_(-)_(-)_(-)_
Chapitre 24
Le début d'une nouvelle ère
_(-)_(-)_(-)_

« Prenez soin de vous et de l'enfant. »

Natasha resta quelques instants interdite. Etait-ce le Dieu de la malice qui venait de lui dire ça ?

Elle était pourtant seule dans cette petite chambre, mais elle ne se sentait en rien menacée. Doucement, elle se leva de son lit.

« Vous ne connaissez pas les portes ? » demanda-t-elle en haussant les sourcils.

Pour toute réponse, Loki haussa les épaules.

« Alors vous partez ? » continua-t-elle en plissant les yeux pour que ses yeux s'habituent à la pénombre.

« Je dois ramener Thor à Asgard. »

Loki tourna alors les talons mais Natasha le stoppa de sa voix.

« Je n'aurais jamais cru dire ça un jour… Mais merci. »

Le brun se retourna lentement vers la jeune femme.

« C'est un garçon, » fit-il.

« Pardon ? »

« Votre enfant. Ce sera un garçon. »

Natasha sourit alors doucement.

« Nous verrons ça. »

Puis, Loki disparut de Midgard.

_(-)_(-)_(-)_

Tous les Royaumes étaient maintenant au courant de l'histoire. Loki les avait tous sauvé. Thor avait été tué. Et un héritier était né.

Ce fut sous des regards lourd et des silences de plomb que Loki entra dans le palais d'Odin, habillé de sa fière armure, sa cape verte flottant derrière lui.

Il fut accueilli par Heimdall devant la porte de la salle du trône, toujours intact. Odin était en vie. Frigga aussi. Il avait aussi entrevu Sif du coin des yeux.

« Tu as donc survécu, » fit Loki en se plantant devant le gardien des portes, pas vraiment enchanté de s'être surement fait épier.

« Je ne suis pas le gardien des portes pour rien, mon Prince. »

Loki qui allait pénétrer dans la grande salle, se stoppa, et se tourna vers Heimdall, l'air intrigué. Son statut avait été récupéré ? Mais le gardien des Royaumes ne dit rien, fixant un point invisible devant lui.

La lourde porte se referma derrière lui, et il fit face à Odin, assis sur son trône, et Frigga, au pied des escaliers.

La femme d'Odin porta une main à ses lèvres, les larmes aux yeux, et s'avança rapidement vers son fils, pour ensuite le serrer dans ses bras. Loki ne fit aucun geste, et attendit, les yeux baissés.

« Nous avions tant attendu des nouvelles… » fit ensuite Frigga en se reculant, fixant le Dieu de la malice dans les yeux.

Loki eut le cœur qui se serra. Le regard de sa mère était réellement désespéré.

« Tu as sauvé nos vies… Loki. Thor aurait été fier de toi. »

Le brun préféra se taire, et se fut Odin qui prit enfin la parole, se levant doucement.

« Thor s'est battu jusqu'au bout. Pour ta propre vie et celle de votre enfant, Loki… »

« Est-ce réellement nécessaire de me faire un résumé de la situation ? » demanda froidement Loki en haussant les sourcils.

Cette histoire tragique qui avait conduit Thor à la mort allait lui monter à la tête. Le S.H.I.E.L.D en avait parlé sans cesse, les Avengers s'en apitoyait, Asgard le chuchotait, et Odin remettait tout sur le tapis.

Loki avait compris. Thor s'était sacrifié pour lui. Pour eux.

« Où est Thor ? » demanda Odin en descendant doucement les marches en or.

Le magicien se raidit. Odin était trop calme. La mort de son propre fils avait dû l'affecter plus qu'il n'y paraissait. Et le regard triste et abattu de sa mère le décida.

« Je l'ai transféré dans sa chambre. Sur son lit, » avoua-t-il en fixant Odin dans les yeux.

Le Roi hocha alors doucement la tête, les yeux déviant vers le sol. Pourtant Loki n'avait rien à craindre. Il avait ses pouvoirs. Si jamais ce vieux fou tentait de l'enfermer à nouveau, il pourrait s'échapper facilement.

Odin sortit alors de la grande salle dorée, pour aller rejoindre son fils. Mais Frigga resta là, et posa une main contre l'épaule du Jotun.

« L'enfant… C'est un garçon, n'est ce pas ? » demanda-t-elle en souriant doucement, à travers ses larmes qui ne coulaient pas sur son visage si pâle.

Loki fit alors apparaître en un rien de temps, le bébé au creux de ses bras, emmitouflé dans un drap rouge. Seul son visage endormi était dévoilé. La Reine passa sa main contre les cheveux de l'enfant.

« Fotismos, » annonça Loki en tendant doucement l'enfant à sa mère.

« Illumination… » murmura-t-elle.

Elle fut aussi surprise que Loki lui laisse prendre son enfant si facilement. Avait-il toujours confiance en elle ? A l'époque, Loki était proche de sa mère. Bien plus qu'Odin. Et Frigga fut réellement touché de ce geste qui la ramenait loin en arrière.

Elle prit alors l'enfant dans ses bras, le berçant tendrement.

« Enfin je porte dans mes bras, un de tes enfants… » fit-elle en souriant au bébé qui ouvrit ses deux yeux verts en baillant.

« Pourquoi n'allez-vous pas voir Thor ? » demanda Loki en haussant les sourcils, pensant que sa mère aurait accouru vers son fils.

« Loki, tu es toujours mon fils. J'irai rejoindre Odin après. Je voulais le voir avant. Je suis… Grand-mère, voyons. »

Puis, Frigga leva les yeux vers le brun, dont le regard était fuyant.

« C'est la cape de Thor, » déclara-t-elle en serrant le tissu entre ses doigts.

Loki hocha la tête en croisant le regard de sa mère. Le cœur du brun se serra de nouveau.

_(-)_(-)_(-)_

L'enterrement se fit sous le soleil couchant.

Sif et Hogun, étaient eux aussi présents, fixant le lac sombrement. Les Conseillers étaient là, ainsi que des personnes de haut rang.

Pas de pluie. Pas de tonnerre. Pourtant, à chaque enterrement, la tristesse de Thor emportait le soleil, et il pleuvait toujours. Mais pas aujourd'hui.

La barque contenant le Dieu du tonnerre sous la nuit étoilée brulait doucement après que la flèche fut lancée. Et elle s'éloignait doucement de la rive, sous les yeux brillants de Loki.

Puis, une poussière étoilée s'éleva dans le ciel au moment où la barque était emmenée avec la cascade.

Les sphères de lumière que les Asgardiens lancèrent doucement vers le ciel, accompagnèrent Thor dans le firmament. Loki lâcha à contre cœur un regard vers le ciel, ne le lâchant pas des yeux. Ils sentaient tous les regards le fixer, mais il se tenait droit, et ne pleurait pas. Il restait aussi digne qu'Odin.

Puis, vint la question.

« La dernière volonté de Thor était que Loki monte sur le trône avec son enfant, » fit Heimdall qui avait tout vu, en fixant Odin.

Le Dieu nordique s'en était douté. Et cela ne le dérangeait plus vraiment. Loki était allé à Jotunheim pour resserrer leurs liens avec Asgard. De plus, la plupart des Royaumes considéraient Loki comme un héros. Et ne s'opposèrent pas à son couronnement, car il avait porté l'enfant de Thor Odinson.

Ils revoyaient en leur enfant, le Prince qu'ils avaient toujours aimé. Le futur Roi mort en pleine bataille.

_(-)_(-)_(-)_

Huit mois plus tard, un petit garçon marchait à quatre pattes sur l'herbe verte d'Asgard.

« Fotismos Odinson, je t'interdis d'utiliser ta magie pour te téléporter n'importe où ! » s'exclama Loki en attrapant l'enfant dans ses bras.

Le bébé se mit à rire en se téléportant de nouveau. Loki leva les yeux au ciel en serrant les poings. La bêtise de Thor était inscrite dans sa tête, ainsi que la folle magie de Loki.

« Très bien… Je vais dire à ton frère, Jörmungand, de ne pas venir s'amuser avec toi cet après-midi. »

L'enfant réapparut au pied de son père en fronçant les sourcils.

Selon Frigga, cette moue ressemblait étrangement à celle que faisait Loki étant petit.

A seulement huit mois, il avait déjà l'intelligence d'un enfant de trois ans.

« Papa ! » fit l'enfant en montrant alors du doigt quelque chose derrière lui.

Loki se raidit. C'était la tombe de Thor derrière ce rocher orné d'argent et d'or, au milieu de cette herbe si verte.

Pourquoi ce jour-là en particulier ?

Loki attrapa alors son fils et s'approcha de la pierre dorée qu'il fixa, cheveux au vent, l'air sombre.

Fotismos se téléporta de nouveau au sol, et leva ses petites mains. Il fit alors apparaître un joli paquet de marguerite qu'il déposa contre l'herbe fraîche près de la pierre.

« Pourquoi voulais-tu le voir ? » demanda Loki en s'accroupissant face à la pierre.

Son fils ne répondit pas. Il souriait seulement, en se balançant sur lui-même. Puis Loki comprit soudain.

Il y a un an, jour pour jour. C'était la nuit où lui et Thor avait conçu leur fils.

« J'aurais réellement voulu me souvenir de cette nuit, Thor… » avoua alors Loki en fixant la tombe, tandis que son fils lui grimpait dessus, s'accrochant à son cou. « J'en ai rêvé tu sais. Quand j'ai vu cet espoir qu'il y avait entre nous. »

Puis Loki fixa le palais qui brillait sous le soleil.

« Cet espoir, je le fonde en cet enfant. C'est tout ce qu'il me reste de toi. Et je ferai tout pour le préserver. »

Il rattrapa son fils avant que celui-ci ne tombe au sol, et le serra contre lui.

« Je t'aimais véritablement, Thor. »

_(-)_(-)_(-)_

A Midgard, Tony fixait maintenait un minuscule bébé dans ses bras, sourire aux lèvres.

« Pourquoi il tire la tronche dès sa naissance ? » demanda-t-il en le levant un peu plus. « On dirait Clint tout craché ! »

« Arrête de le secouer comme ça ! » s'exclama Steve tirant sur son bras. « Tu vas lui faire peur ! »

« Oh, tu me vexes là. »

« Tu le tiens mal ! » reprit le soldat en voyant Tony le prendre contre son torse.

« Est-ce qu'il pleure ? » lâcha le brun en haussant les sourcils. « Donc c'est qu'il va bien. »

« Tu l'écrases avec ton bras ! »

« Il n'est pas en porcelaine ! Regarde, il rit de ta bêtise ! »

Natasha les regardait faire, allongés dans le lit d'hôpital, assez fatiguée. Mais elle souriait.

« Tu veux pas un bébé, Steve ? » demanda alors Tony en levant les yeux vers le blond.

« Tu peux répéter ? »

« Bah quoi ? Toutes ces batailles m'ont achevé ! J'ai besoin de voir de la vie ! »

« Tony… Tu… » s'étrangla Steve, rouge.

« Regarde, tu ne veux pas un bébé Clint comme lui ? Un fils tout beau, tout gentil ? »

« Euh… Les gars… » tenta soudain Natasha en retenant ses rires.

Les deux hommes se tournèrent vers la russe.

« C'est une fille. »

Et ils retournèrent dans leur contemplation, cette fois-ci, comparant l'enfant à Natasha en riant.

« Eh oui, Loki. Tu t'es encore trompé, » fit Natasha en regardant à travers la fenêtre, le soleil qui se levait, lâchant un petit rire que le Dieu de la malice ne rata surement pas.

Fin


Voilà la fin de cette fiction qui était un gros projet pour moi.

Je veux vous remercier pour avoir lu mes écrits, merci, merci, je vous aime :)

Mais je ne laisse pas tomber mes fictions, une prochaine arrivera très vite :3

Merci encore !