Coucou !Ceci est une histoire que j'ai créé juste après le 4x23 ! Elle est déjà terminée (je peux toujours l'agrandir ...) et c'est un long OS !

Je vous souhaite une bonne lecture ^^


Les hurlements de la louve résonnaient dans la chambre. Klaus observait la scène, silencieux. Il comprenait que ce jour marquerait sa vie à tout jamais. Il avait encore le pouvoir de tout stopper… De sa manière… Mais quelque chose en lui l'en empêchait.

La sorcière avait un gant de toilette mouillé, épongeant la sueur de la louve. Elle tentait de la rassurer, afin que ses cris cessent pour de bonds. Car il n'y avait pas que douleur dans ses hurlements, mais aussi rage, et chagrin. Pourquoi diable avait-elle fait ça ? Pourquoi ce jour-là, avait-elle laissé ses pulsions l'emporter et l'alcool diriger ses pensées ?

Mais tout son regret disparu lorsqu'un cri envahi la salle. Toutes les têtes se tournèrent vers le petit être qui hurlait. Choqué, il braillait de cette nouvelle façon de vivre, n'étant plus habitué à respirer grâce à sa mère.

Une foulée de sentiments traversa l'hybride, qui ne bougeait pas d'un millimètre, comme figé sur place. Il attendait que quelqu'un lui dise le verdict.

« C'est une fille, déclara une des sorcières. »

Puis, prenant délicatement le bébé dans ses bras, elle le plaça dans le creux du coude d'Hayley. La louve afficha un sourire heureux en regardant le poupon qui s'était finalement habitué de cet air nouveau. Finalement, l'enfant s'endormit au bout d'un certain temps. Les sorcières les laissèrent seuls, dans un moment d'intimité.

Klaus ne bougeait toujours pas, ses yeux étaient fixés sur son héritier… ou plutôt, son héritière.

La louve le remarqua enfin, et lui demanda doucement, avec hésitation :

« Tu veux la tenir ? »

Mais l'hybride secoua la tête, il ne voulait pas paraître faible devant cette femme qu'il n'aimait pas particulièrement. Il quitta la pièce et claqua la porte. Il avait besoin d'être seul.

Klaus marchait dans une rue de la Nouvelle Orléans, plongé dans de profondes pensées. Il songea à Caroline, cette si belle et courageuse vampire… Elle ne savait toujours pas pourquoi il avait quitté Mystic Falls, il n'avait pas voulu rajouter de mur entre eux. Ils y en avaient déjà pas mal.

Il s'assit sur un banc, son cœur mort était comme pressé. Bon sang ! Qu'est-ce qui m'arrive ? Pensa-t-il. Il se sentait tellement différent en ce jour pluvieux. Klaus regarda la grande horloge sur une des bâtisses dressées devant lui. 11h43. Une nouvelle émotion s'emparait de lui. Et bien qu'il ne savait pas encore laquelle, il réalisa qu'il venait de devenir père. Aujourd'hui, à 11h43, Klaus Mikaelson était devenu père d'une petite fille.

Comment sa vie avait-elle put changer aussi radicalement ? La pluie menaçait de tomber, mais il restait là, assis sur son banc, à s'embrouiller le cerveau, ne parvenant pas à trouver de réponse.

Il soupira lorsqu'une sorcière arriva, interrompant ses pensées macabres.

« Maintenant que le bébé est né, il va falloir que tu t'occupes de Marcel. »

A croire que cette sorcière était vraiment stupide, l'hybride était déjà bien déboussolé, alors rajouter de la colère dans son humeur n'allait pas faire un bon mélange.

« Et je t'ai dit que je ne laisserai personne me dicter ma conduite. Siffla-t-il en tournant la tête vers elle.

- Alors Hayley mourra.

- Je m'en fiche de la louve.

- Ton enfant te sera séparé.

- Essaies donc de faire ça avant que je ne t'arrache la gorge. Cracha l'hybride en se levant du banc.

- Je serais la seule à pouvoir expliquer à ta fille ce qui lui arrivera Klaus ! Dit la sorcière avec une pointe d'agacement.

- Et qu'est-ce qui lui arrivera ?

- Tu ne comprends donc pas ? C'est une enfant née d'une louve et de l'hybride Originel ! Elle aura des pouvoirs inattendus ! Je serai la seule sorcière pour l'aider à se contrôler. Puisque je me suis liée à la mère bien avant qu'elle n'accouche. »

Klaus respirait fortement, essayant de calmer sa rage. Il n'avait pas d'autre choix que d'accepter la proposition.

0Oo0Oo0

Lorsqu'il retourna dans la maison où la louve avait mis au monde son enfant, l'hybride sentit une odeur de sang. Il craignit le pire… Il ouvrit la porte et observa la scène, une sorcière tentait désespérément de réanimer la louve. Récitant une formule ancienne, un grimoire fermement serré dans sa main.

Elle remarqua la présence de l'hybride et se leva aussitôt, pour finalement lui annoncer la nouvelle :

« Hayley est morte. On ne sait pas pourquoi, en tant que louve, elle aurait dû résister. Mais apparemment le bébé lui a fait puiser beaucoup plus d'énergie que la normale. On pensait qu'elle reviendrait juste après et pourtant…

- Comment va-t-il ? Se contenta de demander l'hybride.

- L'enfant ? Il va bien. Il ne sait pas qu'il vient de perdre sa mère.

- Il pourra toujours en trouver une autre… Murmura Klaus dans un chuchotement impossible à entendre pour un humain, or la sorcière en était une. »

Il soupira en comprenant qu'il était complètement seul.

0Oo0Oo0

Des années plus tard

Quinze ans s'était écoulés depuis ce jour mémorable. Klaus n'avait pas revue sa précieuse Caroline depuis toutes ces années. Son cœur était lourd et il n'avait jamais autant remarqué le temps qui passait. Aujourd'hui sa fille était partie en ville, seule, elle n'avait pas beaucoup d'amis. En même tant ce n'était pas comme si elle en cherchait vraiment.

Klaus avait remarqué à quel point elle lui ressemblait, ses yeux bleus, ses cheveux blonds. Il était heureux de savoir que sa fille ressemblait beaucoup à son père, même si elle avait plusieurs traits de caractères appartenant à sa mère.

Et lui ? Que faisait-il ? Il parcourait la ruelle tranquillement. Après avoir tué Marcel, et avoir fait fuir tous les vampires de cette ville, sa vie avait été plongée dans un ennuie profond. Bien sûr il y avait Elijah, mais l'Originel ne comblait pas complètement son sentiment de solitude.

Oui il y avait également son enfant, mais les sorcières s'en étaient occupées, comme promis. Et Klaus ne pensait qu'à Caroline. Il fallait qu'il la revoie, alors il cherchait sa fille, ce qui expliquait pourquoi il demandait à presque tous les passants s'ils avaient vu une petite louve loufoque passer par là. Lesley.

Lorsqu'il entendit, dans un petit coin de rue, quelque chose qui le fit se stopper.

« Arrête Lesley ! Hurlait un garçon. Lâche-moi ok ?!

- Arrête de crier Piper s'il te plaît ! Murmura la louve avec force.

- Tu es un monstre !

- Non je vais t'expliquer je t'en supplie, ne pars pas comme ça ! »

Klaus pouvait entendre l'émotion dans la voix de sa fille, soulignant que les larmes commençaient à venir. Il avait envie d'intervenir mais sa curiosité le poussait à écouter la suite. Il savait que s'il s'interposait aussi tôt, il ne connaîtrait jamais le comment du pourquoi. Lesley avait ce côté mystérieux.

« Pourquoi tes yeux ont changé de couleur hein ?

- Pep'…

- Ne m'appelle pas comme ça, on est plus amis !

- S'il te plaît…

- Non, ne dis plus rien !

- Je suis à moitié loup garou ! Dit-elle avec précipitation afin qu'il ne la coupe pas dans sa phrase. »

L'hybride ouvrit ses yeux en grands, il avait fait promettre à sa fille de ne jamais révéler son identité et elle venait de trahir sa confiance. Il comprit au silence qui suivi, que le dénommé Piper était devenu muet de stupéfaction.

« Qu…Quoi ?

- S'il te plaît, n'aies pas peur de moi, supplia Lesley. »

Klaus entendit sa fille s'approcher du jeune homme et des mains s'entrelacer. L'hybride commençait à comprendre pourquoi sa fille ne lui avait jamais parlé de ce garçon.

« Non ne me touche pas !

- Pep revient ! Hurla la fille, un sanglot déformant sa voix. Je t'aime ! »

Les pas du jeune homme se stoppèrent et Klaus comprit qu'il s'était raidi, il avait fait demi-tour :

« Alors s'était ça hein ? Ces crises de jalousie … Voilà pourquoi tu viens de mordre ma petite amie, c'est ça Lesley ?

- Je… Je suis désolée.

- De quoi ?

- Mais je suis obligée…

- Lesley… ? »

L'hybride entendit un petit vent, et comprit ce que sa fille allait faire.

« Tu vas tout oublier, je ne suis pas une vampire… Ni un loup garou d'ailleurs. Je suis juste ta meilleure amie. Tu sors avec cette débile d'Axia et tu ne remarques pas ma jalousie. Tu ne sais rien. Vous vous êtes baladés, et tu l'as ramené chez elle. Récita Lesley. Maintenant tu t'en vas et tu vas faire tes devoirs pour demain… Pour changer. Rajouta-t-elle dans un soupir. »

Klaus attendit que le garçon parte avant de rejoindre sa fille. Elle était adossée au mur et des sanglots faisaient bouger tout son corps. Il eût un pincement au cœur en la voyant si malheureuse.

Lorsque la jeune fille remarqua la présence de son père, elle se leva immédiatement. Klaus l'interrogeait du regard.

« Tu as entendus n'est-ce pas ? Demanda Lesley d'une petite voix. »

Il hocha la tête :

« Qu'est-ce que tu as fait Lesley ?

- Il l'embrassait…Je ne sais pas ce qui m'a pris, j'étais tellement folle de rage…

- Ton impulsivité. Où est la fille ?

- Là. »

Lesley montra du doigt un mur, une rousse aux yeux verts avait sa tête dans ses jambes, une morsure ravageait son épaule qui était en sang. Il s'approcha d'elle et la jeune fille leva la tête, ses prunelles effrayées prouvant son anxiété. Lesley s'était levée et avait rejoint son père, son visage ravagé par les larmes, elle n'avait plus envie de parler. Elle regarda ce qu'elle avait fait et se mordit la lèvre.

Klaus s'accroupit et fixa la rousse dans les yeux. Son caractère avait quelque peu changé depuis que sa fille avait grandi, il ne voulait pas que Lesley ait peur de lui, alors s'il devait se nourrir d'humains, il essayait d'être discret. Quant à elle, en tant qu'hybride un peu spéciale, elle n'avait jamais eu besoin de ce genre de nourriture. Elle avait le parfait choix entre le comportement humain ou vampire.

« Oublie tout ce que tu as vu, tu t'es juste fait mordre par un chien enragé. Maintenant va-t'en. »

La rousse s'exécuta. L'excuse était bidon et stupide, mais ce n'était pas comme s'il avait vraiment le choix. Klaus se releva et observa sa fille qui était toujours en larmes, mais les sanglots s'étaient arrêtés.

« Pourquoi tu ne m'as rien dit sur ce garçon ? Demanda-t-il.

- Pa…Parce que je l'aime. Répondit Lesley difficilement. »

L'hybride se figea, sa fille était amoureuse et il n'avait rien remarqué. Il se gifla mentalement pour ce manque d'attention.

« Toujours est-il que tu aurais pu me le dire.

- Au contraire ! S'énerva la jeune fille. La première chose que tu aurais faite, c'est d'aller le voir et de le menacer. Comme ça je n'ai plus de faiblesse ! Car la faiblesse d'un vampire c'est l'amour. De toute façon tu t'en fiches de moi, tu voulais avoir un garçon pour qu'il puisse continuer ce que tu as commencé !

- Lesley… Avertit Klaus.

- Quoi ?!

- Ne me parle pas comme ça !

- Je ne suis pas un de tes hybrides Papa ! Je suis ta fille ! Tu ne peux pas me tuer !

- Je n'avais pas l'intention de te tuer. S'étonna Klaus, même si l'énervement était toujours de la partie.

- Et toi ? Tu n'as jamais été amoureux peut-être ?

- Non. Je te l'ai déjà dit, l'amour est une faiblesse !

- Pffff ! »

Lesley fila vitesse vampirique. En réalité elle était une louve, mais elle possédait les dons de vampires et étaient plus puissantes qu'un vampire de 500 ans. A croire qu'il y avait un avantage à être la fille de l'hybride Originel.

Klaus soupira et marcha dans un sens opposé. Ses espoirs pour retrouver Caroline avec sa fille étaient vains. Il avait préféré la laisser se calmer avant de revenir la voir. Ce n'était pas l'une de leurs premières disputes… Alors il avait pris l'habitude d'attendre.

De toute façon, le temps ne lui manquait pas. Il s'assit sur un des bancs de la ville et regarda l'horloge. Il avait une petite impression de déjà vue. Demain c'était l'anniversaire de Lesley. Elle allait avoir quinze ans.

Il avait pris l'habitude de l'emmener en voyage, car son anniversaire tombait pile pendant les vacances. Cette année il voulait l'emmener à Mystic Falls. Même si sa fille ne connaissait rien de cette ville et des malheurs qu'il y avait eu –entre autre, qu'il avait commis. Il avait juste trouvé que c'était la bonne occasion de lui dire qu'il n'avait jamais aimé Hayley et qu'il était en réalité amoureux de Caroline. Bien sûr, il ne lui déclarerai pas de cette manière aussi franche.

Car sa fille ne le savait pas. Elle pensait que sa mère était juste morte à l'accouchement et que son père l'avait toujours aimée. Klaus n'avait jamais eu le courage de lui dire qu'elle était arrivée par erreur.

Mais plus les années défilaient, et plus Lesley le comprenait… Elle se doutait de quelque chose et avait déjà interrogé son père plus d'une fois. La réponse était la même bien évidemment : « je te raconterai tout la prochaine fois »

Une présence se fit sentir derrière l'hybride qui reconnut la personne. Elle s'assit à ses côtés.

« Elijah… Soupira-t-il.

- Encore une dispute ? Demanda l'Originel. »

Klaus hocha la tête positivement. Il y eût un long silence, puis finalement, ce fut l'hybride qui le brisa :

« Demain je retourne à Mystic Falls.

- … Pourquoi maintenant ? Après quinze ans ? Interrogea son frère.

- N'est-ce pas évident ?

- Pour la fille, soupira Elijah.

- Je pensais qu'elle me rejoindrait… Finalement j'avais tords. Sourit tristement Klaus.

- Que t'ont appris tes hybrides ?

- Qu'elle est toujours avec Tyler. Je les ai installés partout, ils espionnent discrètement.

- Je suppose que Katherine est dans de piteux états… Soupira une nouvelle fois Elijah.

- Oh il lui reste du sang, tu peux toujours aller la voir. »

L'originel secoua la tête et préféra changer de sujet.

« Tu as hypnotisé Axia. »

Klaus tourna la tête vers Elijah d'un air incrédule.

« La rousse, rajouta-t-il pour plus de précision.

- Ah… Oui.

- Tu aurais pu la tuer.

- Oui j'aurais pu.

- Alors pourquoi tu ne l'as pas fait ?

- Parce que ma fille tient à ce gars. Et que ce gars tient à cette fille. Et que moi je tiens à ma fille.»

Elijah sourit.

« Pourquoi souris-tu bêtement ?

- Je ne vois pas de quoi tu parles.

- Elijah. Insista Klaus.

- Ta fille te change. Expliqua son frère. Depuis quinza ans le méchant hybride n'est plus si méchant qu'il en a l'air.

- Non, personne ne me peut me changer.

- Bien sûr que si, seulement, il n'y a que deux personnes qui réussissent cet exploit. »

Klaus se tut, il savait très bien qui était la deuxième personne. Mais il n'y prêta pas attention, il secoua la tête :

« Il faut que je retrouve Lesley. Nous partons ce soir, un avion nous attend.

- Donc tu avais déjà tout prévu.

- En effet…

- Elle te manque autant que ça ? Demanda Elijah avec curiosité. »

Klaus ne répondit pas, il n'avait pas l'habitude de dévoiler ses sentiments et même si Elijah était son confident, le sujet « Caroline » allait trop loin dans ses émotions.

« Tu sais quoi ? Reprit Elijah. Je vais venir avec toi. »

L'hybride tourna la tête pour mieux regarder son frère, il était étonné. Il savait que l'Originel n'affectionnait pas particulièrement Mystic Falls et l'idée qu'il veuille l'accompagner le surprenait.

« Vraiment ? Pourquoi ? Demanda Klaus, ne cachant pas sa surprise.

- Ça fait quinze ans, je voudrais voir ce qui a pu changer.

- Ce n'est pas très long. Quelle est la vraie raison ?

- Ça ne te regarde pas.

- Pour Elena n'est-ce pas ? Tu veux savoir tout ce qui s'est passé depuis. »

L'Originel soupira, son frère savait le percer et s'en était déroutant.

« Peut-être bien.

- Tu ne changeras jamais Elijah. Tu t'attaches toujours aux mêmes personnes.

- Mais encore…

- Celles qui sont remplies de compassion et qui prennent soin des autres.

- Katherine est donc l'une de ces personnes, ironisa Elijah.

- Sauf exception bien sûr, sourit Klaus. »

Le coucher de soleil resplendissait derrière la fameuse horloge dorée. Les deux frères profitèrent de ce bel instant de sérénité. Ils avaient pris l'habitude de s'asseoir sur ce banc et de discuter. Généralement, ils se rejoignaient et parlaient à cœurs ouverts. Leur lien fraternel s'était resserré, et cela, ils le devaient à Lesley.

Cette petite louve loufoque qui ne voulait qu'explorer le monde. Elle aimait le dessin, d'ailleurs son père était son professeur. C'était un des rares moments où aucunes disputes ne s'immisçaient entre eux.

Lesley aimait beaucoup se cultiver, elle était l'une des meilleures élèves de sa classe de 3ème. Mais elle ne voulait plus aller au collège, car elle trouvait que ça ne lui servait à rien. Elle voulait s'échapper de tout ça et s'enfuir de la Nouvelle Orléans. C'est pourquoi son père lui payait un voyage d'une semaine tous les ans.

Il explorait le monde avec sa fille. Mais quelque part en lui, il savait qu'il manquait une personne dans ses aventures.

Le soleil finit par disparaître et le ciel devint bleu foncé. Klaus se leva du banc et annonça :

« Je vais chercher Lesley.

- Et moi je vais t'aider. Elle ne doit pas être très loin. Je t'appelle si je la trouve. »

Les deux frères se séparèrent et partirent dans deux directions opposées.

0Oo0Oo0

Elijah marchait depuis un bon moment lorsqu'il eût un déclic.

Il se dirigea aussitôt vers la maison de Piper et soupira de soulagement en voyant Lesley confortablement installée dans un arbre, observant son ami faire ses devoirs. L'originel crut lire de l'amour dans ses yeux azurs, mais aussi du regret et de la douleur. Elle tourna la tête et aperçut son oncle. Ils échangèrent un long regard et elle finit par sauter de sa branche.

« Tu es venu pour moi je suppose. Marmonna-t-elle.

- Disons que ton ami n'a pas une grande place dans mon cœur… Sourit Elijah.

- Eh bien tu as de la chance. Soupira Lesley.

- Allez viens, ton père souhaite te parler.

- Pour quoi ?

- Tu verras bien.

- On rentre à pieds ? Demanda la louve.

- Je crains que nous n'ayons pas le choix. »

Lesley regarda une dernière fois son bourreau des cœurs avant de repartir aux côtés d'Elijah.

« Où est partie tante Rebekah ? Demanda Lesley.

- C'est les vacances, elle est avec Matt.

- Qui est Matt ?

- Tu verras.

- Comment je peux le voir si Rebekah est partie en vacances avec lui ?!

- Lesley… Soupira Elijah.

- Désolée, sourit la jeune fille. »

L'Originel avait dit à Klaus qu'il l'appellerait lorsqu'il aurait trouvé Lesley, mais il aimait bien marcher avec elle alors il se contenta de lui écrire en message « elle est avec moi, on rentre à la maison ».

Les étoiles s'installaient petit à petit, Lesley les regardait avec émerveillement. Elle enregistra l'image du ciel parcheminé d'étoiles afin de créer une toile similaire lorsqu'elle sera à son cours de peinture.

« Alors… Piper n'est-ce pas ? Dit Elijah en interrompant ses pensées.

- Hum… Oui, marmonna la jeune louve.

- Il a l'air gentil.

- Il est adorable. Il joue de la guitare depuis qu'il a cinq ans, il aime les cookies et sa couleur préférée est le rouge. Je le connais depuis la maternelle. Tout le monde l'appelle Pep' et il est très social. Et puis… C'est mon meilleur ami ! Dit-elle aussi tôt dans une tirade de mots.

- Je vois. Et Axia ?

- C'est sa débile de copine.

- Pourquoi débile ?

- Ah on est bientôt arrivé je crois !

- Lesley, pourquoi tu l'insultes ? Demanda Elijah. »

A croire que l'Originel aimait bien faire remuer les émotions de sa famille. Peut-être appréciait-il être le rôle du confident.

« Elle m'énerve tout simplement !

- Pourquoi ?

- Tonton ! Je t'adore mais s'il te plaît, arrête de faire ça !

- Très bien très bien, j'abandonne. »

Elijah leva les mains en l'air en signe de reddition.

En effet, ils étaient déjà devant la grande maison qu'avait fait construire Klaus. Lesley ouvrit le portail et se dirigea vers la porte, traversant le jardin.

Elle n'attendit même pas son oncle qui lui, marchait beaucoup plus lentement. Il rentra dans la demeure et vit la scène tant attendue.

« Où étais-tu Lesley ? Demanda Klaus.

- Ça ne te regarde pas ! Fulmina-t-elle. Elijah a dit que tu voulais me parler !

- Je vous laisse seuls, intervint le nommé en montant les escaliers.

- Donc Lesley, il faut qu'on parle… Commença Klaus.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que j'ai fait encore ?

- Rien. Mais j'ai décidé que nous irions à Mystic Falls cette année.

- Je ne connais pas…

- C'est une petite ville assez… Mouvementée.

- Tant mieux ! Ça changera d'ici ! S'enthousiasma la louve, son commentaire faisant froncer les sourcils de l'hybride qui avait toujours aimé la Nouvelle Orléans.

- Lesley, promets-moi que tu seras prudente… »

Klaus ne l'avouerait jamais ouvertement, mais il s'inquiétait énormément pour sa fille. Il espérait juste qu'elle le savait, car il n'aimait pas montrer ses faiblesses. Et sa louve en faisait partie…

« Ok je te le promets… Soupira Lesley.

- En parlant de promesses…

- Non, stop. Je sais de quoi tu veux parler. Mais je pensais juste que s'il savait … Ce serait plus facile. Or ce ne fut pas le cas, alors je l'ai hypnotisé. Point final. Je n'ai pas vraiment trahi ma promesse ! Se justifia-t-elle. »

Klaus regarda sa fille d'un air pensif. Dans un sens, elle avait raison. Il décida que pour une fois, il laisserait cette erreur de côté. Il n'avait pas envie de se disputer une énième fois avec sa fille.

« Quoi qu'il en soit… Reprit-il alors que Lesley souriait d'un air vainqueur. Nous partons ce soir, vers 22 heures. Donc fais tes valises parce que nous allons y aller !

- Ok ! »

La louve lui fit un grand sourire et monta dans sa chambre pour préparer ses bagages.

0Oo0Oo0

Ils étaient à l'aéroport, Lesley était rayonnante, pressée de découvrir cette nouvelle ville qui avait l'air passionnante. Elijah, quant à lui, était plutôt stressé à l'idée de rater le vol.

Et Klaus… Il ne disait pas grand-chose. Parfois il parlait à son frère pour lui dire un truc du genre « arrête de paniquer, on peut toujours hypnotiser les hôtesses. »

Ils arrivèrent enfin dans la salle d'embarquement et Elijah soupira d'un air soulagé. Klaus leva les yeux au ciel et Lesley annonça qu'elle allait aux toilettes.

La jeune louve rentra dans les WC des filles lorsqu'un homme l'attaqua par derrière. Elle se défendit et le mordit au cou instantanément. C'était un vampire… Le gars avait les cheveux roux pétants. Il tomba à terre sous le choc, comprenant qu'il venait de se faire mordre par un loup-garou et que la blessure était mortelle.

« Tu n'es pas une humaine ?! S'étonna-t-il.

- Quoi tu ne le savais pas ? Demanda la louve alors que ses yeux étaient toujours jaunes.

- Non, j…je ne t'ai pas senti.

- Bon et bien au moins ça t'apprendra à t'en prendre aux innocents ! Idiot ! Cracha Lesley.

- Mais comment possèdes-tu autant de force ? »

Le garçon était tellement stupéfait qu'il ne prêtait pas attention à sa morsure.

« Je suis la fille d'un hybride Originel. »

Les yeux du roux s'ouvrirent en grand en comprenant ce que ça voulait dire :

« Oh mon Dieu, tu es la fille de Klaus !

- T…Tu connais mon père ? S'étonna Lesley. »

Le garçon ouvrit les yeux encore plus grands et puis finalement, se lança dans un fou rire moqueur.

« Je vois, tu n'es même pas au courant que ton père est le plus grand meurtrier du monde. Ce n'est pas très étonnant… Il a dû cacher toutes ses victimes pour ne pas te perdre ! Il est intelligent.

- Qu'est-ce que tu racontes ?

- Tu parlais de tuer des innocents tout à l'heure ? Eh bien je suis sûr que ton père a un plus grand nombre que le mien ! »

Lesley était ahurie par la nouvelle. Disons que ce n'était pas tous les jours qu'on vous apprenait que votre père était en réalité un meurtrier de masse.

« T…Tu hallucines.

- Peut-être bien. Ricana le garçon. Dommage j'aurais tellement aimé voir la suite !

- Profites bien de tes derniers instants, cracha la jeune louve. »

Puis elle partit des toilettes en claquant la porte.


En espérant que vous avez appréciez ^^

Bisous tout le monde :3