elles doivent se mettre en sécurité pour le bien de leurs enfants à venir.

Silas ne les laissera pas vivre que se soit l'un ou l'autre.

"- Peut-être qu'il s' est déjà rechargé " poursuit Caroline en replaçant à nouveau sa main sur le champ de force.

L'effet désiré est tout autre, leur barrière protectrice se trouve drainer.

"-Arrête Caroline, il aspire la magie " lui cri Magellan mais la jolie blonde n'arrive pas à retirer ses mains.

En suit une puissante explosion où tous s'en retrouve projeté. L'entrée du QG s'effondre dans une avalanche de pierres.

...

To be continued ...


Alors verdict ? Qu'en avez vous pensé ?

Je veux tout savoir .

Comment voyez vous la suite ?

Qui s'en sortira ?

Beaucoup de personnages sont sur la sellette , ils pourraient bien que tous ne s'en relèvent pas .

...

N'hésitez pas à laisser la trace de votre lecture,

un simple petit clic sur le mot Review en fin de page pour me laisser un petit commentaire .

Merci à tous de jouer le jeu

Klausetcaroline,

qui fonce sur la deuxième partie.